Friday, Nov. 15, 2019

Danse avec les stars, le débrief – S09 EP08

Ecrit par :

18 novembre 2018

|

Catégorie :

Déjà les quarts de finale pour la saison 9 de Danse avec les stars, et le ton est donné d'entrée avec un super tableau d'ouverture sur Bohemian Rhapsody. Et l'idée alléchante : voir les juges danser sur le prime avec les candidats et candidates. À l'idée de revoir danser Patrick Dupond, mon petit cœur de balletomane fait des bonds. Comme mes yeux face à la veste papillons/sapin de Noël (oui, les deux en même temps) de Chris Marques. Si les trios n'étaient pas toujours bien équilibrés, les prestations étaient digne d'un quart de finale. Place à l'indispensable débrief ! 

 

Iris Mittenaere et Anthony Colette - Une danse contemporaine et un charleston

Iris Mittenaere danse avec Patrick Dupond une danse contemporaine. Jalouse, je suis. Malgré l'indispensable "lâcher-prise" récité en répétition. Sur le parquet, je suis partagée quant au résultat. Car il faut bien le dire, je n'ai vu que Patoche. Quand on est Étoile, on est Étoile toute sa vie, malgré le corps qui vieillit. Quelle intensité dans chaque geste du danseur, quelle prestance ! Et quelle jolie façon de mettre sa partenaire en valeur. Bon, à côté, Iris Mittenaere et Anthony Colette avaient du mal à s'imposer. Ce n'est pas forcément le style qui va bien au couple, ils sont mieux dans quelque chose qui a du peps, de la vitesse. Chris Marques est de mon avis, merci Chris.

Pour le Charleston, Iris Mittenaere le dit cash : elle en a marre de jouer la femme fatale et veut montrer qui elle est vraiment. Techniquement, rien à redire. Par contre pour l'expression, la Miss ne semble pas tout à fait à l'aise dans le registre de la comédie et du second degré. La femme fatale, ça lui réussit mieux. Une semaine un peu en retrait, donc, pour Iris Mittenaere. Malgré sa belle technique et son aisance naturelle, tous les styles ne lui vont pas, elle semble moins malléable que d'autres.

Danse avec les stars - Iris Mittenaere et Anthony Colette avec Patrick Dupond

Clément Rémiens et Denitsa Ikonomova - Un jive et une valse

Jean-Marc Généreux a des expressions bien à lui pour expliquer la chorégraphie, il aurait tout à fait sa place dans nos Mystères du prof de danse. Sur le parquet, Clément Rémiens se donne à fond dans son jive et l'ambiance lycée américain des 90's lui va très bien, d'autant plus que Denitsa Ikonomova est entré en mode winneuse avec la finale dans le rétro. Mais danser un jive à côté de Jean-Marc Généreux, dont c'est la spécialité, ce n'est pas un cadeau. Comme pour Patoche, on ne voit que lui. Mais Clément Rémiens s'est tout de même mieux défendu dans l'expression et le peps.

Pour la valse, Denitsa Ikonomova veut emmener Clément dans le monde de Sissi Impératrice. Avec en fond la musique de Chostakovitch. Bon, Sissi, c'est plutôt Strauss, hein, mais on ne va pas faire la difficile. Le couple est l'un des meilleurs de la saison et ça ne trompe pas : la chorégraphie était très belle, vraiment gracieuse et bien en place. Dommage que pour Clément Rémiens, Valse = Sourire niais. Il fait déjà naturellement gentil garçon, inutile d'en rajouter. Un peu trop appliqué et scolaire à mon goût.

Danse avec les stars - Clément Rémiens et Denitsa Ikonomova

Terence Telle et Fauve Hautot - Une rumba et un quickstep

Terence + Fauve + Shy'm, c'est un peu le trio canon de la saison. Mais au milieu de ces deux bombes, le Terence paraît presque maladroit en répétition. C'est qu'un cœur de timide bat derrière ces muscles. Il faut qu'il montre "le vrai Terence", voilà qui faisait longtemps. Sur le plateau, le mannequin a en tout cas laissé toute réserve pour un trio de dingue ! Sexy comme il faut, hyper bien dansé, mise en scène impec, complicité ... Whaou ! Voilà enfin un trio vraiment équilibré et un danseur amateur qui montre une évolution surprenante depuis le début de cette saison. Il ne se fait plus bouffer par sa partenaire maintenant. Terence Telle en demi-finale ? On dit oui, et pas que pour Fauve.

Dans le quickstep, Terence Telle détonne encore une fois. En look premier de la classe, il ne peut plus jouer sur la beaugossitude et est obligé d'aller dans le second degré... Et ça marche ! C'est drôle, enlevé, bien en place, avec un vrai équilibre avec Fauve, sans être bouffé par sa danseuse. Terence m'épate et n'a pas volé sa place en quart de finale !

Danse avec les stars - Terence Telle et Fauve Hautot avec Shy'm

Héloïse Martin et Christophe Licata - Un tango et un jazz-broadway

Héloïse Martin est décidément une candidate attachante. Elle se donne à fond, elle travaille bien, elle propose des choses construites et sa complicité avec Christophe Licata donne toujours des prestations à laquelle on croit. Encore une fois, la comédienne a bien bossé pour un tango impeccable et joué juste comme il faut. Mais il manque comme un petit truc, un petit grain de folie, un peu plus de technique qui en jette aussi. Presque un peu trop sage ? Héloïse Martin semble être arrivée au bout de sa progression, sans avoir à rougir de sa prestation.

Pour leur deuxième danse, Héloïse Martin et Christophe Licata ont proposé un très chouette jazz-broadway. Et même impression que pour le tango. Voilà un couple bon esprit et fortement sympathique, Héloïse Martin est solaire. Mais techniquement, la différence commence à se faire bien trop sentir par rapport aux autres couples. Le jury explique bien au public que ce n'est pas elle qu'il faut envoyer en demi-finale. C'est dur, mais c'est juste. Patrick Dupond lance : "Broadway, c'est sacré, c'est comme l'opéra". On t'aime Patoche.

Danse avec les stars - Héloïse Martin et Christophe Licata

Verdict

Clément Rémiens/Denitsa Ikonomova et Terence Telle/Fauve Hautot sont en tête ex aequo. Iris Mittenaere et Anthony Colette suivent de près et Héloïse Martin et Christophe Licata terminent honorablement le classement. C'est ce couple qui part en face-à-face contre Terence Telle/Fauve Hautot, assez logique en terme de niveau. Pour cette épreuve, même si j'adore Fauve, il faut reconnaître que Héloïse Martin s'est clairement mieux débrouillée. Terence Telle donnait l'impression d'une belle improvisation et d'avoir appris la chorégraphie pendant la pause pub. Mais que faut-il juger ? La prestation J, l'ensemble du prime ou leurs prestations sur toute la saison ? Quand on dit que DALS is the new Concours de promotion ! C'est finalement Héloïse Martin qui est éliminée, de façon très honorable et après un beau parcours.

La semaine prochaine, ce sera un spécial Michel Sardou pour la demi-finale. Nos oreilles se réjouissent d'avance.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial