Tuesday, Sep. 17, 2019

Revue de presse dansée – S18-19 EP13

Ecrit par :

17 décembre 2018

|

Catégorie :

Critiques, reportages, points de vue... Ce qui s’est passé dans la presse danse cette semaine.

 

Le point Casse-Noisette

Casse-Noisette en Europe passe par le Béjart Ballet Lausanne qui reprend la version de Maurice Béjart : La Liberté s'est glissé en répétition

Aux États-Unis, Pointe Magazine interroge cinq artistes sur leur façon de gérer les costumes et accessoires parfois encombrants de leur personnage de Casse-Noisette, qu'ils et elles dansent pendant quatre à cinq semaines. Le New York Times a dégoté le premier film du ballet, datant du début du XXe siècle et venant de Saint-Pétersbourg. Au Canada, La Presse se demande s'il faut actualiser ou pas ce ballet qui véhicule parfois des clichés racistes, avec le témoignage de Guillaume Côté. 

Casse-Noisette - English National Ballet

Noël dans les compagnies françaises

Pas de Casse-Noisette dans les troupes de ballet françaises, mais un mois de décembre qui reste bien chargé, comme l'explique Le Figaro. Le Ballet de l'Opéra de Paris donne ainsi une longue série de Cendrillon de Rudolf Noureev. Une production "d'un ennui terrible" pour Ariane Bavelier du Figaro qui ne sauve pas grand-chose de cette relecture. Alain Attyasse de ResMusica n'en retient que Dorothée Gilbert et Hugo Marchand, tandis que Ballet & Cie s'est laissée convaincre par Ludmila Pagliero et Hugo Marchand. Côté coulisse, Télématin consacre un sympathique reportage en coulisse, tandis que Tous le Sport a suivi Hugo Marchand pendant ses répétitions et une représentation, axant sur l'aspect athlète de haut niveau du métier de danseur. Petite digression au passage : GQ propose un portrait de Flore Marechal, la nouvelle présentatrice de cette émission et à l'origine du reportage ci-dessus, passionnée de danse classique et qui a le même point de ralliement près du Palais Garnier que certain-e-s Balletomanes.

Au Ballet de Bordeaux, place à La Fille mal gardée de Frederick Ashton, une version "toujours drôle et vive" pour Ariane Bavelier du Figaro. Le Ballet du Capitole s'apprête à reprendre Don Quichotte de Kader Belarbi, l'occasion de vidéos-promo avec les interprètes de Don Quichotte d'une part, celles et ceux de Kitri et Basilio d'autre part. 

La Fille mal gardée de Frederick Ashton par le Ballet de l'Opéra de Bordeaux - Diane Le Floc'h et Neven Ritmanic

En compagnie de Nijinsky par les Ballets de Monte-Carlo

Les Ballets de Monte-Carlo ont proposé en décembre une soirée ambitieuse et dense, En compagnie de Nijinsky, qui a globalement séduit la presse. "Le résultat est passionnant, dans sa diversité de regards mais aussi dans sa paradoxale unité" pour Isabelle Calabre de DCH, un programme qui "honorent la sensualité et l'inventivité de Nijinski à travers quatre relectures" pour Ariane Bavelier du Figaro, "Allie avec bonheur tradition et modernité" pour Caroline Bocquet de ResMusica, "Une soirée chorégraphique d’une richesse exceptionnelle" sur Musicologie.

En Compagnie de Nijinsky par les Ballets de Monte-Carlo - Petrouchka de Johan Inger

La Dame aux camélias de John Neumeier au Ballet de l'Opéra de Paris

Le Ballet de l'Opéra de Paris donne aussi La Dame aux camélias de John Neumeier. Des avis contrastés des différentes distributions sont à découvrir sur Internet. La distribution Eleonora Abbagnato/Stéphane Bullion emporte les suffrages : "Eleonora Abbagnato se donne corps et âme dans le personnage de Marguerite" pour Caroline Bocquet de ResMusica, "Dès le premier acte, l’intensité est au rendez-vous" pour Ballet & Cie. À l'inverse, la distribution Léonore Baulac/Mathieu Ganio laisse plus contrasté : "Un rendez-vous manqué avec la Dame" pour Ballet & Cie, mais "On ne se lasse vraiment pas de l’Armand Duval de Mathieu Ganio" pour Une Saison à l'Opéra, qui salue aussi le travail de progression de Léonore Baulac au fil du ballet. 

Côté coulisse, pour les plus néophytes, TV5 Monde comme France Inter expliquent la trame de ce ballet de John Neumeier. 

La Dame aux camélias de John Neumeier - Stéphane Bullion et Eleonora Abbagnato

Fúria de Lia Rodrigues

Côté danse contemporaine, la chorégraphe brésilienne Lia Rodrigues crée l'événement en décembre avec sa pièce marquante Fúria. Et une unanimité côté presse : "Plein de poésie et de sauvagerie" pour Delphine Goater de ResMusica, "Un chaudron où beauté et terreur fusionnent en mode hardcore et expressionniste" pour Thomas Hahn de DCH, "Fait danser une humanité en lambeaux" pour Rosita Boisseau du Monde, "Une fresque pleine de rage" pour Emmanuelle Bouchez de Télérama, beaucoup d'éloges aussi dans l'émission La dispute sur France Culture. La chorégraphe est aussi à écouter dans La Grande table de cette même radio. 

Furia - Lia Rodrigues

À lire et à entendre

Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault sont passés par l'émission ParJupiter de France Inter pour leur spectacle Lorenzaccio et de la place de la danse en général, une heure passionnante. Le Monde raconte les coulisses de la création Franchir la nuit de Rachid Ouramdane. C'est au programme sur France 2 consacre un reportage sur ces femmes de 50 ans qui se mettent à la danse classique, dommage que cela sous-entend que seules les femmes sont intéressées par cette pratique. La Sorbonne dresse le portrait de l'un de ses élèves Tom Resseguier, étudiant en licence physique et mathématique... et aussi danseur au Junior Ballet du CNSMDP. Le Figaro salue Giselle de Dada Masilo, "Sa revendication féministe est drôle et pleine de tonus. Et ses relectures peuvent captiver". Enfin ce même journal se penche sur ces cirques québécois qui envahissent Paris (et le monde) pour Noël.  

Giselle de Dada Masilo

À lire en anglais

L'événement danse de cette semaine à Londres reste le retour en scène du mythique Swan Lake de Matthew Bourne, avec une toute nouvelle génération d'interprètes. Et c'est une pluie de quatre et cinq étoiles dans la presse anglaise, à lire sur DanceTabs, The Observer, The Telegraph, The Times, The Independent ou The Guardian.

Côté best-of, Evening Standard revient sur le meilleur de la danse à Londres en 2018. Et Dance Magazine prend un peu d'avance en présentant les 25 talents à suivre en 2019.

La Revue de presse dansée prend ses vacances de Noël et revient le 6 janvier. Toute l'équipe de DALP souhaite de très belles fêtes de Noël à ses fidèles lecteurs et lectrices ! 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial