Tuesday, Oct. 22, 2019

Danse avec les stars, le débrief – S10 EP03

Ecrit par :

6 octobre 2019

|

Catégorie :

Pour ce troisième prime de cette dixième saison de Danse avec les stars, place à un programme "Défi des juges". Soit une figure imposée pour chaque couple à effectuer pendant leur danse. Des figures d'un niveau technique divers et varié, du petit moment de country au porté acrobatique. Côté juges, un concours de look est définitivement en cours entre eux, entre les paillettes de Patrick, les clous sur du jaune canari de Chris et l'assortiment cheveux-veste de Shy'm. Jean-Marc reste finalement sobre avec son bleu acier. Place au débrief !

 

Clara Morgane et Maxime Dereymez - Une samba (figure imposée : la tornade)

Clara Morgane fait péter les faux cils à paillettes, l'entrée en scène à quelques mètres du sol, le grand écart et le grand battement à l'oreille. Et Maxime Dereymez fait tomber la chemise. Le message est passé pour ceux et celles qui n'auraient pas compris : le couple est là pour gagner. Pourtant, peut-être parce qu'on en attend beaucoup de la part de Clara Morgane, j'ai trouvé cette samba un poil poussive. Le niveau technique était-il un peu trop ambitieux pour un troisième prime ? On sentait la modèle (pour reprendre le thème de la prod) un tout petit peu sur des oeufs, un peu fébrile. Et la tornade un peu poussive, même si en soi la figure est passée. Shy'm est d'accord avec moi, et je trouve même qu'elle dit des choses plutôt bien senties. Dammed.

Danse avec les stars - Clara Morgane et Maxime Dereymez

Moundir Zoughar et Katrina Patchett - Un paso doble (figure imposée : la marche du toréro)

Ce qui est bien dans DALS, c'est que la prod n'a jamais peur d'en faire trop dans le cliché. Et le paso doble, c'est toujours un grand moment, veste à paillettes, cape de toréro et regard de braise (ou pas) inclus. Et quand soudain, cette pensée qui me vient en tête : mais c'est qu'il progresse le Moundir Zoughar. Dammed (bis). Bon, soyons honnête, il a plus l'air d'un élève appliqué qui se concentre pour ne pas se faire gronder par sa maîtresse que d'un toréro caliente, mais on ne peut pas nier que le tout est bien plus en place que les semaines passées. Et que la figure imposée, et bien elle est passée. Patrick Dupond cite le ballet Le Tricorne, je suis en PLS.

 

Linda Hardy et Christophe Licata - Une rumba (figure imposée : danser à l'aveugle)

Christophe Licata ne se sent plus : au lieu de danser 20 secondes à l'aveugle comme demandé, paf, il va faire une minute. Il voit bien qu'il est en fin de classement, alors autant tout tenter pour espérer rester quelques semaines de plus. Mais Christophe Licata a beau y mettre du sien, ça ne passe toujours pas avec Linda Hardy. La comédienne se sent certes plus à l'aise, prend plus de plaisir à danser, et c'est déjà ça. Mais la raideur et le manque de musicalité, ça ne passe toujours pas. On a l'impression que Christophe Licata a voulu compenser en mettant plus de portés que de pas de rumba. Ils font leur petit effet, mais cela donne une prestation un peu hachée.

Danse avec les stars - Linda Hardy et Christophe Licata

Hugo Philip et Candice Pascal - Un cha cha (figure imposée : le death drop)

Candice Pascal trouve que Hugo Philip est légèrement coincé dans son expression. Tu m'étonnes. Le coup de main de son pote humoriste a en effet marché, le mannequin a quitté son expression de premier de la classe et s'amuse plus sur le parquet. Mais question danse, perplexe je reste. Après moult réflexions, Hugo Philip me fait en fait penser à Camille Lacourt, qui me faisait lui-même penser au mec bourré qui squatte la piste de danse à chaque fin de mariage. Sacré Hugo.

 

Sami El Gueddari et Fauve Hautot - Un jive (figure imposée : le spin, leap & catch)

Le jive pose un vrai problème à Sami El Gueddari, parce que sauter sur un pied n'est pas évident du côté gauche, avec sa prothèse. Et le champion de raconter qu'enfant, il ne pouvait tout simplement pas faire ce pas tout simple. Il a aussi eu quelques mots très jutes sur le handicap, cette façon d'être stigmatisé, tout en disant soi-même que l'on est "différent". Au résultat, Sami El Gueddari est assez bluffant techniquement. On ne voit pas la différence en fait, et l'on ne peut qu'imaginer le travail que ça a dû lui demander. Maintenant, honnêtement, niveau expression, on ne le sentait pas forcément dans son élément. Trop concentré ? Ou ce n'est tout simplement pas son type de danse ? La prestation était en place, mais il manquait un brin de folie dans le jeu, et un certain travail de coordination entre le haut et le bas du corps.

 

Azize Diabaté et Denitsa Ikonomova - Un quickstep (figure imposée : reprise d'un passage de claquettes de Billy Elliot)

Après sa superbe prestation de la semaine dernière, on attendait Azize Diabaté au tournant. Et le jeune comédien a un peu déçu. Il était tellement concentré sur son cadre (qu'il ne tenait pas toujours) et sa technique qu'il en oubliait l'interprétation. Et puis il se retrouve en solo et se lâche enfin. Azize, si tu veux avancer dans l'émission, il va falloir apprendre à danser en couple ! Le comédien tient à dire qu'il n'a eu que deux jours pour apprendre la chorégraphie, on a l'impression de voir un lycéen devant son prof principal. Et c'est plutôt chou, allez !

Danse avec les stars - Azize Diabaté et Denitsa Ikonomova

Elsa Esnoult et Anthony Colette - Un quickstep (figure imposée : quelques secondes de country)

Un quickstep dans une ambiance Far West et de la country en talons, DALS nous aura définitivement tout fait. Et bien oui, je l'assume, moi je l'aime bien ce duo. J'aime leur énergie, leur joie de danser, leur complicité. Franchement, Anthony Colette a concocté une chorégraphie qui envoie, qui fait de l'effet, et Elsa Esnoult n'a peur de rien ! C'était vraiment une prestation sympa ! Et la prod aime beaucoup la BO de Glee, ce qui n'est pas pour me déplaire. Le jury est une fois de plus bien sévère avec la comédienne, mais faire quelques pas de country en talons, comment voulez-vous que ce soit réussi ? Cricri d'amour est dans la red room, je suis en PLS (bis).

 

Ladji Doucouré et Inès Vandamme - Une danse contemporaine (figure imposée : un porté acrobatique)

Alors on n'aurait pas pensé l'écrire en début de saison, mais il faut se rendre à l'évidence : cette prestation de Ladji Doucouré était juste whaou. Avec cette danse contemporaine, le coureur a compris comment utiliser les capacités de son corps comme un danseur, et non plus comme un sportif. C'était beau, intense, précis, habité... Bravo ! La figure imposée était parfaite pour ses qualités. Et Inès Vandamme est décidément la nouvelle perle chez les pros. La surprise de cette saison 10 est signée Ladji !

Danse avec les stars - Ladji Doucouré et Inès Vandamme

Yoann Riou et Emmanuelle Berne - Un lindy Hop (figure imposée : danser en synchro dos à dos)

Ahhhh le Yoann Riou, il est tellement sympathique et il y met tellement du sien que l'on a du mal à être dur avec lui. Le jury a d'ailleurs fait preuve de pas mal d'indulgence dans leurs commentaires, moins dans leur note. Oui, il est bon esprit, il se lâche et on aime ça. Mais passé trois semaines, il serait temps de partir tout de même. Même si c'est dommage pour Emmanuelle Berne.

 

Verdict

Sami El Gueddari se retrouve en tête, suivi par Ladji Doucouré qui n'a vraiment pas volé sa deuxième place, puis Clara Morgane qui ne doit pas se reposer sur ses lauriers. Linda Hardy est étrangement quatrième, Moundir Zoughar assure sa cinquième place avec certains progrès, Azize Diabaté est sévèrement sixième (un petit coup de pied aux fesses vu son potentiel). Hugo Philip s'accroche à la septième place quand Elsa Esnoult est scandaleusement huitième. Yoann Riou ferme très logiquement la marche.

Mais le public n'en fait qu'à sa tête. Les matchs de foot sont finis à cette heure là, tous les footeux rappliquent et sauvent Yoann Riou. C'est finalement Moundir Zoughar/Katrina Patchett et Hugo Philip/Candice Pascal qui sont envoyés en face-à-face, pour nous refaire Footloose. Même si je ne le porte pas spécialement dans mon coeur, Moundir a été meilleur, et ses progrès cette semaine auraient été à saluer. Mais le public est sans coeur et l'élimine. Ensuite, on a eu le droit de voir des archives de Patrick Dupond dansant Le Corsaire et d'apprendre que le prochain prime serait un spécial Céline Dion. On est déjà au taquet. 




 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial