Friday, Dec. 6, 2019

Les sorties livres danse de l’automne 2019

Ecrit par :

29 octobre 2019

|

Catégorie :

Pluie de beaux livres en cet automne : l'édition actualisée de Danse contemporaine, le guide de Philippe Noisette, une histoire illustrée du ballet traduite de l'anglais, un livre-témoignage par la Danseuse Étoile Dorothée Gilbert jalonnée des magnifiques photos du talentueux (et son amoureux) James Bort ainsi que la suite très attendus de Tiny Pretty Things. Et une séance de rattrapage pour une collection intitulée Regardez la danse ! sortie avant l'été.

 

Collection Regardez la danse ! de Philippe Verrièle

Paru le 4 juillet 2019 chez Nouvelles éditions Scala

Ce qu'en dit la 4e de couverture -  L'art chorégraphique suppose de remettre en jeu beaucoup de nos habitudes de spectateur, tant on se tromperait gravement à regarder de la danse soit comme du théâtre soit comme un tableau ou une oeuvre plastique. La danse n'a rien d'autre à promettre que d'être la danse. Le spectateur ne peut l'approcher qu'à la tenir pour ce qu'elle est, soit de la danse ; s'il y cherche les émotions du texte ou du chant, il est déçu et c'est dommage... D'où l'importance de savoir de quoi il s'agit. C'est l'ambition de ce premier volume de la série Regardez la danse !

L'auteur - Philippe Verrièle, journaliste, rejoint en 1989 l'équipe des Saisons de la danse et devient critique de danse. Il a publié plusieurs ouvrages, dont, Où va la danse ? , avec Amélie Grand, La Muse de mauvaise réputation et Danser la peinture, pour une contre-histoire dansée de l'art, avec le photographe Laurent Paillier, qui a remporté le "Prix du meilleur livre de danse de l'année de l'Association des critiques 2016".

Notre avis - Qu'est-ce que la danse ? Qu'est-ce qu'un chorégraphe ? Qu'est-ce qu'un danseur ? Quel sens a la danse ? Comment écrire la danse ? Autant de questions indispensables que l'on pratique la danse ou qu'on l'affectionne uniquement en tant que spectateur.trice. La gageure relevée par Philippe Verrièle ? Répondre à ces interrogations dans cinq petits ouvrages bien illustrés. Le propos est dense (sans jeu de mot) et pédagogique. Il est surtout nourri de trois décennies de fréquentation des salles de spectacle, des chorégraphes, des danseurs, du public et des étudiants. Autant de publics différents réunis par cette envie de saisir ce qui fait l'essence de la danse. Si cette petite collection s'intitule Regardez la danse !, c'est parce que comme le précise l'auteur, "0n se tromperait gravement à regarder de la danse soit comme du théâtre soit comme un tableau ou une oeuvre plastique.Ou pire encore, comme une forme de musique visuelle. La danse n'a rien d'autre à promettre que d'être la danse." Une petite collection ambitieuse et indispensable.

Regardez la danse ! - Une collection de Philippe Verrièle

 

Danse contemporaine. Le guide de Philippe Noisette

Paru le 4 septembre 2019 chez Flammarion

Ce qu'en dit la 4e de couverture - 20 chorégraphes phares - Renouer les fils avec le passé - Changer sa façon de voir - La danse contemporaine, quel intérêt ? - La danse contemporaine, c'est quoi ? - Retenir quelques dates repères - Les Maîtres à danser - Connaître les mots clés - Comment approcher la danse contemporaine ?

L'auteur - Journaliste spécialisé dans le spectacle vivant, notamment la danse, Philippe Noisette collabore à différentes publications comme Les Inrockuptibles ou Paris Match. Il est également le commissaire de l'exposition Couturiers de la danse au Centre national du costume de scène (CNCS) de Moulins (30 nov 2019-3 mai 2020).

Notre avis - Deuxième réédition depuis la première version sortie en 2010, Danse contemporaine, le guide a subi un léger lifting, mais reste fidèle aux fondamentaux d'origine. Maquette élégante, riche iconographie, découpage pédagogique, entrées multiples, ce livre est un sorte de kaléidoscope qui reflète bien la richesse de la danse contemporaine d'hier à aujourd'hui. On peut se l'approprier agréablement en le lisant de manière fragmentée, en piochant au fil des chapitres matière pour nourrir sa propre réflexion. Le focus sur les vingt chorégraphes qui comptent permet de dessiner une carte du ciel de la création contemporaine, subjective diront certains, mais finalement en phase avec les étoiles montantes ou confirmées. Comme en témoigne le choix judicieux de Crystal Pite (The Seasons' Canon par le Ballet de l'Opéra de Paris) pour la couverture.

Danse contemporaine - Le guide de Philippe Noisette

 

Ballet. Une histoire illustrée (ouvrage collectif, sous la direction de Viviana Durante)

Paru le 16 octobre 2019 chez Flammarion

Ce qu'en dit la 4e de couverture -  500 ans d'histoire du ballet dans un ouvrage visuel et familial : les œuvres classiques (Giselle, Le Lac des cygnes... ) comme les créations plus contemporaines (Chroma... ), résumées et analysées ; les grandes périodes, les techniques et expressions emblématiques ; les portraits de chorégraphes, compositeurs, danseurs et danseuses internationaux (de Pierre Beauchamp à Akram Khan en passant par Marius Petipa, Martha Graham et Sylvie Guillem) ; les grandes compagnies et les lieux de danse incontournables dans le monde.

L'autrice - Viviana Durante a été l'une des grandes Étoiles du Royal Ballet de Londres dans les années 1980. Elle a dansé de nombreux ballets de Kenneth MacMillan, créant notamment Winter Dreams. Elle fut dans les années 2000 Principal à l'ABT, avant de revenir dans la compagnie londonienne en tant que coach. 

Notre avis - Beau livre encyclopédique sur l'univers du ballet richement documenté. Il explore les principaux ballets, les chorégraphes, compositeurs, danseurs, compagnies et lieux de danse ainsi que les grandes tendances historiques. C'est un bon livre de fond pour un.e fan de danse qui souhaite approfondir ses connaissances. Il peut aussi se transformer en coffee table book que l'on ne parvient pas à s'approprier parce qu'un peu froid et distancié.

Ballet. Une histoire illustrée. Ouvrage collectif.

 

Variations basques de Serge Gleizes et Véronique Mati

Paru le 5 juillet 2019 chez Editions du Palais

Ce qu'en dit la 4e de couverture - Cet ouvrage, magnifiquement illustré, est consacré à la danse et aux costumes traditionnels. Il montre l’authenticité  d’un véritable métier d’art, et tout un patrimoine culturel vivant que confectionnent et défendent avec une passion farouche Claude Iruretagoyena et Jon Olazcuaga à la tête de la Compagnie Maritzuli Konpainia. Grâce à  la force de ces images, il fait entrer le lecteur dans ce monde magique de la danse et d’un vestiaire plein de poésie. Serge Gleizes et Véronique Mati, par le texte et l’image, ont su restaurer de façon saisissante ce qui sommeillait jusque là dans l’hermétisme de ce costume : l’âme basque.

L'auteur - Serge Gleizes, journaliste et consultant spécialisé dans la décoration, a publié de nombreux ouvrages consacrés au design et à l'architecture. Véronique Mati est photographe.

Notre avis - C'est à un magnifique voyage rouge et blanc auquel nous convie cet ouvrage préfacé par le chorégraphe Thierry Malandain. Une escapade en terre basque où la danse a occupé - et continue d'occuper grâce à quelques passionnés - une place de choix dans les fêtes séculaires. Les photographies saisissent les mouvements des tissus, la sophistications des coiffures, l'originalité des décorations. Les textes sont à la hauteur de ce raffinement. En tournant les pages s'élèvent presque les musiques et les chants traditionnels.

Variations basques de Serge Gleizes et Véronique Mati.

Et aussi...

Etoile(s) de Dorothée Gilbert

A paraître le 7 novembre 2019 au Cherche Midi.

Ce qu'en dit la 4e de couverture - Lorsqu’elle assiste à son premier ballet, Dorothée a tout juste dix ans et danse au conservatoire de Toulouse depuis trois ans. A l’issue de la représentation, elle n’a plus qu’une idée en tête : devenir danseuse étoile. Après un premier échec qui, loin de la mettre à terre, lui donne encore plus de détermination et de force, Dorothée intègre l’école de l’Opéra de Paris l’année suivante. Elle vient d’avoir douze ans. Puis, parce qu’elle ne peut s’imaginer un autre parcours et qu’elle sait qu’elle n’atteindra son bonheur qu’en interprétant les plus grands rôles du répertoire, la jeune ballerine va s’accrocher à son rêve, à son étoile, encouragée et soutenue par ses parents qui n’hésitent pas à tout quitter pour la suivre à Paris. Elle va gravir toutes les marches qui la mèneront à la consécration : le 19 novembre 2007, à vingt-quatre ans, à l’issue de la représentation de Casse-Noisette, elle est nommée étoile.

L'autrice - Dorothée Gilbert est Danseuse Étoile du ballet de l'Opéra national de Paris. James Bort est photographe

Notre avis - Derrière la trajectoire de chaque Danseur.euse Étoile, il y a forcément un chemin jalonné de hauts et de bas, de joies ou de déceptions, de scepticisme et d'espoir mêlé. Autant de choses indécelables qui éclairent mieux une personnalité ou des choix. Les fans de Dorothée Gilbert seront donc sans nul doute surpris.e.s de découvrir combien la jeune Dorothée a pu douter, mais jamais dévier de son envie de danser. Ce récit très personnel lève le voile sur ses premiers pas dans la danse, ses années à l'école de danse, ses débuts dans la compagnie, mais aussi ses aventures sentimentales, sa fille Lily, sa rencontre avec le photographe James Bort (qui signe les magnifiques photos de cet ouvrage)... De tous, on retiendra le chapitre intitulé "Abandon" où elle explique avec beaucoup d'émotion et de maturité comment elle conçoit son travail d'interprétation et de relation à ses partenaires. 

Étoile(s) de Dorothée Gilbert

 

Shiny Broken Pieces de Sona Charaipotra & Dhonielle Clayton

Paru le 18 septembre 2019 aux Éditions Hachette romans.

Les autrices - Sona Charaipotra et Dhonielle Clayton sont deux autrices américaines de romans pour jeunes adultes.

Ce qu'en dit la 4e de couverture - June, Bette et Gigi ont tout sacrifié pour la plus prestigieuse école de danse de New York : leur santé, leur corps, leur gentillesse. Tout. Voilà le prix à payer pour être une étoile. C’est leur dernière année. Celle de tous les enjeux ; celle des ultimes sélections pour les compagnies professionnelles. Elles n’ont plus rien à perdre, sont plus déterminées que jamais, et aucune n’est disposée à respecter les règles du jeu. L’heure de l’ultime audition est arrivée. Qui aura la chance d’intégrer les rangs de la célèbre compagnie ? Et qui devra renoncer pour toujours à ses rêves ?

Notre avis - Le premier tome de ce diptyque Tiny Pretty Things s'était achevé sur un terrible drame qui couvait depuis longtemps. C'est peu dire qu'on attendait la suite tant cette lecture avait su nous prendre dans ses filets sans nous lâcher. On suit le quotidien des jeunes danseuses et danseurs dans la dernière ligne droite avant la fin des études. Personne n'est décidé à laisser la place tant convoitée dans la célèbre compagnie new yorkaise. Tous les ingrédients qui ont contribué à nous rendre accros sont ici de nouveau distillés avec beaucoup de talent et d'ingéniosité. Les parcours s'affinent ou prennent un tour inattendu. Mais hélas, la fascination opère un peu moins que dans le premier opus. Jusqu'au dénouement final auquel on n'adhère qu'à moitié. Attendons de voir ce que donnera la série Netflix dont la diffusion est prévue courant 2020.

Shiny Broken Pieces de Sona Charaipotra & Dhonielle Clayton



 

Share This Article

Related News

About Author

(3) commentaires

  1. Quercy
    3 novembre 2019 at 10:52

    Je parcours avec plaisir ""le ballet, une histoire illustrée", très agréable et très factuel - et un peu froid - en effet. Et un détail me tracasse: pourquoi n'y voit-on aucune référence à Roland Petit, pourtant auteur de grands ballets narratifs, et sur pointes, alors que Béjart, par exemple, a une double -page? Grosse lacune accidentelle ou omission délibérée? C'est un mystère pour moi, mais peut-être est-ce une question de critères pour définir ce qu'est un "ballet" , critères qui , ici , m'échappent.... Peut-être pourrez-vous m'éclairer sur ce point, vous qui maîtrisez si bien ces questions.

    • Amélie Bertrand
      4 novembre 2019 at 13:26

      @ Quercy : Il ne faut pas oublier qu'il s'agit de l'ouvrage d'une danseuse anglaise, qui n'a donc pas les mêmes références que le public français. Si Maurice Béjart a eu une carrière internationale, Roland Petit n'était pas forcément connu dans le paysage anglo-saxon. Si une ballerine française écrivait un tel ouvrage, pas sûr qu'elle consacrerait beaucoup de pages (voir aucune) à Kenneth MacMillan et Frederick Asthon, deux chorégraphes emblématiques de la danse anglaise mais qui n'ont finalement que peu d'influences en France.

  2. Quercy
    4 novembre 2019 at 16:41

    Merci Amélie pour ces explications

Réagissez

Répondre à Amélie Bertrand Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial