Thursday, Jul. 9, 2020

12 biographies danse indispensables

Ecrit par :

19 mars 2020

|

Catégorie :

Pour paraphraser le célèbre adage, on peut dire depuis quelques jours "À quelque chose, confinement est bon". Contraint.e.s à des activités plus sédentaires (en dehors de quelques exercices quotidiens avec notre professeure Lorena Lopez), vous avez tout le temps de vous adonner à la lecture. DALP, qui rend compte régulièrement des sorties livres consacrés à la danse, vous concocte plusieurs séries d'ouvrages incontournables. Premier volet, douze biographies indispensables à découvrir ou redécouvrir. Vous ne les avez pas chez vous ? Vos libraires indépendants ont en général un site web et un service de livraison toujours en marche. 

Pina Bausch de Guy Delahaye

1 - Pina Bausch de Guy Delahaye. Un must avec les photographies de ce spécialiste incontesté du spectacle vivant. Une nouvelle édition, sortie en 2018, balaye en deux cent dix photographies en noir et blanc et en couleurs la totalité du parcours artistique de la danseuse et chorégraphe allemande. Des textes écrits par Jean-Marc Adolphe, rédacteur en chef de la revue Mouvement, et Michel Bataillon, auteur, dramaturge et homme de théâtre, permettent de mieux saisir la personnalité complexe de cette immense chorégraphe qu'a été Pina Bausch.

2 - J'ai dansé sur les flots de Roland Petit (Grasset). Il a côtoyé les plus grands de Jean Babilée à Mikhaïl Baryshnikov, de Margot Fonteyn à  Fred Astaire. Et bien sûr Zizi Jeanmaire, sa femme, sa muse. Avec un style alerte et le franc-parler qui le caractérisait, le chorégraphe disparu en 2011 livre ses souvenirs.

3 - Ma vie d'Isadora Duncan (Gallimard, collection Folio). On a l'impression de tout connaître d'elle tant son histoire tragique a été racontée sous tous les modes. Mais rien ne vaut la lecture de cette autobiographie qui révèle une femme entière, passionnée par son art et amoureuse de la vie.

Ma vie d'Isadora Duncan

4 - Béjart le démiurge d'Ariane Dollfus (Arthaud). Étayée par de nombreux entretiens inédits, avec le chorégraphe comme avec ses proches, cette biographie propose justement de se plonger dans l'immense et complexe oeuvre de Maurice Béjart, et tente de mieux cerner sa personnalité toute en contradictions, tiraillé entre l'ombre et les lumières.

5 - Je suis une histoire de Bill T. Jones (Actes Sud). Dans cet ouvrage paru en 2014 s’adonne à l’exercice de l’abécédaire en commentant soixante-cinq mots en rapport avec sa personnalité, son travail, sa réflexion sur le monde. Ce faisant, il nous raconte son histoire, indissociable de celle de la société américaine et de la danse contemporaine.

6 - Quinze ans de ma vie de Loïe Fuller (Mercure de France). Réédités en 2016 à l'occasion de la sortie du film La danseuse de Stéphanie Di Giusto, ces Mémoires montrent combien l'Américaine Loïe Fuller, talentueuse touche-à-tout a révolutionné le spectacle vivant et ouvert la voie à la danse moderne.

Quinze ans de ma vie de Loïe Fuller

7 - Une vie en pointes de Ghislaine Thesmar (Odile Jacob). Un livre qui se rapproche plus du récit autobiographique que de mémoires. La Danseuse Étoile revient surtout sur les grandes étapes de son parcours et certaines figures du monde de la danse qu’elle a côtoyées.Une grande partie est consacrée à son enfance, sa découverte de la danse et cette décision irrévocable d’y consacrer sa vie après le choc d’avoir vu Galina Oulanova, ballerina assoluta.

8- Cahiers de Vaslav Nijinsji (Actes Sud, collection Babel). Il faut se plonger dans ce bouleversant journal  rédigé au cours de l’hiver 1918-1919 pour comprendre quelle fut la quête humaine et spirituelle de ce danseur hors du commun. Un classique !

9 - Une vie en mouvement de Misty Copeland (10/18). Première Danseuse Étoile noire de l'American Ballet Theatre, cette personnalité incroyable livre, à travers le récit de son parcours, une formidable leçon de persévérance. Yes she can ! Rien ne prédestinait pourtant cette jeune fille issue de milieu très modeste à se faire une place dans le monde élitiste de la danse classique.

Une vie en mouvement de Misty Copeland

10- Moi, Maia Plissetskaia (Gallimard). La voir danser ne suffit pas pour comprendre cette femme incroyable qui a bravé bien des obstacles, il faut aussi la lire ! Avec beaucoup d'ironie et de recul, la prima ballerina assoluta jette un regard lucide sur son parcours de femme et d'artiste qui pendant cinquante ans régna sur le ballet soviétique.

11 - Carolyn Carlson ; de l'intime à l'universel de Thierry Delcourt (Actes Sud). Ni biographie ni hagiographie (selon les termes de l'éditeur), cet essai s'attache à saisir l'univers poétique de cette chorégraphe prolixe en réflexion permanente sur l'essence même du mouvement créatif.

12- Noureev de Julie Kavanagh (L'Archipel). Beaucoup de livres ont été écrits sur Rudolf Noureev, mais cette somme publiée pour la première fois en 2007, restait à découvrir en français. Tout y est raconté avec force détails, des premières années soviétiques jusqu’à sa mort quasi en scène en 1993. Il y a encore mille choses à apprendre de ce "Seigneur de la danse" qui a imprimé de manière indélébile les mémoires de tous ceux qui l'ont côtoyé.

Noureev. Une vie de Julie Kavanagh

 




 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial