Friday, Sep. 24, 2021

[Sortie ciné] Petites Danseuses de Anne-Claire Dolivet

Ecrit par :

25 août 2021

|

Catégorie :

Après plusieurs reports, le documentaire Petites Danseuses de Anne-Claire Dolivet sort enfin dans les salles de cinéma. Ce film suit quatre fillettes âgées de 6 à 10 ans sur leur chemin dansant. Portées par une professeure tenace et leur entourage familial, Jeanne, Olympe, Ida et Marie ont la passion de la danse chevillée à leurs jeunes corps. Comme de nombreux enfants de leur âge, elles rêvent de faire de la danse leur métier, d’intégrer une école prestigieuse et de devenir Danseuses Étoiles. La caméra saisit avec beaucoup de sensibilité leur exaltation, leur opiniâtreté, mais aussi leurs doutes, leurs questionnements, ces moments où la confiance vacille quand la pression est trop forte. À quelques jours de la reprise des cours de danse, ces Petites Danseuses parleront à beaucoup d’apprenti.e.s danseurs et danseuses.

Petites Danseuses de Anne-Claire Dolivet

Jeanne, Olympe, Ida et Marie ont en commun de fréquenter la même école de danse. Elles s’y rendent plusieurs fois par semaine. Certaines suivent même un cursus en horaires aménagés. Leur vie de fillette est envahie par leur passion. Si elles jouent, rient, se comportent comme beaucoup de gamines de leur âge, elles ne vivent que pour la danse. Et acceptent son exigence, sa dureté, ses contraintes… Avec beaucoup de respect et de pudeur, la caméra se glisse au plus près de ces quatre petites ballerines. Et pose la question : "Tu as envie de quoi, toi, dans ton petit cœur de petite fille ?"

Car ces fillettes, même la plus jeune rebaptisée Bébé Jeanne, sont déjà dans une recherche d’excellence. Le fait de se préparer à des concours participe de cet état d’esprit. "Du travail, du travail", martèle Muriel, leur professeure. "Vous allez travailler pour les concours, progresser grâce aux concours." Pour elles, la danse n’est pas une activité de loisirs, mais une pratique qui demande rigueur et discipline. Refaire et refaire encore pour gommer le trac, atteindre le geste juste, effacer les imperfections.

La réussite du film tient en grande partie au "casting". Les quatre fillettes, bien sûr, avec leur personnalité et leur maturité différentes qui les rendent, chacune à leur manière, très attachantes. Mais aussi leur professeure, Muriel, qui les accompagne avec fermeté, mais aussi beaucoup de bienveillance. Sa mission ? Faire éclore le potentiel de chacune, les pousser sans les briser. "Ton émotivité excessive, on va la canaliser, ça va te servir à faire de belles choses", lâche-t-elle, la voix elle-même remplie d'émotion. Petites Danseuses aborde ainsi très finement la relation entre une professeure et ses élèves. Car les plus beaux parcours sont souvent nés d'une rencontre entre un pédagogue et un.e enfant. Comment les révéler à eux-mêmes, leur faire prendre conscience de leurs possibilités ?

Petites Danseuses de Anne-Claire Dolivet

Anne-Claire Dolivet, dont c’est le premier documentaire de cinéma, réussit avec la complicité de Mathias Théry, un beau film d’apprentissage, mettant en scène des enfants passionnés. Le parti-pris de la voix off des fillettes donne un relief original. Elle mêle des paroles saisies dans le studio de danse et des extraits d’interviews enregistrées. Le résultat est davantage immersif et plus émouvant que des interviews face caméra.

Le film Petites Danseuses n’apporte cependant pas toutes les réponses, et c'est ce qui est appréciable. Il appartient ainsi à Jeanne, Olympe, Ida et Marie de trouver leur voie, leur chemin… "J’ai envie d’être heureuse et de ne pas avoir de regret plus tard", affirme l'une d'entre elles. Peut-être que l’exigence mise dans ces heures de danse se transformera-t-elle en autre chose ? Peut-être ces années de rigueur les aideront-elles à devenir des femmes déterminées, sûres de leurs choix, même en dehors du monde de la danse ? Peut-être certaines parviendront-elles à accéder à leur rêve ? Le film laisse une fenêtre grande ouverte sur ces interrogations. La scène de fin dont la chorégraphie a été confiée à la chorégraphe contemporaine Ingrid Bizaguet est un joli moment de liberté. Libérée des contraintes de la danse classique, des concours, de la pression, chacune laisse parler son corps. Et comme d'habitude, la danse va plus loin que les mots.

Petites Danseuses de Anne-Claire Dolivet

 

Petites danseuses de Anne-Claire Dolivet -  Documentaire - 1h31 – Sortie en salles le 25 août 2021. Deux séances rencontres parisiennes sont prévues : le 25 août à 20h au cinéma Les 3 Luxembourg et le 30 août à 20h au cinéma Les 7 parnassiens.

 



Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial