Tuesday, Oct. 23, 2018

[DVD] La soirée d’adieux d’Aurélie Dupont – L’Histoire de Manon de Kenneth MacMillan

Ecrit par :

17 octobre 2016

|

Catégorie :

Aurélie Dupont a fait ses adieux officiels à la scène du Ballet de l'Opéra de Paris le 18 mai 2015. Elle avait choisi pour cette soirée L'Histoire de Manon de Kenneth MacMillan, où elle dansait le rôle principal de Manon Lescaut. Cette soirée a été filmée par Cédric Klapisch, et sort en DVD et Blu-Ray le 21 octobre 2016 chez Bel-Air Classique.

dvd-adieux-aurelie-dupont

Le spectacle

L'Histoire de Manon de Kenneth MacMillan est l'un des grands ballets néo-classiques narratifs du XXe siècle. Pièce maîtresse du répertoire anglais, ce ballet est régulièrement dansé à l'Opéra de Paris. Aurélie Dupont ne l'avait pas choisi par hasard pour ses adieux. D'une part c'est sur ce ballet qu'elle était revenue sur scène après une longue blessure, lors de sa carrière d'Étoile. D'autre part le personnage principal de Manon est un rôle fort et tragique qu'affectionne beaucoup Aurélie Dupont, même si ce n'est pas ce type de rôle qui a profondément marqué sa carrière.

La caméra démarre au fond de l'Avenue de l'Opéra, s'engage dans le Palais Garnier... Et le spectacle démarre. C'est le réalisateur Cédric Klapisch qui est aux commandes, ni plus ni moins. Il connaît bien Aurélie Dupont, sur qui il a déjà réalisé un documentaire, et il connaît bien la danse. Le spectacle est ainsi filmé d'une magnifique manière, allant au plus près des visages (important dans un ballet où le jeu d'acteur est si présent), laissant s'exprimer le mouvement. Soirée d'adieux oblige, ce se termine par les derniers saluts d'Aurélie Dupont, très émue, sous une pluie d'étoiles dorées. Dommage d'ailleurs que les applaudissements ne soient pas filmés jusqu'au bout !

 

L'histoire

Partie pour le couvent, Manon s'enfuit par avec un jeune étudiant, Des Grieux dont elle est tombée amoureuse. Mais elle ne supporte pas la misère et cède à la proposition de son frère Lescaut de céder aux avances de riches protecteurs. Accusée de prostitution, la jeune femme est envoyée en Louisiane, accompagnée par Des Grieux qui n'a cessé de vouloir la récupérer. Une fois arrivée, Manon tue le geôlier qui l'a violée, et s'enfuit dans les marécages avec son amant. C'est là qu'elle meurt d'épuisement, pourchassée par les fantômes de son passé.

Relai de poste, chambre d'étudiant, bordel de luxe, port de Louisiane... L'Histoire de Manon fait revivre de façon pittoresque ce pan du XVIIIe siècle. Outre Manon, Des Grieux et Lescaut, le ballet propose toute une galerie de personnages romanesques qu'affectionnent les Étoiles. La technique est menée par de longs pas de deux aux portés romantiques, chers à Kenneth MacMillan. Le corps de ballet n'a pas la gouaille de son voisin anglais du Royal Ballet, pour qui L'Histoire de Manon est une pierre angulaire de son répertoire. Tout est toujours très élégant, très école française, même au fond d'un bordel. Mais les personnages principaux sont interprétés avec beaucoup de force par les Étoiles françaises, Aurélie Dupont en tête.

Distribution

Attention, distribution de luxe pour cette soirée : Aurélie Dupont est donc Manon. Son partenaire pour Des Grieux est une Étoile invitée, l'italien Roberto Bolle, perpétuel jeune premier et partenaire attentif. De nombreuses Étoiles tiennent les seconds rôles avec brio : Stéphane Bullion (noir et parfois drôle Lescaut), Alice Renavand (la volage maîtresse de Lescaut), Benjamin Pech (le cynique et obsédé G de M) et Karl Paquette (le terrifiant geôlier).

Les bonus

Le DVD comprend une interview d'Aurélie Dupont d'une quinzaine de minutes, réalisée par Cédric Klapisch avant le spectacle. La danseuse revient d'une part sur sa carrière : la naissance de sa passion pour la danse, passion toujours intacte, son parcours, ses moments difficiles. L'Étoile évoque aussi le rôle de Manon, sa façon de voir les choses, comment certains petits détails ont une importance capitale. Enfin Aurélie Dupont évoque l'après-adieux, un après qui était encore flou à l'époque (rien ne présageait sa nomination à la Direction de la Danse), mais où l'envie de danser était encore forte.

Aurélie Dupont - L'Histoire de Manon

Aurélie Dupont - L'Histoire de Manon

La déception

Ces adieux d'Aurélie Dupont ont d'abord été diffusés sur France 3. Pour l'occasion, Cédric Klapisch avait eu une idée géniale : en même temps que le spectacle, il avait filmé les coulisses, les loges, montrant tout ce qui se passait derrière le rideau. Et il était possible de suivre les deux versions en même temps, sur un écran partagé. Quel dommage de ne pas avoir repris cette captation ! L'idée était originale, permettait au public de se glisser en coulisse tout en suivant le ballet. C'était un des vrais "Plus" de cette captation, et une idée encore jamais utilisée ailleurs. Reste néanmoins avec ce DVD le souvenir précieux d'une soirée d'adieux d'une Étoile pas comme les autres. Et qui marque la fin de toute une génération à l'Opéra de Paris.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial