Friday, Oct. 19, 2018

Revue de presse dansée, S15-16 EP20

Ecrit par :

7 février 2016

|

Catégorie :

Critiques, reportages, points de vue... Ce qui s’est passé dans la presse cette semaine.

revue-de-presse-danse_070216

Le départ de Benjamin Millepied et l'arrivée d'Aurélie Dupont

La semaine a été secouée par le départ de Benjamin Millepied à la tête du Ballet de l'Opéra de Paris, et de son remplacement par l'Étoile Aurélie Dupont. Deux nouvelles qui ont largement dépassé le cadre du monde de la danse pour faire la une de tous les médias. Qui se sont parfois contentés d'aligner les clichés du "poids trop lourd de l'administration d'un paquebot poussiéreux et d'un corps de ballet papier-peint".

Plusieurs articles intéressants sont néanmoins à retenir. Des analyses sur ce départ sont ainsi à lire dans Paris Match, Les Échos (avec plusieurs témoignages en interne), Le Figaro, Le Monde (avec le témoignage de Karl Paquette ou Stéphane Bullion), Slate ou L'Obs (qui n'a jamais peur d'en faire trop). La chaîne Public Sénat a même lancé un débat "L'Opéra, miroir d'une société bloquée?". Un long papier est aussi à lire dans le New York Times avec les premiers (et seuls) mots de Benjamin Millepied (c'est dans ce même journal que le chorégraphe s'était exprimé en premier sur son arrivée à Paris), ou dans The Observer. Les blogs ont évidemment débattu, à lire sur Danse-Opéra, Une Saison à l'Opéra, Ballet & Cie qui dresse le bilan de sa direction, Il danse et il en parle et un nouveau venu, Le nombril du Vicomte.

Côté prise de parole, Josua Hoffalt s'est exprimé sur ce départ de façon assez claire dans L'Obs ("Danseur, je ne le regretterai pas"), tout comme Brigitte Lefèvre dans l'AFP ("Millepied n'avait aucune expérience d'une grande compagnie").

La conférence de presse annonçant la nouvelle a été relayée via un reportage vidéo sur France 3, un article bien fourni sur Télérama et un point de vue en mode brosse à reluire sur AltaMusica.

Quelques interviews d'Aurélie Dupont, où elle raconte à peu près la même chose, sont à retrouver dans Télérama, CultureBox, BFMTV, Europe 1. Des portraits de l'Étoile et nouvelle directrice sont enfin à lire dans Le Monde et Le Figaro.

Stéphane Lissner, Aurélie Dupont et Benjamin Millepied lors de la conférence de presse du 4 février

Stéphane Lissner, Aurélie Dupont et Benjamin Millepied lors de la conférence de presse du 4 février

La soirée Bel/Millepied/Robbins

Ce grand chamboulement a eu lieu à la veille de la première de la soirée Bel/Millepied/Robbins à l'Opéra de Paris. Les premières critiques sont tombées. Le Figaro ne parle que de la création de Benjamin Millepied La Nuit s'achève, en mode dithyrambique, tout comme Paris Match. Le Monde publie une chronique plus globale et nuancée de la soirée, ainsi qu'un reportage intéressant sur les coulisses de la création de Jérôme Bel.

La Nuit s'achève de Benjamin Millepied

La Nuit s'achève de Benjamin Millepied

Le Prix de Lausanne 2016

Le Prix de Lausanne a été un peu éclipsé cette semaine, le concours était pourtant de haut niveau. La finale est à revoir en intégralité sur ArteConcert, tout comme les sélections et les live-stream quotidiens faisant découvrir les coulisses. Les photos de chaque journée de concours sont à retrouver sur le site du Prix de Lausanne. Côté presse, des reportages sont à voir sur les chaînes suisses RTS et SwissInfo, et des interviews des candidat.e.s français.es sur Dansomanie.

Prix de Lausanne 2016 - La gagnante Hang Yu

Prix de Lausanne 2016 - La gagnante Hang Yu

Suresnes cités danse

Clap de fin pour le festival Suresnes cités danse 2016. Le Monde s'enthousiasme sur le spectacle Trio Amala-Junior-Sly ("Amala Dianor et Bboy Junior parlent hip-hop comme ils respirent"), tout comme Le Figaro. ResMusica revient sur les rencontres entre les Pockemon crew et les Coréens Morning of Owl.

Trio Amala-Junior-Sly de Mathilda May

Trio Amala-Junior-Sly de Mathilda May

Rencontre

France TvSport a diffusé un reportage sur Hannah O'Neill préparant Gamzatti. Marie-Agnès Gillot parle de l'ambiance Opéra de Paris dans Le Parisien (interview réalisée avant le départ de Benjamin Millepied). François Alu évoque son rapport à la musique sur Il Tenero Momento. Enfin un joli reportage sur Mathilde Froustey à San Francisco est à revoir sur L'Équipe 21.

La Bayadère - Hannah O'Neill avec Mathias Heymann

La Bayadère - Hannah O'Neill avec Mathias Heymann

Critique

ResMusica est tombé sous le charme de la comédie musicale Kiss me, Kate, tout comme Ballet & Cie. Un reportage en coulisse est aussi à lire dans Télérama. ... Avec vue sur la piste du CNAC a aussi enthousiasmé la presse : "Un ballet décapant" pour Le Figaro"L'entrain de cette fine équipe l'emporte le plus souvent" pour les Échos. L'Obs a apprécié la Giselle du Yacobson Ballet, et pousse le public à aller voir danser Carolyn Carlson. Une jolie chronique de FLA.CO.MEN d'Israel Galván est enfin à lire dans Les Échos, et un portrait du danseur dans Le Monde ("Il démontre sa capacité à réinventer la danse tout en conservant son essence").

fla-co-men

FLA.CO.MEN d'Israel Galván

À lire/voir/écouter

La Belle et la Bête de Thierry Malandain est à voir en intégralité sur Arte Concert. L'Obs évoque la disparition du chorégraphe américain Murray Louis. ResMusica publie une chronique engagée sur la hausse des tarifs à l'Opéra de Paris. Enfin Le Nouveau rendez-vous sur France Inter a consacré l'un de ses numéros cette semaine à Rudolf Noureev, avec Ariane Dollfus, Jacques Namont et Claude De Vulpian.

La Belle et la Bête de Thierry Malandain

La Belle et la Bête de Thierry Malandain

À lire en anglais

Le New York Times a vu le premier ballet narratif de Justin Peck, se penche sur l'ouverture de la première boutique Repetto à New York et revient sur la disparition d'Yvonne Chouteau, danseuse des Ballets Russes. Le Washington Post a vu La Belle au bois dormant d'Alexeï Ratmansky par l'ABT (à voir au Palais Garnier en septembre prochain). En Angleterre, Pointe Magazine publie un joli portrait de Francesca Hayward, jeune soliste prometteuse du Royal Ballet de Londres.

Francesca Hayward dans Manon

Francesca Hayward dans Manon

En bonus

Aurélie Dupont devient l'égérie de la marque Jérôme Dreyfuss, photographiée par Jean-Paul Goude. Une campagne prévue depuis longtemps, mais qui tombe à pic.

aurelie-dupont_ Jérôme-Dreyfuss

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(5) commentaires

  1. Pat
    7 février 2016 at 13 h 34 min

    Dans l'interview d'Aurélie sur Europe 1 on remarquera que cette dernière était prévenue de sa nomination 3 semaines avant le départ de BM. Il avait donc une remplaçante avant même de donner sa démission ! A-t-elle fait une gaffe dans cet interview, piégée par le journaliste on sent bien son malaise et sa volonté de changer vite de sujet ! A suivre…

  2. Georges
    7 février 2016 at 16 h 28 min

    Et si pour Millepied on a affaire à une démission volontaire d'office ? Manifestement ça ne pouvait pas durer. Son problème était peut être aussi sa légitimité en tant que danseur (une demi carrière) et en tant que chorégraphe, si vous n’êtes pas incontestable la dedans (surtout niveau danse) comment voulez vous être respecté en tant que juge suprême. Et puis appeler 3 éme scéne alors qu'il existe le 3 éme étage et ne pas citer son chorégraphe alors qu'il pointe la déficience dans ce domaine des danseurs de l'Opéra et prêtant faire une école interne.... . PS : Amélie vous devriez changer votre système "anti robot", je ne peux pas répondre à des moitiés questions ou dire qu'un croissant c'est du pain ! Et copier des chiffres en anglais peu compréhensible .... !

  3. Muc
    7 février 2016 at 16 h 46 min

    Pat : la décision de nomer AD n´a certainement pas été prise entre mercredi soir et jeudi midi. Cela sentait le roussi certainement depuis le fameux documentaire. Et une certaine "presse" a peut être précipité les choses.

  4. Lili
    7 février 2016 at 18 h 16 min

    Visiblement l'article de Paris Match a eu un effet d'accélération. Mais ce genre d'article ne tombe pas par hasard, quelqu'un a vendu la mèche, volontairement ou pas...

  5. Jerôme
    7 février 2016 at 20 h 11 min

    Je trouve que l'article de Josua Hoffalt confirme tout ce que Millepied semblait reprocher aux étoiles: je trouve que cracher comme ça sans retenue dans les médias est inélégant au possible (n'est ce pas en plus ce qu'il reprochait à Millepied?), il semble avoir un ego démesuré, et les reproches qu'il lui fait me semble douteux (vraiment, Millepied n'a pas été voir sa ligne de vêtements? mais quel est le rapport avec le schmickblick? intêret personnel de parler de sa propre marque plutot!) bref, je trouve cette attitude détestable et je comprends que ça n'a pas du être facile pour Millepied de travailler avec des égos pareils...

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial