Wednesday, Aug. 15, 2018

Danse avec les stars, le débrief – S08 EP01

Ecrit par :

15 octobre 2017

|

Catégorie :

Danse avec les stars saison 8, c'est parti ! Du côté de ce que l'on connaît : les robes à paillettes, l'énergie de Fauve (totalement démente dès le générique, love U Fauve), des danseurs et danseuses pros extras que l'on aime suivre de saison en saison. Du côté de ce que l'on ne connaît pas, et il y a pas mal de choses cette année : les personnalités 2017 bien sûr, les nouveaux et nouvelles de l'équipe pro, Nicolas Archambault dans le jury, des animateur.rice.s qui changent chaque semaine (mais comment va-t-on s'y retrouver ?) ou le bouc de Chris Marques alors que je pensais que c'était interdit depuis 1999. Le premier prime de cette saison 8 démarre bien avec la participation de Nikos Aliagas. Me voilà rajeunie de 15 ans à la grande époque de la Star Ac', merci Nikos. C'est donc parti pour le débrief de ce premier prime de Danse avec les stars.

 

Arielle Dombasle et Maxime Derey­mez - Un paso doble

"Ça, c'est le partenaire qu'il faut", lance Arielle Dombasle en parlant de Maxime Derey­mez. C'est intéressant, j'ai l'impression que ce n'est pas vraiment partagé par le Maxime en question. Voilà, cinq minutes d'émission, je suis déjà mauvaise langue. Elle démarre bien cette huitième saison. "Si elle fait ça, c'est pour épater Bernard-Henri Lévy", dit Laurent Ruquier. Hum, j'ai envie de faire une blague, mais je pense que cette réflexion se suffit à elle-même. Trêve de plaisanteries, passons à la performance. Qui est pas mal du tout ! On sent Arielle Dombasle un peu raide dans sa technique, forcément hésitante dans les pas, peut-être plus par timidité qu'autre chose. Mais elle était complètement dedans, vraie star sur le plateau, un poil décalée comme il faut. Et elle fait quand même péter le grand écart dès le premier prime. Le feeling passe bien avec Maxime Derey­mez. À voir comment la technique évolue, mais l'état d'esprit est là. Prometteur.

Danse avec les stars saison 8 - Arielle Dombasle et Maxime Derey­mez

Agustín Galiana et Candice Pascal - Une samba

Despacito comme musique, était-ce bien nécessaire ? Nous sommes d'accord que non. En même temps, ça n'a pas beaucoup d'importance, parce qu'Agustín Galiana est totalement craquant sur le plateau. Il compense son manque de technique (même s'il assure pas mal tout de même) par un déhanché pour le moins efficace, un vrai plaisir de danser et une élégance naturelle sans prise de tête. Un peu trop sage encore ? Peut-être. Mais Candice Pascal compense par une belle énergie. Le couple fonctionne très bien, Agustín Galiana se révèle très bon partenaire. À voir si au fil des primes si Agustín Galiana ne restera pas un peu trop sage. Très prometteur là encore.

 

Camille Lacourt et Hajiba Fahmy - Un foxtrot

Hiiiii Camille ! J'ai eu la même réaction que tout le public sur le plateau. "Il va faire le grand plongeon", lance Nikos, je sens que les métaphores aquatiques sont loin d'être terminées. Tout comme les regards embués sur musique dégoulinante avec photos de sa fille (faisons pleurer dans les chaumières). Même si je ne suis pas sûre que tout ça dure très longtemps. Parce que bon, sincèrement, Camille Lacourt est très beau, Camille Lacourt est très charmant, Camille Lacourt est adorable, Camille Lacourt est un grand champion. Mais la danse, aïe aïe aïe, ce n'est pas ça. Le pauvre ne semble pas quoi faire de ce grand corps musclé pour le faire danser, même s'il y met beaucoup d'application. Et comme beaucoup de sportifs, il fait tout sans écouter la musique. Hajiba Fahmy est sublime, mais je ne suis pas convaincue par le couple. La différence de taille est tout de même très grande. J'aurais bien vu Camille Lacourt avec Fauve Hautot plutôt, plus grande et "baraquée" si l'on peut dire (vous-aussi vous bavez rien qu'en imaginant ce partenariat ?).

Danse avec les stars saison - Camille Lacourt et Hajiba Fahmy

Joy Esther et Anthony Colette - Une rumba

Anthony Colette a voulu faire de la danse en voyant Maxime Derey­mez dans Danse avec les stars. Ça ne va pas le rajeunir le Maxime (et nous non plus d'ailleurs). Comme attendu, Joy Esther et Anthony Colette, c'est le couple canon de cette saison. S'il faut faire de l'humour, s'il faut faire du jeu, je ne suis pas sûre que ça passe. Mais sur une danse où il faut surtout être torride, ça marche très bien. Joy Esther est une bonne danseuse, très à l'aise, bien sur la musique et déjà plutôt bonne technicienne. Cependant, le couple fonctionne bien, sans pour autant que l'on voit pour l'instant une folle alchimie. En fait, c'était canon, mais un peu ennuyeux. Torride esthétiquement, mais un peu froid tout de même. Donc, oui, il faut le reconnaître, je ne suis pas super emballée malgré les qualités indéniables de la candidate. 

 

Lenni-Kim et Marie Deni­got - Un quick-step

Lenni-Kim vit encore chez ses parents. Oui, Lenni-Kim est très jeune. Marie Deni­got fait un peu la baby-sitter sévère et sexy à côté. Mais sur le plateau, le couple est super ! Et quelle bonne idée d'avoir choisi La La Land ! Lenni-Kim est hyper doué, véritable danseur, une pêche d'enfer sans oublier l'humour et un vrai jeu d'acteur. Un vrai pro ! Le courant semble bien passer avec sa danseuse, même si techniquement, le chanteur s'éclate tout seul mais semble plus novice dans le partenariat. Et il faudrait lui apprendre à ne pas danser la bouche ouverte. On a répété ça toute la saison dernière, il faut que ça rentre maintenant. Marie Deni­got a encore une fois dégoté une super chorégraphie. Le couple finaliste et sûrement gagnant, assurément, et qui va faire le show toute cette saison !

Danse avec les stars saison 8 - Lenni-Kim et Marie Deni­got

Tatiana Silva et Christophe Licata - Une samba

"Je vais te transformer en diva du dance-floor", avertit Christophe Licata en répétition. Bon, il y a un peu de boulot. Je dois le dire que Tatiana Silva est un peu ma petite déception de ce premier prime. L'animatrice est à l'aise sur le plateau, mais le stress semble prendre trop le dessus. Résultat : de la raideur dans le haut du corps, des hésitations, une absence de jeu (La Beyoncé qui était en elle était tout de même très gentillette). Mais Tatiana Silva a envie de bien faire, elle a de belles lignes, une certaine présence... Si elle maîtrise son trac, elle peut surprendre. Peut-être le couple qui a la plus belle marge de progression devant lui.

 

Élodie Gossuin et Chris­tian Millette - Un chacha

Mon Dieu mais stop, arrêtons les images dégoulinantes avec les enfants, aussi choupinets soient-ils, déjà le premier prime et je n'en peux déjà plus. En bonne dégoulinante, Élodie Gossuin a droit à Céline Dion comme musique. "Et tant pis pour moi et tant pis pour nous, j'aurais pu rester où la roue tourne où tout est doux", raaah, j'adore cette chanson ! Bien, sinon, à part la chanson, il n'y a pas grand-chose à retenir de cette prestation, Élodie Gossuin illustrant à merveille le syndrome Miss France dans DALS, à savoir très belle mais raide comme un piquet et anti-musicale. Dommage, Chris­tian Millette est de plus en plus canon au fil des saisons. "Si tu veux régner, il faut gainer", lance Jean-Marc Généreux, voilà notre nouvelle maxime !

Danse avec les stars saison 8 - Élodie Gossuin et Chris­tian Millette

Hapsatou Sy et Jordan Mouillerac - Un tango argentin

Mon Dieu je sens que ce couple parfait va vite être fatigant. Par contre, toute seule, Hapsatou Sy est des plus sympathiques. Bon esprit, goût du challenge, pas de prise de tête, elle est une candidate à qui l'on s'attache. Bon, question danse, c'était pas vraiment ça. Bon, c'était pas ça du tout même. Dommage, parce que Jordan Mouillerac est canon comme tout et Hapsatou Sy semble avoir une forte personnalité. À voir la semaine prochaine pour voir de quoi est capable cette candidate question progrès. J'avoue que j'aimerais bien voir ce couple un peu plus longtemps.

 

Sinclair et Denitsa Ikono­mova - Une samba

Bien, alors, dans son portrait, on sent Sinclair un poil plus détendu que sur les photos promos. Ça n'empêche pas Denitsa Ikono­mova de déjà se sentir fatiguée en répétition. On ne peut pas gagner à tous les coups Denitsa. Concernant la performance, en fait, je n'ai pas envie d'être méchante avec Sinclair. C'était mauvais, certes, mais c'était bon esprit. Sinclair se lâche finalement, sans avoir peur du ridicule, et c'est aussi ça l'état d'esprit de l'émission. Allez, courage Sinclair, ça ne devrait pas durer trop longtemps.

Danse avec les stars saison 8 - Sinclair et Denitsa Ikono­mova

Vincent Cerutti et Katrina Patchett - Une rumba

Hiiiii Patrick Bruel pour bande-son, j'adore la programmation musicale de ce premier prime décidément. Et ça va plutôt bien à Vincent Cerutti. L'animateur a une élégance naturelle et de la prestance qui compensent son gros manque de technique. Il est aussi très attentif à Katrina Patchett (et ils vont bien ensemble !) et reste très sincère dans sa danse et ses émotions. Ce qui est plutôt rare pour quelqu'un qui n'est pas artiste. À voir comment sera Vincent Cerutti dans des danses plus humoristiques ou sexy, mais pour ce premier prime, cela reste plutôt une bonne surprise.

 

Verdict

Agustín Galiana et Lenni-Kim ex aequo en tête du classement, normal, même si ils ne sont pas vraiment du même niveau. Joy Esther et Tatiana Silva qui suivent, c'est un peu optimiste pour la deuxième. Hapsatou Sy suit de peu, Arielle Dombasle vient juste après, elle semble avoir été un peu sous-notée. Vincent Cerutti se défend, tandis que Camille Lacourt, Sinclair et Elodie Gossuin ferment logiquement la marche. Le casting global a plutôt été une bonne surprise, avec plusieurs personnalités qui peuvent se révéler surprenant.e.s. Rendez-vous la semaine prochaine pour savoir qui sera le.la premier.ère éliminé.e, pour un prime où chacun.e dansera un moment fort de sa vie. Ça va pleurer dans les chaumières !

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. Carozdanse
    16 octobre 2017 at 10 h 18 min

    Comme d’hab super débriefing ! Fan de DALS mais ayant accouché depuis peu (d’une future danseuse étoile bien sûr !), je n’ai pas réussi à suivre l’emission Et grâce à vous j’ai l’impression de l’avoir regardée !

  2. Anne so
    16 octobre 2017 at 19 h 09 min

    Ah ah pas d'accord ! Agustin (oui oui je l'appelle par son petit prénom) à montré une excellente technique de pas. J'ai rarement vu une telle appropriation de la technique pure de danse de salon sur un premier prime. Bien sûr Lenni kim danse super bien, mais si je regarde son Quick Step à proprement parler (pas toutes les fioritures autour), les pieds tsont rop plats et je parle pas de son cadre.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial