Monday, Nov. 20, 2017

Danse avec les stars, le débrief – S08 EP05

Ecrit par :

13 novembre 2017

|

Catégorie :

Pour ce cinquième prime de la huitième saison de Danse avec les stars, DALP se met au diapason du thème de l’émission. Switch oblige (tous les candidats changent de partenaire le temps de la soirée), je prends la place d’Amélie Bertrand et je relève le défi de l’indispensable débrief pour la deuxième fois de cette saison ! Et ça commence très fort avec un premier tableau enlevé sur le très efficace Katchi d’Ofenbach. Doo wop a doo wop, shoopi doobi doo wop. Les couples se font et se défont dans une ambiance très comédie musicale. Ça promet d’être une belle soirée, sans véritable enjeu puisque tout le monde est sûr de rempiler pour un nouveau prime samedi prochain. Que ne ferait pas la prod pour garder Camille Lacourt une semaine de plus ! 

 

Lenni-Kim et Denitsa Ikono­mova - Un tango

Histoire de voir à quoi aurait pu ressembler l’un des couples finalistes de cette huitième saison, le public a associé le jeune chanteur à la serial-gagneuse Denitsa Ikono­mova (en 2014, 2015 et 2016, pour ceux.celles qui rentreraient d’une hibernation prolongée en Alaska). Toujours l’âme d’une winneuse, la danseuse propose à son jeune poulain un tango sur What Do you mean de Justin Bieber. Pour montrer que l’ado a gagné en maturité et qu’il est capable de se frotter à une danse aussi complexe. Si le mix Bieber et tango me semble un peu WTF, cela marche plutôt bien. Denitsa en fait des tonnes, mais Lenni-Kim ne se laisse pas vampiriser. Il impose une belle prestance pour son jeune âge. Avec son tee shirt noir et sa petite mèche rebelle, j’ai même eu l’impression, un bref instant, de voir Patriiiiiiick Swayze (pardon je m’égare) (les vraies savent). Les juges adorent. Nicolas Archambault lance un "C’est beau de te voir grandir". Bouh, mon petit cœur de mère en est tout bouleversé !

Danse avec les stars - Denitsa Ikono­mova et Lenni-Kim

Élodie Gossuin et Christophe Licata - Un quick step

La soirée avait bien commencé. Mais c’est déjà à Élodie Gossuin de s’élancer sur le dance floor du studio 217 de la Plaine-Saint-Denis au bras de Christophe Licata. Ambiance feel good movie de Noël, mise en scène au poil, For Once in My Life de Stevie Wonder, le paquet a été mis pour faire de ce quick step un moment magique. Sauf que cette danse demande grâce, légèreté et élégance, trois qualités dont l’ancienne reine de beauté (ils jugent sur quels critères en fait le jury de Miss France ?) est en grande partie dépourvue. À l’exception de Chris Marques qui ose "trop d’erreurs dans l’exécution" (un euphémisme !), les autres jurés s’esbaudissent devant tant de progrès accomplis. Carton rouge !

 

Camille Lacourt et Candice Pascal - Un paso doble

Le public un peu sadiques a jeté en pâture Camille Lacourt dans les griffes de Candice Pascal. Visiblement, la belle fait de son mieux pour faire bonne figure, mais semble regretter son Agustin. Il faut dire que côté sensualité, le nageur a quelques longueurs de retard. C’est dingue d’avoir un tel corps, d’exceller dans le milieu aquatique et d’avoir tant de mal à le mettre en mouvement sur la terre ferme. Tout est verrouillé à un point qu’il faudrait dix saisons de DALS pour aider Camille à faire sauter le coffre-fort. Il a beau être raide comme un piqué, on ne peut pas s’empêcher de le trouver touchant, soucieux de bien faire. Mais, il faut commencer à s’y préparer, pour Camille, le compte à rebours est lancé.  

 

Tatiana Silva et Anthony Colette - Un jive

Gros a priori positif sur ce nouveau binôme ! Surtout que la chanson choisie est le cultissime She’s a maniac (… maniac on the floooor) de Flashdance (gros kif de mes années adolescente) (les vraies savent décidément). Le courant passe très bien entre les deux partenaires. Même si la pression est à son comble car Tatiana Silva est blessée et que le jive nécessite un jeu de jambes de folie. Sur le parquet, on n’y voit que du feu, même si j’avoue je n’ai d’yeux que pour Anthony Colette. Si Marie Denigot était la vraie révélation de la saison précédente, le jeune danseur crève littéralement l’écran (en tous cas celui de mon salon). À l’issue de la prestation, on apprend que lui aussi était blessé et là, on crie chapeau ! De manière assez incompréhensible, les jurés font la fine bouche. Seul Chris Marques (qui a décidément tout bon comme souvent) juge que la jeune femme "fait partie de la tête de nos danseurs". On passe sur le gros malaise post prestation quand Jean-Pierre Foucault demande si Anthony a eu le "béguin" pour Tatiana. La presse people est déjà au taquet !

Danse avec les stars - Tatiana Silva et Anthony Colette

Sinclair et Hajiba Fahmy - Une rumba

N’attendez pas de moi une seule critique d’Hajiba Fahmy. "Elle a appris les danses de salon en trois mois…", "Elle est pistonnée par la prod parce qu’elle a dansé avec Beyoncé…", "Elle ne sait pas enseigner à ses partenaires…". Et gna, gna, gna… Comme l’a prouvé un tableau enregistré avec Nicolas Archambault diffusé en milieu d’émission, c’est une très talentueuse danseuse qui a toute sa place dans Danse avec les stars. Et Sinclair alors ? Séparé de Denitsa Ikono­mova cette semaine, le chanteur a l’impression de repartir à zéro. Pas faux ! Sur Sublime et Silence de Julien Doré, il brille surtout par son absence. Soit Denitsa reprend les choses en main illico la semaine prochaine, soit le compte à rebours a également sonné pour "le roi du funk".

 

Joy Esther et Chris­tian Millette - Un quick step

Joy Esther, une complète inconnue pour moi avant le début de cette huitième saison de Danse avec les stars, continue sa route et gagne en assurance au fil des primes. Elle qui se considérait comme une outsider s’impose clairement dans la compétition. Non seulement elle rayonne, mais en plus elle a l’air très sympathique et bosseuse. Bref, la candidate idéale, ni trop lacrymale, ni trop extravagante. Une candidate normale, aurait dit notre ex-président de la République ! Sur ce quick step avec le Rehab de Glee (hiiiiiiiii !) en bande sonore, elle irradie au côté de Christian Millette qui a concocté une chorégraphie à la fois mutine et technique. Les jurés ont adoré, moi aussi.

Danse avec les stars - Joy Esther et Chris­tian Millette

Agustín Galiana et Marie Denigot - Un foxtrot

Agustín Galiana, plus habitué à ouvrir le show qu’à le clore, danse cette semaine sur un foxtrot avec notre coup de cœur Marie Denigot. Exit la sensualité, c’est l’élégance et la finesse que le comédien doit aller chercher pour réussir cette prestation. Comme à son habitude, la danseuse a préparé une chorégraphie toute en subtilité sur l’une des plus belles chansons au monde, Les moulins de mon cœur de Michel Legrand. Et là, un ange passe… Ou plutôt deux anges aériens et gracieux dans une prestation digne d’un couple de professionnels. Agustín est décidément fait pour la danse ! La prestation file directement au top 10 des moments cultes de l’émission. Pluie de 10 sur le bel Ibère.

Danse avec les stars - Agustín Galiana et Marie Denigot

Verdict

Il faut bien le reconnaître : ce switch est une réussite ! On regretterait presque que certains retrouvent leur partenaire initial la semaine prochaine. Agustín Galiana, aussi vainqueur du relais cha-cha, domine la compétition suivi de Joy Esther et de Lenni-Kim dans un mouchoir de poche. Tatiana Silva n’a pas à rougir de sa 4e place. Élodie Gossuin, Sinclair et Camille Lacourt ferment le ban. Comme on subodore que la prod va garder une semaine de plus Denitsa pour faire le show, tout laisse à penser qu’Élodie Gossuin ou Camille Lacourt tireront leur révérence. Une chose est sûre : plus on avance dans la compétition, plus se profile une finale inédite entre deux garçons, Agustín Galiana et Lenni-Kim. À suivre…

 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial