Monday, Oct. 22, 2018

Danse avec les stars, le débrief – S09 EP02

Ecrit par :

7 octobre 2018

|

Catégorie :

Bien. Par où commencer cet indispensable débrief du deuxième prime de cette saison 9 de Danse avec les stars ? Je suis dé-gou-tée par les résultats et les premières éliminations scandaleuses. D'autant plus que le prime en soi a été très chouette, avec plein de belles prestations et de couples en progression. Même Camille Combal semblait beaucoup plus à l'aise. Même Shy'm a dit des trucs intéressants et a été une vraie show-girl pour le numéro d'ouverture hommage à Charles Aznavour. Bref, tout se déroulait à merveille, et paf, sans prévenir, Fauve en ballotage. Soupir.

 

Basile Boli et Katrina Patchett - Un jive

La figure imposée - le défi de de deuxième prime - est un porté acrobatique pour ce couple, j'ai un peu peur pour Katrina. Mais en répétition, Basile Boli semble plus à l'aise que la semaine précédente. Une danse énergique semble bien lui convenir. Bon, sur le plateau, je ne sais pas si c'est le stress ou le blouson à paillettes qui pique les yeux, mais c'était assez pataud. "Ça faisait un peu accordéon",  dit Shy'm, je dois bien dire que je suis d'accord. N'empêche, le footballeur réussit le porté et le tout était un peu plus en place que la semaine dernière. Y a du mieux, y a du mieux. Dommage pour le zéro expressivité, il faut s'amuser pendant un jive !

 

Iris Mittenaere et Anthony Colette - Un jive

"Il faut qu'elle lâche prise". Ah voilà, ça faisait longtemps. Il faudrait lancer un Bingo DALS, j'ai plein d'idées. Et les larmes en répétition, mais tout y est ! Ambiance très différente sur le prime. Disons-le : Iris Mittenaere est en train de casser le syndrome Je suis Miss = Je suis raide. Et ça fait plaisir ! Ce jive était un poil rapide pour le niveau actuel d'Iris Mittenaere, mais l'énergie était là, la bonne ambiance aussi, c'était très sympa à regarder. Le porté acrobatique était pas mal, mais c'était raté aux yeux de Patoche, juré pas si facile que ça. N'empêche, un couple à suivre. 

 

Terence Telle et Fauve Hautot - Un paso doble

"Il ne faut pas être le danseur de Fauve". Ça, ça va être la malédiction de Terence Telle. Et ce n'est pas ce deuxième prime qui va le contredire. Fauve Hautot était juste sublime dans ce paso doble. Sublime. Puissance, charisme, sens du show... Whaou. Forcément, Terence Telle est éclipsé. Mais il faut tout de même souligner qu'il assure, qu'il est un bon partenaire, qu'il est en place. Même s'il est un peu timide dans la présence et l'expression. "Il faut arrêter de vouloir être parfait", dit Shy'm. Shy'm et moi sommes décidément sur la même longueur d'onde cette semaine.

 

Anouar Toubali et Emmanuelle Berne - Un paso doble

Anouar Toubali doute : est-ce que du haut de son 1,30 mètre il peut être un macho crédible pour un paso doble ? Mais oui ! Sous ses airs de comiques, Anouar Toubali est juste dans le ton, a de la prestance, il assure vraiment alors qu'il est facile d'en faire trop dans ce genre de danse. Il était tout ce qu'il y a de plus crédible. Dans la danse comme la comédie, ce qui compte, c'est ce que l'on exprime, pas son physique (c'est beau) (versez donc votre petite larme). L'énergie avait du mal à se canaliser par contre, mais les portés étaient réussis. Bravo aussi à Emmanuelle Berne qui sait bien diriger son partenaire. Un couple que l'on a vraiment envie de soutenir !

 

Vincent Moscato et Candice Pascal - Une valse

Le challenge de Vincent Moscato : danser 15 secondes tout seul. La prod veut vraiment le voir partir très vite. Aïe, aïe, aïe, il n'y avait pas grand-chose à sauver dans cette danse. Et Vincent Moscato se met en plus à faire du karaoké sur Je suis malade, ça n'aide pas vraiment. Patoche et Shy'm on été "emportés dans son histoire" et nous font dans le lyrisme. Quelle substance ont-ils prise pendant la pause pub ? Patoche lui met un 8. On se réveille Patoche, on se réveille !

 

Clément Rémiens et Denitsa Ikonomova - Un charleston

Yeeeeh, voilà une danse qui envoie ! Clément semble plus sûr de lui par rapport à la semaine dernière, plus concentré. Ce charleston avait plein d'énergie, d'humour... et de technique maîtrisée ! Il faut juste dire à Clément Rémiens de fermer la bouche quand il danse, ça lui donne vraiment un air benêt. Il a largement de quoi compenser ça d'ici à la semaine prochaine. Bravo aussi à Denitsa Ikonomova, qui n'a pas remporté DALS trois fois pour rien et qui sait vraiment bien driver son partenaire. Futur finaliste ? Ça se pourrait bien.

Clément Rémiens et Denitsa Ikonomova

Pamela Anderson et Maxime Dereymez - Une danse contemporaine

J'y croyais beaucoup à Pamela Anderson en début de saison. Mais j'ai été déçue sur ce deuxième prime. La plupart des candidats et candidates ont progressé, pas ce couple. Leur danse contemporaine était technique et en place, mais désincarnée pour moi. Il ne se passait rien. Et les genoux comme les pointes de pieds n'étaient pas tendues, ça n'était pas toujours très beau. La nuisette et la chemise ouverte pour Maxime ne font pas tout. "Qu'est-ce que je suis heureux", dit Patrick. Voilà voilà voilà.

 

Jeanfi Janssens et Marie Denigot - Une samba

Cette danse, ça a été un ascenseur émotionnel. D'abord, whouhou Crazy In Love de Beyoncé, tout le monde danse dans son salon ! Et bam, le look bling-bling vulgaire de Jeanfi Janssens et Marie Denigot. Que le-la styliste se dénonce. Ça pique les yeux, au secours. La danse ? Mouai. Pas de miracle, pas de progrès, même plutôt de la régression depuis la semaine dernière. Une samba, en même temps, ce n'est pas le plus simple. Jeanfi Janssens est bon esprit, mais ça n'allait pas du tout. Il est déjà temps de partir.

 

Héloïse Martin et Christophe Licata - Une rumba

Après une jolie première semaine même si la première place était un peu volée, je suis un peu déçue par Héloïse Martin cette semaine. La figure imposée est passée, mais on sentait que ça stressait beaucoup la comédienne. Prise par l'enjeu, elle était tendue, pas vraiment dedans. Elle s'emmêlait un peu les pieds même si elle ne manquait pas de grâce. Allez, on souffle un grand coup pour la semaine prochaine. Il y a du potentiel tout de même.

 

Carla Ginola et Jordan Mouillerac - Un cha-cha

Je trouve le jury un peu dur avec Carla Ginola. Ce n'est certes pas parfait, mais moi j'ai trouvé ça pas mal du tout cette rumba ! Ambiance boîte de nuit assumée, un bon sens du rythme, une énergie pétillante... Une prestation plutôt sympa à regarder. Je persiste : très bon potentiel pour cette modeuse.

 

Lio et Christian Millette - Un foxtrot

Oh, la jolie prestation pour terminer ce deuxième prime ! Lio n'est pas une bombe technique, les pas s'entremêlent parfois. Mais quel moment rempli de douceur et de grâce sur le Prélude de Bach de Maurane ! Lio est de plus en plus à l'aise et elle est vraie. Christian Millette a proposé une très jolie choérgraphie, tout en finesse, toute simple mais juste. Patoche en pleure, tiens. Un très beau moment (la danse, pas Patoche qui pleure).

Lio et Christian Millette

Verdict

Lio et Christian Millette finissent premiers ! Bon, un peu cher payé tout de même sur l'ensemble des deux primes. Clément Rémiens et Denitsa Ikonomova sont deuxièmes, beaucoup plus logique pour les potentiels finalistes. Héloïse Martin et Christophe Licata bénéficient des bonnes notes de la semaine dernière. Pamela Anderson et Maxime Dereymez sont un peu surcotés, alors que les suivants Carla Ginola, Terence Telle, Iris Mittenaere , Anouar Toubali (spécialement mal noté) ont quand même bien plus de potentiel. Basile Boli suit, sauvé par ses progrès. Vincent Moscato/Candice Pascal et Jeanfi Janssens/Marie Denigot terminent le classement en toute logique, ils étaient tout simplement les moins bons.

Et puis là, le scandale. Terence Telle/Fauve Hautot, Anouar Toubali/Emmanuelle Berne et Carla Ginola/Jordan Mouillerac sont en ballotage. Allo ? Allo ? Je ne regarde même pas l'épreuve finale tant je suis écoeurée par le mauvais goût du public de TF1. Même Candice Pascal n'en est pas revenue d'être sauvée.

Candice Pascal apprenant qu'elle reste une semaine de plus

Au final, Terence Telle/Fauve Hautot restent, et c'est déjà ça. Carla Ginola n'allait pas forcément dans le Top 5, mais elle avait un très beau potentiel, elle ne méritait absolument pas d'être parmi les premiers couples éliminés. Quant à l'élimination d'Anouar Toubali, c'est un scandale. Oui, un scandale. On se serait cru au Concours de promotion. C'est rare de voir des corps différents dans le monde de la danse. Lui, il assurait, et montrait que, justement, la taille, on s'en fout pour danser. C'est une vraie perte pour cette saison 9. Pour le prochain prime, je demande d'ailleurs à ce que les supporters de l'OM, les rugby-fans et les auditeur-rice-s des Grosses têtes soient interdits de vote. Ça suffit les bêtises maintenant.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. FONTEALBA
    7 octobre 2018 at 13 h 19 min

    Tout à fait d'accord avec la conclusion. D'ailleurs pour ce qui est de ma part la saison 9 s'arrête dès maintenant. Je me demande d’ailleurs à quoi sert le jury dans l’émission si on s'en remet dès le début à l'avis du public ! Tout cela est bien décevant.

  2. G.
    9 octobre 2018 at 17 h 54 min

    Que dire... Carla Ginola, je ne prenais pas *encore* de plaisir à la voir danser, mais elle avait un vrai potentiel. J'ai beaucoup aimé les prestations d'Anouar. Et j'ai un gros problème avec Vincent Moscato : je trouve inacceptable les menaces de violence si les notes ne lui conviennent pas (même si c'est pour rire). Et, j'ai peut-être rêvé, mais au moment de l'élimination, il a cru qu'il partait et s'est fendu d'un bras d'honneur non ? Je ne comprends pas qu'on accepte ce comportement.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial