Monday, Oct. 22, 2018

[Sortie ciné] Impulso d’Emilio Belmonte

Ecrit par :

11 octobre 2018

|

Catégorie :

Un documentaire consacré à la danseuse et chorégraphe Rocío Molina sort le 10 octobre sur les écrans. Impulso, en référence aux improvisations chères à la bailaora, est une impressionnante plongée au cœur du processus créatif chorégraphique. Une façon aussi de mieux percer à jour cette artiste programmée régulièrement au Théâtre National de Chaillot.

Impulso d’Emilio Belmonte

Son style percutant, sa manière de bousculer avec impertinence les codes du flamenco intriguent ceux qui l’ont découverte en 2008 avec Mujeres. Reconnue dans le cercle fermé des danseur.euse.s de flamenco, Rocío Molina a reçu de nombreuses récompenses, dont le Prix national de danse pour "son apport à la rénovation de l’art flamenco, sa souplesse et sa force comme interprète capable de dominer avec liberté et audace les registres les plus divers ".

Mais qui se cache derrière cette pluie de louanges ? C’est ce que révèle ce documentaire, pas révolutionnaire sur la forme (moins déjanté que son héroïne), mais qui s’approche au plus près de la complexité de cette artiste. Passée l’évocation de l’enfance - la fillette au physique atypique débarquant en tutu rose dans un cours de danse - on plonge dans la façon de travailler de cette femme puissante. Notamment ses Impulso, ses improvisations, qui donnent son nom au documentaire. "Cela évoque une pulsion qui viendrait du corps pour atteindre l’esprit. C’est un mouvement qui appartient à l’instant présent, qui révèle sa vérité absolue dans le présent", évoque-t-elle.

Impulso d’Emilio Belmonte

Dans la pièce El caida del cielo, présenté à la Biennale de Flamenco de Séville, elle se glisse sur un sol de gravier, sa robe à bata de cola blanche traînant derrière elle comme une queue de sirène.  Plus tard, sa jupe en plastique brosse une toile rouge et rouge comme du sang. La danseuse expérimente, repousse les frontières, "se concentre à inventer quelque chose" pour ne pas "rester enfermée", sa plus grande peur. Comme elle l’avoue, la création est une "addiction". Une dépendance dont "l’enfant terrible du flamenco moderne", comme on la surnomme, ne semble pas disposée à vouloir s’affranchir.


 

Impulso d’Emilio Belmonte - 1h25 - Espagne, France - Sortie en salles française le 10 octobre 2018.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial