Sunday, Nov. 18, 2018

Danse avec les stars, le débrief – S09 EP03

Ecrit par :

14 octobre 2018

|

Catégorie :

Love, love, love... Pour ce troisième prime de la saison 9, Danse avec les stars sort le grand jeu en demandant aux neuf candidat.e.s encore en lice de se dévoiler un peu plus en évoquant son amour pour l'un de ses proches. Amour conjugal, amour filial, amour fraternel, tout le monde y va de sa petite déclaration. On redoutait donc un prime lacrymal. Et on a été servi. Les juges ont même parfois oublié de parler de danse, un comble ! Heureusement Jean-Marc Généreux et Chris Marques ont, plus souvent que d'ordinaire, quitté leurs pupitres pour mettre en mouvement leurs explications (ah le roll de la samba esquissé par Chris !). Et on s'est souvenu que DALS était avant tout un concours de danse. Alors jetez vos kleenex et place à l'indispensable débrief !

Pamela Anderson et Maxime Dereymez

 

Vincent Moscato et Candice Pascal - Un cha-cha

Il est sympa, Vincent Moscato, mais franchement il faut sans doute plus que le talent de Candice Pascal pour transformer en quelques semaines un excellent talonneur en danseur potable. Engoncé dans son costume, avec œillet blanc à la boutonnière, il donne tout pour ce cha-cha dansé en l'honneur de son épouse sur Amoureux de ma femme de Richard Anthony (la prod a des choix musicaux relous parfois). Sa partenaire donne le change, hélas cela ne suffit pas à masquer le vide sidéral. Patrick Dupond lui conseille de "dégager le haut du corps" tandis que Jean-Marc Généreux ironise sur les "50 nuances d'erreurs techniques". L'heure du retour aux vestiaires a sonné.

 

Iris Mittenaere et Anthony Colette - Un foxtrot

Miss Univers a décidé de déclarer son amour à sa maman. Dès le magnéto tourné à bord du TGV qui la conduit avec son danseur vers son Nord natal, on redoute l'épanchement émotionnel. Gagné ! Heureusement, Iris Mittenaere reprend ses esprits et se lance dans le foxtrot concocté par Anthony Colette avec beaucoup de vaillance. Elle glisse avec aisance sur le parquet et se sert de ses bras interminables avec grâce. Tout le monde est d'accord pour voir la danseuse pointer derrière la magnifique jeune femme. Patrick Dupond, visiblement conquis, en oublie la technique. Court-circuités par des intermèdes câlinesques, les autres membres du jury peuvent à peine caser deux mots sur le fameux cadre. Va falloir se ressaisir les juges !

 

Héloïse Martin et Christophe Licata - Un tango

Pour révéler la femme fatale qui sommeille en elle, Christophe Licata a choisi un tango pour la gentille Héloïse Martin. Bande-son : Man ! I feel like a woman ! de Shania Twain ("oh, oh, oh !"). Ok, on a compris le message, mais pas sûr que cette chanson, qui envoie, corresponde à l'esprit de cette danse. La robe rouge à la Jessica Rabbit est sublime. La jeune femme l'assume à 300 %, mais contrairement aux juges, on est moins emballée. La technique a été travaillée, mais après trois semaines, il reste sans doute plein de conseils à donner à la demoiselle pour progresser. Chris Marques insiste sur la concentration. Attendons la semaine prochaine...

 

Basile Boli et Katrina Patchett - Un foxtrot

Pour respecter le thème de la soirée, Basile Boli a choisi de présenter son jeune neveu, amputé de la jambe droite à 12 ans suite à un cancer des os, avec lequel il est lié. Pour illustrer le courage de ce jeune homme, l'ex-footballeur se lance dans un foxtrot avec sa danseuse Katrina Patchett sur I believe I can fly de R. Kelly. Il y met du cœur, mais est-ce suffisant ? Cela manque de liant, de souplesse et de grâce. Nous, on n'a d'yeux que pour la robe en tulle de Katrina. Patrick Dupond est sous le charme de l'"ange" Basile Boli, les autres juges aussi. À tel point qu'ils ne commentent quasis pas la prestation d'un point de vue technique. Sur le plateau, on a atteint la magnitude 9 sur l'échelle de Richter de l'émotion.

 

Clément Rémiens et Denitsa Ikonomova - Une rumba

Révélation de la semaine dernière, le jeune comédien est apparu un peu falot sur cette rumba. Même Queen Denitsa semblait en sous-régime côté chorégraphie. L'esprit de compétition est-il soluble dans le débordement d'émotions ? Sans doute. Tout ça est apparu gentillet, même si on se met à la place de papi Georges fier de voir évoluer son petit-fils sur le parquet ciré le plus célèbre de France. Shym demande plus d'intensité, plus d'animosité (le festival des mots en "té" est ouvert). Réveille-toi Denitsa, on sait que tu vaux beaucoup mieux que ça !

 

Pamela Anderson et Maxime Dereymez - Une  valse

J'ose l'avouer : j'aime bien Pamela Anderson. Une sorte d'application se dégage d'elle qui la rend touchante. Et puis elle glamourise, sans en faire des tonnes, un show qui a parfois tendance à s'essouffler. Et là franchement la valse concoctée par Maxime Dereymez sur Can't Help Falling in Love (Elvis ! la classe) est tout simplement magique. Il faut dire aussi que le couple est terriblement bien assorti. Poupée fragile par moments, il sait la guider avec une douce fermeté pour l'entraîner sur des chemins plus audacieux. Tout laisse à penser que ce couple ira loin et on a hâte de découvrir les autres prestations. Les juges aussi misent sur le duo Pamela et Maxime à en croire la pluie de huit qui tombe sur eux.

 

Terence Telle et Fauve Hautot - Une samba

Le beau Terence Telle a décidé de nous présenter son frère cette semaine. À part constater que la fée nature a décidément bien doté les frangins Telle, pas grand chose à se mettre sous la dent côté débauche lacrymale. Tant mieux, ça commençait à être un peu too much. Pour rester dans le ton sympa, notre Fauve nationale propose à Terence de danser une samba sur du Will Smith. Pourquoi pas ? Et le résultat est pétillant et enlevé. Au bout du troisième prime, on arrive même à détacher nos yeux de Fauve pour observer comment évolue son partenaire. Les juges valident, nous aussi !

Terence Telle et Fauve Hautot

Jeanfi Janssens et Marie Denigot - Une valse

Après une prestation vraiment pas tip top la semaine dernière, on se demandait si Jeanfi Janssens allait pouvoir remonter dans la compétition. Finis les égarements stylistiques de la semaine dernière, place à plus de sobriété avec une valse traversée par des clins d'œil mutins auxquels Marie Denigot nous a habitués les saisons précédentes. La progression est qualifiée de "spectaculaire" par Jean-Marc Généreux et Chris Marques remarque que le parcours de l'humoriste démontre que "tout le monde peut apprendre à danser". On aurait bien aimé entendre Patrick Dupond sur cette prestation, surtout qu'il attribue un généreux 8. Hélas, les tauliers de l'émission monopolisent un peu le micro. Dites la prod, vous avez un Danseur Étoile dans l'émission, faudrait vous en souvenir !

 

Lio et Christian Millette - Une samba

Comme la semaine dernière, Lio et Christian Millette ferment le bal avec une samba. Parfait pour donner un coup de fouet aux téléspectateur.rice.s qui commencent à s'avachir sur leur canap', mais côté technique la chanteuse a la pression ! Elle se jette malgré tout avec beaucoup de conviction dans cette danse. Hélas, les hanches ne suivent pas. La costumière a beau avoir déniché une jupette en plumes qui froufroute à chaque mouvement, cela ne suffit pas à compenser un manque de souplesse au niveau du bassin. Dommage car elle se sort plutôt pas mal des petits pas de samba avec un jeu de jambes assuré. Le haut du corps est également trop raide pour que le tout passe la barre. Les notes sont pourtant bonnes.

Lio et Christian Millette

Verdict

Les couples Lio/Christian Millette et Pamela Anderson/Maxime Dereymez finissent premiers ex aequo ! Au regard des deux prestations, c'est un poil surcoté pour la brune. Héloïse Martin/Christophe Licata et Terence Telle/Fauve Hautot occupent la deuxième place également ex aequo. Viennent ensuite Iris Mittenaere, Clément Rémiens, Jeanfi Janssens un peu dans un mouchoir de poche. En toute logique, Vincent Moscato et Basile Boli, les deux candidats en bas du classement s'affrontent pour l'épreuve du face à face sur un cha-cha. You're the First, the Last, My Everything de Barry White, c'est classe pour clôturer un prime. Basile Boli décroche le droit de revenir en 4e (et dernière) semaine. Un prime somme tout très sage côté notations au regard des montagne russes de la semaine dernière.

 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial