Thursday, Nov. 15, 2018

Danse avec les stars, le debrief – S05 EP02

Ecrit par :

6 octobre 2014

|

Catégorie :

Danse avec les stars avait prévu la recette émotion pour ce deuxième prime. Les candidat-e-s devaient danser pour quelqu'un qui leur est particulièrement proche, ou un événement marquant (et si possible douloureux) de leur existence. Le prime des larmes, donc. Plus que la semaine dernière, serait-ce donc possible ? Nous n'en saurions rien, les participant-e-s sont resté-e-s étonnamment pudiques et réservé-e-s face caméras. Mais les danses étaient globalement très réussies, comme quoi.

Côté jury, Chris Marques avait rasé sa barbe, mais comment sera sa pilosité la semaine prochaine ? Matt Pokora n'a pas vraiment trouvé à quoi servir, mais il a chopé la technique du "je-répète-tout-ce-que-dit-mon-voisin-pour-ne-pas-prendre-de-risque".

 

Les coups de coeur

Nathalie Péchalat et Grégoire Lyonnet - un cha-cha-cha

Nathalie Péchalat a voulu rendre hommage à son ancien partenaire Fabian Bourzat. Et elle ne pleure même pas malgré l'insistance des caméras. Quelle mauvaise candidate de télé. Mais quelle danseuse ! Une belle technique pour une débutante, un magnifique porté au début, un peu de déhanché (même si l'on sent que ce n'est pas forcément naturel pour elle), beaucoup de charisme, du peps, une chorégraphie bien pensée et une vraie complicité avec Grégoire Lyonnet. Un moment vraiment sympa et des remarques plutôt judicieuses du jury (mais oui, ça peut arriver). "C'est hors-norme", a dit Jean-Marc Généreux. Ne poussons pas non plus le bouchon un peu trop loin.

Nathalie Péchalat et Grégoire Lyonnet - Danse avec les stars

Nathalie Péchalat et Grégoire Lyonnet - Danse avec les stars

Tonya Kinzinger et Maxime Dereymez - un foxtrot

Tonya Kinzinger danse pour son enfant mort-né prématurément, voilà voilà. Ça aurait pu virer mélodramatique, mais pas du tout. Le couple a dansé tout en retenue et avec beaucoup d'émotion. Tonya Kinzinger a non seulement de l'énergie, mais aussi beaucoup de grâce et une superbe façon d'évoluer en scène. Un joli coup de coeur.

 

Corneille et Candice Pascal - une rumba

Corneille aurait des raisons de pleurer face aux caméras : sa date importante dans sa vie est la mort de sa famille lors du génocide au Rwanda. Mais Corneille reste digne. Et sa rumba était vraiment très belle, sur une de ses propres chansons, pourquoi faire humble quand on peut faire sa promo ? Cynisme mis à part, ce fut une très jolie prestation. Beaucoup d'émotion sans en faire trop, beaucoup de chaleur, de grâce et de luminosité... Peut-être pas très technique, mais un très joli moment. Le duo fonctionne bien avec Candice Pascal, danseuse très gracieuse et musicale. Pietra a fait une démonstration de ports de bras, à tomber par terre.

 

 

Les gendres idéaux bien sous tous rapports

Miguel Angel Muñoz et Fauve Hautot - une samba

Ahhh Miguel. Il est jeune, il est beau et la femme de sa vie est sa nounou-grand-mère de 90 ans. Il danse pour elle, sur Maria de Ricky Martin. Suis-je la seule à trouver ce choix - une chanson über-sexuelle pour rendre hommage à sa nounou - un peu bizarre ? Mais niveau spectacle, ça envoie et ça fait plaisir. Même si, reconnaissons-le, c'est plus Fauve que Miguel que l'on regarde. N'empêche, le courant passe bien entre les deux et les danses latines les mettent vraiment en valeur. Voilà qu'ils reprennent donc le trophée du couple hot de cette saison 5. "Quand c'est sexy, il faut le dire", dit Pietra. Je suis d'accord.

 

Rayane Bensetti et Denitsa Ikonomova - un foxtrot

Ah, des larmes, enfin ! Rayane Bensetti a son pôpa qui lui manque, le choupinet. Et en plus il se blesse à l'épaule. Mais ce même pôpa vient justement le réconforter pendant les répétitions, le monde de la télé est décidément bien fait. Pour ce qui est de la danse, le jury était enthousiaste. J'ai surtout trouvé que c'était déconnecté de tout, un joli sourire mais pas forcément beaucoup d'émotion. Et quelques soucis techniques. L'effet "Mais il est crô mignon" ne va pas durer éternellement. Au final, le couple se retrouve devant Corneille et Candice Pascal, du surnotage dans l'air.

 

Brian Joubert et Katrina Patchett - un tango

Brian Joubert danse pour sa môman, mais ces candidats sont décidément tous des gendres idéaux. Pour la danse, ce fut une petite déception. Brian Joubert paraissait très concentré sur ses pas, sa technique et son placement. L'émotion avait du mal à passer, il semblait crispé et pas forcément à l'aise dans les portés. Mais les choses avaient le mérite d'être en place, précises. Il manquait finalement peu de choses pour une prestation vraiment réussie, un peu de lâcher-prise ?

Brian Joubert et Katrina Patchett - Danse avec les stars

Brian Joubert et Katrina Patchett - Danse avec les stars

Les "Ouvrir de grands yeux ne suffit pas forcément à créer de l'émotion"

Ophélie Winter et Christophe Licata - un american smooth

Ophélie Winter continue sa psychothérapie face caméras, évoquant sa mère, son père et surtout son frère. Cette danse, c'est sa déclaration d'amour à ce dernier. Voilà, je ne sais pas comment ce frère va le prendre, parce que ce n'était pas terrible. Ophélie Winter ne semblait pas très à l'aise sur cette danse valsée, manquant de grâce et ne sachant pas trop quoi faire de ses bras. Concentrée sur les difficultés, elle a gardé un visage assez fermé. Et quand  elle a tendu ses pieds, c'était en fer à repasser (la pointilleuse névrosée en danse classique qui sommeille en moi n'est jamais bien loin). Elle n'a même pas pleuré, mais tout se perd.

 

Louisy Joseph et Guillaume Foucault - une danse contemporaine

Louisy Joseph veut danser pour sa maman qu'elle ne voit plus (décidément, que de familles compliquées dans Danse avec les stars). Elle surprend dans sa danse contemporaine par une technique maîtrisée et une belle projection des mouvements. Mais tout cela reste un peu froid, l'émotion a du mal à passer. Plutôt encourageant tout de même.

Louisy Joseph et Guillaume Foucault

Louisy Joseph et Guillaume Foucault

 

Les "Positive attitude"

Elisa Tovati et Christian Millette - un american smooth

Toute la famille y passe, Elisa Tovati danse pour sa part pour ses enfants. Elle voulait que ce soit un "moment de bonheur", et ce fut plutôt une réussite. Le manque de technique est caché par un bon placement, beaucoup d'énergie et de plaisir de danser. Elisa Tovati apparaît très investie avec l'envie de bien faire. Une prestation sympathique.

 

Joyce Jonathan et Julien Brugel - un cha-cha-cha

Joyce Jonathan a 24 ans et n'a pas de petit copain, c'est son gros souci du moment. Certain-e-s ont décidément des vies compliquées. Elle a en fait un problème avec sa féminité et veut s'affirmer sexy dans cette danse (un jour, nous discuterons du fait qu'il n'y a pas besoin d'être habillée "sexy" pour se sentir très féminine, mais passons). Est-ce que ce fut réussi ? Hum, pas vraiment. Malgré sa robe micro-courte, Joyce Jonathan donnait toujours l'impression d'être une post-ado dansant devant le miroir de sa chambre sa brosse à cheveux en  guise de micro. La technique n'était pas vraiment là non plus. Mais il faut reconnaître que cette fille a ce petit truc qui la rend éminemment sympathique.

 

Anthony Kavanagh et Silvia Notargiacomo - un paso doble

Anthony Kavanagh danse pour ses parents décédés, l'humoriste au grand coeur et juste ce qu'il faut de larmes. Pour la danse, ce n'était pas vraiment ça, mais il aime faire le show, s'amuser et il n'a peur de rien.  Ce qui donne quelque chose de plutôt sympathique, porté par la superbe Silvia Notargiacomo. Mention spéciale pour l'imitation de Jean-Marc Généreux par Anthony Kavanagh, qui mérite à elle-seule un sauvetage pour la semaine prochaine.

Anthony Kavanagh et Silvia Notargiacomo

Anthony Kavanagh et Silvia Notargiacomo - Danse avec les stars

 

Verdict, Elisa Tovati est finalement éliminée. Les post-ados ont voté en masse pour Joyce Jonathan, qui est sauvé malgré la plus mauvaise des prestations du soir. Dommage pour la chanteuse-actrice, qui ne pouvait prétendre à aller bien loin, mais qui a fait une jolie danse sur ce prime.

La semaine prochaine, place à des nouvelles danses comme le hip hop ou la danse classique. Et, soudainement, la peur.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(4) commentaires

  1. Cams
    6 octobre 2014 at 16 h 39 min

    Oulà! De la danse classique?! J'ai peur aussi! Mais en plus... pourquoi? Les danseurs pros sont des danseurs de danses sportives pas hip hop ou autre...

  2. Sandra
    6 octobre 2014 at 16 h 46 min

    Personnellement, je trouve que Tonya ne mérite pas tous les éloges qu'on lui fait parce que oui elle danse bien mais bon ce n'est pas non plus exceptionnel ! de là, à dire que c'est la meilleure candidate toutes saisons confondues (comme Chris Marques) je ne suis pas d'accord : et Sofia Essaidi on oublie ???? moi non ! c'est un peu mou je trouve... Bon sinon il faut faire quelque chose pour Joyce, pourquoi son partenaire lui donne des chorés comme ça ? comment peut-il la laisser danser toute seule de cette façon ? il faut qu'il danse avec elle et qu'il la corrige !!! Il est là pour lui indiquer comment placer sa tête, ses bras ou il est là pour décorer ??! Au boulot ! Anthony, par exemple, est bien aidé par Sylvia ...

  3. Amélie-S
    6 octobre 2014 at 22 h 30 min

    Tout à fait d'accord avec Sandra, Julien devrait l'accompagner dans la choré et pas la laisser seule... avez vous vu la version américaine ? Une double amputée y a participé, e don danseur l'accompagnait durant tt la danse, du coup on ne voyait pas trop le manque de technique. Puis je dire que j'adore vos récaps ? Avez vous d'autres sites où les gens donnent leurs avis sur l'émission ? J'aime entendre les avis de gens comme vous qui font de la danse. J'ai peur pour le classique...

  4. Aventure
    9 octobre 2014 at 23 h 54 min

    Plutôt d'accord avec Sandra, je trouve Tonya un peu surévaluée, et la pauvre Joyce n'est pas aidée... Miguel est espagnol, alors Ricky Martin pour sa grand-mère (pourquoi diable lui ont-ils donné du nounou et du nanny ?!!) ça ne m'étonne même pas ! :P Moi il me plaît bien, il est sympathique, pas torturé à deux noises comme les autres, il est plutôt élégant quand il danse, et puis il danse avec Fauve... Je suis sûre qu'il a du potentiel ! ;) Moi je le sauve rien que pour la démo de paso doble de Luisa !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial