Wednesday, Nov. 13, 2019

[DVD] Agnès Letestu – L’apogée d’une Étoile par Marlène Ionesco

Ecrit par :

10 décembre 2013

|

Catégorie :

Agnès Letestu a fait officiellement ses adieux à la scène en octobre dernier. Pour garder une trace de ce moment émouvant, un film a été réalisé sur la Danseuse Étoile, et plus précisément sur ses deux dernières années. C'est la réalisatrice Marlène Ionesco, déjà auteure de plusieurs documentaires sur la danse, qui s'en est chargée, suivant pas à pas l'artiste dans ses rôles fétiches.

agnes-letestu_l-apogee-d-une-etoile

DVD Agnès Letestu - L'apogée d'une Étoile

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas bien Agnès Letestu, ce documentaire, intitulé Agnès Letestu - L'apogée d'une Étoile, peut être très intéressant. La réalisatrice a choisi de ne pas tellement parler de la danseuse en elle-même, mais plutôt de ses grands ballets, ceux qu'elle a beaucoup dansés et beaucoup aimés. Le Lac des CygnesKaguyahime, La Dame aux caméliasDances at a Gathering... Le film retrace les deux dernières années sur scène de la danseuse (ce qui n'est pas dit explicitement dans le documentaire). De larges extraits de spectacles s'intercalent entre des interviews d'Agnès Letestu, de grands chorégraphes (William Forsythe, Jiří Kylián...) et de ses partenaires fétiches (José Martinez et Stéphane Bullion). Ghislaine Thesmar, qui a fait travailler Agnès Letestu pendant de très nombreuses années, a bien sûr souvent la parole. Détail amusant, c'est la Danseuse Étoile qui a repris la maison de campagne de Ghislaine Thesmar et Pierre Lacotte, un havre de paix où sont tournées plusieurs des interviews.

Mais pour ceux et celles qui connaissent déjà bien la danseuse, malheureusement, ce documentaire n'apportera pas grand-chose de neuf. La danseuse a pourtant tant de choses à dire sur ces ballets. Mais le ton global du film est un peu trop convenu et institutionnel pour rentrer véritablement dans le fond. Les interviews des chorégraphes sont policées au possible, se contentant de "Elle est incroyable" ou autre "Quelle danseuse extraordinaire". On ne doute pas qu'Agnès Letestu soit incroyable et une danseuse extraordinaire, mais il aurait été intéressant d'aller un peu plus loin que ça. Le témoignage d'Agnès Letestu semble lui aussi très préparé, ne laissant place à aucune spontanéité. La forme n'est pas non plus d'une grande originalité, assez redondante : un large extrait de ballet (et pas toujours des plus passionnants) suivi d'une longue interview, suivi quelques plans bucoliques de la maison, suivi d'un nouvel large extrait de ballet, etc. Un choix de montage qui donne un tout assez peu dynamique et renforce l'impression de convenu.

Agnès Letestu et Stéphane Bullion - La Dame aux camélias de John Neumeier

Agnès Letestu et Stéphane Bullion - La Dame aux camélias de John Neumeier

Au milieu de ces rencontres bien préparées on guette donc quelques moments de spontanéité. Et il y en a quelques-uns. Cela vient par exemple de Carolyn Carlson exaltée en répétition, de Stéphane Bullion très sincère dans ses interviews ou de Ghislaine Thesmar qui pose la question du temps qui passe pour une danseuse (questionnement quasiment absent du documentaire, alors que c'est tout de même son point de départ). Et bien sûr les adieux d'Agnès Letestu, seul moment véritablement émouvant du film. Peut-être parce qu'il est pris sur le vif justement, sans préparation, sans fard. Quel joli moment de revoir la danseuse déposer son bouquet au public, mais vu cette fois-ci des coulisses.

Mis à part ce beau final, il manque de la vie dans ce film, malgré les très nombreux extraits de danse. Le documentaire aurait peut-être gagné à montrer plus d'images de coulisses, à faire parler la danseuse plus spontanément. À l'image du film Les Adieux de A.D. Duval sur le départ de Clairemarie Osta, qui dresse un émouvant - et complexe - portrait de la danseuse.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(3) commentaires

  1. Alessandra
    10 décembre 2013 at 23:23

    Est-ce qu'on peut / pourra acheter les DVDs des films d'Agnès et Clairemarie ?

    • Amélie
      18 décembre 2013 at 01:02

      @ Alessandra : Le DVD sur Agnès Letestu est en vente à la boutique de l'Opéra. Celui sur Clairemarie Osta devrait paraître en janvier.

  2. alpha
    11 décembre 2013 at 15:42

    Un peu dur Amélie dans ce commentaire, peut être quelques longueurs, et oui pas de scoop, mais il me semble que ce n'est pas l'objectif. Ce film est une belle vision de l'ensemble de sa carrière. Une vraie démarche artistique, cohérente, sans concession, à l'écoute et généreuse, aussi bien dans les grands rôles clasiques que les créations contemporaines... Et d'accord pour S Bullion, toujours un peu énigmatique dans sa danse, répondant avec simplicité, gentillesse et admiration pour A Letestu... A voir ce film, pour tout ceux qui aiment la danse et A Letestu. Séquence pure émotion à la fin, Chopin ou les différentes facettes de nos vies... "La vie sans la musique serait une erreur." Que dire de la danse?...

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial