Saturday, Dec. 14, 2019

La Meilleure Danse : les 10 commandements pour regarder un télé-crochet

Ecrit par :

13 septembre 2011

|

Catégorie :

La Meilleure Danse démarre ce soir sur W9, à 20h40. Après une interview de Marie-Agnès Gillot, l’une des jurées, place à un petit guide du-de la parfait-e spectateur-rice d’un télé-crochet.

Vous êtes balletomanes dans l’âme, vous n’avez pas l’intention de zapper Marie-Agnès Gillot, mais vous ne connaissez rien à ce type l’émission ? Suivez le guide

1) Préparez-vous… et préparez votre entourage

Un télé-crochet, ça se regarde avec attention. Concoctez-vous donc une bonne soirée : au calme, confortablement installé-e, avec ce qu’il faut de munition (pizza, gâteau au chocolat, bouteille de rosé). Prévenez d’avance ceux et celles qui partagent votre habitation : le foot, c’est chez les voisins, et Desperate Housewives, c’est en replay le lendemain. De toute façon, vous allez parler tout haut face à votre télévision.

LA MEILLEURE DANSE
2) Ne culpabilisez pas

Un télé-crochet a souvent la désastreuse image d’une émission sadique, où le but est surtout de se moquer de ces pauvres candidat-e-s massacré-e-s par le monde de la télévision. Depuis 10 ans que ce genre existe, cela fait bien longtemps que les participant-e-s ne sont plus naïfs-ves. Ils savent parfaitement qui fait quoi, comment ça marche et le potentiel que peut avoir crise de larme/coup de colère pour monter un buzz sur Youtube. La Meilleure Danse ne montre pas en plus les castings, la séquence des casseroles devrait donc être évitée.

3) Repérez les personnages

Qu’on le veuille ou non, les émissions de télé-crochet fonctionnent toutes avec à peu près le même type de personnages. Il y a donc de fortes chances de retrouver parmi les candidats : des enfants trop choux-trop mignons dansant devant le regard humides de leur parents, la jeune fille en fleur de 16 ans pétillante sous le regard lubrique de son premier petit copain, la personne abîmée par la vie-abandonnée par ses parents qui veut s’en sortir grâce à la danse, le-la candidat-e de 35 ans dont le casting est la dernière chance de réussir, le beau gosse qui le sait et qui fait de mimiques à la caméra, le-la surdoué-e qui va gagner et tout le monde le sait dès sa première prestation, le-la rebelle qui ne parle que de sa "forte personnalité différentes des autres", le-la timide qui n’a l’air de rien mais qui bluffe tout le monde…

4) Choisissez votre chouchou

Un télé-crochet, c’est une émission où l’on s’investit émotionnellement. Il faut donc très rapidement trouver votre préféré-e, et le-la soutenir coûte que coûte avec toute la mauvaise foi possible. Il ne s’agit pas uniquement de l’encourager devant votre télé, il faut aussi adhérer à ses pages Facebook, diffuser les vidéos… Avec peut-être au bout la fierté d’avoir été le-la premier-ère à avoir cru en lui-elle. Il-elle perd avant la fin ? Pas de panique. Il existe une loi dans ce genre d’émission, dite le "syndrome Amel Bent" : un-e candidat-e tellement doué-e que tout le monde pense qu’il-elle va gagner, mais qui s’écroule en demi-finale. Sauf que deux ans plus tard, c’est lui-elle qui aura la plus belle carrière.

LA MEILLEURE DANSE
5) Choisissez votre ennemi-e

Parallèlement à votre chouchou, il vous faut son opposé. En général, un-e candidat-e que non, vraiment, vous ne voyez pas l’intérêt, mais tout le monde s’extasie devant ses prestations. Excellent défouloir après une rude journée. Et rappelez-vous du commandement numéro 2.

6) Mettez-vous à la place du juré

La règle de base : le-la quatrième juré-e, c’est vous. Donnez votre avis (même s’il n’y a personne à côté de vous), insultez le jury pour ces choix malencontreux, sortez de grandes phrases sur la solidité technique/la force d’interprétation d’un-e candidat-e. Un télé-crochet, ça ne se regarde pas bêtement, ça se vit pleinement, c’est fait pour s'exprimer.

7) Notez les bonnes phrases

Le lendemain matin, il va falloir des choses à raconter. Mettez de côté ces phrases cultes qui feront toujours leur petit effet. La "signature vocale" Valéry Zeitoun, la "solarité" de Lio ou le "Quand je ferme les yeux…. Je ne te vois pas" de Dove Attia sont rentrées dans le langage courant.

8) Profitez des pubs

Il y a une chose assez pénible dans ce genre de programme, ce sont les pubs trop très nombreuses et qui arrivent trop très souvent. Mettez ce temps à profit : sortez la pizza du four, remplissez votre verre, lisez les tweets en retard, fouillez sur Internet pour connaître le passé caché du-de la dernier-ère candidat-e…

LA MEILLEURE DANSE
9) Apprenez le générique et les jingles

Bon, je reconnais que celui-là n’est pas complètement obligatoire. Il s’agit de mémoriser le générique et les petits jingles de l'émission, et de les brailler chanter dès qu’ils passent à l’antenne. Genre, je suis à fond dans l’émission, je suis investi-e, j’y crois. A noter que c’est tout de même plus drôle à plusieurs.


10) Partagez vos impressions avec le reste du monde

Vous l’avez vite compris, un télé-crochet, ça se vit et ça se partage. Le mieux reste une petite soirée à plusieurs, et continuer tard dans la nuit le débat (il faut bien finir les munitions évoquées dans le premier commandement). Vous n’avez trouvé personne ? Les réseaux sociaux sont-là pour ça. Rendez-vous sur Twitter, hashtag #LMD pour s’y retrouver !

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. CAms
    13 septembre 2011 at 19:04

    Bon c'est bon je suis parée pour ce soir!! La télé est à moi, mon téléphone est chargé pour les tweets! Étant donné que personne ne veut regarder l'émission avec moi ça me sera utile!
    Sinon j'avais oublié le "quand je ferme les yeux je ne te vois pas". Ça m'a bien fait rire!!

  2. elendae
    14 septembre 2011 at 13:16

    Bravo pour la galerie de personnages, on les avait presque tous, là ! Sauf peut-être le timide qui bluffe tout le monde, parce que de mon point de vue, à part l'odieux Stéphane et ses adversaires qui étaient quand même pas mauvais (attends, ils ont dansé devant Madonna, quoi !), le niveau était globalement très très bas...Pas facile d'être bon danseur (et surtout bon chorégraphe je crois...certains avaient peut-être des capacités mais ct d'un plat, ce qu'ils montraient...)

Réagissez

Répondre à CAms Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial