Tuesday, Nov. 19, 2019

La revue de presse de l’été

Ecrit par :

4 août 2011

|

Catégorie :

Actualité riche oblige, beaucoup d'articles de presse qui valent le détour sont tombés au mois de juillet. Reportages, interviews, portraits, critiques... A lire, à voir et à écouter dans la presse estivale.

En coulisses

Marie-Agnes-Gillot.jpg
On commence par celui qui a remporté la Plume d'Or de la Plume d'Or de l'année, à savoir Nicolas Le Riche. Il a fait visiter à Libération un lieu pour le moins tenu secret : sa loge. "Des chaussons, plusieurs centaines. Des maquettes de décor. Tout ce bric-à-brac ressemble partiellement à ce que je vis, ou à ce que je suis", explique le danseur. 

Isabelle Ciaravola s'est également confiée, mais à un média corse, son île d'origine, pour l'émission Un taxi pour les étoiles. La danseuse revient sur son enfance, sa venue à Paris, l'Opéra, son statut d'étoile... et part visiter sa première école de danse. Marie-Agnès Gillot s'est aussi pliée au jeu de l'interview cet été. Elle a ainsi joué le jeu du "Si j'étais" (un rêve, un juron, une saison...) pour L'Express, et a raconté son objet d'excellence, ses pointes évidemment, à RTL. 

Dorothée Gilbert a répondu à une petite interview pour le magazine Tales. Si l'on n'y apprend rien de particulier, le tout vaut surtout le coup pour les nombreuses pages de shooting de la danseuse au bord de la plage. 

Deux petits reportages vidéos sur l'Ecole de Danse de l'Opéra sont également à voir. Le premier porte sur les petits stagiaires, avec une intervention de Véronique Doisneau. Le deuxième, diffusé lors d'un JT de TF1, se penche sur les Petits Rats de première division, qui en juin préparaient en même temps le concours d'entrée du ballet de l'Opéra et le bac. 

Allons maintenant en dehors de l'Opéra de Paris. Sylvie Guillem est sur scène un peu partout dans le monde cet été. Elle a répondu à une interview vidéo pour le site DansFestival. Si l'on n'y apprend pas forcément grand chose de nouveau, entendre parler avec autant de passion cette danseuse reste toujours un plaisir, surtout que le tout est illustré d'extraits de son nouveau spectacle. Sylvie Guillem a également donné une courte, mais rigolote interview spéciale monstre à La Dépêche, à l'occasion de son spectacle Sacred Monster avec Akram Khan. 

Côté masculin, c'est vers Benjamin Millepied qu'il faut se tourner. L'étoile du New York City ballet est le nouveau visage d'Yves Saint Laurent. Le magazine Elle en a profité pour passer Une nuit avec lui... au théâtre. 

En vrac, ResMusica a dressé un long portrait de Roland Petit, décédé le 10 juillet dernier. Emmanuelle Grizot s'est confiée à 20 minutes à l'occasion de ses adieux à la scène. Boris Charmatz a donné une longue interview à L'Humanité, avec son ballet Enfant présenté au Festival d'Avignon. L'AFP a dressé un portrait de Guy Darmet, désormais ex-directeur de la Maison de la Danse de Lyon. Quant à Marianne, elle a assisté à la matinée gratuite du 14 juillet, et reste épatée du patriotisme des balletomanes

José Martinez

jose-martinez-adieux-les-enfants-du-paradis.JPG
José Martinez a fait ses adieux à l'Opéra de Paris le 15 juillet dernier, l'occasion de nombreuses interviews de la part du danseur étoile. 

José Martinez a ainsi eu droit à son portrait dans Le Figaro, La Croix et Le Monde, des articles à chaque fois très vivants et émaillés de souvenirs. Il a également donné une interview à ConcertClassique, Sud-Ouest, TV5 Monde et RFI, où il est revenu sur sa carrière, ce qui l'attend en Espagne, et sur son ballet Les Enfants du Paradis. Sa soirée d'adieux a enfin été chroniqué (avec de jolies photos) chez AltaMusica et ResMusica


Le Miami City Ballet

miami-city-ballet-troupe.jpg
La venue du Miami City Ballet aux Etés de la danse a été indéniablement l'événement de l'été, et l'un des moments les plus réjouissants de la saison. Pour ceux et celles qui auraient raté la venue de la troupe, séance de rattrapage. Tout d'abord quelques images, avec un reportage de France 3 de présentation. 

Pour ensuite aller un peu plus loin, place aux interviews. France Inter consacre un long sujet à cet événement, avec des interviews de quelques danseur-se-s (dont le Français Yann Trividic) et du charismatique directeur de la troupe Edward Villella. Ce dernier a également accordé des plus ou moins longs entretiens en anglais à France 24 et au New York Daily News

Place enfin aux critiques. Surprise, alors que les blogueuses s'enthousiasment en choeur, les premiers compte-rendus de la presse sont plus mitigés. Le Figaro se demande ainsi s'il n'aurait pas mieux "fallu inviter des étoiles de grandes compagnies pour convaincre tout à fait l'exigeant public parisien", tandis que le JDD n'y voit qu'une "vraie pagaille", sans "La rigueur et la poésie balanchiniennes, l’esprit cocasse et narquois de Jérôme Robbins". Les autres critiques sont beaucoup plus enthousiastes, comme chez Les Echos ("Le Miami City Ballet sans superstars assure avec entrain"), Le Monde ("La prestation des danseur-se-s s'avère de très haut vol") ou ResMusica ("Un régal dont il faut profiter sans attendre"), même si lors du deuxième compte-rendu la journaliste est mystérieusement restée "perplexe" face au magnétisme d'Afternoon of a Faun

Enfin le Miami Herald n'a pas pu retenir un peu de chauvinisme, et a publié un article sur-enthousiaste sur le succès de la troupe à Paris. Il nous apprend par la même occasion que la compagnie pourrait y être de retour en 2014.  

Les danseur-se-s de l'Opéra de Paris autour du monde

mathilde-froustey.jpg
Les artistes du Ballet de l'Opéra de Paris profitent souvent de l'été pour se montrer sur d'autres scènes. 

Mathilde Froustey a ainsi organisé à la mi-juillet un spectacle bien particulier chez elle, aux Vieux-Boucau. Elle a dansé le troisième acte de Don Quichotte avec quelques collègues, ainsi qu'avec des élèves d'écoles amateurs de la région, qu'elle a fait travailler pendant plusieurs mois. Cet événements a été très suivi par la presse locale.

Un reportage sur les répétitions a ainsi été réalisé par Charles Redon, tout comme TV Landes qui s'est glissé dans le studio, avec à chaque fois une interview de Mathilde Froustey. Sud-Ouest a également écrit un joli portrait de la jeune danseuse. Pour avoir un aperçu du spectacle, rendez-vous de nouveau sur TV-Landes, qui en a fait un reportage (à 7 minutes). 

Samuel Murez a pour sa part eu les honneurs de la presse d'Amérique du Nord. Son groupe 3e étage (composé de Ludmila Pagliero, Takeru Coste, Allister Madin...) est en effet en tournée dans le coin, au Canada et aux Etats-Unis, avec un spectacle mêlant créations et pièces de répertoire.

Le Montreal Gazette consacre ainsi un très intéressant article à cette mini-compagnie, avec une interview du protagoniste Samuel Murez. Ce dernier explique un peu mieux son projet, qui a été très réfléchi. Les propos du chorégraphe donnent en tout cas envie de connaître un peu mieux son travail. Le Broadway World Boston livre un article sur la même forme, peut-être un petit peu moins complet, mais où l'on y apprend que c'est Agnès Letestu qui a fait les costumes de l'une des créations de la troupe. Le site Mass Live publie également un petit article-interview sur Samuel Murez, tandis que Times Union donne une critique enthousiaste de ce spectacle.

Enfin, parce qu'il fait toujours partie de l'Opéra quelque part, une dépêche sur la première saison pleine de succès de Manuel Legris à la tête du Ballet de Vienne.

Paris Quartier d'été

Malandain_Ballet_Biarritz___Olivier_Houeix.jpg
Le festival Paris Quartier d'été a livré une programmation très riche en danse cette année. L'occasion pour la presse de se pencher sur ces différents spectacles.

Thierry Malandain a occupé les Invalides avec son Roméo et Juliette. Le Monde en a profité pour lui dresser un intéressant portrait, où le chorégraphe se revendique comme "néo-classique", et non pas contemporain. France Info lui consacre également une longue interview (si, 6 minutes en radio, c'est long). 

Angelin Preljocaj était également l'un des invité-e-s du festival, avec deux spectacles au programme (Annonciation et Empty Moves I & II). France Info lui consacre ainsi une interview conséquente (par la même journaliste, je la soupçonne d'être addict). Plusieurs sites web ont aussi assisté au spectacle. ResMusica a été emballé par les deux chorégraphies ("Fascinant, superbe et radical !"), avis partagé par ClassiqueInfo ("Ces pas ont manifestement beaucoup de choses à raconter").

Les photos de ces spectacles (et d'autres) sont à retrouver sur le site d'Agathe Poupeney, la photographe du festival, qui donne également une interview à France Culture. 

Pour des questions d'emploi du temps, je n'aurai pas réussi à mettre les pieds au festival Paris Quartier d'été. A regrets, le programme étant très alléchant. Pour les parisien-ne-s, l'événement continue jusqu'au 9 août.

Côté blogs et forums

Giselle_ballet-de-bordeaux.jpg
Les blogs sont pour la plupart partis en vacances en ce début d'août, et les forums tournent au ralenti. Plusieurs choses chez les un-e-s et les autres ne sont toutefois à ne pas rater. 

Le forum Dansomanie a ainsi réalisé deux interviews de danseuses. La première est consacrée à Emmanuelle Grizot. A l'occasion de ses adieux à la scène, l'étoile du Ballet de Bordeaux revient sur sa carrière, et ce qui l'attend pour la suite. La deuxième est pour Rebecca King. Cette danseuse du Miami City Ballet, et mordue des réseaux sociaux, y explique le fonctionnement et les particularités de sa compagnie.

D'autres discussions avec des personnalités de la danse sont à lire sur les blogs. Pink Lady a ainsi assisté à une rencontre avec Tamara Rojo. La danseuse étoile revient sur sa carrière, le monde de la danse, et se livre sans fard et langue de bois, un vrai plaisir !  Le Petit Rat était pour sa part présente à une rencontre Brigitte Lefèvre/Wayne McGregor, à l'occasion de la créationde L'Anatomie de la Sensation. Le chorégraphe parle de son ballet, mais surtout de son parcours, de sa vision de la danse ou sa relation avec l'Opéra de Paris.

L'été, c'est également le temps du bilan de la saison. A petits Pas a livré le sien, avec comme coup de coeur Le Jeune Homme et la Mort, Le Lac des Cygnes, Pina Bausch, Mats Ek, et l'inoubliable Bolchoï. Forever s'est également livré à cet exercice sur le fourm Danser en France, dans un style caustique  et irrésistible que je ne renierai pas !

@ Photos de José Martinez : Cams

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial