Thursday, Jun. 20, 2019

Le petit bilan d’actu, S04 Ep05

Ecrit par :

17 octobre 2010

|

Catégorie :

Au programme cette semaine, des nouvelles d'Angelin Preljocaj à Chaillot, de Dorothée Gilbert à Rio, de Pina Bausch au cinéma et du retour de Paquita. (J'avais pourtant dit que j'arrêtais les titres en rime).  

Suivront mille ans de calme d'Angelin Preljocaj au Théâtre Chaillot

La faute à un emploi du temps un peu chaotique, et à mon temps de réaction légèrement faiblard sur la billetterie, je vais rater ce spectacle. J'attends donc vos nombreux commentaires de spectateurs-rices pour me faire regretter encore plus.  

Voici donc la dernière création d'Angelin Preljocaj, avec des danseurs et danseuses de sa compagnie et du Bolchoï (année France-Russie power). J'entends un peu de tout sur ce ballet, des gens qui ont beaucoup aimé, d'autres qui s'y sont ennuyés, certains qui ont trouvé ça beau mais froid. L'Express a trouvé ainsi que "la liberté (un tantinet surveillée) de Preljocaj fait plaisir à voir", L'Humanité y a repéré des "mouvements collectifs spectaculaires", Le Monde se désole que "l'asphyxie menace ce qui ressemble parfois à une forteresse chorégraphique", tandis que ResMusica y a apprécié "un travail des lignes nickel et millimétré qui n’exclut pas la fantaisie et le baroque de créatures sorties de l’imagination de Jean l’Evangéliste écrivant L’Apocalypse". Du côté des blogueurs et blogueuses, Artifact Suite a, malgré des "petits ratés de circonstance", aimé une oeuvre qui "se regarde avec un plaisir certain et durable". 

Pour les curieux et curieuses, vous pouvez trouver un extrait du spectacle dans la vidéo ci-dessous, qui se termine par une interview très Peace & Love du chorégraphe.


Pina Bausch revient au cinéma

Pina Bausch a fait danser ses ballets par les plus grandes compagnies et les plus grands danseurs et danseuses. Mais surprise, en 2008, elle décide de reprendre sa pièce Kontakthof avec des adolescents qui n'ont jamais dansé de leurs vie. Anne Linsel et Rainer Hoffmann ont eu la bonne idée de planter leurs caméras dans ce projet, et de filmer les répétitions. Les Rêves dansants, c'est ça. Une bande d'ados qui a déjà du mal avec son propre corps, et qui doit maintenant tout exprimer avec, et sur scène.

Je n'ai pas encore eu le temps de le voir, mais la bande-annonce fait envie. Parce que ces non-danseurs, ils dégagent beaucoup de choses de très fort, parce qu'il y a le sourire lumineux de Pina Bausch, et parce que le tout a l'air d'être une formidable aventure, et que, spectatrice facile que je suis, j'aime bien ce genre de chose. Le film est projeté dans 63 salles (c'est énorme) (pour ce genre de film), et même pas qu'à Paris (Oh, miracle). Vous pouvez également retrouve un entretien avec Francesco Carbone, photographe qui a énormément travaillé avec Pina Bausch, sur le site de Corps et Graphies.

Dorothée Gilbert s'en va danser à Rio

La danseuse étoile a apparemment du mal à patienter jusqu'à son retour sur la scène de Garnier. En attendant Paquita, elle s'en va danser dans d'autres contrées. Mi-octobre, elle est donc partie montrer de quoi elle était capable dans Don Quichotte, sur la scène de Rio de Janeiro, et plutôt bien accompagnée par Marcelo Gome. Le blog Dorothée-Gilbert a mis en ligne pleins de photos des représentations, des coulisses, et deux vidéos du spectacle. Qu'on se rassure, Dorothée est en pleine forme (mais nous éviterons certains commentaires sur les costumes). 

dorothee_don_quixote09.jpg
A noter dans votre agenda

Paquita reprend du service au Palais Garnier dès le 18 octobre. Avis tout personnel sur les distributions à venir demain, et compte-rendu de la générale à venir... euh... quand j'aurais le temps. Rock the Ballet arrive lui aussi, mais dès mardi et au Casino de Paris. Je ne sais pas du tout à quoi m'attendre, mais en général, les productions américaines savent plutôt bien faire ce genre de chose. Christian Lartillot propose également une exposition sur les danseurs et danseuses de l'Opéra, du 19 octobre au 20 novembre, à la Gallery Serge Bensimon de Paris. Je trouve que les quelques photos mises sur le site vraiment très belles, et je n'y manquerais pas d'y faire un tour.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. fée Dragée
    20 octobre 2010 at 09:16

    Je n'ai pas pu voir le film... Même bloquée à Paris par les grèves pour une journée imprévue... pas très douée pour l'organisation moi... Et pourtant... Pina <Bausch et son caractère si sympathique...
    Merci d'avoir indiqué l'entretien sur mon site! A ceux qui iront le lire, n'hésitez pas à visiter aussi le site du photographe... Je n'ai pu y copier que quelques photographies... Il y a par ailleurs d'autres interview en espagnole ou en anglais. Francesco Carbone était très proche de Pina Bausch et en parle avec tant d'"amour"...
    J'ai aussi raté Preljocaj... Et lire les impressions de la presse... Bof, parfois c'est tellement plat ! A vos plumes !
    Paquita, par contre, j'en ai vu la générale et la première... beau ballet : le "grand style" français !

Réagissez

Répondre à fée Dragée Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial