Thursday, Sep. 19, 2019

Le petit bilan d’actu, S04 Ep10

Ecrit par :

28 novembre 2010

|

Catégorie :

Cette semaine, plongeons dans l'univers du Lac des cygnes, zappons sur la Toile et commençons à penser à la soirée des 3B.

- Le Lac des Cygnes, J-1

Le Lac des Cygnes par le Ballet de l'Opéra de Paris, la première, c'est demain. La répétition de l'AROP et la générale étant finalement non-public, rien n'a donc filtré, si ce n'estla séance de travail d'il y a quinze jours.

La presse, par contre, s'en donne à coeur joie. Beaucoup ont choisi de replonger dans l'histoire complexe de ce ballet. Le Monde s'intéresse plus particulièrement au rôle complexe d'Odette-Odile, et laisse la parole à celles qui s'en empareront pour la première fois, Dorothée Gilbert et Laetitia Pujol. "De l'épure, de la transparence, du quasiment rien, on se lâche dans la tourmente du Cygne noir, sa méchanceté odieuse. Et ça fait du bien d'y aller tout à coup, de mettre du piment dans l'affaire", raconte cette dernière.

Les Echos raconte la petite histoire de ce grand ballet, de la version oubliée de Reisinger à la vison gay friendly de Matthew Bourne, avec commentaires de Brigitte Lefèvre et d'un historien de la danse. Le Figaro décide pour sa part de se glisser dans les dernières répétitions. Et plutôt que de s'intéresser aux Etoiles, a fait un petit tour dans le corps de ballet et les fameux 32 cygnes. Comment font-elles pour être toutes alignées, toutes si identiques l'une à l'autre ? C'est un rigoureux travail de studio, mais aussi de malicieuses couturières. Quant à rester immobiles, "il faut juste éviter de pleurer dos au public", glisse Clotilde Vayer.

Prenez ensuite le temps d'écouter l'interview d'Agnès Letestu sur Radio Classique. L'étoile nous parle bien sûr du rôle, mais aussi de son métier de danseuse, de l'Opéra, de son statut d'étoile, de la Dame aux Camélias, de la vie de tous les jours, de l'après... Une heure et quelques absolument passionnante. Reine Agnès est aussi incroyable à écouter qu'à regarder danser.

Amusez vous également avec ce petit comic vu sur le Ballet Bag. Odette et Odile sont en bar... et entre le père trop présent de l'une, et le fiancé un peu stupide de l'autre, ça papote sec. J'adore ce second degré ! Enfin, teasing de ouf, rendez-vous lundi ici-même pour une présentation de la distribution, et mardi ou mercredi pour un compte-rendu de la première. 

Lac_des_cygnes1323.jpg
- Balanchine-Brown-Bausch, J-11

Appelée la soirée des 3B pour les intimes. Les premières distributions sont sur le site de l'Opéra. Sauf pour Le Sacre, il ne faut pas trop en demander d'un coup. On devrait néanmoins y voir le re-retour sur scène de Wilfried Romoli, et le rôle de l'Elue devrait se partager entre Eleonora Abbagnato, Miteki Kudo, Alice Renavand, Géraldine Wiart et Muriel Zusperreguy. En attendant, une répétition publique a eu lieu samedi, à l'amphithéâtre Bastille. Je n'ai pas pu y aller, mais quelques blogueur-se-s attentif-ve-s ont écrit leurs impressions. A lire Fab, ce fut une séance de travail extrêmement studieuse. Les danseur-se-s sont encore en plein travail, difficile à ce stade de donner un avis sur leur interprétation. Palpatine semble avoir plutôt apprécié Emilie Cozette, même si le chemin à parcourir semble encore long.

Head_le_sacre_pina_bausch.jpg.jpg
- Gala des 30 ans de l'AROP, J+8

La question de savoir si j'allais débourser 75-euros-pour-une place-de-6ème-catégorie-mais-avec-un-programme-alléchant ne s'est pas posée. La faute au planning pas donné à temps. La question aurait de toute façon reçue une réponse négative, et les 75 euros ont été dépensés dans un aller-retour Paris-Londres, beaucoup plus judicieux.

Mais la soirée restait tout de même de prestige, et j'ai bien sûr parcouru les différents avis avec plaisir. Avis d'ailleurs assez contrastés. Le Petit Rat a passé une véritable soirée de conte de fée, et nous raconte ce moment de rêve des étoiles plein la plume. Palpatine s'est bien amusé des mondanités et de la chasse aux petits fours. Le Boléro par Nicolas Le Riche (=la pièce qu'il faut avoir vu avant de mourir) valait à elle seule le tarif de la place. En prime dans l'article, un petit récit bien troussé de la partie lyrique. Pink Lady est à peu près sur la même longueur d'onde, même si la musique des stars du lyrique a eu un peu plus de mal à l'atteindre. La passionnée de danse a par contre été moins enthousiaste. "Cette soirée était plus placée sous le signe des artifices et de la décoration que sur la richesse et la diversité du programme chorégraphique", conclue-t-elle.

bolero_paris2008.jpg
- Les danseuses sur la Toile

Deux danseuses du corps de Ballet de l'Opéra de Paris ont ouvert leur site web récemment. Mathilde Frousteynous sort ainsi un site très 2.0, avec intégration des vidéos de son compte Youtube et de ses statuts Facebook. Egalement une biographie à la première personne du singulier, et toute une série de photos. Ne manque plus qu'une rubrique news. Isabelle Ciaravola a également sorti son site Internet, assez romantique, tout en bleu et en musique. Là encore, l'internaute pourra y retrouver toute une série de photos et de coupures de presse, mais toujours pas d'agenda.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial