Tuesday, Oct. 22, 2019

Le petit bilan d’actu, S05 EP07

Ecrit par :

23 octobre 2011

|

Catégorie :

Cette semaine, des nouvelles de La Source, de rentrée littéraire, de comédies musicales et encore un peu de Benjamin Millepied.

COTE DANSE

- Des nouvelles de La Source

Evidemment, la première de La Source, création de jean-Guillaume Bart pour le Ballet de l'Opéra de Paris, occupe toutes les conversations. Sauf les miennes, parce que je ne l'ai pas encore vu. Mettre une première un samedi soir, quelle faute de goût. Mon achat imminent d'appartement m'a également fait renoncer à une invitation pour la générale. Je vais donc découvrir ce ballet mardi, avec Myriam Ould-Braham, ce qui me va très bien. 

La-Source_Myriam-Ould-Braham.jpg

Au début, je m'étais dit que j'allais fermer mes yeux et mes oreilles pour arriver le plus neutre possible au spectacle. Mais je suis faible, et je ne suis passée ni à côté du très sympathique diaporama des répétitions sur le site de l'Opéra, ni du reportage de TF1 (très axé sur les costumes et les décors, avec quelques images du ballet), ni des photos de la distribution Paquette/Pagliero/Ciaravola/Heymann par Julien Benhamou. J'ai également lu les reportages du Figaro et de La Croix, copiés-collés jusque dans le titre. Côté critique, gros effort de volonté, je me suis contentée sur les blogs et forums d'une lecture en diagonale. 

La première de La Source a aussi beaucoup fait parler quant à une éventuelle nomination. Il faut dire que tout est fait pour, avec des premier-ère-s danseur-se-s dans presque tous les rôles principaux. Twitter a commencé à s'affoler samedi matin, avec une rumeur de nomination de Ludmila Pagliero. Il n'en a finalement rien été. 

Pour ma part, je reste assez septique là-dessus. Les deux femmes possiblement étoilables, Ludmila Pagliero et Myriam Ould-Braham, ne sont pas très bien distribuées pour les prochains ballets. Côté hommes, Florian Magnenet et Josua Hoffalt sont clairement les mieux partis, avec des distributions en concurrence. Mais l'idée de nommer l'un d'entre eux me semble encorne un peu prématurée, surtout après deux nominations masculines la saison dernière. Bien entendu, comme on ne se refait pas, je croise les doigts pour mardi. 

- En librairie

Plusieurs sorties de beaux livres sont à noter en ce mois d'octobre. L'année dernière, le photographe Christian Lartillot avait fait une expo sur des portraits des solistes du Ballet de l'Opéra de Paris. Le catalogue était sorti dans le commerce. Un nouveau livre du photoraphe, Mouvement des étoiles : le ballet des solistes de l'Opéra de Paris, est attendu pour le 27 octobre. En lien direct avec cette précédente exposition, cet ouvrage sera "une prolongation et une amplification de son travail". Plus d'infos à venir dans la semaine. 

Christian_Lartillot_.jpg

Un livre autour de la notation du mouvement, Angelin Preljocaj de la création à la mémoire de la danse, est pour sa part paru au début du mois. L'auteur Dany Lévêque présente le système Benesh, et raconte l’utilisation quotidienne de cette écriture du mouvement au Ballet Preljocaj, du premier jour de travail en studio à la finalisation d’une chorégraphie, puis lors de ses reprises. Le lecteur découvre ainsi le métier de choréologue : véritable scribe de la danse, il recueille toutes les étapes d'une œuvre, sa chorégraphie, sa musique, sa mise en scène, accompagnant sa gestation et transmettant sa mémoire. 

Enfin côté réédition, le très beau livre de Claude Bessy Leçon de danse est ressorti en septembre. Mais pas de précipitation, seule la photo de couverture a changé.

- Deux affaires de plagiat 

Au début du mois, la superstar Beyoncé sort un nouveau single, Countdown. La chanson est bien sûr accompagnée d'un clip. Une vidéo qui, pour beaucoup, ressemble à Rosas danst Rosas d'Anne Teresa de Keersmaeker : mêmes mouvements, mais aussi mêmes décors. Après quelques échanges un peu houleux dans la presse, la chorégraphe belge a publié un communiqué, où non seulement elle ne parait pas rancunière, mais explique même qu'elle aurait aimé que cela arrive un peu plus tôt. Une affaire qui se termine sans procès, avec de plus une médiatisation surprenante d'Anne Teresa de Keersmaeker, artiste peu connue du grand public.

Au même moment, c'est au tour de la prestigieuse maison Chanel de se faire accuser de plagiat. La marque a lancé en septembre une pub pour un vernis à ongles, où tout se fait avec les doigts. Pour le festival Charleroi Danses, cela ressemblerait beaucoup à leur spectacle d'ouverture, Kiss and Cry des belges Jaco Van Dormael et Michèle Anne de Mey, qui tourne depuis mars. Chanel s'est assuré être sensible "au respect absolu de la création", et tout est renvoyé aux avocats des deux parties. Une affaire qui sera peut-être résolue un peu moins à l'amiable que pour la précédente.  

COTE MEDIA

- Les Ballets Russes à Genève

La semaine dernière, le Ballet de Genève a créé l'événement avec une soirée Ballets Russes, où des chorégraphes d'aujourd'hui revisitent les chef-d'oeuvres de la troupe de Diaghilev. Benjamin Millepied a ainsi revu Le Spectre de la rose et Les Sylphides, tandis que Laurence Yadi & Nicolas Cantillon s'attaquaient à Petrouchka. Globalement, la vision de la Nouvelle Star chorégraphie a plus plu que la version du duo, en témoignent les comptes-rendus de ResMusica, des Echos et du 20 Minutes suisse. TF1 a en aussi profité pour faire un petit portrait de Millepied, pour ceux et celles qui ne sont pas en overdose. 

les-sylphides_Millepied.jpg

- Côté critiques

Le spectacle Enfant de Boris Charmatz a fait un peu parler de lui, et en divisant. Classiqueinfo est ainsi d'accord avec moi, trouvant dans ce ballet "à l’ambiance morbide" des "images malsaines entre adultes et enfants, aux relents de pédophilie". Toute autre ambiance chez ResMusica, qui y a vu un "spectacle hors norme et bouleversant". 

Beaucoup plus rassembleur, le gala Carte Blanche à Agnès Letestu a bien plu à Pink Lady et Cams, qui ont toutes les deux beaucoup apprécié les jeunes talent de l'Opéra de Paris, en particulier François Alu. Autre gala la semaine dernière, celui de Myriam Kamionka, qui a eu droit à un reportage dans le Direct Matin du 17 octobre (à lire en page 10). 

- Côté comédie musicale

La comédie musicale argentine Tanguera a pris possession du Théâtre du Châtelet. A lire sur le spectacle, un petit article dans L'Express, et une critique mi-figue, mi-raisin de Fab. Paris Match s'est aussi penché sur ce musical, ainsi que sur Harlem Swing, dans un genre beaucoup plus gospel. Le Monde revient tout particulièrement sur ce dernier, en revenant sur l'histoire de cette comédie musicale peu connue en France, mais qui a toute son importance à Broadway. 

- A lire/voir/écouter

Il y a quelques années, Stéphane Bullion a dû affronter un cancer. Très discret sur cet épisode de sa vie, il a néanmoins raconté sa difficile victoire sur la maladie au site Oncovia, mieux vivre son cancer, dans une interview très touchante. Sud-Ouest s'est penché sur le programme de rentrée du Ballet de Bordeaux, Le Monde a publié un diaporama sur le lac du Palais Garnier (sujet ô combien marronnier) et Henry Leutwyler a diffusé une longue série de photos sur les danseur-se-s du New York City Ballet. Un shooting pas forcément très original, mais très efficace, qui transmet une belle énergie. Enfin France Info s'est glissé dans les Danses partagées du CND. Nicolas Paul a dû remplacer José Martinez, blessé, et le journaliste lui a même décerné le grade d'étoile. 

danses-partagees.jpg

COTE AGENDA

- Sur scène

Cette semaine, c'est bien sûr La Source qui domine, avec une représentation quasiment tous les soirs au Palais Garnier. De nombreuses places sont encore disponibles, si les balletomanes sont sur le coup, le public d'un soir n'est pas encore vraiment preneur. Côté comédie musicale, Tanguera continue son aventure au Châtelet, et le très agréable Harlem Swing est aux Folies Bergère jusqu'à la fin du mois.    

- Rencontres

Rine à signaler du côté de la capitale. En revanche à Toulouse, une rencontre est organisée le lundi 24 octobre à 18 heures avec Kader Belarbi, au Théâtre du Capitole. Le chorégraphe viendra parler de sa prochaine création La Reine morte pour le Ballet du Capitole, qui démarre le 26. 

- Le programme TV 

Après des années de travaux, le prestigieux Théâtre du Bolchoï rouvre enfin ses portes. Un grand gala le vendredi 28 octobre est organisé pour l'occasion, mélangeant des oeuvres lyriques et chorégraphiques. Il sera retransmis en direct sur Arte, à 20h40. Le spectacle sera suivi d'un documentaire revenant sur ces gigantesques travaux. Un sujet sur lequel s'est également penché Le Figaro, qui a pu visiter la salle quelques jours avant sa réouverture. 

bolchoi.jpg

- Côté expo

Pour les fans ! Le Bon Marché à Paris propose du 29 octobre au 7 janvier une exposition autour de Marilyn Monroe. Sous l'objectif de Yury Toroptsov, des personnalités de la culture ont posé aux côtés d'une robe d'été de la célèbre pin-up. Un petit jeu auquel s'est prêté, entre autres, le danseur Vincent Chaillet.


COTE BLOG

- Absence

Ce blog risque de fonctionner un peu au ralenti au mois de novembre, suite à un déménagement. Le petit bilan d'actu notamment a de grandes chances d'êtres absent jusqu'au 11 décembre, à moins que j'arrive à en faire une version réduite, ce dont je doute. J'en profite pour faire passer tout en finesse un message aux balletomanes que je connais : si des âmes volontaires sont preneuses pour un déménagement le samedi 3 décembre, elles sont les bienvenues ! Des ateliers peinture-pose de parquet seront aussi organisés, si vous ne savez pas quoi faire durant vos week-end et jours fériés pluvieux de novembre, nous vous accueillons avec enthousiasme. 

- A lire la semaine prochaine sur Danses avec la plume

Mais qui dit "au ralenti" ne dit pas "absence totale". La semaine prochaine sera consacrée pleinement à La Source, avec le point sur les distributions (deux jours après la première, il n'est jamais trop tard), la rencontre avec Jean-Guillaume Bart, et la review de la prestation de mardi avec Princesse Myriam (je sens déjà que je vais adorer). A lire également, des comptes-rendus des musicals Harlem Swing et Tangera. Bonne semaine tout le monde !

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(6) commentaires

  1. Cams
    23 octobre 2011 at 20:27

    :( je suis occupée tous les samedis après-midi. Sinon c'est avec plaisir que je serais venue vous aider!
    Moi aussi je fais partie des rares personnes de la blogosphère qui n'étaient pas à la première de la Source! Rendez-vous le 27! J'ai vu la répète qui ne m'avait pas convaincue mais il parait que ça c'est arrangé depuis!
    J'avais lu l'interview de Stéphane Bullion il y a une semaine ou deux. C'est très touchant. Un beau message d'espoir.

  2. Audrey
    23 octobre 2011 at 20:49

    Pour moi ça sera aussi mardi ! J'étais à la séance de travail de mardi dernier, et j'étais ressortie avec un a priori plutôt positif. Très impressionnée par Mathias Heyman et Vincent Chaillet. Et malgré tous les commentaires sceptiques que j'ai lu ces derniers jours, j'ai beaucoup aimé... le décor. Bref, hâte de voir Myriam Ould Braham.

    J'ai lu l'interview de Stéphane Bullion quand tu avais mis le lien sur ton twitter. Elle m'a hantée pendant toute une journée. J'ai beaucoup aimé le voir sur scène toute la saison dernière, et j'avoue que j'en suis encore un peu plus admirative...

  3. elendae
    23 octobre 2011 at 22:35

    Quoi, tu vas délaisser ton blog? mais comment on va survivre, nous?
    Si je peux je veux bien donner un coup de main le 3, sous réserve parce que j'ai un déjeuner de famille ce week-end là, je ne sais pas encore si ça sera le samedi ou le dimanche, je te tiens au courant. Bon pour les ateliers je passe mon tour, je suis née avec deux mains gauches donc je pense que ça ne serait pas un bon démarrage pour votre nouvelle vie de proprios si la déco était de mon fait.
    @ Audrey, j'étais aussi à la séance de travail, et j'ai le même avis ! Je trouve le décor très beau, j'adore ces piliers de cordes façon séquoias géants (c'est comme ça que je me les représente) et le rideau de scène troué fait une très belle canopée. Dommage par contre que la scène soit vide dans une partie du dernier acte.

  4. Amélie
    24 octobre 2011 at 17:29

    @ Cams : Vu ce que j'ai lu sur Twitter, ça va clairement mieux !

    @ Audrey : J'avais découvert sa maladie lors d'une ITW au Figaro l'année dernière. On regarde son parcours d'un autre oeil...

    @Elendae : Je sais, je vais tellement vous manquer :lol: Le "vide" de décors du 2ème acte fait visiblement parler.

  5. Alice
    24 octobre 2011 at 21:14

    Bon courage pour le déménagement!

    Pour ma part j'étais à la Première de la Source. Contente d'y avoir pu y ètre mais très déçue de ne pas avoir vu Myriam. J'en ai ras le cocotier de l'organisation ODP :evil:

  6. vano
    25 octobre 2011 at 00:23

    AI aussi vu la Première de Harlem Swing (Ain't Misbehavin') et ai passé une très bonne soirée, même si la mise en scène (et certainement le budget) n'a pas l'envergure que pouvaient avoir les Black and Blue ou Sophisticated Ladies. Bref, très peu de danse et plus de claquettes (le seul petit bout de choré en tap danse se fait apparemment sans tap shoes ...). Mais quelle bonne humeur, quel orchestre et un beau show envoûtant du chanteur/danseur (beaux jeux des mains dans la chanson où il fume une cigarette). Pour ceux qui ne connaissent pas la salle des Folies Bergères, le spectacle s'y prête tout-à-fait.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial