Tuesday, Oct. 22, 2019

Le petit bilan d’actu, S05 EP08

Ecrit par :

30 octobre 2011

|

Catégorie :

Cette semaine, des nouvelles d'Onéguine, de Cendrillon, de Marie-Antoinette, de La Source, ce Benjamin Millepied (décidément un habitué de ce petit bilan d'actu) ou de La Reine Morte

COTE DANSE

- Des nouvelles de Cendrillon et Onéguine

Quelques changements de distribution sont apparus pour les deux ballets de fin d'année. Pour OnéguineHervé Moreau déclare ainsi de nouveau forfait, tout comme José Martinez, ce qui était assez prévisible. Mathieu Ganio et Karl Paquette les remplacent en faisant tous les deux leur prise de rôle. Cela donnera donc comme couple Aurélie Dupont/Nicolas Le Riche, Clairemarie Osta/Benjamin Pech, Isabelle Ciaravola/Mathieu Ganio et Dorothée Gilbert/Karl Paquette, ce qui me semble très alléchant.

oneguine-ciaravola.jpg

Du côté de Cendrillon, bonne nouvelle : Nicolas Le Riche a décidé de participer. Trois premiers danseurs (Chaillet, Hoffalt et Magnenet), qui n'étaient que remplaçants, passent également titulaires. Côté hommes au moins, il y aura donc quelques nouveauté. Les couples sont très nombreux, et plus ou moins attrayants : Agnès Letestu/Stéphane Bullion, Dorothée Gilbert/Nicolas le Riche, Marie-Agnès Gillot/Florian Magnenet, Laetitia Pujol/Jérémie Bélingard, Emilie Cozette/Vincent Chaillet et Aurélie Dupont/Josua Hoffalt. 

Les distributions date par date de ces deux ballets, du moins celles prévues aujourd'hui, sont disponibles sur le forum Dansomanie, et bientôt sur le site de l'opéra.

- Une retraite et deux nominations

Il y a eu du mouvement dans les compagnies cette semaine. Benjamin Millepied a tout d'abord annoncé qu'il prenait sa retraite en tant que danseur, et quittait ainsi le New York City Ballet. A 34 ans, Millepied a donc décidé de se consacrer à la chorégraphie. Né en 1977 à Bordeaux, le danseur se forme au CNSM de Lyon, avant de partir à New York en 1992. En 994, il rejoint le New York City Ballet, où il est nommé Principal (l'équivalent du titre d'Etoile) en 2001. L'annonce de sa retraite n'est en soi pas une surprise, cela faisait en effet déjà plusieurs mois que Benjamin Millepied racontait qu'il ne danserait plus longtemps. 

millepied-ysl.jpg

Niveau nomination, Irina Tsymbal a été nommée Etoile du Ballet de l'Opéra de Vienne, après la représentation de La SylphideAlvaro Rodriguez Pinera a pour sa part été nommé demi-soliste du Ballet de l'Opéra de Bordeaux après la représentation de Carmina Burana

- Quelques dates à retenir

A noter dans votre agenda, avant d'y revenir plus en détail dans les semaines qui viennent. 

Une expo intitulée Danser sa vie aura lieu au Centre Georges Pompidou du 23 novembre au 2 avril 2012. "Sur plus de deux mille mètres carrés sont présentées près de 450 œuvres : des chefs-d’oeuvre de l’art du XXème siècle, de Matisse à Warhol; des chorégraphies qui marquèrent des moments clefs d’un siècle de danse, de Nijinski à Merce Cunningham ; et des œuvres d’artistes contemporains inspirés par la danse, d’Olafur Eliasson à Ange Leccia".

Un nouveau film sur la danse est attendu : Flamenco Flamenco, nouveau film de Carlos Saurale, sortira dans les salles françaises le 14 décembre. "En réunissant aussi bien les plus grands maîtres (Paco de Lucía, Manolo Sanlúcar, José Mercé…) que les nouveaux talents de cet art envoûtant (Sara Baras, Miguel Poveda…), le réalisateur nous propose un véritable voyage au coeur du flamenco, de sa lumière, de ses couleurs...". La bande-annonce est à voir sur le site officiel du film.

Une-vie-de-ballets.jpg

Enfin côté DVD, Une vie de ballets, un documentaire autour du couple Ghislaine Thesmar et Pierre Lacotte, sera vendu dès le 3 janvier 2012. Il sera également projeté le 8 novembre au Studio Bastille, dans le cadre de l'AROP. 

COTE MEDIA

- La Source 

Le ballet de Jean-Guillaume Bart occupe largement la scène médiatique. Quelques critiques sont à lire sur Le Figaro, le Journal du Dimanche, ConcertClassique ou ResMusica. Les avis sont globalement très positifs, même si certains passent sous un silence diplomatique la première distribution. Sauf pour le dernier, qui considère comme un fait acquis que Ludmila Pagliero sera nommée Etoile sous peu. 

Une interview de Jean-Guillaume Bart est à voir sur TV5 Monde, agrémentée de quelques extraits, tandis que La Croix se penchent plus particulièrement sur les costumes. Enfin des interviews vidéo de jean-Guillaume Bart et Clément Hervieu-Léger, des images des répétitions et de la distribution Myriam Ould-Braham/Josua Hoffalt sont à voir sur le site de l'Opéra de Paris

La-Source_Myriam-Ould-Braham.jpg

- L'Opéra de Paris à Biarritz

Une bonne partie du Ballet de l'Opéra de Paris était ce week-end à Biarritz, pour trois représentations de la soirée Lifar/Petit/Béjart. La presse régionale a bien couvert l'événement. Sud-Ouest est ainsi allé faire un tour dans les répétitions du Boléro, auxquelles ont participé plusieurs danseurs amateurs. Le journal a également rencontré Aurélie Dupont, qui est allée à l'encontre de la tendance "savoir tout faire" en déclarant que "L'idéal, c'est d'être à fond dans un genre". Une interview un peu plus consensuelle de Marie-Agnès Gillot est également à lire dans la même publication. Le Journal du Pays-Basque est lui revenu sur le spectacle en général, avec quelques incursions de Nicolas Le Riche.

- La ré-ouverture du Bolchoï

Après plus de six ans de travaux, le célèbre Théâtre du Bolchoï a réouvert ses portes vendredi, avec un gala fastueux. L'Express, La Croix ou Ouest-France en ont profité pour faire un petit reportage en coulisse, et faire découvrir la nouvelle salle. Des reportages vidéos sont aussi à voir sur France 2, TF1 et Arte. L'intégralité du gala est également en ligne sur le site de cette dernière chaîne. 

- La Reine morte

La création de Kader Belarbi pour le Ballet du Capitole a aussi attiré les médias, y compris les nationaux qui ont tendance à délaisser cette compagnie. La Reine morte a ainsi séduit La Dépêche ("Non, le grand ballet romantique n'est pas mort"), un tout petit peu moins Le Figaro. Une interview est à lire également dans La Dépêche, ainsi qu'à entendre sur Radio Classique. Des images sont enfin à voir sur France 3 et TF1

308787_177621878987090_177478379001440_375252_516619629_n.jpg

- A lire/voir/écouter

Un article intéressant est à lire sur le site Frenchmorning, sur un danseur français qui vient d'ouvrir une école de danse aux Etats-Unis, centrée spécifiquement sur la technique française. Un diaporama photo spécial Halloween est à voir sur le Facebook du Miami City Ballet, où les artistes et le personnel sont venu-e-s déguisé-e-s et ont rivalisé d'imagination. Enfin le magazine pour ados Phospore a croisé trois tous jeunes espoirs du Ballet de l'Opéra de Paris dans les rues de la capitale, pour deux photos souvenir. 


COTE AGENDA

- Sur scène

La Source continue de jaillir au Palais Garnier, pour une deuxième semaine de spectacle. Vincent Chaillet s'étant blessé, des changements de distributions auront sûrement lieu.

Mais l'événement cette semaine est peu-être la troupe du Ballet de l'Opéra de Vienne, dirigée par Manuel Legris, qui s'installe du 3 au 5 novembre à l'Opéra Royal de Versailles. La compagnie viendra présenter Marie-Antoinette, sa dernière création signée Patrick de Bana, et avec des costumes d'Agnès Letestu. Malgré les prix très élevés pratiqués par la salle, ces représentations devraient attirer tous les habitué-e-s de Garnier. 

Toujours dans la veine danse classique, le Saint-Pétersbourg Ballet Theatre s'installe dès le 1er novembre au Palais des Congrès de Paris pour son Lac des Cygnes. Si cette troupe n'atteint pas le niveau de ses consoeurs Mariinsky et autres Bochoï, ses prestations restent honnêtes, même si cette salle n'est pas celle qui convient le mieux. 

En province, deux galas estampillés "Ballet de l'Opéra de Paris" ont lieu cette semaine. La compagnie de Bruno Bouché, Incidence chorégraphique, propose ainsi le 4 novembre sa dernière création, Nous ne cesserons pas, avec Bruno Bouché, Erwan Leroux, Yann Saïz et et Daniel Stokes. Plusieurs jeunes solistes seront également au Grand-Quevilly le 6 novembre, pour un gala mélangeant des extraits de grands pas classiques.

La-Vie-Psy-par-la-Compagnie-les-7-Doigts-de-la-main_reference.jpg

Dans la veine du cirque, deux spectacles à noter. Au Parc de la Villette, ne manquez pas la troupe des 7 Doigts de la main, qui s'installe jusqu'au 30 décembre. Cette compagnie québécoise de cirque contemporain est tout simplement formidable, proposant des spectacles alliant prouesses acrobatiques, poésie, danse et humour. Un vrai régal ! Enfin pour ceux et celles qui seront dans le coin de Grenoble, L’Art de la fugue de Yoann Bourgeois sera présenté du 2 au 5 novembre à la MC2 Grenoble, avant de passer par Paris en 2012. Ce spectacle oscille entre cirque, danse, musique, et repose sur la déconstruction d’un bloc de matière – un cube. Une recherche partie du jonglage, pour approfondir le rapport à l’objet. 

A la TV/au ciné

Pour tous ceux et celles qui n'ont pas pu se rendre à Paris, La Source vient à eux. Le ballet se en effet retransmis en direct le 4 novembre dans une centaine de salles de cinéma, avec Ludmila Pagliero, Karl Paquette et Isabelle Ciaravola dans les rôles principaux. Un reportage sur ce ballet sera également à voir dans la nuit du 5 au 6 novembre sur France 3, à 00h20. La danse classique, c'est dangereux avant 23h30. 

COTE BLOG

- A venir la semaine prochaine sur Danses avec la plume : Le deuxième épisode de La Source, la découverte de Marie-Antoinette, et les pronostics du Concours de promotion (message subliminal aux deux qui me manquent encore). Pour le reste, je ne sais pas encore si j'aurais le temps, mieux vaut donc ne rien promettre. Bonne semaine tout le monde ! 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(7) commentaires

  1. Le petit rat
    30 octobre 2011 at 22:44

    Les 7 doigts de la main c'est génial! A voir absolument!! Je veux les revoir c'est trop bien! Tu as bien raison de conseiller ce spectacle formidable

  2. Marie-Charlotte
    30 octobre 2011 at 23:48

    j'ai vu cendrillon avec Pietragalla, juste après son départ. C'est le plus mauvais ballet de Noureev, à part quelques drôleries, il n'y a RIEN. On ne rêve pas, les costumes sont moches, la musique à l'avenant. bref, vous aurez compris que je n'y retournerai pas. :evil:

  3. Audrey
    31 octobre 2011 at 09:32

    J'hésite encore pour Cendrillon... Je ne connais pas, et c'est vrai que je n'ai pas eu de très bons échos... Mais en même temps quelques distributions me tentent bien... Que faire ??? :)
    J'attends avec impatience ton compte rendu de Marie Antoinette, je regrette déjà de ne pas pouvoir y aller...

  4. Cams
    31 octobre 2011 at 15:33

    Bon moi j'ai quatre place pour Cendrillon (Hoffalt/Dupont, Letestu/Bullion, Cozette/Chaillet et Gillot/Magnenet) mais je pense que vais tenter de me débarasser de ma place pour Gillot et la remplacer par une Gilbert/leRiche.
    Pour Onéguine je n'ai que Dupont/LeRiche ce qui ne me tente pas vraiment (excellents danseurs mais que des mauvaises critiques sur leur prestation dans ce ballet). Il me faut absolument des places pour Isabelle Ciaravola et Clairemarie Osta qui m'avaient enchantée la dernière fois.
    Sinon les photos du Miami City Ballet sont super. Quelle troupe sympathique!

  5. Marie-Charlotte
    31 octobre 2011 at 22:17

    4 places pour Cendrillon! Cams, vous croyez donc aux contes de fées? :-)(-: Ben, là, il n'y en a pas! Juste un affreux producteur...

  6. Cams
    1 novembre 2011 at 15:53

    Je sais! Croyez bien Marie-Charlotte que ce ne sont que les interprêtes qui ont motivé mes choix!

  7. Amélie
    3 novembre 2011 at 17:37

    @ Le Petit Rat : Je vais essayer de voir leur spectacle la semaine prochaine, je les avais vraiment beaucoup aimés lorsqu'ils étaient venus au Casino de Paris.

    @ Marie-Charlotte : Moi aussi je l'ai vu à ce moment là, avec Le Riche ! Bon, même si ce n'est pas le meilleur ballet du monde, j'avoue que je lui trouve un certain charme.

    @ Audrey : Le voir une fois pour te faire une idée, ça ne peut pas être une soirée de perdue si tu as envie de voir à quoi ça ressemble. Mais il faut se décider vite, il n'y a déjà plus beaucoup de places à prix abordable :(

    @ Cams : Qu-est ce qu'on ne fait pas pour voir Le Riche ;)

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial