Sunday, Nov. 17, 2019

Le petit bilan d’actu, S05 EP04

Ecrit par :

25 septembre 2011

|

Catégorie :

Cette semaine, des nouvelles d'Onéguine, de Cendrillon, du concours de promotion, de Blanca Li (encore), de Marie-Agnès Gillot (toujours), de la soirée Lifar/Ratmansky (ça ne fait que commencer) ou de ce qui se passe à l'étranger. 

COTE ACTU

- Les pré-distributions d'Onéguine et de Cendrillon

Cendrillon et Onéguine seront les deux ballets classiques des Fêtes de fin d'année à l'Opéra de Paris, attendus avec beaucoup d'impatience. Les pré-dsitributions, publiés sur le forum Dansomanie, ont un peu calmé les ardeurs. Pour l'un comme pour l'autre spectacle, il n'y a quasiment (aucune ?) nouvelle prise de rôle, ne parlons même pas de jeunes talents mis-es en avant. 

Pour Cendrillon, ça se dispute chez les étoiles pour interpréter les rôles principaux, les remplaçant-e-s ne devraient pas avoir beaucoup de chance de se produire. Emilie Cozette, Aurélie Dupont, Marie-Agnès Gillot, Dorothée Gilbert, Agnès Letestu et Laëtitia Pujol se partagent le personnage de Cendrillon. Jérémie Bélingard, Mathieu Ganio, Karl Paquette et Stéphane Bullion sur sur le coup pour le Prince. Pour Onéguine, on retrouvera les habituels couples, si ce n'est l'arrivée de Pech : Le Riche/Dupont, Martinez/Gilbert, Ciaravola/Moreau et Pech/Osta.  

oneguine-ciaravola.jpg

Je reste septique sur l'état de ces distributions, plusieurs danseuses ne vont peut-être pas assurer les deux soirées. Globalement, cela promet quelques belles représentations, personne ne va cracher sur un Onéguine Ciaravola/Moreau. Mais j'aurais aimé plus de nouveautés et de surprises, même les seconds rôles n'offrent aucune nouvelle opportunité. Comment faire évoluer les jeunes talents si on ne leur laisse aucune chance de se produire dans les grands ballets classiques ? Cela n'augure en tout cas aucune nomination pour cette année, et les distributions de La Bayadère devraient être sur le même ton. Un peu tristounet et ronronnant tout ça. A noter la sous-utilisation de Mathias Heymann, qui doit dans les deux cas se contenter de seconds rôles. 

- Le concours de promotion interne

Un peu avant le lancement de ces deux séries aura lieu l'habituel concours de promotion interne. L'année dernière, beaucoup de places étaient disponibles pour les hommes, très peu pour les femmes. Cette saison, c'est l'inverse. Chez les danseuses, quatre postes seront ainsi à pourvoir chez les Coryphées, trois pour les Sujets, et une place de Première danseuse. Cette dernière catégorie devrait être particulièrement serrée, avec plusieurs postulantes sérieuses. Pour les catégories inférieurs, beaucoup de jeunes vont pouvoir tirer leur épingle du jeu. Chez les danseurs, il y aura juste deux postes de Coryphées à pourvoir et un de Sujet. 

Au passage, dès que les variations imposées seront connues (dans une dizaine de jours), je partirais à la recherche de pronostiqueur-eus-s

- L'actualité de la danse à l'étranger 

Pas mal de choses se sont passées cette semaine. Tout d'abord, le Bolchoï a annoncé le recrutement de David Hallberg, étoile de l'American Ballet Theatre. C'est la première fois qu'un danseur américain va faire partie de la célèbre troupe russe. Globalement, le Bolchoï est en pleine mutation. Alors que la compagnie ne recrute que des artistes russes, ou de pays de l'ancienne URSS, depuis des années, elle a en juillet dernier ouvert ses auditions aux danseur-se-s étranger-ère-s. Ce changement intervient à quelques jours de la réouverture du théâtre historique du Bolchoï, fermé depuis des années pour travaux. Elle aura lieu le 28 octobre, lors d'un gala mélangeant lyrique et danse, et retransmis en direct sur Arte. 

David-Hallberg.jpg

Aux Etats-Unis cette fois-ci avait lieu le 22 septembre une première très attendue : celle du ballet Ocean's Kingdom (Peter Martins), dansé par le New York City Ballet, sur une musique crée tout spécialement par Paul McCartney, et avec des costumes de sa fille la très fashion Stella McCartney. Vous trouverez toutes les infos et articles de presse relatifs à l'événement sur le Facebook du New York City Ballet, et les premières photos du ballet sur le blog Ballet News

Une nouvelle un peu plus triste est tombée du côté de Miami. Le charismatique directeur du Miami City Ballet, Edward Villella, a annoncé qu'il quitterait son poste à la fin de la saison 2012/2013. Il ne sera donc pas du voyage si la troupe revient à Paris en 2014. Ancien étoile du New York City Ballet, Edward Villella a fondé le Miami City Ballet en 1986, voulant donner à la Floride une troupe d'un haut niveau, que la région n'avait pas. Mission accomplie 25 ans plus tard. 

COTE MEDIA

- La soirée Lifar/Ratmansky 

Le programme d'ouverture a bien fait parler de lui cette semaine. La première critique est venue du Monde. Rosita Boisseau s'est régalée avec Psyché, un peu moins avec Phèdre qu'elle juge être "Un moment d'ébahissement qui fait sourire, à défaut d'émouvoir". L'AFP livre également une dépêche, descriptive et sans prise de position comme le veut l'exercice. Enfin, France 24 a réalisé un joli reportage sur les costumes de Psyché, avec pas mal d'extraits du ballet. Une interview d'Aurélie Dupont est également parue dans Le Parisien cette semaine, à retrouver en ligne uniquement pour les abonné-e-s. Purepeople en a recopié quelques passages. 

Côté blog, seul A petits pas s'est pour l'instant lancé dans un compte-rendu, avec un avis plus mitigé que le mien. De jolies photos sont également à retrouver chez Rêves impromptus

Psyche_Aurelie-Dupont.jpg

- La Fête de la danse Blanca Li 

La Fête de la Danse s'est terminée ce dimanche. France 3 et BFMTV en ont fait de sympathiques reportages, avec en guest le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. Le Dance-Mob est aussi à retrouver en intégralité sur mon compte Youtube. D'autres interviews de Blanca Li ont émaillé la semaine, comme celle publiée sur le site Terrafemina, où la danseuse parle plus de sa passion et de sa façon de travailler, ainsi qu'un joli portrait dans Le Monde

- Des nouvelles de La Meilleure danse

Le télé-crochet sur la danse de W9, avec Marie-Agnès Gillot en jurée, continue sur sa lancée. Les audiences restent stables (autour de 900.000 téléspectateur-rice-s, ce qui est pas mal du tout pour un programme de la TNT), et un niveau de danse en hausse selon les blogueuses attentives. Deux nouvelles interviews de MAG sont parues cette semaine sur le sujet, dans 20 Minutes et TV Magazine. On en sait également un peu plus sur la finale qui aura lieu en direct le 11 octobre prochain. Six candidat-e-s s'opposeront dans des épreuves libres, mais aussi imposées, avec des accessoires ou ayant pour thème le cinéma. Marie-Agnès Gillot donnera aussi de sa personne, puisqu'elle dansera sur le plateau une chorégraphie créée par Redha pour l'occasion. 

 - A lire, voir, écouter

Le festival Le Temps d'aimer a tiré sa révérence. L'occasion pour le Nouvel Ob's d'en dresser un bilan, qui s'apparente plus à un gros coup de gueule sur (une fois de plus) la situation de la danse classique en France. Didier Deschamps - pas le footballeur, le chorégraphe - prend cette année la direction du Théâtre de Chaillot. L'occasion pour Libération de lui dresser un intéressant portrait. Didier Deschamps a laissé sa place au Ballet de Nancy à Petter Jacobson, qui a lui aussi droit à sa présentation dans le journal local La Semaine. Dans un registre plus léger, Agnès Letestu a raconté à Madame Figaro ce qui l'unit à son chien Kim. Pour finir, à noter que Pierre Rigal sera l'invité des Mots de Minuit, mercredi 28 septembre à 00h20 sur France 2.  

Agnes-Letestu.jpg

COTE AGENDA

- Sur scène

La soirée Lifar/Ratmansky continue de squatter le Palais Garnier, avec les autres distributions. Le programme ne met personne d'accord, et je reste curieuse de connaître les impressions de chacun-e. Du côté de Bastille, un spectacle mélangeant chant et danse sur Théophile Gautier, à l'occasion du bicentenaire de sa naissance, est organisé les 27 et 29 septembre. Au programme, des chants de Fauré, Schumann ou Schubert sur ses textes, et en conclusion un pas de deux de Giselle, dansé par Clairemarie Osta et Mathieu Ganio, accompagné-e-s d'un piano et d'un alto. Côté contemporain, le Théâtre de la Ville propose à partir du 28 septembre Can we talk about it ?, le dernier spectacle de DV8 Physical Theatre, la compagnie de Lloyd Newson.

Les musicals sont également de retour sur les scènes parisiennes. Le 30 septembre, Dracula, la dernière création de Kamel Ouali, envahit le Palais des Sports. Pour le petit aperçu que j'en ai vu, ça envoie visuellement, avec quelques très bons danseurs solo. Mamma Mia ! fait également son retour à Mogador le même jour, pour une deuxième saison. 

- Rencontres

Un atelier autour de Trisha Brown est organisé au Théâtre de Chaillot, le 30 septembre et 1er octobre, de 10h à 13h. Il sera animé soit par la chorégraphe, soit par l'un-e de ses assistant-e-s. Au Théâtre de la Ville, le cycle des conférences sur l'histoire de la danse reprend. Cette saison, elles seront consacrées à l'histoire de la notation. La première a lieu le dimanche 2 octobre, à 11 heures. 


COTE BLOG

- A venir la semaine prochaine sur Danses avec la plume

La soirée Lifar/Ratmansky va encore être à la une, avec la retranscription de la rencontre avec Claude Bessy mardi, et le compte-rendu de la deuxième distributions jeudi. La semaine débutera avec un reportage sur la Fête de la Danse de Blanca Li, très sympathique manifestation, et se finira avec une interview de Kamel Ouali, à l'occasion des débuts de sa nouvelle comédie musicale Dracula. A lire aussi si le temps me le permet, le compte-rendu de la soirée Théophile Gautier et/ou de La Clémence de Titus

Bonne semaine tout le monde ! 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(4) commentaires

  1. Cams
    25 septembre 2011 at 21:18

    J'adore le Dance-Mob. Ca avait l'air super sympa!
    Pour ma part, il faut que je me retrouve une place pour la soirée Lifar/Ratmansky. Sinon, après la première annulée, je ne verrai qu'une seule distribution.
    Je suis bien d'accord sur celles de Cendrillon et Onéguine. Elles sont bien tristes! Je suis très déçue que Mathias Heymann ne fasse pas l'acteur vedette. C'est un rôle pour lui. Et puis c'est une étoile (et une bonne étoile!) les seconds rôles ça suffit!
    Je suis un peu déçue que Stéphane Bullion ne fasse pas Onéguine. Ca lui irai bien mieux que le prince de Cendrillon. La prise de rôle de Benjamin Pech ne m'emballe pas vraiment. Très peu de prises de rôles, c'est dommage. J'espère un couple de plus sur Onéguine ou au moins des prises de rôles sur Cendrillon. Il y a tellement de premières danseuses ou sujets qui pourraient le faire...
    Pour le concours de promotion, je suis contente du nombre de place chez les filles. L'an dernier la classe des quadrilles était très prometteuse. C'était frustrant qu'il n'y ai qu'une seule place. Ca va encore être la guerre chez les sujets! J'ai hâte de "voir" ça (en espérant avoir l'opportunité d'y assister).

  2. Marie-Charlotte
    25 septembre 2011 at 21:27

    Je n'ai vu Cendrillon qu'une fois, avec Pietragalla et je n'avais pas du tout aimé...Pour Mathias Heymann, il a un gros problème de partenariat, c'est vraiment dommage...Si ça continue, il va se retrouver à faire de l'Emmanuel Thibault... :roll:

  3. Audrey
    27 septembre 2011 at 22:44

    C'est vrai que les distributions ont l'air un peu tristounes... Cela dit je crois qu'il y a des chances pour que je trépigne en attendant quoi qu'il arrive :)
    J'ai hâte de lire les pronostics que tu auras recueillis sur le concours de promotion. En espérant vraiment que ça se termine mieux que l'année dernière pour le poste de première danseuse..

  4. Amélie
    28 septembre 2011 at 18:17

    @ Cams : C'est clair ! Autant dans Onéguine, je ne vois pas trop qui aurait pu tenter le coup pour les deux grands rôles (pour Lenski et Olga, c'est autre chose), autant pour Cendrillon, il y en a pas mal qui pourraient faire quelque chose de vraiment très bien. C'est frustrant :roll:

    @ Marie-Charlotte : J'ai l'impression que Heymann est une victime indirecte de ces distributions sans prise de risque. Il n'a pas vraiment de bon partenariat avec les étoiles en place, mais plutôt avec les premières danseuses (Ould-Braham !) ou même les sujets (Froustey).

    @ Audrey : A mon avis, ça ne bloquera pas cette année. Je dois dire que la situation de l'année dernière m'avait plutôt convenue, ma "chouchoute" étant blessée n'avait pas pu concourir.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial