Sunday, Oct. 21, 2018

Les dix bonnes raisons d’aller voir la comédie musicale Billy Elliot au cinéma

Ecrit par :

5 novembre 2014

|

Catégorie :

Pour fêter ses dix ans de succès sur scène, la comédie musicale Billy Elliot est diffusée au cinéma dès le 5 novembre. Adaptée du film du même nom, cette pièce narre, sur une musique d'Elton John, l'histoire d'un petit garçon passionné par la danse, qui doit se battre pour vivre sa passion au milieu des grandes grèves des mineurs anglais dans les années 1980.

Véritable petit bijou, cette comédie musicale est toujours donnée à Londres, et sur plusieurs autres scènes un peu partout dans le monde. Vous n'avez pas de voyage prévu outre-Manche ? Cette diffusion au cinéma est la bonne occasion pour découvrir Billy Elliot. l'un des meilleurs musicals de ces dernières années. La preuve en dix raisons.

La comédie musicale Billy Elliot

La comédie musicale Billy Elliot

1 - Billy Elliot la comédie musicale est bien plus réussie que Billy Elliot le film

Et pourtant, c'est le réalisateur Stephen Daldry qui s'est chargé des deux projets. Mais alors que le film peut vite devenir vieillot sans toujours toucher juste, la comédie musicale reste intemporelle, portée par un grand sens du théâtre et une mise en scène simple mais judicieuse. Un vrai beau moment de spectacle.

 

2 - La troupe est formidable

De France, on ne sait pas vraiment ce qu'est un-e artiste de comédie musicale, quand Londres ou New York en ont une véritable culture. Chacun joue, chante, danse et occupe la scène avec justesse et enthousiasme. Chacun fait partie du groupe tout en étant un personnage unique. Chaque personne en scène est incroyable, les adultes comme les nombreux enfants. Une façon aussi de se rendre compte du fossé qui sépare encore les productions anglo-saxonnes des parisiennes.

La comédie musicale Billy Elliot

La comédie musicale Billy Elliot

3 - C'est simple mais vraiment juste : Billy Elliot est une comédie musicale profondément émouvante

Le film donnait parfois l'impression d'être too much, la comédie musicale touche au plus juste, et de multiples façons. C'est l'émotion de l'enfance face à Billy Elliot, aussi bien quand il comprend que la danse peut le porter que lorsqu'il fait le deuil de sa maman. C'est la colère avec les choeurs des mineurs, à vous scotcher sur votre siège dès les premières minutes par tant de conviction. Ce sont des rires désarmants, des fous rires face à la professeure de danse un peu barge Mrs. Wilkinson (formidable Ruthie Henshall !). Bref, on sort souvent son mouchoir dans cette comédie musicale, mais jamais la pièce ne tombe dans le pathos.

 

4 - C'est la passion de la danse

Dans Billy Elliot, la danse est bien sûr omniprésente. C'est d'abord l'histoire d'un gamin ultra-doué, qui après avoir convaincu son père et traversé beaucoup d'épreuves, rentre à la Royal Ballet School. Son dernier solo ne laisse d'ailleurs pas de doute avec son double plus âgé, Billy Elliot deviendra danseur professionnel.

Mais la danse amateure y a aussi toute sa place, avec l'école de Mrs. Wilkinson. Dans combien de petites villes, la salle de danse est peu ou prou la seule activité de loisirs pour les enfants ? Elle prend ici un sens particulier, où le cours de danse devient, pour la dizaine de gamines, la seule échappatoire au milieu des tensions qui règnent avec les grèves des mineurs. Bien sûr, le tout est exagéré, et les cours de danse peuvent faire frémir les puristes. Tout ça n'est pas très réaliste, mais ce n'est pas l'important. La danse permet aussi de grandir, de s'amuser, de se dépasser. "Shine ! Shine ! Shine !", braille Mrs. Wilkinson à ses ouailles en tutu. Tout en étant réaliste sur ce qu'elle fait. "Tu passeras les cinq prochaines années à désapprendre tout ce que je t'ai appris", lance-t-elle ainsi à Billy Elliot quand il part pour la Royal Ballet School.

La comédie musicale Billy Elliot

La comédie musicale Billy Elliot

5 - C'est superbe galerie de personnages

La qualité d'une comédie musicale tient à sa partition, sa mise en scène, la qualité de sa troupe... Mais aussi à ces personnages, premiers ou secondaires, qui donnent de l'épaisseur à la pièce. Le tout jeune Elliott Hanna joue avec une profonde justesse Billy Elliot, Ann Emery est une Grandma tordante, Deka Walmsley est profondément émouvant dans le rôle de l'homme et du père dépassé. Le moindre rôle a été travaillé. Chacune des dix fillettes des différente, chacun des vingt mineurs est particulier. C'est aussi ce qui rend cette comédie musicale si attachante.

 

6 - C'est une vraie pièce tellement anglaise

La comédie musicale a été filmée dans sa version londonienne, et c'est tant mieux. Car Billy Elliot, il faut le voir par une troupe anglaise, avec cet accent du nord à couper au couteau et proprement incompréhensible (rassurez-vous, le film est sous-titré), avec ses "Piss off" et ses "Fuck" qui ponctuent allègrement le scénario. Cela fait aussi partie du charme, comme ce si spécial "Merry Christmas, Maggie Thatcher", l'humour est so british. Billy Elliot, la comédie musicale dont on n'a vraiment aucune envie de voir l'adaptation en français.

5 - C'est aussi une pièce sur les oubliés

Les conflits des mineurs des années 1980 et les ravages du chômage dans le nord de l'Angleterre peuvent sembler loin. Vraiment ? La comédie musicale se base sur un événement anglais, mais qui peut parler à tout le monde. Billy Elliot, c'est aussi l'histoire de ceux et celles que la marche du progrès laissent sur le côté, des gens vie oubliés. Le dernier choeur des mineurs, a cappella, s'enfonçant dans les profondeurs de la mine, sert les coeurs.

La comédie musicale Billy Elliot

La comédie musicale Billy Elliot

8 - Billy Elliot évoque la question du genre

Ahh, la question du genre, grand débat (!) aujourd'hui. Billy Elliot rappelle cette vérité toute simple : oui, un garçon peut faire de la danse classique. Cela semble évident pour les passionné-e-s de danse, mais combien de garçons se voient encore répondre que la danse classique, c'est un "truc de filles". Les femmes sont aussi révolutionnaires et Mrs. Wilkinson ne se laisse pas dicter sa conduite. Le personnage de Michael Caffrey, un petit garçon déjà très l'aise avec son homosexualité et qui adore mettre des robes, met aussi les pieds dans le plat. "What the hells wrung with expressing yourself ? / Being who you want to be ? / Will anybody die if you put on a dress ? / Who the hell cares if your blushers a mess ?". Simple, simplistes pour certain-e-s, mais c'est aussi agréable qu'une pièce familiale évoque ces sujets.

 

9 - L'effet du théâtre est bien rendu au cinéma

Une comédie musicale, cela se voit sur scène, c'est un spectacle vivant. Une diffusion au cinéma sera toujours moindre, surtout quand la caméra ne sait pas où se mettre. Ce qui n'est pas le cas de Billy Elliot, véritable pièce de théâtre filmée. La mise en scène simple mais efficace, une chambre qui s'enroule pour laisser place à la salle de danse, est parfaitement mise en valeur par la caméra. Les chorégraphies et scènes d'ensemble aussi, qui ne perdent pas de leur force. La réalisation sait quand l'émotion a besoin d'un gros plan sur un personnage, ou plutôt de laisser la place à l'action. Un rendu très agréable qui ne dénature pas trop l'expérience du théâtre.

 

10 - Le final est in-ra-table

Pour ses dix ans, la comédie musicale a fait revenir sur scène certains des acteurs qui ont interprété Billy Elliot depuis sa création. Soit une vingtaine de jeunes gens, de 14 à 22 ans, tous de superbes danseurs et artistes, incroyablement heureux de retrouver cette scène. Tous se retrouvent claquettes aux pieds pour un final électrisant. La joie de danser, vraiment.

La troupe de Billy Elliot avec les anciens Billy

La troupe de Billy Elliot avec les anciens Billy

 

Billy Elliot the Musical, de Stephen Daldry, Lee Hall et Elton John. Avec Elliott Hanna (Billy Elliot), Ruthie Henshall (Sandra Wilkinson), Deka Walmsley (Jackie Elliot), Chris Grahamson (Tony Elliot), Ann Emery (Grandma), Claudia Bradley (Jenny Elliot), Zach Atkinson (Michael Caffrey), Demi Lee (Debbie Wilkinson) et Liam Mower (Billy Elliot à 25 ans). Enregistré le 28 septembre 2014 au Victoria Palace Theatre de Londres.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(8) commentaires

  1. Borsberg S
    5 novembre 2014 at 13 h 23 min

    Si je suis globalement d'accord avec ton article, je ne vois pas pourquoi un film serait moins intemporel que la comédie musicale!

  2. Aventure
    5 novembre 2014 at 19 h 03 min

    Comment peut-on savoir les tarifs et s'il y a un tarif étudiant, je ne trouve nulle part une indication, ni sur le site donné, ni sur ceux des cinémas...

  3. Valentine
    6 novembre 2014 at 12 h 01 min

    Comme je suis d'accord avec toi ! J'ai eu la chance de voir la comédie musicale, il y 3 ans à Londres. Quel moment magique. J'avais aimé le film, mais j'ai encore plus aimé la représentation sur scène ! Les danseurs sont supers. La mise en scène, juste ce qu'il faut. Je conseille vivement ! Valentine.

  4. Tecky
    6 novembre 2014 at 15 h 17 min

    Je l'ai moi aussi vu a Londres, c'etait genail, je recommande.

  5. Louise la cerise
    6 novembre 2014 at 20 h 25 min

    Je suis une fan de danse, et j'avais adoré le film, alors ton article, très bien écrit me donne vraiment envie de découvrir cette comédie musicale ! :)

  6. Lili
    7 novembre 2014 at 8 h 15 min

    Je vais le voir ce soir ! :-)

  7. Marine
    7 novembre 2014 at 9 h 47 min

    Merci pour cet article. Je suis une grande fan du film et je ne savais même pas que la comédie musicale était visible au cinéma. Je vais donc me programmer un ciné dans pas longtemps!

  8. Chloé
    10 novembre 2014 at 0 h 18 min

    hello ! Vu ce matin au ciné, je suis en tout point d'accord avec toi ! L'émotion transmise est incroyable, les choré, les décors, la musique et leur jeu d'acteur sont simplement à couper le souffle !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial