Monday, Nov. 23, 2020

Les enfants de Scaramouche – À voir sur Arte le mardi 23 décembre à 18h45

Ecrit par :

22 décembre 2014

|

Catégorie :

Créé en 2005, le ballet Scaramouche de José Martinez est devenu un classique du répertoire de l'École de Danse de l'Opéra de Paris. Avec une chorégraphie jouant aussi bien sur la danse que la pantomime, il met en avant les jeunes élèves (ce qui est plutôt rare), mettant en scène leurs rêves de Petits Rats. Inspiré de ce ballet, le film Les enfants de Scaramouche est une sorte de fiction-ballet, où les élèves de l'École sont les héros et héroïnes, à voir sur Arte le 23 décembre.

Scaramouche

Scaramouche - École de Danse de l'Opéra de Paris

Jade-Colombine s'inquiète : son ami Scaramouche est en retard à la répétition de José Martinez. C'est pourtant aujourd'hui que le chorégraphe doit choisir celui qui sera le Danseur Étoile. Et puis Arlequin se fait du genre collant. Scaramouche se réveille en retard. Ce garçon est du genre rêveur, à se mettre à danser sur les quais de la Seine ou sur le marché de Nanterre (avec quelques guests dont Allister Madin, premier à interpréter Scaramouche en 2005). Mais en arrivant à l'école, il n'y a plus personne dans la salle de répétition. Seul un rideau de théâtre... mais qu'est-ce qui se cache derrière ?

Les enfants de Scaramouche reprend les chorégraphies du ballet telles quelles, tout en déroulant l'action de l'École de Nanterre au Palais Garnier. Scaramouche, c'est l'histoire d'enfants qui se rêvent Étoiles, avec les yeux qui pétillent en découvrant ce lieu majestueux. La caméra suit cette pensée, emmenant le petit garçon dans le Foyer de la Danse, la salle des costumes, les studios de répétition et bien sûr la scène, toujours entouré de personnages de la commedia dell'arte et guidé par le grand Scaramouche. Et le-la téléspectateur-rice retombe en enfance, se glisse comme les cinq petites souris dans les coulisses de l'Opéra Garnier, pique les tutus et fait les fête dans les studios... ou frémit lorsque retentit la clochette de l'examen de fin d'année.

Scaramouche - École de Danse de l'Opéra de Paris

Scaramouche - École de Danse de l'Opéra de Paris

Scaramouche évoque aussi ces rêves de grands rôles. Le film reprend très justement ce point de vue à travers la très jolie scène de Giselle. Ce sont d'abord les enfants qui dansent ce pas de deux. Puis deux jeunes danseurs et danseuses (Alice Catonnet et Pablo Legasa), enfin des Étoiles (Mathieu Ganio et Isabelle Ciaravola, à peine une minute de danse, mais que c'est beau !).

Les enfants de Scaramouche se sert de ce qui fait la joliesse du ballet : l'imagination, le talent des jeunes enfants, les rêves de chacun qui se réalisent, les allusions au répertoire de l'Opéra de Paris, l'humour. Les faiblesses de Scaramouche ne sont pas contre pas diminuées par la caméra : le film a quelques longueurs et les passages sur la commedia dell'arte manque de relief et de compréhension. Reste un joli conte fantaisiste, qui ravira tous ceux et celles qui se sont un jour rêvés artiste.

Scaramouche - École de Danse de l'Opéra de Paris

Scaramouche - École de Danse de l'Opéra de Paris

 

Les enfants de Scaramouche de François Roussillon, chorégraphie de José Martinez, costumes d'Agnès Letestu. Avec les élèves de l'École de Danse de l'Opéra de Paris, Élisabeth Platel, Brigitte Lefèvre, Mathieu Ganio et Isabelle Ciaravola. À voir sur Arte, le mardi 23 décembre 2014 à 18h45. 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial