Sunday, Oct. 21, 2018

Nouvelles dansées, S12-13 EP13

Ecrit par :

17 décembre 2012

|

Catégorie :

Cette semaine, des nouvelles de Stéphane Lissner qui dévoile ses premières idées pour l'Opéra de Paris, les prochains spectacles de La Villette, le feuilleton Don Quichotte, l'agenda et la revue de presse.

A LA UNE

- Stéphane Lissner dévoile (un peu) son projet pour l'Opéra de Paris

Stéphane Lissner, actuellement à la tête de la Scala de Milan, sera le prochain directeur de l'Opéra de Paris en septembre 2015. Directeur délégué depuis septembre, il s'installe petit à petit dans la Maison, et a livré lors d'une interview à France Inter ses premières idées.

Palais-Garnier_Salle.jpg
Point plutôt encourageant, Stéphane Lissner a évoqué de lui-même les tarifs très chers en cours à Paris, et comment cela empêchait tout un public d'y accéder. Il compte développer le mécénat, aujourd'hui principalement dévoué aux productions, pour faire baisser les tarifs. Le débat a surtout tourné sur les places des premières catégories, ce qui est pour moi un faux débat, le tout étant surtout de savoir combien de places peu chères sont disponibles par représentation. Il a également évoqué une idée qu'il a installé à la Scala : organiser pour certains spectacles une représentation réservée aux moins de 30 ans, dont toutes les places coûtent 10 euros. Les intentions sont louables sur le papier, et Stéphane Lissner est visiblement conscient des très fortes hausses de tarifs de l'Opéra de Paris. Reste à voir ce qu'il pourra faire en période de restriction budgétaire, même si l'institution n'a pas trop à se plaindre.

Le futur directeur souhaiterait aussi décentraliser la Maison, et notamment le ballet. Il voudrait que chaque année, la troupe se rende dans une ville de France pour y donner une série d'un ballet classique et d'une soirée contemporaine. Là encore, l'idée est bonne, mais le pourra-t-il toujours dans deux ans... Cette première interview a en tout cas donné une image plutôt positive de Stéphane Lissner, déjà très soucieux de sa future mission et véritablement désireux d'attirer à l'opéra un public varié.

- Les spectacles à La Villette en 2013

La Villette a dévoilé son programme pour le reste de la saison 2012-2013. Et plusieurs spectacles semblent déjà très alléchants. Le très réputé Centre national des arts du cirque ouvrira le bal en janvier pour le spectacle de sa 24e promotion. 2013, c'est l'année du Sacre... La version de Farid Berki sera donnée en avril, dans un programme Stravinski en mode hip hop. We were horses, le spectacle de Bartabas et Carolyn Carlson, occupera la Grande Halle en juin, suivi par Yoann Bourgeois et Marie Fonte pour Wu Wei. Un peu plus tard dans l'année, la nouvelle pièce de Sidi Larbi Cherkaoui sera présentée en novembre.

Pulsions.jpg
Cette saison sera entrecoupée de deux festivals : Hautes tensions en avril, autour du hip hop, et un festival de flamenco lors d'un week-end de mai. Toutes ces manifestations sont déjà réservables, mis à par le spectacle de Sidi Larbi Cherkaoui, sur le site de La Villette.

- Nouveautés à venir à la boutique de l'Opéra de Paris

Cela fait longtemps qu'il n'y en avait pas eu... Dès avril 2013, les fans pourront retrouver à la Galerie de l'Opéra de Paris un calendrier avec les Étoiles de la compagnie. Des cartes postales de chacune, en scène, seront d'abord publiées, avant de servir à ce calendrier. Ce dernier sera d'ailleurs un peu particulier puisqu'il comptera 18 mois, et courra de mi-2013 à la fin 2014. Pourquoi 18 mois ? Parce qu'il y a aujourd'hui 18 Danseurs et Danseuses Étoiles, et chacun-e aura ainsi son mois dédié. D'ici là, certaines seront parties à la retraite et d'autres seront peut-être déjà nommées, certes, mais la diplomatie n'a pas de prix.

Des coussins en velours à effigie d'anciennes ballerines, seront en vente fin-décembre. Des foulards sur la thème de Palais Garnier seront disponibles un peu plus tard.

Coussin.jpg
AGENDA

- Don Quichotte

Don Quichotte, à l'Opéra Bastille, continue dans les rebondissements de distributions. François Alu est blessé, et ne pourra donc pas assurer la représentation du 17 décembre. Sa partenaire Alice Renavand n'en n'est plus non plus par la force des choses, et le couple est remplacé par Ludmila Pagliero et Mathieu Ganio. EDIT LUNDI : En fait, c'est Vincent Chaillet et Muriel Zusperreguy qui assureront la représentation. Pour l'instant, François Alu et Alice Renavand restent toujours prévu-e-s pour les 19 et 23 décembre, ne reste plus qu'à espérer que la blessure du jeune Coryphée ne soit pas trop grave, et que les deux artistes pourront être sur scène.

La semaine verra également sur scène le couple Vincent Chaillet et Muriel Zusperreguy. Les deux Premier-ère-s Danseur-se-s ne devaient débuter que le 21 décembre, mais un changement inopiné les a propulsé dès samedi dernier. Cette représentation devait être assurée par Dorothée Gilbert et Karl Paquette, peut-être désireux de se reposer un peu avant la représentation filmée du 18 décembre, à voir au cinéma un peu partout en France. Marie-Agnès Gillot, qui devait y danser la Reine des Dryades, n'y sera finalement pas, et n'assurera d'ailleurs aucune date de cette série. Pas vraiment une surprise au regard des saisons précédentes.

La semaine dernière, Mathilde Froustey et François Alu avaient assuré au pied levé, et avec une heure de répétition ensemble, la représentation du 9 décembre. Danse-Opéra y était, et ne cache pas son enthousiaste. Une vidéo de très bonne qualité montre aussi de larges extraits de cette distribution inédite. Une autre vidéo, cette fois-ci sur le partenariat Mathilde Froustey/Pierre-Arthur Raveau, est aussi disponible.

- Sur scène

La soirée Forsythe continue son bout de chemin au Palais Garnier, et crée toujours autant l'enthousiaste sur les réseaux sociaux. Les Echos s'est penchée sur cette série, en dressant tout particulièrement des lauriers à In the middle, somewhat elevated, "un diamant brut". Toujours dans la danse contemporaine, Akram Khan, danseur et chorégraphe incroyable, est de retour à Paris, avec son solo Desh, au Théâtre de la Ville.  Profitez-en, il reste quelques places. Un petit portrait de l'artiste, et quelques mots sur ce spectacle, sont aussi à lire dans Les Echos.

In-the-middle_Valentine-Colasante_2.png
Pour le crique contemporain, Plan B d'Aurélien Bory s'est installé au Théâtre du Rond-Point. Après quelques longueurs au démarrage, le spectacle m'a complètement séduite. Le travail avec la caméra et sur l'apesanteur est génial, c'est plein de poésie, plein d'idées, un vrai coup de cœur ! Même si le début est un peu austère, les enfant apprécient beaucoup aussi (en tout cas celui derrière moi s'est bien marré).

Dans des genres divers et variés, ne manquez pas la Coppélia de la compagnie Víctor Ullate, installée à l'Opéra Royal de Versailles du 18 au 21 décembre. Cette troupe vient assez rarement en France, et cette version néo-classique de Coppélia, imaginée par le directeur adjoint de la troupe Eduardo Lao, rencontre de beaux échos. Pour de la danse baroque, foncez à l'Opéra Comique et sa soirée Noverre du 21 au 23 décembre. Pour en savoir un peu plus sur ce chorégraphe du XVIIIe siècle, qui a révolutionné la danse, un long article sur le personnage est à lire dans le Nouvel Obs. Enfin les Démonstrations de l’École de Danse sont toujours à Garnier pour une petite dernière le samedi 22 décembre, et Octopus de Philippe Decouflé est encore donné jusqu'au 18 décembre au Théâtre de Chaillot.

MEDIA

- A livre/voir/écouter

Le Ballet de l'Opéra de Bordeaux donne La Belle au Bois Dormant pour les Fêtes. Sud-Ouest est allé interviewer les trois Fée Carabosse de cette série, Stéphanie Gravouille, Stéphanie Roublot et Marc-Emmanuel Zanoli. Et oui, ce rôle sur pointes est dansé aussi bien par des hommes que par des femmes.

La-Belle-au-bois-dormant.jpg
Dans un esprit très "Chrismas Mood", une galerie Photo dans les coulisses du Casse-Noisette des Grands Ballets Canadiens est à voir sur le site de La Presse. Un autre diaporama photo, sur le livre consacré au New York City Ballet dont j'ai parlé dans mon Shopping de Noël, est à découvrir sur le DalyMail. Un très intéressant portrait de Liam Scarlett, jeune danseur du Royal Ballet qui se consacre maintenant, et avec succès, à la chorégraphie, est à lire dans The Independent. Enfin Luke Jennings a livré dans le Guardian ses coups de coeur danse de l'année 2012.

AUTO-PROMO

- Un peu de vacances

Les Nouvelles dansées partent fêter Noël et ne reviendront que le dimanche 13 janvier (il faut bien ça). Danses avec la plume sera en pause complète du 21 au 26 décembre, et en régime de vacances jusqu'au 7 janvier. C'est qu'il y aura tout de même des choses à raconter, entre quelques reviews, les Démonstrations qui attendent toujours leur tour, quelques mots sur la soirée danse de France 2 du 26 décembre si j'ai le temps de la voir avant, et bien sûr un bilan danse de l'année 2012.

- A lire la semaine prochaine sur Danses avec la plume

En attendant le repos de Noël, le programme n'en est pas moins chargée : à lire ainsi la semaine prochaine, une chronique sur la Belle au Bois Dormant du Ballet de l'Opéra de Bordeaux et un troisième Don Quichotte, avec François Alu si tout va bien. Puis une retranscription d'une conférence sur Forsythe, mercredi une review du film Main dans la main de Valérie Donzelli (qui se déroule au Palais Garnier) et pour finir un agenda des spectacles des Fêtes.

 

EN BONUS

Je parle souvent des 7 doigts de la main, une troupe circassienne québécoise que j'adore. Ils seront de retour au Casino de Paris en février, avec leur nouveau spectacle Séquence 8, dont voici la bande-annonce. Bonne semaine tout le monde !

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(11) commentaires

  1. Tristan
    17 décembre 2012 at 15 h 39 min

    "Marie-Agnès Gillot, qui devait y danser la Reine des Dryades, n'y sera finalement pas, et n'assurera d'ailleurs aucune date de cette série. Pas vraiment une surprise au regard des saisons précédentes."

    Est ce que tu pourrais m'expliquer s'il te plaît, n'y connaisant rien aux saisons précédente, je me sens un peu perdue

  2. Estelle
    17 décembre 2012 at 17 h 02 min

    @Tristan : Je m'intérroge également...

  3. Julie
    17 décembre 2012 at 17 h 49 min

    "Pour l'instant, François Alu et Alice Renavand restent toujours prévu-e-s pour les 17 et 19 décembre, ne reste plus qu'à espérer que la blessure du jeune Coryphée ne soit pas trop grave, et que les deux artistes pourront être sur scène."
    François Alu a été nommé Sujet, il me semble, au dernier concours interne ?!! ;)
    Je voulais vous dire aussi un grand BRAVO pour votre blog que je lis avec plaisir chaque semaine ! :D

  4. Sissi
    17 décembre 2012 at 18 h 18 min

    Il me semble que les nouveaux grades ne sont effectifs qu'au 1er janvier... techniquement il est encore coryphée (à vérifier !)

  5. Aymeric
    17 décembre 2012 at 23 h 34 min

    Le systeme de Lissner à la Scala pour les jeunes est tres bien! J'en ai bien profité et un ami là bas en profite regulierement! Vite à Paris!

  6. Joelle
    18 décembre 2012 at 10 h 39 min

    Je confirme les changements de dernière minute... Nous avons eu droit hier soir à Muriel Z. et Vincent C. et au moins ils ont su danser ensemble, au contraire du charmant couple russe "invité" qui a sévi le 3 décembre dernier. La soirée était superbe : ai testé le 3ème rang de parterre à l'Opéra Bastille sans, bien sûr, aucun vertige ;)
    Mathilde et Charline furent charmantes et assurées dans leur rôle d'amies de Kitri, et Sarah K.D. s'en est fort bien tirée dans son rôle de la danseuse de rues.
    Enfin une superbe soirée !!!

  7. trixi
    18 décembre 2012 at 16 h 05 min

    j'ai assisté à la représentation du samedi 15 au soir et c'est vrai que n'ayant rien su avant des changements, le moment où on a reçu le programme fut déroutant. Pour un amoureux de MAG mais surtout de ne voir aucun danseur étoile pour cette représentation. Finalement on a senti comme même que les danseurs connaissaient leur sujet même si cette différence entre un danseur étoile et un danseur se fit sentir dans certains solos.
    Par contre toujours subjugué par Mathilde et encore plus quand à la fin du second entracte on a vu Madame Brigitte dans les allées et l'intuition d'une nouvelle étoile nous vint en tête. Mais fausse alarme, le spectacle se termina mollement et me laisse un peu sur ma fin. Mais c'est vrai chère Plume que je voudrais aussi savoir ce que tu entends par "au regard des saisons passées" au sujet de MAG?

  8. a.
    19 décembre 2012 at 14 h 28 min

    @Estelle et Tristan : je crois que c'est seulement devenu une habitude pour Marie-Agnès Gillot de faire attendre son public en vain, chaque nouvelle saison (ou année), en annonçant qu'elle dansera tel ou tel rôle et en ne le dansant finalement pas... à la plus grande déception de ces admirateurs !
    Peut-être faut-il préciser que les balletomanes attendent parfois davantage un artiste qu'un ballet... mais je crains bientôt ils n'attendent plus du tout Marie-Agnès...

  9. Sissi
    19 décembre 2012 at 14 h 36 min

    Est-ce que quelqu'un est allé voir la retransmission de Don Quichotte au cinéma hier soir ? En regardant sur une caméra j'ai eu l'impression qu'il était montré les coulisses etc... pendant le deuxième entracte.

  10. Amélie
    19 décembre 2012 at 16 h 42 min

    @ Tristan et Estelle : Comme l'a dit A., depuis quelques saisons, Marie-gnès Gillot est régulièrement annoncée sur des ballets classiques avant de faire faux-bond. En général, c'est qu'elle est aussi programmée sur la soirée contemporaine qui a lieu en même temps, et elle ne peut pas au final faire les deux (surtout qu'avec les blessures, elle est souvent amenée à faire plus de dates que prévues). En tant que spectatrice, je le regrette un peu. J'aime beaucoup la danseuse MAG, elle a une personnalité très forte qui ressort particulièrement dans le répertoire contemporain, mais qui marche aussi très bien pour les rôles du répertoire académique.

    @ Julie : Merci ;) Comme l'a dit Sissi, les nominations ne sont effectives que le 1er janvier, François Alu est donc toujours officiellement Coryphée.

    @ Aymeric : De ce que j'ai compris, il y a eu toute une délégation de jeunes Parisien-ne-s vers la Scala pour cet événement !

    @ Joëlle : Merci de votre avis ! Le couple et la complicité sont primordiaux dans Don Quichotte.

    @ Trixi : A vrai dire, en ce moment, il y a des solistes plus virtuoses que des Etoiles ;) D'ailleurs, ma représentation "à ne pas rater" de cette série n'était composé que de Sujets (Mathilde Froustey/Pierre-Arthur Raveau). C'est un peu ce qui m'inquiétait avec ce couple : malgré tous leur engagement, ils ne sont pas de grands virtuoses (surtout elle), et le 3e acte, ce n'est un peu que de la virtuosité.  

    @ Sissi : Je n'y étais pas, mais j'ai également cru comprendre à travers les échos du web que les coulisses étaient filmées durant les entractes.

  11. petitvoile
    19 décembre 2012 at 20 h 49 min

    Quand on voit Mathilde Froustey en concours interne et dans Kitri, on comprend que ça ne passe pas. S'enthousiasmer pour ses équilibres avec la jambe hyper basse laisse songeur surtout quand elle ne tient pas les trois importants de la diagonale juste avant... Plus je vois cette danseuse plus je la trouve je ne fais que ce qui me plaît et souvent dans la facilité... Pardon pour les fans !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial