Monday, Sep. 23, 2019

Revue de presse dansée, S12-13 EP10

Ecrit par :

9 juin 2013

|

Catégorie :

Critiques, reportages, points de vue... Ce qui s'est passé dans la presse cette semaine (et un peu la semaine dernière aussi).

Revue-de-presse_080613

Cendrillon par le Malandain Ballet Biarritz

Le Malandain Ballet Biarritz a présenté pour la première fois en France son ballet Cendrillon, à l'Opéra Royal de Versailles. Les premières critiques sont pour l'instant enthousiastes, à l'image du Nouvel Obs' ("Une chorégraphie extrêmement fluide, enlevée, légère, arachnéenne parfois, inventive souvent, toujours spirituelle") ou de Toutelaculture ("Un ravissement d’une rare intelligence").

Côté coulisse, CultureBox a mis en ligne quelques images des répétitions à l'Opéra Royal de Versailles, tandis que L'Express a raconté dans très intéressant article les neuf mois de création. Thierry Malandain a donné une interview à La Terrasse, racontant sa vision de Cendrillon. La troupe a également mis en ligne sur sa page Facebook de nombreuses et belles photos du spectacle.

Enfin, Sud-Ouest a rencontré Dominique Cordemans, chargée de la sensibilisation des publics et de la transmission du répertoire de Thierry Malandain auprès des écoles. Un passionnant portrait.

Cendrillon - Malandain Ballet Biarritz

Cendrillon - Malandain Ballet Biarritz

Light par le Béjart Ballet Lausanne

Autre événement danse de la semaine, la venue au Théâtre de Chaillot du Béjart Ballet Lausanne, pour présenter Light. La troupe vient régulièrement à Paris, mais ce ballet n'avait plus été dansé depuis des années. Verdict ? "Une pierre précieuse" pour le Journal du Dimanche, "Toute la compagnie fait de ce Light un hommage à la danse" pour Les Échos. À l'image de cette dernière chronique, ce ballet m'a surtout marquée par l'incroyable qualité de la troupe, qui fait oublier quelques longueurs. À voir jusqu'au 15 juin, et à lire pour se faire une petite idée, les explications sur cette oeuvre de Didier Deschamps, le directeur du Théâtre de Chaillot, dans 20 Minutes.

Carolyn Carlson et Bartabas

Le mois de juin est placé sous le signe de ces deux artistes. Elle lance son festival annuel, June Events. Lui fête son Académie du spectacle équestre à La Villette. Les deux sont réunis pour leur spectacle commun, We were horses.

Le Figaro a choisi de se pencher sur Carolyn Carlson, avec un joli portrait et l'énumération de ses nombreux projets. Evene et Libération ont pour leur part décortiqué la programmation de June Events, qui a démarré depuis le 4 juin. RFI a plutôt choisi de rencontrer Bartabas, tout comme Le Monde. Enfin Culturebox a mis en ligne un reportage sur We were horses, avec quelques extraits du spectacle.

we-were-horses

Les 100 ans du Sacre du printemps

La fin du mois de mai a été marqué par un événement de taille dans le monde de la danse. Le 29 mai, Le Sacre du Printemps a fêté ses 100 ans. Ce ballet, signé Nijinski sur une musique de Stravinsky, avait créé l'émeute tant les gens étaient furieux de ce qu'ils voyaient. Mais après quelques années d'oubli, l'oeuvre est revenue sur le devant de la scène, réinterprétée par les plus grands chorégraphes.

La création s'était faite au Théâtre des Champs-Élysées, c'est donc bien sûr dans ce théâtre que l'anniversaire a été fêté, avec la venue du Ballet du Mariinsky. La troupe russe a dansé la version reconstituée de Nijinski et la version de Sasha Waltz, une création. Et les critiques ont plutôt préféré la deuxième, à lire ainsi dans La Croix, AltaMusica (qui a en fait surtout préféré la musique), Le Figaro (plus intéressé par les mondanités), le Financial Times ou Dansomanie. Pour vous faire une idée, le spectacle est à revoir dans son intégralité sur Arte Live Web.

Les festivités ont continué cette semaine avec la présentation d'un autre Sacre, celui de Pina Bausch, par sa propre troupe du Tanztheater Wuppertal. Les avis web ont été enthousiastes, en accord avec la chronique de ResMusica ("Une puissance émotionnelle et d’une dramaturgie implacable"). En marge de cette représentation, Le Figaro a interviewé Lutz Förster, le nouveau directeur de la troupe. Ce dernier est très pessimisme sur l'avenir de la compagnie, aussi bien d'un point de vue financier qu'artistique... C'est une lourde tâche qui l'attend.

 

À lire/voir/écouter

Après Le Boléro à l'Opéra de Paris, Sidi Larbi Cherkaoui s'est déjà lancé dans un nouveau projet, M!longa, qu'a raconté Le Monde. L'INA a sélectionné toute une série de vidéos sur l'École de Danse et l'Opéra de Paris à l'occasion du Tricentenaire, avec notamment un reportage sur les Petits Rats de 1971. Isabelle Ciaravola a livré le contenu de son sac de danse à Ponte Magazine. Enfin un long reportage (et sous-titré en anglais) sur la délicieuse Evgenia Obraztsova a été mis en ligne.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial