Tuesday, Oct. 23, 2018

Revue de presse dansée, S13-14 EP23

Ecrit par :

2 mars 2014

|

Catégorie :

Critiques, reportages, points de vue... Ce qui s’est passé dans la presse cette semaine.

revue-de-presse-danse_020314

Les adieux d'Isabelle Ciaravola

Isabelle Ciaravola a fait ses adieux officiels à la scène le 28 février, dans Onéguine. Une superbe représentation suivie de très longs saluts chaleureux et d'un joli discours spontané, l'Étoile ne pouvait sans doute rêver plus belle soirée.

Un très joli compte-rendu est à lire sur Danse-Opéra ("Elle a eu l'intelligence de ne pas vouloir tout danser et est devenue inoubliable dans tout ce qu'elle a interprété"), ainsi que sur Les Balletonautes. De très belles photos des saluts sont aussi à retrouver sur À petits Pas, le compte Twitter d'Elendae et celui d'IkAubert. Malheureusement, la presse est pour sa part restée silencieuse sur cet événement. Juste une interview de l'Étoile a été diffusée dans l'émission La Grande Table sur France Culture.

Enfin, pour le souvenir, quelques minutes des saluts.

 

La soirée Cullberg/De Mille

La soirée Cullberg/De Mille, présentée par le Ballet de l'Opéra de Paris, a captivé la presse et les blogs. De très nombreuses critiques sont ainsi parues. Tout le monde se rejoint sur le fort intérêt de cette programmation, même si les conclusions sont variées, avec finalement de grandes divergences d'opinions.

Le Figaro a ainsi préféré Fall River Legend, soulignant particulièrement l'interprétation d'Alice Renavand et trouvant Mademoiselle Julie un peu datée. Une impression partagée par Les Échos, trouvant de la caricature dans le personnage de Julie. À l'opposé, Le Monde a été séduit par le ballet de Birgit Cullberg ("Écriture nettement plus expressive et volubile"). Le Petit Rat est sur la même longueur d'onde ("Les personnages sont aussi complexes que dans la pièce"), tout comme À petits Pas ("Voilà un ballet qui va faire partie de mon top 5"), qui compare deux distributions de ces oeuvres.

Le Financial Times a globalement été séduit par cette soirée, même si la journaliste regrette un problème d'interprétation du corps de ballet. Un point de vue que partage Les Balletonautes, même si pour le blog, les couacs viennent plutôt des rôles principaux : c'est la seule chronique, pour l'instant, à juger négativement la prestation d'Alice Renavand. Le New York Times reste globalement plus mesuré sur cette soirée, trouvant les deux ballets un peu datés, ce sur quoi le rejoint ResMusica. Quant aux éternels heureux, ce sont toujours les mêmes : AltaMusica et le Journal du Dimanche.

Des photos de la première distribution sont à voir sur Dance Europe, et des clichés de la deuxième sur le site d'Anne Deniau. Les caméras d'Entrée libre sur France 5 ont aussi suivi Alice Renavand en répétition pour un court reportage, Le Monde a retracé la carrière de la nouvelle Étoile en quatre dates et le JT de TF1 lui a consacré un petit reportage (en l'appelant "Agnès Renavand" entre autres approximations).

Nicolas Le Riche et Aurélie Dupont - Mademoiselle Julie

Nicolas Le Riche et Aurélie Dupont - Mademoiselle Julie

 

Onéguine

Les distributions ont continué à se succéder dans la série d'Onéguine, au Palais Garnier. Les Balletonautes ont ainsi été séduits par le couple Josua Hoffalt/Amandine Albisson ("La tragédie de la vacuité de la jeunesse et de ses illusions"), contrairement à Dansomanie, plus réservé sur l'interprétation de la Première danseuse. Le blog Une saison à l'Opéra est pour sa part ressorti très ému d'une représentation avec Isabelle Ciaravola et Hervé Moreau ("Une soirée dont on ressort la gorge nouée"), quelques jours avant les adieux de l'Étoile évoqués plus haut.

 

À lire/voir/écouter

Un très joli et intéressant documentaire sur la tournée à Moscou du Ballet de l'Opéra de Paris, avec Paquita, est à voir sur France 5. Le long reportage suit tout particulièrement les Petits Rats et la prise de rôle d'Alice Renavand. Dommage que la diffusion soit restée confidentielle.

Le Figaro présente le spectacle du L.A. Dance Project au Théâtre du Châtelet. Sud-Ouest suit le parcours de deux anciens danseur-se-s du Malandain Ballet Biarritz, désormais masseur-se. France 24 diffuse un intéressant reportage sur la difficile pratique de la danse classique en Iran. Le Nouvel Obs' s'enthousiasme sur la nouvelle direction du Centre national de Danse contemporaine d'Angers. Dans La Presse, Dave Saint-Pierre se plaint du manque de moyens pour la danse à Montréal. Le Monde présente le nouveau spectacle d'Alban RichardEt mon cœur a vu à foison. La Voix Nord dresse un joli petit portrait de Gaëtan Lhirondelle, membre du Junior Ballet contemporain du CNSMDP.

Enfin les élèves de l'École de Danse de l'Opéra de Paris sont les modèles d'une vidéo publicitaire... pour des matelas (ce qui a permis de renouveler la literie de l'internat).

À lire/voir/écouter en anglais

Outre-Manche, c'est La Belle au bois dormant du Royal Ballet de Londres qui a charmé le public et la presse : chroniques à lire ainsi sur Express, The Telegraph, The Financial Times, DanceTabs et The Arts Desk. Une belle interview de Natalia Ossipova, qui interprétera le rôle-titre dans quelques jours, est à lire dans The Telegraph. Enfin le blog Gramilano a publié une interview de Julien Benhamou, photographe de danse travaillant souvent avec des artistes du Ballet de l'Opéra de Paris.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. Aventure
    2 mars 2014 at 12 h 34 min

    Quel dommage, le doc de France 5 a expiré aujourd'hui !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial