Sunday, Oct. 21, 2018

Revue de presse dansées, S12-13 EP14

Ecrit par :

7 juillet 2013

|

Catégorie :

Critiques, reportages, points de vue... Ce qui s’est passé dans la presse cette semaine.

revue-de-presse_70713

Les Étés de la danse

Le festival Les Étés de la Danse a démarré jeudi par un Gala hommage à Noureev. Le Figaro en a publié une critique enthousiaste, un peu trop à vrai dire. Le Journal du Dimanche a dressé un petit portrait de Manuel Legris, le directeur du Ballet de Vienne, la troupe invitée, tandis que Le Monde a retracé sa carrière en quatre dates. France 3 s'est pour sa part glissé en coulisse pour quelques images des répétitions.

Après trois représentations de ce gala (chronique à venir sur Danses avec la plume la semaine prochaine), place dès mardi à une soirée mixte, puis Don Quichotte. À lire si vous ne savez pas trop quelle distribution choisir, un article des Balletonautes présentant la compagnie et ses solistes.

Une répétition publique est également organisée au Théâtre du Châtelet le jeudi 11 juillet, à 13 heures (10 euros). Samedi, place aux démonstrations des ateliers répertoire du stage organisé en parallèle au Centre National de la Danse. La place coûte 5 euros et vous permet également d'assister aux cours du matin.

Maria Yakovleva et Denys Cherevychko - Don Quichotte

Maria Yakovleva et Denys Cherevychko Ballet de l'Opéra de Vienne - Don Quichotte

La Sylphide

La Sylphide continue son bout de chemin au Palais Garnier, malgré de nombreux changements de distributions. Mathieu Ganio, Dorothée Gilbert, Aurélie Dupont ou Pierre-Arthur Raveau ont déclaré forfait, les séries de ballets classiques sont décidément difficiles à monter à l'Opéra de Paris en ce moment...

Dans la presse, Evgenia Obraztsova, Étoile invitée du Bolchoï pour le rôle principal, a été à l'honneur. Elle a ainsi donné une très intéressante interview à Dansomanie, pour parler de ce ballet et Onéguine, qu'elle dansera bientôt. Au Financial Times, la Prima ballerina a plutôt évoqué sa carrière et le Bolchoï, dont le journal dresse d'ailleurs un historique, à l'occasion de sa venue prochaine à Londres.

Concernant la distribution Evgenia Obraztsova/Mathias Heymann, À petits Pas ne cache pas son enthousiasme, même si le ballet en lui-même ne l'a pas totalement convaincu. À l'inverse, les Balletonautes sont restés un peu sur leur fin, surtout concernant celui qui incarnait James.

Dorothée Gilbert et Mathieu Ganio - La Sylphide

Dorothée Gilbert et Mathieu Ganio - La Sylphide

Signes

Signes, le ballet de Carolyn Carlson donné en même temps à Bastille, fait face à un bien moindre intérêt dans la presse. Sur les réseaux sociaux, les avis divergent, entre ceux et celles qui adorent et les autres qui trouvent que l'oeuvre a bien mal vieilli. Si vous voulez vous faire votre propre opinion, de nombreuses places sont encore en vente, sans compter la matinée gratuite du 14 juillet (places dispos le matin même. Premiers arrivés : premiers servis).

Une dépêche AFP présente ce ballet et ses différents interprètes. De belles photos du spectacle sont aussi à voir sur le site d'Agathe Poupeney.

Signes_4

La danse en France...

Juillet, place aux festivals d'été. Avignon a ouvert ses portes, l'occasion pour Le Monde de signer le portrait du chorégraphe Faustin Linyekula, et d'évoquer la nouvelle collaboration entre Anne Teresa De Keersmaeker et Boris Charmatz.

France 2 a diffusé un petit reportage sur les coulisses du Palais Garnier. Absolument rien de neuf, mais une petite balade dans ces couloirs est toujours agréable. Le Monde a dressé un parallèle entre la danse qui inspire la mode et les parfums, à l'occasion de la sortie de la première fragrance Repetto. Et certains clichés ne sont pas évités. La danse classique ne serait ainsi réservée qu'aux petites filles, et continuer à chausser ses pointes une fois devenue adulte serait le signe de "l'effondrement des frontières de l'âge et sur la quête d'un idéal esthétique, à la source de nombreuses frustrations". À l'intention de Catherine Monnot, docteure en anthropologie, qui a pondu cette conclusion : les adultes qui pratiquent la danse classique, ce n'est pas un phénomène nouveau. Et si l'on continue à se mettre à la barre, c'est avant tout pour le plaisir de danser, qui ne disparaît pas avec l'âge !

 

... et dans le monde

Le ballet Onéguine arrive au Bolchoï. Svetlana Zakharova, l'Étoile de la compagnie, a refusé de danser le rôle car elle n'était qu'en deuxième distribution. Détails de cette nouvelle affaire dans l'AFP. Le Prix de Lausanne a dévoilé le choix des élèves ayant décroché une bourse d'étude à l'issue du Networkiong forum. Enfin Danse-Opéra est allé voir le Royal Ballet à Monaco, dans L'Histoire de Manon. Review à venir également très vite sur Danses avec la plume.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(4) commentaires

  1. a.
    8 juillet 2013 at 11 h 22 min

    Désolée, je reste coincée sur les conclusions de dame Monnot... Donc tous les danseurs (adultes, par définition) sont des frustrés infantiles? Et donc la danse est un art pour enfants? la danse classique bien sûr! Je me demande si dame Monnot a déjà vu un ballet? connaît le travail de la danse? comprend la musique? aime la beauté? croit qu'on danse pour maigrir?? pense la même chose de la peinture? (barbouillage pour enfants, ça!) - Bref, je le lui demande : Madame Monnot avez-vous fait de l'anthropologie pour afire plaisir à papa? autrement dit, pour montrer à papa que sa petite fille pouvait faire carrière elle aussi? ... Truc de frustré, ça, la carrière en anthropologie... Et pour une fois, je signe de mon nom, histoire de ne pas rester infantile : Aléna

  2. petitvoile
    8 juillet 2013 at 20 h 04 min

    Mme Monnot se trompe de cible, le phénomène de la danse classique pour les petites filles est historiquement neuf et plus encore les pointes pour les petites filles. L'anthropologue demandera un livre de l'histoire de la danse au père noël !

  3. Estelle
    9 juillet 2013 at 11 h 43 min

    Moi c'est plus les caprices de Zakharova qui ont retenu mon attention dans ce billet. Car malheureusement l'AFP ne dit pas ce qui aurait été le plus intéressant : mais quelle danseuse a été jugée plus apte à danser les premières représentations ???

    • a.
      9 juillet 2013 at 16 h 05 min

      eh bien... peut-être Obrastzova? ??

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial