Tuesday, Oct. 23, 2018

Revue de presse dansée, S13-14 EP01

Ecrit par :

15 septembre 2013

|

Catégorie :

Critiques, reportages, points de vue... Ce qui s’est passé dans la presse cette semaine.

revue-de-presse_160913


ANNONCE : L'article les Nouvelles Dansées, le résumé de l'actu danse de la semaine, sera désormais publié sous forme de newsletter hebdomadaire. Abonnez-vous ! 

Les Lac des Cygnes 

Trois versions du Lac des Cygnes sont à voir à Paris cet automne : celui du Ballet National de Chine, celui de Dada Masilo et celui de Fredrik Rydman. Les Échos dresse le portrait de ces trois versions, avec une petite préférence pour le Swan Lake de  Dada Masilo. Ce spectacle a aussi droit à une critique à part entière sur Le Nouvel Obs' et AltaMusica. Tous y voit un message social très fort, je continue à penser que la chorégraphe a surtout voulu se faire plaisir. À lire aussi côté blog, l'avis d'Aymeric.

 

Le temps d'aimer

Le festival Le temps d'aimer se termine à Biarritz. Parmi les spectacles présentés figurait Les Nuits d'Angelin Preljocaj, l'occasion pour Sud-Ouest et CultureBox de dresser le portrait de l'un des danseurs de la troupe, Fran Sanchez. Le site de France Télévisions propose également de visionner des reportages sur Les 4 saisons du Korzo Theater et sur Ce que le jour doit à la nuit de Hervé Koubi.

 

Frédéric Flamand  quitte marseille

Frédéric Flamand a annoncé qu'il quittait la direction du Ballet national de Marseille, qu'il dirigeait depuis la fin de l'année 2004. À lire en détail sur une dépêche AFP. Le chorégraphe belge a également accordé une interview à La Provence pour expliquer sa décision et faire le point sur son bilan. Et quelques phrases tiltent un peu, notamment son "Il s'est avéré que le ballet n'a jamais été porteur d'un grand répertoire classique ou néoclassique, ça a toujours été un ballet d'auteurs". Certes, sous Roland Petit, le Ballet de Marseille ne dansait que des oeuvres du chorégraphe, mais il me semble que l'on peut tout de même parler de répertoire classique.

Sans tomber dans le "C'était mieux avant", ce départ est plutôt une bonne chose. Quoi qu'en dise Frédéric Flamand, le Ballet national de Marseille a beaucoup perdu de son prestige depuis le départ de Roland Petit (il y a eu Marie-Claude Pietragalla entre les deux, restée peu de temps), sans compter l'école de danse, l'une des meilleures il y a une dizaine d'années, qui n'a plus la même réputation. Aucun nom n'a encore circulé pour être le nouveau directeur ou la nouvelle directrice de cette compagnie. Il faut espérer que la tendance classique et néo-classique, qui manque cruellement dans la région, reviendra, même s'il y a peu de chance au vu de la la tendance actuelle.

 

À lire/voir/écouter

Manuel Legris est en Chine pour remonter le Don Quichotte de Rudolf Noureev, l'occasion d'une interview audio à la presse locale où il revient sur sa carrière, sa vie actuelle de directeur de compagnie, et sur le ballet bien sûr. Dorothée Gilbert a pour sa part donné une interview à Marie-Claire, pas vraiment sur la danse, mais sur ses habitudes beauté. À retrouver en kiosque.

Karine Saporta a donné une interview à 20 minutes à propos du festival du Na, qui interroge le genre dans la danse. C'est l'occasion de revenir sur la place de la femme dans la danse aujourd'hui, et le constat est inquiétant.

"Après cette génération qui a fait évoluer Karine Saporta, Maguy Marin, Anne Teresa de Keersmaeker, Mathilde Monnier ou Régine Chopinot sur les pas de Martha Graham ou Pina Bausch, la place des femmes en danse contemporaine s'est considérablement réduite", lance ainsi Karine Saporta. "Citez-moi le nom d’une seule nouvelle artiste apparue au cours de ces dix dernières années... Elles existent, mais dans des conditions de précarité totale. Et à la direction des centres chorégraphiques, les femmes sont progressivement remplacées par des hommes". Karine Saporta a tenu un discours rempli d'exagérations et d'incohérences au Sénat sur le même sujet. Mais concernant cette interview pour 20 Minutes, je trouve qu'elle a raison.

Dans un genre plus léger, le Het Nationale Ballet a mis en ligne sur sa page Facebook un joli diaporama de son gala rentrée, où Mathias Heymann était entre autres invité. Le photographe Deyan Parouchev a également publié de nouveaux clichés de son projet Out of Stage, avec cette fois-ci la danseuse Camille de Bellefon en modèle.

 

À lire/voir/écouter... en anglais

Une jolie interview d'Ashley Bouder, Principal au New York City Ballet, est à lire dans le Huffington Post. Ses points forts, ses points faibles, la suite de sa carrière, la danseuse porte un regard très lucide sur ton travail. Enfin un portrait d'Angelin Preljocaj est aussi à lire dans le New York Times, à l'occasion d'une création du chorégraphe pour le NYCB.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(3) commentaires

  1. Estelle
    17 septembre 2013 at 23 h 38 min

    Comme toujours je suis une grande amatrice de vos articles « Revue de presse ». Cela m’évite de feuilleter les journaux et le web à la recherche des articles danses intéressants. Vous les sélectionnez pour moi :) Merci Amélie !

  2. alena
    18 septembre 2013 at 17 h 15 min

    Mais oui, d'accord avec Estelle, heureusement que vous nous mâcher tout le travail!

    • Amélie
      25 septembre 2013 at 19 h 04 min

      @ Estelle et Alena : Merci c'est très gentil !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial