Tuesday, Mar. 26, 2019

Images tagged "une-annee-au-laac"

Ecrit par :

26 mars 2019

|

Catégorie :

Share This Article

Related News

About Author

(0) commentaires

  1. Doris
    28 février 2009 at 00:49

    Salut Amé­­­lie ! J’ai l’extrême hon­­­neur d’inau­­­gu­­­rer les com­­­men­­­tai­­­res sur ton nou­­­veau blog. Féli­­­ci­­­ta­­­tions ! J’aime bien le design, plus épuré tout en res­­­tant fes­­­tif avec ces peti­­­tes explo­­­sions de bleu.
    Bonne con­­­ti­­­nua­­­tion avec ta plume…

       > Merci Doris !

  2. mimylasouris
    28 mars 2009 at 16:09

    Eh bien il va y avoir du lourd ! On dirait qu’ils ont décidé de faire bou­­­ger le corps de bal­­­let dans de gran­­­des pro­­­duc­­­tions clas­­­si­­­ques. Je regrette seu­­­le­­­ment qu’il y ait déjà beau­­­coup de bal­­­lets que j’ai déjà vu (Giselle, Casse-Noi­­­sette, la Dame aux Camé­­­lias, Les Joyaux, la Baya­­­dère et La petite dan­­­seuse de Degas !) alors qu’il m’en reste tant à décou­­­vrir ! pour la pre­­­mière année post-prépa où j’aurai le temps de sor­­­tir… Il y a quoi dans le pro­­­gramme du Béjart Bal­­­let Lau­­­sanne ? Parce que j’avais vu leur spec­­­ta­­­cle best-of il y a quel­­­ques années et c’était abso­­­lu­­­ment géant, tant au niveau des cho­­­ré­­­gra­­­phies que des inter­­­prè­­­tes (ah Giles Roman…. ah Eli­­­sa­­­beth Ross !). Et Béjart, c’est tout sauf éli­­­tiste : peut-être même ce que le grand public con­­­naît le mieux - quel autre cho­­­ré­­­gra­­­phe pour­­­rait rem­­­plir le palais des sports ?

     

    >En fait, je ne trouve pas que Béjart soit éli­­­­tiste, mais “a priori”, en regar­­­­dant le pro­­­­gramme, cette soi­­­­rée ne me sem­­­­ble pas être celle la plus facile d’accès. En même temps, je dis peut-être ça parce que je ne con­­­­nais aucun des bal­­­­lets repré­­­­sen­­­­tés… Il s’agit de “So­­­nate à trois”, “Dia­­­­lo­­­­gue de l’ombre dou­­­­ble”, “We­­­bern opus V” et “le mar­­­­teau sans maî­­­­tre”.

  3. alice
    31 mars 2009 at 12:49

    Giselle la gour­dasse LOL! Je pense la même chose mais ça reste quand même mon bal­let pré­féré!
    Je suis super heu­reuse de voir enfin la Baya­dère repro­gram­mée.

  4. alice
    16 avril 2009 at 20:55

    C’est mon pas­sage pré­féré du bal­let et un de mes favo­ris de tout le réper­toire con­tem­po­rain.
    J’aime bien le jeu musi­cal des chai­ses au 1er acte aussi.

  5. hammond
    5 mai 2009 at 15:50

    Juste un mot pour te dire que Michel Ber­­­ger a ecrit 4 albums avant Star­­­ma­­­nia, avec des chan­­­sons mecon­­­nues puis­­­que la grou­­­pie du pia­­­niste est sor­­­tie 2 ans apres Star­­­ma­­­nia, et l’a afit explo­­­ser. Donc, je t’envie, tu as le bon­­­heur de pou­­­voir decou­­­vrir une qua­­­ran­­­taine de chan­­­sons com­­­po­­­sées un peu avant Star­­­ma­­­nia, et dans les­­­quel­­­les tu retrou­­­ve­­­ras l’incroya­­­ble rythme et l’emo­­­tion qui t’as ani­­­mée a l’ecoute de star­­­ma­­­nia. Achete les Cd de con­­­fiance (Le coeur brisé, mon piano danse,…), d’occa­­­sion, ils sont peu chers ;-) Jean-Luc


    > Bien­­ve­­nue Jean-Luc, et merci pour ce con­­seil :)

  6. Helen
    12 mai 2009 at 20:55

    Ouais, pareil, les lar­mes aux yeux. C’est vrai­ment très beau, et je regrette de jamais pu avoir assis­ter à une nomi­na­tion.

    (PS : Il faut qu’on se voit en juin, Béa­trice serait super con­tente si on allait la voir…!)

  7. Nico31
    7 juin 2009 at 23:05

    Tu as porté chance à Roger ?!


    > Hey, peut-être bien ;)

  8. alice
    25 juin 2009 at 09:57

    Moi aussi j’ai repris la danse après un an d’arrêt. Ca fait du bien!

  9. vinsh
    26 juin 2009 at 17:59

    Assez d’accord avec ton dis­cours, mais vrai­ment, depuis ce matin je n’entends par­ler que de lui, je n’entends que ses chan­sons sur les ordis des col­lè­gues, je ne peux pas aller sur un site sans que la Une en parle de près ou de loin…

    C’est le king of pop, c’est l’évé­ne­ment du jour, ok, mais bon, c’est l’over­dose, aussi… ;)

  10. camille la it girl
    26 juin 2009 at 22:23

    je me sou­­­­­viens de l’attente de ce clip de Ghost… c’était quel­­­­­que chose à l’épo­­­­­que… je n’étais pas une “fan” mais j’ai tjs reconnu son talent extra­­­­­or­­­­­di­­­­­naire.

    Ton arti­­­­­cle résume très bien tout ça, même si je suis née qq années après Thril­­­­­ler.

    Il meurt comme les artis­­­­­tes hors du com­­­­­mun, a qq jours de remon­­­­­ter sur scène et alors qu’il était assez bas au niveau de la popu­­­­­la­­­­­rité…



    > Vinsh : Accro­­­­che-toi, car l’over­­­­dose ne fait à mon avis que com­­­­men­­­­cer ;)

    > Camille : sa mort ne fait que rajou­­­­ter au mythe. En une minute, tou­­­­tes les cri­­­­ti­­­­ques se sont tues.

  11. elodie
    28 juin 2009 at 20:37

    super dan­seur, super chan­teur!
    quand a sa vie….!!!!
    paix a son âme.

  12. Nico31
    28 juin 2009 at 22:13

    La musi­que d’aujourd’hui est celle qu’il a crée !

    Good­bye MJ !!!

  13. alice
    8 juillet 2009 at 10:08

    50) Tu te mets à dan­ser sur la musi­que d’attente au télé­phone sur­tout quand il s’agit de la valse de Cop­pe­lia mais en même temps tu ne peux pas t“‘empê­cher de jurer con­tre l’abruti qui a fait de ce chef d-oeu­vre une musi­que d’attente.

    51) plus que l’odeur des mi-cuits au cho­co­lat, c’est le mélange ver­nis à bateau-col­lo­phane de tes poin­tes qui te pro­cure une immense joie.

    Il y en a tel­le­ment! Tu me don­nes une idée de billet à moi aussi!

  14. mimylasouris
    9 juillet 2009 at 08:41

    52) Tu te deman­­des pour­­quoi les gens te regar­­dent bizar­­re­­ment lors­­que tu attends de tra­­ver­­ser au feu rouge, avant de te ren­­dre compte que c’est parce que tu es en train de faire des déga­­gés (ou des cla­­quet­­tes, selon que tes chaus­­su­­res ont ou non des talons).

    53) Tu as déjà fait des grands jetés sur le par­­king du châ­­teau de Ver­­sailles le soir quand il n’y a plus un seul car, ou dans le cou­­loir inter­­mi­­na­­ble du chan­­ge­­ment de métro à Mont­­par­­nasse. Et tu rêves d’une immense dia­­go­­nale sur l’espla­­nade de la Défense - non, mais c’est vrai, arrivé au bout, les jam­­bes devraient plu­­tôt bien mon­­ter.

    54) Tu trou­­ves que tu es rouillé alors que les gens gri­­ma­­cent de dou­­leur en te voyant t’éti­­rer rapido presto.

    55) Tu fais une barre dans la pis­­cine pour tra­­vailler le méca­­nisme des grands ronds de qua­­trième devant à der­­rière sans avoir les cuis­­ses qui crient au secours.

    56) Tu écu­­mes les blogs après un spec­­ta­­cle de danse pour trou­­ver d’autres avis.

    57) Tes liens web con­­tien­­nent une part non négli­­gea­­ble de pages you­­tube de danse.

    58) Tu tom­­bes en pâmoi­­son devant le coup de pied de quelqu’un qui te demande “le coup de quoi ?”

    59) Tu es hor­­ri­­fiée par la pos­­ture vou­­tée des man­­ne­­quins.

    60) Tu regar­­des Sex and the city pour Mikhaïl Bary­­ch­­­ni­­­kov.

    61) La moi­­tié de tes cas­­set­­tes vidéos enre­­gis­­trées mai­­son com­­por­­tent le mot “étoile” dans leur titre (Rêves d’étoi­­les, A l’école des étoi­­les, Tout près des étoi­­les…)

    62) Tu sais ce que veut dire mar­­quer avec les mains, et non, ce n’est pas le lan­­gage des sourds muets. Et quand on agite l’index dressé tout droit, ce n’est pas que l’on sévit con­­tre le miroir, mais que l’on pré­­voit un tour dans l’enchaî­­ne­­ment.

    63) “pi­rouette” t’agace par son écho de “ca­ca­­huète”, et tu pré­­fè­­res “tour”

    64) L’adjec­­tif “grâ­­cieuse” t’hor­­ri­­pile.

    65) Tu pes­­tes con­­tre le pied en fer à repas­­ser de Billy Elliot, et con­­tre le peu de vrai­­sem­­blan­­ces de gami­­nes en tutu et non tuni­­que en pleine période de marasme, mais tu regar­­des quand même le film pour l’éner­­gie et le bout d’Adam Coo­­per à la fin.

    66) Tu trou­­ves les inter­­view beauté com­­plè­­te­­ment idio­­tes dans les maga­­zi­­nes fémi­­nins, sauf quand c’est Marie-Agnès Gil­­lot qu’on ques­­tionne.

    67) Pour toi, Chris­­tian Lacroix a sur­­tout fait les cos­­tu­­mes des Joyaux de Balan­­chine.

    68) Aller à l’opéra ne signi­­fie pas écou­­ter un opéra mais voire un bal­­let. De même une audi­­tion t’évo­­ques rare­­ment l’ouïe comme pre­­mier sens requis.

    69) La cam­­brure n’est pas pour toi affaire de dos.

    70) Tu con­­nais au mot trois sens du mot pla­­teau qui ne se rap­­por­­tent pas à celui sur lequel on sert le petit-déjeu­­ner.

    71) Le plus grand nom­­bre de bou­­quins en anglais que tu as sont des livres de danse.

    72) Tu te fais un chi­­gnon banane en deux secon­­des avec deux épin­­gles.

    73) Tu réflé­­chis à deux fois avant de te cou­­per les che­­veux courts, et tu prends de toute façon rdv chez le coif­­feur après les spec­­ta­­cles de danse.

    3) Et tu te dis aussi qu’Eli­­sa­­beth Ross est pas mal.

    7) D’ailleurs, tu dis tou­­jours “Cen­­ter stage” et jamais “Danse ta vie”

    11) J’ai dans ma cham­­bre un panier où je jette mes poin­­tes du moment, et quand il déborde et que je dois me résou­­dre à jeter les pai­­res les plus pour­­ries, c’est un déchi­­re­­ment.

    17) Et Karl Paquette.

    20) MDR ! Pas tous, cer­­tes. Et tu as déjà fait quel­­ques con­­cours du même aca­­bit.

    25) Oh gosh, je ne savais pas !

    36) Les enfants du jeudi ! Han, comme c’était bien - il fau­­drait que je le retrouve, d’ailleurs, je l’avais emprunté à la biblio­­thè­­que. Et tu as lu et relu “Sai­­son d’hiver” à l’école des loi­­sirs.

    48) Et on retrouve tou­­jours des épin­­gles entre les cous­­sins du canapé, sous le siège de la voi­­ture… et rare­­ment dans le pot d’épin­­gle de la salle de bain, que tu es con­­trainte de rem­­plir régu­­liè­­re­­ment par un nou­­vel achat.


    Sympa vos idées les filles, elles m’ont bien fait rire !

    > Pour mimy­la­sou­ris. A pro­pos du point 25, moi non plus je ne le savais pas en y allant. Et je ne l’ai même pas reconnu ! Je n’ai pas arrê­ter de me deman­der durant tout le film qui était cet acteur que je con­nais­sais sans arri­ver à met­tre un nom des­sus. Il ne s’est pas vrai­ment trans­ormé pour ce rôle, mais hors con­texte de la danse, c’est étrange. En tout cas, il joue pas mal du tout.

  15. Sekhmet
    28 juillet 2009 at 08:15

    A 90 ans il a eu une vie magni­­fi­­que… pas comme George Donn par exem­­ple qui a quitté les plan­­che trop tôt … beau­­coup trop tôt.
    Enfin il faut s’atten­­dre main­­te­­nant à ce que tou­­tes ces étoi­­les et autres cho­­ré­­gra­­phes des années 70 - 80 par­­tent les uns après les autres… (Mau­­rice si tu m’entends)…


    > C’est la fin de toute une géné­ra­tion…

  16. mimylasouris
    4 août 2009 at 00:20

    Je ne l’ai pas vue, mais je me sou­­­viens que cette pièce avait en effet beau­­­coup fait par­­­ler d’elle à sa créa­­­tion. Encore faut-il savoir si “elle” est bien la pièce ou plu­­­tôt Véro­­­ni­­­que Dois­­­neau. Car dans l’extrait que tu as mis en lien, j’ai plu­­­tôt l’impres­­­sion que c’est l’amer­­­tume qui pré­­­do­­­mine et que les applau­­­dis­­­se­­­ments du public sont aussi nour­­­ris du remord de ne pas faire atten­­­tion au corps de bal­­­let en tant qu’inter­­­prè­­­tes. Le choix de Giselle n’est pas ano­­­din, celui d’une jeune fille aimant par-des­­­sus tout la danse, c’est-à-dire la vie, et tra­­­hie par cette vie même au point d’en mou­­­rir, celui d’un sujet aimant par-des­­­sus tout la danse et “tra­­­hie” par l’Opéra de sorte qu’elle était sur le point d’en être effa­­­cée en par­­­tant à la retraite - si ce n’était cette pièce. Est-ce si sûr ? “Si ce n’était”, vrai­­­ment ? Cet extrait ne valo­­­rise pas le tra­­­vail accom­­­pli par le sujet, mais en lui accor­­­dant pour un temps quel­­­ques rôles d’étoile con­­­tri­­­bue à ne faire voir que le soliste - même sous sa forme poten­­­tielle… Elle inter­­­prète moins un rôle d’étoile que son rôle n’est celui de l’étoile : elle y joue sans jamais l’être et chan­­­tonne elle-même la musi­­­que comme une vieille femme que han­­­tent ses regrets (et le souf­­­fle court, la res­­­pi­­­ra­­­tion même l’en rap­­­pro­­­chent). Les applau­­­dis­­­se­­­ments glo­­­ri­­­fient une mar­­­tyr exem­­­plaire, et l’effort, n’ayant pas mené à l’effet escompté, devient dou­­­leur. Il faut que je regarde le reste de la pièce, mais j’ai comme l’impres­­­sion que je vais avoir du mal à y voir un hom­­­mage - ce qui ne veut pas dire pour autant que je dénie tout inté­­­rêt à la pièce (je n’aurai jamais été parmi les sif­­­fleurs en tous cas, c’est cer­­­tain), mais pas comme hymne à la danse et à tous ses inter­­­prè­­­tes. C’est sou­­­vent à quelqu’un de mort ou à la car­­­rière ache­­­vée que l’on rend hom­­­mage. Véro­­­ni­­­que Dois­­­neau, mais les cygnes poti­­­ches actuels, qui s’en sou­­­cie ? Et faut-il s’en sou­­­cier ? - c’est un regard esthé­­­ti­­­que et non moral (estime pour le plus méri­­­tant) que l’on porte sur un bal­­­let…


    > Je ne sais pas si tu as vu le troi­­sième extrait, mais il porte encore plus aux ques­­tion­­ne­­ments.

  17. alice
    12 août 2009 at 15:44

    Tout pareil con­­­cer­­­nant Gil­­­lot en Ray­­­monda. Elle n’était pas cré­­­di­­­ble en jeune fille au 1er acte. Pour­­­tant, c’est 1 de mes dan­­­seu­­­ses pré­­­fé­­­rées.
    Pour Gisele je rêve de voir Miteki Kudo dans le rôle mais bon. Sinon j’aime­­­rais que Myriam Ould-Bra­­­ham soit dis­­­tri­­­buée.


    > Com­­plè­­te­­ment d’accord pour­­My­­riam Ould-Bra­­­ham dans Giselle. Mal­­heu­­reu­­se­­ment, au vue des pré­­dis­­tri­­bu­­tions, c’est mal parti. 

  18. mimylasouris
    14 août 2009 at 21:49

    C’est curieux, autant j’adore Syl­­­vie Guillem (dans Mali­­­phant, notam­­­ment), autant pour le Boléro, je crois que je pré­­­fère le voir dan­­­ser par Eli­­­sa­­­beth Ross (je crois que c’est son nom - une rousse immense) - et plus encore par un homme (peut-être est-ce sim­­­ple­­­ment du au fait que l’on est plus sen­­­si­­­ble à une cer­­­taine force ani­­­male quand elle vient du sexe opposé). Curieu­­­se­­­ment aussi, c’est quand elle bouge le moins que je trouve Syl­­­vie Guillem la plus expres­­­sive ici (même si les déve­­­lop­­­pés sur jam­­­bes pliés devien­­­nent félins avec elle) - d’une grande vio­­­lence, d’ailleurs.


    > J’avoue que je ne con­­nais que la ver­­sion Guillem. Mais j’ai très envie de voir en vrai une ver­­sion mas­­cu­­line, l’éner­­gie doit être dif­­fé­­rente. Les quel­­ques ima­­ges aper­­çues de Le Riche sur la table rouge m’ont tou­­jours fait très envie, mais je l’ai tou­­jours raté. 

  19. rault amandine
    12 septembre 2009 at 18:24

    COU­COU C AMAN­DINE JE SUIS DESONLE QUE TES MORT MOI JETAIME MOI Jai 11ans jtm bis bis­bis

  20. alice
    19 septembre 2009 at 10:30

    C’est ma varia­tion pré­fé­rée avec celle du Grand Pas Clas­si­que. Et Letestu est juste subli­mis­sime!

  21. mimylasouris
    30 septembre 2009 at 10:04

    Il va fal­loir que je piste ces répé­ti­tions publi­ques… Je ne sais pas quelle par­tie du deuxième acte tu as pu voir, mais on trouve ici ( http://www.you­tube.com/watch?v=gkhQ… - ne cher­che pas la cin­quième par­tie, il y a un bug dans la numé­ro­ta­tion) une autre de ces séan­ces de tra­vail avec l’appa­ri­tion de Giselle. C’est assez din­gue de cons­ta­ter la lisi­bi­lité que peu­vent revê­tir les moin­dres ges­tes lors­que les dan­seurs et leurs répé­ti­teurs ont suf­fi­sam­ment de matu­rité artis­ti­que pour faire un véri­ta­ble tra­vail d’orfè­vre.
    Et l’évo­ca­tion de tes sou­ve­nirs m’intri­gue : est-ce que c’est toi qui dan­sais ? as-tu assisté à un cycle de repré­sen­ta­tions ? et quoi comme spec­ta­cle ?

  22. cams
    30 septembre 2009 at 13:48

    merci pour cette petite vidéo! ça rap­­pelle des sou­­ve­­nirs. est-ce toi qui l’a prise?
    Vu ton point de vue, je devais être pla­­cée juste der­­rière toi!


    > Pour Mimy­la­sou­ris : J’étais déjà tom­bée sur ces vidéos, elles sont en effet très inté­res­san­tes. Quant à mes sou­ve­nirs, durant mes étu­des secon­dai­res, j’étais en mi-temps musi­que, dans un choeur d’ado­les­cents au CNR de Paris. Nous fai­sions sur­tout des con­certs clas­si­ques, mais nous avons aussi pas mal par­ti­cipé aux spec­ta­cles Jeune Public de l’Opéra de Paris. Il s’agis­sait de spec­ta­cles musi­caux/comé­dies musi­ca­les, qui avaient lieu à l’amphi­théâ­tre. Nous fai­sions les choeurs et par­ti­ci­pions acti­ve­ment à la mise en scène, ce qui néces­si­tait beau­coup de répé­tions. Nous avons ainsi passé une bonne par­tie de nos vacan­ces et après-midis dans les cou­loirs de Bas­tille, d’où ces ren­con­tres. 

    > Cams. J’avoue, cette vidéo à la piè­tre qua­lité est de moi ;). J’étais tout à droite, en haut. On se fera signe la pro­chaine fois :).

  23. Sonia
    7 octobre 2009 at 05:38

    J’aime­rais pou­voir le voir, mais j’habite exces­si­ve­ment loin! Alors… j’atten­drai sage­ment la sor­tie DVD. Ton site est vrai­ment agréa­ble à lire. Merci de Tai­wan.

  24. Sonia
    7 octobre 2009 at 05:56

    Tout ce qu’on peut faire à Paris… c’est magi­que!

  25. Elisa
    7 octobre 2009 at 13:36

    Je viens d´appren­­dre sur ton blog. C´est très joli.
    J´aime la danse, mes filles sont dan­­seu­­ses et chan­­teu­­ses…. de jazz.
    A très bien­­tôt
    Elisa, Argen­­tine

  26. nicolas
    7 octobre 2009 at 13:43

    dans le même sujet, j’ai été tou­ché par l’expo d’UFE­RAS au MEP, beau­coup d’émo­tion et dou­ceur…ton arti­cle est véri­ta­ble­ment excel­lent.

  27. marie
    7 octobre 2009 at 16:14

    Bon­jour,
    J’attends aussi avec impa­tiente la sor­tie DVD. Il devrait sor­tir quand
    Je recher­che éga­le­ment une autre de ses réa­li­sa­tion de 1995 sur l’ame­ri­can bal­let thea­tre à New York…. HELP…
    a+

  28. Helen
    7 octobre 2009 at 17:44

    Allez hop, petite séance ciné diman­che pour aller le voir! :-)

  29. vieille danseuse
    11 octobre 2009 at 10:43

    Com­­­men­­­taire tar­­­dif mais impor­­­tant. Même si côté gar­­­çons il y a un cer­­­tain désa­­­mour de l’ensei­­­gne­­­ment qui leur est donné à l’école (les choix phy­­­si­­­ques opé­­­rés par la direc­­­tion posent pro­­­blème  : trop fémi­­­nins dans l’ensem­­­ble et demande de tech­­­ni­­­que trop tar­­­dive dans le cur­­­sus), il faut sans doute rela­­­ti­­­vi­­­ser et se poser d’autres ques­­­tions. Un seul engagé ne signi­­­fie pas que TOUS les autres soient archi nuls. Deux d’entre-eux se clas­­­sent d’ailleurs très bien les 2 jours …
    Ren­­­dons leur hom­­­mage et sou­­­hai­­­tons leur bonne chance


    > Loin de moins l’idée de cri­­ti­­quer ces jeu­­nes dan­­seurs, même si ma façon d’écrire un peu sur le vif peut le faire pen­­ser. J’espère qu’ils trou­­ve­­ront cha­­cun leur voie, à l’ODP ou ailleurs. Mais c’est vrai que ces résul­­tats, tout comme ceux de l’année der­­nière, font poser quel­­ques ques­­tions quant à l’ensei­­gne­­ment.

  30. vieille danseuse
    11 octobre 2009 at 16:38

    Je n’ai trouvé aucun inté­­­rêt à ce docu­­­men­­­taire . Mon­­­tage, ima­­­ges ne sont pas excep­­­tion­­­nel­­­les. de trop longs plans dis­­­tille l’ennui. Le clas­­­si­­­que est rela­­­ti­­­ve­­­ment mas­­­sa­­­cré. Les spec­­­ta­­­teurs aver­­­tis atten­­­dont plus (nom­­­bre de séquence auraient eu un inté­­­rêt majeur si repla­­­cées dans un con­­­texte (Pon­­­tois et sa fille, C Gan­­­dolfi la surnu qui veut entrer dans le CDB etc.) , les autres sor­­­ti­­­ront ou n’en n’auront pas plus dans leur besace (con­­­naissnce ou émo­­­tion) qu’en entrant. Heu­­­reu­­­se­­­ment que j’aime la danse et que me “vau­­­trer” pen­­­dant 2h40 dans la sueur et les chaus­­­sons me fait encore plai­­­sir, sinon …
    Seule B Lefè­­­vre en sort “gran­­­die” pas l’Opéra et encore moins le bal­­­let clas­­­si­­­que
    Au moins avec le DVD nous pour­­­rons met­­­tre en “avance rapide” les moments trop longs …
    bon film à tous et merci pour ce blog bien fait et sym­­­pa­­­thi­­­que


    > A tous : merci beau­­coup pour vos gen­­tils mots, et bien­­ve­­nue aux nou­­veaux ! Ce film a l’air en tout cas d’inté­­res­­ser pas mal de monde, et fait par­­ler de lui. Les avis sont tran­­chés !

    > A Sonia et Marie : le DVD devrait sor­­tir dans 6 mois nor­­ma­­le­­ment. J’espère qu’il arri­­vera jusqu’à Tai­­wan !

  31. mimylasouris
    13 octobre 2009 at 16:44

    La rudesse du docu­men­taire m’a un peu désar­çon­née sur le coup, mais fina­le­ment, je crois que c’est aussi comme cela que Wise­man a réussi à faire un film qui aille au-delà du docu­men­taire pur et dur. Il mon­tre ainsi bien plus de cho­ses qu’il n’en veut bien dire.

    Je ne trouve pas que Bri­gitte Lefè­vre sonne faux. Ton impres­sion est peut-être due au mon­tage : prise dans son rôle de direc­trice de la danse qui a affaire à des per­son­nes exté­rieu­res à l’opéra, elle en devient for­cé­ment la repré­sen­tante, et les dan­seurs n’étant pas inter­viewés, elle se retrouve la seule à par­ler. Elle-même s’est trou­vée curieuse dans ce film, si l’on en croit sa réac­tion citée dans les “secrets de tour­nage” sur allo­cine.

    Dans les dia­lo­gues crous­tillants, je pré­fère les com­men­tai­res lors de la répé­ti­tion sur scène de Paquita… ^^

    Et je ne trouve pas qu’il se dégage une image “trop par­faite” de la troupe. Que dire des plain­tes de la jeune géné­ra­tion à pro­pos de la dif­fi­culté d’abor­der un nou­veau réper­toire lorsqu’elle ne dai­gne pas assis­ter aux cours de con­tem­po­rains heb­do­ma­dai­res ?

    Je ne sais pas si j’ai aimé non plus, mais je m’en con­tre­fi­che - ce film m’a éga­le­ment mar­quée, et je trouve ça plus impor­tant.

  32. Beledia
    31 octobre 2009 at 09:19

    @vieille dan­seuse : merci pour vos com­men­tai­res éclai­rés, pour­riez-vous en dire plus sur les “con­tex­tes” que vous avez repé­rés ? Merci d’avance

  33. mimylasouris
    12 novembre 2009 at 22:42

    C’est une soi­­­rée qui vaut le détour, je con­­­firme (et même que bien­­­tôt, je ferai un compte-rendu sur mon blog). J’y suis allée hier (avec le pass jeune, place en orches­­­tre) et y retour­­­ne­­­rai le 21 pour voir Auré­­­lie Dupont (peut-être pour­­­rait-on se ren­­­con­­­trer à cette occa­­­sion…). Je ne peux pas vrai­­­ment dire que la créa­­­tion de Paul m’ait par­­­ti­­­cu­­­liè­­­re­­­ment enchan­­­tée (même si pour le coup, Cozette n’y est pas mal du tout), mais aussi, après Amo­­­veo… je suis res­­­tée béa­­­te­­­ment sidé­­­rée par ce bal­­­let. Et Genus clôt la soi­­­rée de façon tout à fait enthou­­­sias­­­mante. Tous ces petits chro­­­mo­­­so­­­mes dan­­­sant, ça met de bonne humeur. Mathias Hey­­­­mann, Doro­­­­thée Gil­­­­bert et Myriam Ould Bra­­­­ham sont abso­­­lu­­­ment par­­­fait, quand Gil­­­lot est à tom­­­ber raide.


    > Tu sais qu’on a dû se croi­­ser : j’y suis allée le même jour que toi, et aussi en Pass jeune ! Je ne pour­­rais pas par con­­tre y retour­­ner, mais j’espère qu’on se croi­­sera très vite à un pro­­chain spec­­ta­­cle.

  34. mlleCl_a_sse<3
    18 novembre 2009 at 19:05

    Salut, moi j’ai assisté au con­cours et je vou­lais savoir quand est-ce qu’on aura les résul­tats et com­ment les voir sur inter­net.
    Voila merci

  35. Nina
    18 novembre 2009 at 19:19

    74) Tu man­ges des galet­tes de riz pour le goû­ter, oui, c’est dégou­tant mais ça te donne bonne cons­cience
    75) … Avant de cra­quer sur le cho­co­lat, c’est vrai, quoi, tu viens quand même de faire 3h de sport !
    76) Cha­que année la finale du Prix de Lau­sanne t’empê­che de faire tes devoirs le diman­che après-midi.
    77) Si seu­le­ment tu avais Mezzo…
    78) Tu es capa­ble de te lever à 7h le samedi matin et pen­dant une bonne par­tie des vacan­ces, pour aller à la danse.
    79) Tu étais en train de tra­vailler et puis tu t’es retrouvé sur You­tube à regar­der une énième fois les vidéos de Maria­nela Nuñez dans le Lac des Cygnes
    80) D’ailleurs c’est ce que tu t’apprê­tes à faire en ce moment.
    81) Rien ne t’exas­père davan­tage que tous ces vieux cli­chés, d’ailleurs tu te fais une joie à mon­trer tes abdos et ta sou­plesse pour leur clouer le bec une bonne fois pour tou­tes.
    82) Pour Noël et ton anni­ver­saire, c’est bien sim­ple, tes pro­ches savent qu’un jus­tau­corps te fera tou­jours plai­sir.
    83) C’est tou­jours la veille de la ren­trée qu’il y a un docu­men­taire sur la danse sur Arte, je veux dire, à des heu­res réa­lis­tes.
    84) Tu es allé voir “La danse: le Bal­let de l’Opéra de Paris” et tu as trouvé ça fas­ci­nant (mais trop court), alors que la seule per­sonne qui a con­senti à t’accom­pa­gner en res­sort com­plè­te­ment bla­sée.
    85) C’est peut-être pour te ras­su­rer ou par faci­lité, mais tu DÉTES­TES les dan­seu­ses mai­gres
    86) Mais bon, ça ne te déplai­rait pas de leur res­sem­bler
    87) Même si tes parents s’affo­lent rien qu’à cette idée
    88) Que ça soit à la plage ou la la pis­cine, l’eau te met direct dans une ambiance dan­sante (ou bien est-ce le maillot de bain ?), et tu aimes pren­dre des pho­tos de toi en train de dan­ser devant de jolis pay­sa­ges

  36. pat
    19 novembre 2009 at 01:36

    ai vu le con­­­cours aujourd hui avec mon meilleur ami,dan­­­seur lui aussi et je suis très sur­­­pris des résul­­­tats.com­­­ment est il pos­­­si­­­ble de ne pas nom­­­mer éleo­­­nore Gue­­­ri­­­neau qui est vrai­­­ment au des­­­sus de toute sa classe?autre mys­­­tére:Lud­­­mila pagliero?bonne dan­­­seuse mais ne méri­­­tant pas cette nomi­­­na­­­tion avec une car­­­men très fade et peu sen­­­suelle.les meilleurs étaient Mathilde Frous­­­tey et Alice Rena­­­vand.2 dan­­­seu­­­ses très dif­­­fe­­­ren­­­tes et c est cela qui fait la richesse de cette troupe.Mathilde a beau­­­coup évo­­­lué et a gagné en fémi­­­nité et pré­­­sence et quelle tra­­­vail.Alice est une superbe artiste et donne des fris­­­sons.Cela con­­­firme le peu d inte­­­ret de ce con­­­cours si les talents ne sont pas récom­­­pen­­­ses………..


    > Le con­­cours a tou­­jours son lot d’incom­­pré­­hen­­sion

  37. Boodeluxe
    19 novembre 2009 at 01:39

    Il est étrange de cons­­­ta­­­ter qu’une dan­­­seuse au carac­­­tère excep­­­tion­­­nel tel que Lud­­­mila Pagliero fasse l’objet de tant de haine et de sus­­­pi­­­cion. N’est-elle pas assez “blan­­­che” pour cer­­­tain(e)s? Les com­­­men­­­tai­­­res réac­­­tion­­­nai­­­res pour une dan­­­seuse inter­­­na­­­tio­­­nale et tout spé­­­cia­­­le­­­ment pré­­­coce donne une bien piè­­­tre image de l’étroi­­­tesse d’esprit de cer­­­tains ama­­­teurs limi­­­tés. Sou­­­hai­­­tons lui la recon­­­nais­­­sance qu’elle mérite au-delà des sui­­­veurs d’un tout petit monde! Et bravo à cette figure cha­­­ris­­­ma­­­ti­­­que et pro­­­met­­­teuse!


    > Je crois que vous allez trop loin dans vos remar­­ques Boo­­de­­luxe. Per­­son­­nel­­le­­ment, je n’ai rien con­­tre Lud­­­mila Pagliero, mais elle ne m’a jamais mar­­qué. Je sais que je l’ai déjà vu dan­­ser plu­­sieurs fois, mais je dois faire un effort pour savoir où. Alors que Mathilde Frous­­­tey ou Sarah Kora Daya­­­nova m’ont beau­­coup plus tou­­chées. Je pense que beau­­coup atten­­daient la nomi­­na­­tion de Mathilde, et sont un peu frus­­trés de la voir encore une fois reca­­lée.

  38. elizer
    19 novembre 2009 at 11:22

    fran­che­ment c nul

  39. clobaud
    21 novembre 2009 at 17:03

    merci pour ces info et les resul­tats hom­mes sont-ils con­nus ??

  40. mimylasouris
    22 novembre 2009 at 20:27

    Héloïse Bour­don est magni­fi­que.
    Mathilde Frous­tey était fidèle à elle-même, grande flui­dité tech­ni­que et artis­ti­que.
    Quant à Lud­mila Pagliero, je n’ai rien con­tre elle, mais rien pour non plus. Sa Car­men était plu­tôt fade et guère enthou­sias­mante - quand on ima­gine qu’elle peut être pro­mue étoile d’un moment à l’autre, main­te­nant… Elle ne sem­ble pas avoir la car­rure des autres pre­miè­res dan­seu­ses (bon, en même temps, Ould-Bra­ham devrait avoir été nom­mée depuis long­temps). Mais je ne demande qu’à être détrom­pée.
    J’arrête de m’éten­dre - je l’ai déjà assez fait sur mon pro­pre blog.

  41. Le petit rat
    23 novembre 2009 at 00:31

    Pas d’accord avec vous!!! Mathilde Frous­­tey béné­­fi­­cie d’un sou­­tien média­­ti­­que, est une bonne tech­­ni­­cienne, gra­­cieuse et béné­­fi­­cie déjà de nom­­breu­­ses dis­­tri­­bu­­tions (comme en décem­­bre dans casse noi­­sette). Un peu de sou­­tien pour les moins mises en avant qui ont tout autant voire plus de qua­­li­­tés qu’elle. C’est le que de Lud­­mila, qui brille en con­­tem­­po­­rain, qui est quelqu’un de régu­­lier et sérieux. Cela ne m’étonne pas qu’elle ait réussi le con­­cours brilla­­ment.


    > C’est une ques­tion de sub­jec­ti­vité, mais pour moi, un poste de Pre­mière dan­seuse ne sert pas à récom­pen­ser une dan­seuse sérieuse, comme je ne doute pas que doit être Lud­mila, mais une Etoile poten­tielle. Tou­jours de façon sub­jec­tive, je ne suis pas for­cé­ment fan de Mathilde, mais je trouve qu’elle a ce petit plus qui fait qu’on la remar­que, ce que ne m’a pas encore fait Lud­mila.

  42. LysNoir
    28 novembre 2009 at 23:57

    Nous som­mes nom­breux sur la Toile à être sur­pris par la nomi­na­tion de Pagliero. Cette dan­seuse est une bonne tech­ni­cienne mais elle n’est que celà…En aucun cas, il n’y a de la graine d’Etoile chez elle.

    D’accord pour Frous­tey ou Rena­vand…

  43. Doris
    20 décembre 2009 at 18:23

    J’ai un petit peu honte de ne décou­­­vrir le clin d’oeil qu’aujourd’hui. Merci Amé­­­lie!
    La vidéo me fait tou­­­jours autant d’effet. Je reste scot­­­chée, la charge émo­­­tion­­­nelle qui passe dans le regard et les ges­­­tes est forte. Pour moi ce sont avant tout des acteurs for­­­mi­­­da­­­bles!!


    Ils pas­­sent à Paris en ce moment, je vais essayer d’aller les voir !  

  44. Lucile
    24 décembre 2009 at 15:53

    La répé­ti­tion qui t’as mar­quée n’ était-elle pas celle de Wayne Mac Gre­gor ???
    Elle était d’enfer !

  45. Alice
    3 janvier 2010 at 21:53

    Bonne Année!!

  46. Youggie
    9 janvier 2010 at 22:05

    Les lunet­tes de Camé­lia-Jor­dana font aussi un tabac sur mon blog ;-)

  47. Doris
    10 janvier 2010 at 00:16

    Très con­­­­tente d’être le 4e blo­­­­gue qui te rap­­­­porte des visi­­­­teurs et de faire par­­­­tie des 188 visi­­­­teurs en pro­­­­ve­­­­nance du Canada. Et je te dirai que les 2 sont liés, puis­­­­que je passe sou­­­­vent par mon blo­­­­gue pour aller faire mon tour de la blo­­­­go­­­­sphère. :-)
    De mon côté je n’ai pas d’outil sta­­­­tis­­­­ti­­­­que ins­­­­tallé, à part ma petite carte du monde qui ne donne les visi­­­­tes que de la jour­­­­née pré­­­­cé­­­­dente… Cela per­­­­met de blo­­­­guer serei­­­­ne­­­­ment sans pen­­­­ser pro­­­­duc­­­­ti­­­­vité, ren­­­­ta­­­­bi­­­­lité, etc. Oublier les chif­­­­fres, blo­­­­guer pour le plai­­­­sir.
    Mais c’est cer­­­­tain que les com­­­­men­­­­tai­­­­res, c’est ce qui donne le plus de moti­­­­va­­­­tion pour con­­­­ti­­­­nuer.


    > Youg­­­gie : aussi, elles étaient tel­­­le­­­ment moches ses lunet­­­tes ;)

    > Doris : Blo­­­guer sans sta­­­tis­­­ti­­­ques, c’est ce qui serait le mieux… Défor­­­ma­­­tion pro­­­fes­­­sion­­­nelle ou pas, j’avoue que j’ai du mal à me pas­­­ser de mes stats cha­­­que matin.

  48. Coralie Marie
    10 janvier 2010 at 18:22

    Gre­na­dine quoi… La magie du web :-)

  49. vieille danseuse
    15 janvier 2010 at 09:42

    suite à votre demande, je me lance et je par­­­ti­­­cipe
    très agréa­­­ble blog, esthé­­­ti­­­que et très bien écrit qui donne envie de vous con­­­naî­­­tre .. j’adore vos vidéos
    con­­­ti­­­nuez je vous en prie et comme dit F Zumbo la quan­­­tité ne fait pas la qua­­­lité (cf le nbre de vos visi­­­tes)
    savez-vous où je peux trou­­­ver l’arti­­­cle du jour­­­na­­­liste anglo saxon con­­­cer­­­nant votre n°10?
    Bonne année qui me comp­­­tera parmi vos fidè­­­les


    > Merci beau­­coup vieille dan­­seuse, votre com­­men­­taire me tou­­che vrai­­ment, bonne année à vous aussi :)

    Pour l’arti­­cle, je cher­­che dans mes archi­­ves…

  50. vieille danseuse
    22 janvier 2010 at 12:35

    j’aime cette ver­­­sion dans laquelle émerge un brin de machia­­­vé­­­lisme
    et quelle tech­­­ni­­­que (sauts pirouet­­­tes)
    à Paris nous som­­­mes un peu bri­­­més sur cet aspect


    > L’élé­­gance et le pla­­ce­­ment ont ten­­dance à pri­­mer avant tout.

  51. danse-opera
    18 février 2010 at 18:27

    quel­­les dis­­tri­­bu­­tions as-tu vu? pour l’ins­­tant je n’ai vu que Mous­­sin/Pech et j’attends les pro­­chains jours pour les autres…


    > J’ai aussi vu la dis­tri­bu­tion Mous­sin+Pech. J’espère voir Letestu/Bul­lion début mars, avec un peu de chance…

  52. florence
    22 février 2010 at 13:33

    moi, j’ai vu hier la dame aux camé­­­lias avec auré­­­lie dupont.
    j’en suis res­­­sor­­­tie sans mot tel­­­le­­­ment j’ai été empor­­­tée.


    < ça devait être magni­­fi­­que !

  53. photographe
    1 mars 2010 at 22:23

    Superbe photo très belle lumière

  54. ally
    2 mars 2010 at 08:36

    Ca donne envie de le voir ! faut dire que j’aime aussi la danse et Klap­­sich :)

  55. Mymy
    2 mars 2010 at 14:45

    Je suis absente ce jour là mais je vais l’enre­gis­trer ! Cet uni­vers me fas­cine depuis que je suis toute petite, le bal­let que j’ai vu à l’Opéra Gar­nier m’a faite pleu­rer… et Auré­lie Dupont est vrai­ment extra­or­di­naire ! Merci pour cette belle info :-)

  56. Mymy
    2 mars 2010 at 14:47

    Oh c’est celui-là de bal­let que j’ai vu en juillet 2008 ! C’était mer­veilleux !

  57. laure
    2 mars 2010 at 23:36

    tu as bien rai­son, elle est magni­fi­que, magni­fi­que­ment humaine et pour­tant si fée­ri­que. bon vision­nage

  58. mimylasouris
    3 mars 2010 at 07:46

    Je ne dois pas être puriste, j’ai a-do-ré. La Dame aux camé­­­lias, le Parc, Auré­­­lie Dupont, Manuel Legris - c’est juste le cast par­­­fait, et magni­­­fi­­­que­­­ment filmé, de près, avec des cou­­­pes, on sent la peau qui est effleu­­­rée, le mou­­­ve­­­ment qui affleure…


    > Je vois que je ne suis pas la seule à avoir aimé ce doc et à appré­­cier Auré­­lie Dupont :)

  59. nico
    11 mars 2010 at 19:59

    Pour moi qui ait fait et refait de la danse sublime por­­trait d’Auré­­lie mer­­veilleuse dan­­seuse et tel­­le­­ment sim­­ple une artiste.
    NICOLE HER­­VIEU

  60. shana
    8 avril 2010 at 18:37

    bon­­­­jour,
    je viens de décou­­­­vrir ton blog, j’aime bien la flui­­­­dité de tes arti­­­­cles!
    je vais le met­­­­tre en lien sur le mien!
    a bien­­­­tot sur le forum dan­­­­ser en france


    > Merci Shana !

  61. Camille
    24 avril 2010 at 11:03

    Bon­­­­jour,

    Je suis tom­­­­bée par hasard sur ton blog il y a quel­­­­ques jours. Je m’inté­­­­resse depuis peu à la danse clas­­­­si­­­­que (je ne pra­­­­ti­­­­que pas), c’est un uni­­­­vers que je trouve magni­­­­fi­­­­que et j’aime­­­­rais mieux le con­­­­naî­­­­tre. Je vais déjà com­­­­men­­­­cer par lire plus atten­­­­ti­­­­ve­­­­ment ton blog (il est dans mes favo­­­­ris ^^) et si, à l’occa­­­­sion, tu as le temps de me don­­­­ner quel­­­­ques réfé­­­­ren­­­­ces je suis pre­­­­neuse. J’ai déjà vu le film de Fre­­­­de­­­­rick Wise­­­­man et le docu­­­­men­­­­taire sur Auré­­­­lie Dupont mais habi­­­­tant loin de la région pari­­­­sienne et dans une petite ville je n’ai pas la chance de pou­­­­voir assis­­­­ter à des repré­­­­sen­­­­ta­­­­tions…
    Voilà, con­­­­ti­­­­nue d’écrire, je te lis avec plai­­­­sir,

    A bien­­­­tôt

    Camille


    > Merci Camille :) Pour les docu­­­men­­­tai­­­res, je te con­­­seille Tout près des Etoi­­­les de Nils Taver­­­nier, sur le Bal­­­let de l’Opéra de Paris. La com­­­pa­­­gnie a aussi édité pas mal de DVD de ses spec­­­ta­­­cles, faci­­­le­­­ment trou­­­va­­­bles sur les sites d’achat en ligne comme la Fnac. Sinon, You­­­tube est un ami fidèle ;) 

  62. Sophia
    26 avril 2010 at 12:34

    Bon­­jour je m’appelle sophia. Hier je suis allée voir ce film, qu’il me tar­­dait vrai­­ment de voir, et votre cri­­ti­­que m’a beau­­coup plu, car c’est exac­­te­­ment mon point de vue. Je l’ai trouvé inté­­res­­sant, mais mal­­heu­­reu­­se­­ment, il ya des fois où l’ennui se fait sen­­tir (peut-être aussi le non-con­­fort des siè­­ges de la salle de ciné…). Tou­­jours est-il qu’en grande fan de danse, il y a quel­­ques peti­­tes cho­­ses que j’aime­­rai vous poser, car je sens que ces ques­­tions vont m’aga­­cer. Par exem­­ple lors­­que vous disiez : “De ses nom breux pas­­sa­­ges, je retiens sur tout une répé­­ti­­tion d’un bal­­let con­­tem­­po­­rain, de je-ne-sais-pas-qui, avec Pech ou Moreau comme par­­te­­naire.”. Est ce que par hasard vous auriez trouvé le nom de ce bal­­let!? Car mon dieu j’étais scot­­chée! On décèle sa grande sou­­plesse, et cet extrait était fan­­tas­­ti­­que.
    Et pour finir la der­­nière image que vous met­­tez :pen­­dant le film on a de nom­­breux extraits de ce bal­­let très con­­tem­­po­­rain, et cela m’inté­­res­­se­­rai beau­­coup si vous aviez le nom!
    Enfin, merci donc pour cette cri­­ti­­que que j’ai pris plai­­sir à lire
    Sophia


    > Aïe, aïe, aïe, tu me poses une colle Sophia… Sur­tout que j’ai vu ce film il y a déjà quel­ques temps, même si je vois très bien de quels pas­sa­ges tu par­les. Si quelqu’un a la réponse, qu’il ou elle n’hésite pas.

  63. Fée Dragée
    27 avril 2010 at 22:38

    bon­­­jour,
    J’ai lu quel­­­ques unes de vos inter­­­ven­­­tions sur le forum de Dan­­­so­­­ma­­­nie ; je suis éton­­­née de ne pas le voir sité parmi ceux qui vous ont apporté des visi­­­teurs… ten­­­dance trop “coin­­­cée” chez les mem­­­bres peut-être ? en tout cas bravo pour votre ini­­­tia­­­tive !


    > Bon­­jour Fée Dra­­gée, ravie de te voir par ici ! Pour Dan­­so­­ma­­nie, en fait, je n’ai com­­mencé à pos­­ter qu’en jan­­vier 2010, donc c’est nor­­mal si le site n’appa­­raît pas dans mes stats. Et puis bon, on ne peut pas dire que je poste beau­­coup par là-bas ;)

  64. breeze
    7 mai 2010 at 18:41

    J’ai eu l’occa­­sion d’aller voir Sid­d­harta et je trouve que le tableau de l’éveil est effec­­ti­­ve­­ment très réussi ; aérien, léger et déli­­cat, il apporte un moment de plé­­ni­­tude au milieu d’une pièce par­­fois rude et alour­­die par la scé­­no­­gra­­phie. Les mes­­sa­­gè­­res font éga­­le­­ment de très bel­­les appa­­ri­­tions, fugi­­ti­­ves et quel­­que peu énig­­ma­­ti­­ques…

    Je suis d’accord, cer­­tains pas­­sa­­ges sem­­blent super­­­flus, en fait j’ai trouvé qu’il y avait une sura­­bon­­dance de tableaux, peut être dans un souci d’exhaus­­ti­­vité ou de trop grande fidé­­lité à la vie de Boud­dha ?

    Belle pièce tout de même, qui ne laisse pas indif­­fé­­rent à la sor­­tie :)


    > Oui, mal­gré ces défauts, c’est un bal­let qui inter­pelle.

  65. isa2010
    11 mai 2010 at 18:25

    j’ai beau­coup aimé ce docu­men­taire ; depuis je regarde sans arrêt sur inte­net des vidéos où l’on voit Auré­lie Dupont, je n’ai qu’une hâte : pou­voir la voir dan­ser à Gar­nier. En effet quand j’ai vu “la dame aux camé­lias” ce n’était pas elle. Je vou­drais bien voir la Baya­dère en mai avec Auré­lie. Voilà ce film est excel­lent, il m’a donné le goût du bal­let et de voir cette grande artiste.

  66. Fée Dragée
    26 mai 2010 at 12:22

    Que de sou­ve­nirs… J’ai assisté au con­cours… Moi, bal­let­to­mane aveu­gle… Et je fus ravie par la danse de Mlle Phil­bert… Elle dan­sera ce 29 mai, puis le 2 juin la varia­tion de Manou dans La Baya­dère… Pro­mo­tion méri­tée !

    Je vou­drais aussi saluer le mérite de Mlle Par­cen, dont les bras gra­cieux font le charme d’une pré­sence pleine de finesse…
    Pour­quoi reste-t-elle dans les 32 ombres… ? Elle méri­te­rait d’être en pleine lumière… Ah si M. Nou­reev qui osait donn­ner leur chance aux élé­ments qui la méri­taient sans s’en tenir au grade… Mais je m’éloi­gne du sujet… Par­don…

    J’ai regretté que Mlle gué­ri­neau ne monte pas… Elle est le bon­heur de dan­ser même…

    Mais il faut dire qu’à l’opéra… il faut savoir “res­ter à sa place” pour ne pas faire d’ombre aux étoi­les…

    ce n’est qu’un avis per­son­nel…

  67. fée Dragée
    26 mai 2010 at 12:34

    J’ai attendu 25 ans avant de décou­vrir ce bal­let “en vrai”… J’ai vu la ver­sion de la créa­tion à la télé­vi­sion… Je per­ce­vais alors encore un peu les cou­leurs, la lumière, les for­mes… Je rêve depuis de dan­ser cette mer­veilleuse varia­tion de Clara…

    En décem­bre der­nier, assis­ter à la géné­rale de ce bal­let fut mon plus beau cadeau de Noël… Le plus beau cadeau de tous mes NoËls peut-être…

    Merci

  68. mimi91250
    20 juin 2010 at 10:23

    je n’ai pas pu voir le film est il sorti en DVD, et ou peut on le trou­­ver car j’ai beau cher­­ché mais je ne le trouve pas


    > Le DVD est prévu pour le 7 juillet

  69. le petit rat
    23 juin 2010 at 12:32

    Merci pour l’inter­­view , c’est pas­­sion­­nant.


    > merci bcp Petit rat !

  70. anne
    3 juillet 2010 at 22:12

    com­­­ment se fait-il qu’une dan­­­seuse ait pu pas­­­ser à la fois le con­­­cours interne et le con­­­cours externe ?


    > Le con­­cours interne est réservé aux élè­­ves de l’Ecole de danse. Mais il n’y a que quel­­que pla­­ces pour une ving­­taine de con­­cur­­rents. Le con­­cours externe, le len­­de­­main, est ouvert à tous, élè­­ves de l’Ecole qui n’ont pas été reçus la veille et dan­­seurs exté­­rieurs. C’est un peu comme une deuxième chance, une façon de favo­­ri­­ser ainsi les élè­­ves de l’Ecole, l’Opéra pré­­fé­­rant de toute façon recru­­ter des dan­­seurs “mai­­son”. Le con­­cours interne et externe ont les même varia­­tions, donc pré­­pa­­rer l’un et l’autre n’est pas une sur­­charge de tra­­vail. En géné­­ral, les pla­­ces accor­­dées lors du con­­cours externe vont à des élè­­ves de l’Ecole, des can­­di­­dats moyens au con­­cours interne et qui se sont rat­­tra­­pés, ou des can­­di­­dats sor­­tis il y a quel­­ques années, qui n’étaient que rem­­pla­­çants dans le corps de bal­­let. C’est assez rare que des dan­­seurs qui ne sont pas du tout passsé par l’Ecole soient reçus dès leur pre­­mier con­­cours. 

  71. breeze
    8 juillet 2010 at 08:42

    Un con­­­cours qui fait tou­­­jours beau­­­coup jaser…

    Lucie Fen­­­wick, issue de la pro­­­mo­­­tion 2006 en était en effet à sa qua­­­trième année de sur­­­nu­­­mé­­­raire dans le CDB, c’est donc une titu­­­la­­­ri­­­sa­­­tion lar­­­ge­­­ment méri­­­tée :D

    Pour ce qui est des can­­­di­­­dats de l’exté­­­rieur, une place dans le clas­­­se­­­ment est en effet très rare, mais elle reste vrai­­­ment très dif­­­fi­­­cile à obte­­­nir. D’ailleurs, les dan­­­seurs qui y par­­­vien­­­nent sont très sou­­­vent déjà aguer­­­ris et plus ou moins con­­­nus dans le milieu…
    Ainsi, Dali­­­lia Sapori était jusqu’alors dan­­­seuse à l’Opéra de Rome, et Béré­­­nice Baza a déjà fait car­­­rière au Bal­­­let d’Argen­­­tine, au Théâ­­­tre San­­­tiago du Chili (tout comme Lud­­­mila Pagliero quel­­­ques années aupa­­­ra­­­vant) puis au Bal­­­let Béjart de Lau­­­sanne…
    Ces pla­­­ces sont bien dif­­­fi­­­ci­­­les à gagner, la con­­­cur­­­rence est rude et ce qui est le plus éton­­­nant lors de ce con­­­cours externe est de voir de très jeu­­­nes dan­­­seurs de l’école de danse se con­­­fron­­­ter à de véri­­­ta­­­bles pro­­­fes­­­sion­­­nels… Ceux-ci font d’ailleurs preuve de beau­­­coup de cou­­­rage à mon avis, en se pré­­­sen­­­tant à des pos­­­tes de sur­­­nu­­­mé­­­rai­­­res à l’Opéra de Paris. Cela a été le cas pour Yong Geol Kim qui avait quitté son sta­­­tut d’étoile au bal­­­let de Seoul pour tout recom­­­men­­­cer à l’Opéra de Paris… D’autres comme Daniil Sim­­­kin (qui avait refusé sa place) ont pré­­­féré emprun­­­ter une autre voie…je pense qu’on ne peut pas leur en vou­­­loir, au con­­­traire…


    > Ales­­sio Car­­bone aussi a dû tout recom­­men­­cer. Quant à Daniil Sim­­­kin, je me demande si hon­­nê­­te­­ment, il ne serait pas plus avancé aujourd’hui s’il avait fait un ou deux ans de corps de bal­­let (avec sa tech­­ni­­que super­­­la­­tive, il serait vite monté). Je l’ai vu au gala des étoi­­les, il est tel­­le­­ment brillant et enthou­­sias­­mant seul. Mais dès qu’il doit dan­­ser avec quelqu’un, il n’y a plus per­­sonne. Il a le même âge que Mathias Hey­­mann. Ce der­­nier est en train de deve­­nir la star de l’Opéra, en abor­­dant quel­­ques grands rôles. J’ai l’impres­­sion qu’on entend plus beau­­coup par­­ler de Daniil Sim­­­kin à l’ABT, qui n’a que des seconds rôles il me sem­­ble. Merci pour les pré­­ci­­sions sur Béré­­­nice Baza et Dali­­­lia Sapori !

  72. Fée Dragée
    11 juillet 2010 at 07:11

    J’ai pu assis­ter, par chance… à ce cours public.
    Je suis en accord avec vous sur bien des points… de jolis talents parmi les dan­seu­ses… Des dan­seurs éga­le­ment talen­tueux, mais moins appli­qués…
    Nos avis diver­gent pour­tant quant aux ports de bras que j’ai, pour ma part beau­coup appré­ciés…
    à très bien­tôt.

  73. mimylasouris
    11 juillet 2010 at 22:42

    Je regrette de ne pas avoir pu assis­ter aux cours, par­tie ven­dredi matin. C’est tou­jours une belle expé­rience (je me sou­viens du bal­let de Lyon au CND à Pan­tin), assez révé­la­trice : j”ai assisté au gala d’ouver­ture, et je ne serais pas sur­prise si la grande blonde se trou­vait être la soliste de Cho­pi­niana et la typée espa­gnole, une des deux bru­nes qui l’accom­pa­gnaient.
    Je décou­vrais la salle du Châ­te­let, et c’est à se deman­der d’où l’on voit vrai­ment bien… (peut-être au pre­mier bal­con, les peo­ple étaient là).

  74. Alice
    17 juillet 2010 at 21:55

    C’est mon pdd pré­féré du bal­let et c’est mon bal­let pré­féré de Rob­bins. La Danse et la Beauté, tout sim­ple­ment.
    Qu’est-ce que ça fait du bien de regar­der cette vidéo!

  75. caro
    23 juillet 2010 at 14:35

    ahh j’aime beau­­coup cette vidéo, je ne con­­nais­­sais pas du tout, c’est un vrai régal :)


    > Ravi que ça t’ai plu !

  76. fée Dragée
    27 juillet 2010 at 13:20

    J’attri­bue­rais une plume d’or des “pas­sa­ges” méri­tés à Aubane Phil­bert et Flo­ri­mond Lor­rieux… Pour leur pro­mo­tion au con­cours interne de l’Opéra Natio­nal de Paris… et une plume d’or du plus grand scan­dal de ce con­cours à… Mathilde… ainsi qu’à Eléo­nore Gué­ri­neau…

  77. Alice
    28 juillet 2010 at 13:52

    Je suis d’accord pour Myriam Ould-raham. C’est scan­da­leux qu’elle ne soit pas nom­mée.
    D’accord aussi pour Cozette. On se demande com­ment ils déci­dent des nomi­na­tions à l’ODP…
    Par con­tre je ne par­tage pas ton enthou­siasme pour la Giselle de Dupont-Leri­che. Je les ai trouvé sopo­ri­fi­ques et je n’ai pas été tou­chée.

  78. blaesm
    30 juillet 2010 at 03:52

    J’ajou­te­rais à mon tour :
    - Plume d’or du départ qui aurait dû faire réflé­chir la direc­tion et dont on com­prend bien pour­quoi elle est par­tie mais qu’est-ce qu’elle nous man­que ! : Fanny Fiat (qui se voit acces­soi­re­ment attri­buer une Plume d’or du site inter­net dont on regarde les
    vidéos en bou­cle)
    - Plume d’or des sujets par­tis très dis­crè­te­ment à la retraite et qu’on regrette : Natha­lie Aubin (OK, elle est par­tie en juillet 2009, mais c’est cette sai­son qu’on s’en est vrai­ment aperçu) ; éga­le­ment nomi­nés : Céline Talon et Gil Isoart
    - Plume d’or du talent quasi-mira­cu­leux cons­cien­cieu­se­ment et scan­da­leu­se­ment blo­qué par la direc­tion : Eléo­nore Gué­ri­neau

    Et tant que j’y suis, hors Opéra de Paris :
    - Plume d’or de la joie de dan­ser, de l’enthou­siasme et de la frai­cheur : l’ensem­ble de la troupe du Bol­choi (“Flam­mes de Paris” ; retrans­mis­sion en direct)

    - Plume d’or de l’élé­gance au moment des saluts (qui se con­fond avec la Plume d’or de la pré­ve­nance du dan­seur à l’égard de sa par­te­naire) : Denis Savin (Nina Kapt­sova : “Flam­mes de Paris”) ; éga­le­ment nominé : Léo­nid Sara­fa­nov (Anna Zha­rova ; Bal­let de Novos­si­birsk, “Baya­dère”)

  79. fée Dragée
    5 août 2010 at 17:00

    Eh oui, Fanny est partie... Elle a de nouveaux projets... bonne chance à elle... Elle n'aurait jamais été reconnue, je crois... Et il semble de source proche de la danseuse, qu'Eléonore Guérineau quittera bientôt Paris pour une autre scène... Européenne... Je me dois de rester discrète, mais quelques rumeurs courent de-ci de-là... Parfois les rumeurs se confirment disons...

  80. Amélie
    6 août 2010 at 19:14

    @fée Dragée:Pour Eléonore, ça serait du côté d'un ancien danseur étoile parti diriger uen autre compagnie... Si cela se confirme, dommage pour le public parisien, mais c'est une décision courageuse.

  81. Lao Tseu 2
    7 août 2010 at 08:38

    Gloire à Laporte . Merci pour les Francophones . Les hollandais ont vu Mamma Mia en hollandais et les espagnols en espagnol . On peut aimer les comédies musicales sans avoir de gout pour les spectacles anglais , ni aimer la marmelade ou le pudding !!!!!!!
    Bravo pour cet interview.

  82. Amélie
    7 août 2010 at 09:50

    @Lao Tseu 2:Très bien dit, et merci :)

  83. Louise
    15 août 2010 at 12:48

    Bravo à toutes et a tous !
    J'éspère que vous êtes heureux profitez-en et vivez votre passion !
    Moi,j'aimerais passé le concour pour l'Opéra de Paris mais je ne c'est pas comment il faut faire est-ce que je dois demander à mon proffesseur ?
    Merci de me renseigner !

    Et encore bravo aux nouveaux petit rat de l'Opéra !!!!!

    :-)(-:     :-)(-:      :-)(-:    :-)(-:    :-)(-:    :-)(-:   :-)(-:   :-)(-:   :-)(-:

  84. le petit rat
    18 août 2010 at 09:37

    alors pour reprendre tes catégories
    plume d'or du meilleur spectacle Kaguyahime, parce que la chorégraphie est juste merveilleuse.
    Je suis bien d'accord pour la petite danseuse de Degas qui est à l'image de son chorégraphe, vulgaire, donc je lui remets la plume de" c'est bientôt ta retraite ou tu comptes insulter encore beaucoup de danseuses en répétition?"
    Egalement d'accord avec toi sur Le riche même si Mathias frôle le podium. Pour la meilleure danseuse, pour moi aucune doute Aurélie Dupont, du coup partenariat parfait dans tous les ballets (giselle, amoveo, bayadère).
    Je te trouve sévère avec gillot. Elle a le physique qu'elle a mais c'est une artiste intéressante qu'il faut vraiment voir dans des ballets particuliers. moi je l'ai adoré dans kaguyahime. Bon en plus c'est une chorégraphe géniale et une artiste d'une rare humilité. moi dans cette catégorie j'aurai mis stéphanie Romberg. pour l'artiste masculin le plus horripilant j'aurai mis le danseur de la troupe les ballets de st pétersbourg absolument atroce il a laché la danseuse trois fois.
    plume d'or coup de coeur jeune fougueux tout ce que tu veux Mathias, merveilleux dans tout ce qu'il touche et tellement gentil ouvert, un ange.
    plume d'or de l'artiste invité: jiri bubenicek. a ne pas manquer son frère qui danseras avec le ballet de hamburg en novembre.
    meilleurs costumes: la dame aux camélias
    meilleurs musique: la dame aux camélias

  85. andaf
    10 septembre 2010 at 19:16

    Je n'ai pas eu l'occasion d'aller à l'Opéra de Paris, mais j'ai vu un ballet au Grand Théâtre de Bordeaux. C'était magnifique, c'était la première fois de ma vie à voir un ballet : délicatesse, sensibilité, beauté, innocence, merveille.
    Merci pour ce concours.

  86. virginie
    10 septembre 2010 at 19:18

    le premier opera je l ai vu à la tele et je n oublierais jamais ce moment inoubliable

  87. christelle
    10 septembre 2010 at 19:31

    je n est jamais eu l occasion de voit un ballet d opera je suis sur que ca doit etre super merci pour ce concour ainsi que ce superbe dvd.

  88. Coucou
    10 septembre 2010 at 23:30

    Le documentaire Wiseman est un petit bijou, mais on peut regretter qu'aucun danseur ne soit identifié. Les habitués reconnaissent tout le monde, mais les autres nagent un peu. Bravo en passant pour votre site, très agréable à lire. :-**-:

  89. corinneb
    11 septembre 2010 at 09:36

    je n'ai malheureusement jamais eu l'occasion dans ma petite province d'aller à l'opéra
    comme tous les fans d'opéra me disent que c'est magique j'espere un jour decouvrir cela de mes propres yeux

  90. sternelle
    11 septembre 2010 at 09:51

    Alors pour moi ce sera l'opéra garnier en lui-même ! Tout simplement somptueux ! Comment ne pas être aspiré par tant de richesse dans les décors et dans d'espace ! Et puis le grand escalier ouahahhhhouuuu ! et avec les jeux de lumière tout cela est vraiment mis en valeur

  91. Pauline T.
    11 septembre 2010 at 13:04

    En tant que grande danse-addict j'aurai des tonnes de choses à raconter sur les balets que j'ai vu ou les spectacles dans le quel j'ai dansé mais, habitant toulouse, je n'ai jamais eu l'occasion de voir un ballet à l'opéra Garnier ou Bastille bien que si j'avais à choisir entre les deux je me rendrais à Garnier, pour le coté autentique du batiement!

    Sinon j'adorerai gagner ce DVD pour pouvoir me le passer en boucle, afin de m'imprégner des ballets et des musiques du film!
    Pour finir, je te laisse un petit lien vers une video trailer d'une compagnie de danse qui publie régulièrement des videos reportage que j'adore :

    http://www.youtube.com/watch?v=WUrJ...

    Merci pour ce concours.

  92. flo
    11 septembre 2010 at 13:25

    la 1ere fois que je suis allée à Garnier, ce n'était pas pour un spectacle mais pour le visiter. A l'époque j'étais étudiante en histoire de l'art et le visiter était incontournable. J'avais qu'une envie c'était de rencontrer un petit rat de l'opéra au détour d'un couloir. Même si je n'ai rencontré personne, l'endroit est magique, superbe, impressionnant.

  93. Minnie
    12 septembre 2010 at 12:45

    La danse est pour moi une passion intense ! Les ballets sont des moments de pure beauté, c'est la perfection en mouvement. Regarder un ballet de l'Opéra de Paris est un moment magique et j'ai hâte de voir les danseurs à Bastille dans le Lac des Cygnes.

  94. Jeanne
    12 septembre 2010 at 16:45

    Merci de nous faire partager votre passion pour la danse.

  95. platinegirl
    12 septembre 2010 at 18:52

    Je n'ai hélas jamais vu un tel ballet en direct, aussi je me suis contentée d'extraits sur Youtube et compagnie. J'ai été subjuguée, je voulais absolument voir la suite!

  96. Fée Dragée
    12 septembre 2010 at 20:25

    Bonsoir,
    J'ai découvert la danse à dix ans... Elle est devenue plus qu'une passion... cette passion entendue au premier sens du terme... J'étais alors pratiquement aveugle... Mon plus beau souvenir de spectacle "vu", ne serait-ce qu'imparfaitement, c'est celui du Casse-noisette de Rudolph Noureev, diffusé à la télévision en 1985... Je nne rêvais que de revoir ce ballet, dans un théâtre... Mon rêve s'est réalisé 25 ans après, le 10 décembre 2009, quand je fus invitée à assister à la générale du ballet par un fabuleux hasard... J'ai alors vu le ballet autrement... Je suis devenue complètement aveugle il y a un peu plus de vingt ans... Mais avec le souvenir des images, l'habitude d'écouter la danse pour la percevoir dans des détails qui surprennent les personnes à qui je raconte, j'ai eu comme l'impression d'avoir recouvré la vue...
    Ah tant d'autres souvenirs... bien que je n'aie jamais été à l'Opéra avant de perdre ma toute petite vue... Garnier, je l'ai découvert dans les livres... Les ballets à la télévision et sur les images des livres, les cartes postales... et tout est inscrit dans un miroir de ma mémoire...
    Si dans le film on ne reconnaît pas les danseurs... alors, pour une fois... je suis "à égalité" avec les ballettomanes voyants... quoique je pense que les passionnés reconnaissent les visages, les silhouettes, comme je reconnais les pas de celles et ceux que j'ai eu la chance de "voir" danser plusieurs fois...
    Je vous laisse un lien... Vous verrez alors un autre beau souvenir... les toits de Garnier... Le plus bel endroit au monde...
    http://corpsetgraphies.free.fr

    Aurélie

  97. le petit rat
    13 septembre 2010 at 22:18

    Ma plus belle émotion était lors de mon premier défilé du corps de ballet. la simplicité l'élégance, juste avec un regard une révérence un instant merveilleux qui me fait monter les larmes tous les ans...
    rien qu'un regard provoque de telles émotions... tous les souvenirs s'entremêlent quand je vois le défilé

  98. Nicolas
    13 septembre 2010 at 23:15

    Mon petit séjour à Paris se termine à peine.
    Avec visite de l'Opéra Garnier oblige !
    Malheureusement l'Auditorium et le Musée étaient fermés cette semaine.

    Dans les couloirs ce qui me charme le plus ce sont les galeries, plutôt sobres, pleines de miroirs. Je m'y imagine des jeunes rats s'exercer à la barre.

    Après un coup d’œil dans les allées, je me suis permis une pirouette face à une glace. Flag !

    ... Tant pis !

  99. Eldoe
    14 septembre 2010 at 10:33

    Bonjour.
    Pour ma part, ça n'est encore que des images de télévision...
    Pour un vrai ballet, mon récent déménagement en banlieue parisienne et l'arrivée d'une comparse pour m'accompagner vont sans doute me permettre d'aller découvrir cet enchantement.
    (D'ailleurs, j'espère voir quelques avis sur les ballets à venir, avis toujours très étoffer et qui donnent très envie. Donc merci).

  100. Caroline
    14 septembre 2010 at 13:51

    Alors un de mes meilleurs souvenirs à l'Opéra de Paris, c'est le Lac des Cygnes avec Carole Arbo et Jean-Guillaume Bart : ils nous ont offert un magnifique pas de deux de l'acte 2, tout plein de tendresse, j'en avais les larmes aux yeux !

  101. Alice
    14 septembre 2010 at 14:17

    Pauvre Petit! Il me fait de plus en plus pitié.

    Moi aussi j'ai hâte de savoir qui sera à la tête du Ballet. Je suis déçue que ce ne soit pas Legris.

  102. rosamunde
    14 septembre 2010 at 16:22

    S’il ne fallait retenir qu’un souvenir unique à l’Opéra de Paris, ce serait une invitation pour une représentation de Casse-Noisette en 2000…en guise de cadeau de Noël ! Ce fut l’occasion de découvrir un ballet dans son intégralité et « en vrai ».
    La magie a opéré ce jour-là puisque, saisons après saisons, je demeure une fidèle spectatrice des ballets de l’Opéra.

    Bravo pour ce blog que je trouve très agréable à lire.

  103. Amélie
    14 septembre 2010 at 18:20

    J"avoue, j'espère que son passage à Vienne ne sera pas trop long, et que ce ne sera finalement qu'un "entrainement" avant de prendre la direction de l'ONP dans quelques années. Je ne vois vraiment que lui pour ce poste... 

  104. cam's
    14 septembre 2010 at 18:40

    Ca fait 3 ans que je vais régulièrement à l'Opéra et outre la première fois que je entrée dans la salle du Palais Garnier, je dirai la double nomination Isabelle Ciaravola/ Mathias Heymann.
    Tout simplement parce que c'était l'entrée au répertoire d'Onéguine, il y avait une ambiance très particulière. Le ballet était magnifique, les danseurs extraoridaires. Isabelle Ciaravola a survolé le ballet par sa grace et l'émotion qu'elle dégageait.
    Avec Hervé Moreau, ils m'ont mit les larmes aux yeux.

    Aussi parce que, comme à mon habitude j'étais en fond de loge, avec un angle mort et je n'ai pas vu arriver sur scène Gérard Mortier Brigitte Lefebvre. Impossible donc de me rendre compte tout de suite de ce qu'il se passait.
    Et puis la nomination, les exclamations du public, ma voisine de loge qui me demande un mouchoir, et moi si émue d'assister à se moment si unique. La première nomination à laquelle j'assistais. Celle d'une de mes danseuses favorite et d'un danseur qui sera la grande étoile de ma génération. Celle dont je pourrai dire dans plusieurs années "et oui j'étais quand il a été nommé!!"

    bravo pour ton blog. Continue! :)

  105. Anna
    15 septembre 2010 at 00:29

    Mon plus beau souvenir ?

    C'était au Palais Garnier, en janvier 2008. J'emmène ma mère, 55 ans et une belle carrière de danseuse professionnelle puis de professeur derrière elle, voir danser le Bolchoï, cette compagnie que j'admire depuis si longtemps en m'usant la rétine sur la mauvaise qualité des vidéos YouTube.
    C'est 'Le Corsaire', avec Svetlana Lunkina et Sergeï Filin, mais j'ai les larmes aux yeux déjà bien avant l'entrée des deux étoiles en scène, je pleure lorsque retentissent les premières mesures de la première variation du corps de ballet et que ces si beaux danseurs russes prennent possession de la scène avec leurs temps levés battus.
    Et c'est ce moment-là que choisit ma mère, après tous ces ballets auxquels elle a pu assister auparavant, après tous ces spectacles qu'elle a donné dans tous ces pays, et après ces quelques minutes de représentation, pour me glisser : "Tu sais, j'ai l'impression d'avoir cinq ans et de me dire 'mon Dieu, je veux faire de la danse, je veux danser comme eux quand je serai grande'. Merci.".

  106. Charlotte
    15 septembre 2010 at 11:38

    ça fait maintenant 4 ans que je vais très régulièrement à l'Opéra de Paris voir des ballets, je suis devenue véritable accro!! Pour l'instant j'ai 3 abonnements pour la saison 2010-2011!
    Des moments forts il y en a eu beaucoup...
    Tout d'abord, la Dame aux Camélias avec Isabelle Ciaravola et Stéphane Bullion: un pur moment de bonheur, des portés d'une facilité et d'une fluidité remarquable!! Et puis j'aime beaucoup le ballet en lui même, la musique... Je pleure très rarement dans les ballets même si je suis émue, que j'adore... mais ce soir là c'est une des rares distributions qui m'a émue aux larmes.
    Sinon simplement les séances de travail des ballets ou bien les "rencontres", sont des moments très privilégiés où l'on se sent proches des danseurs.
    Encore beaucoup de bonheur avec le partenariat Dupont-Legris qui ne m'a jamais déçue.
    Dernièrement, la visite d'Ouliana Lopatkina, à Versailles dans une toute petite salle, en venant au dernier moment, se retrouver si bien placée tout proche de cette merveilleuse danseuse qui a même eu la gentillesse de bisser La Mort du cygnes.
    Bref la liste pourrait s'allonger infiniment!
    Un grand merci à Amélie pour ce blog que je lis avec plaisir très régulièrement!
    Charlotte

  107. ileana
    15 septembre 2010 at 11:46

    Je suis allée à l'Opéra pour la première fois lorsque j'avais 8 ou 9 ans. Le spectacle commençait par le grand défilé. Immédiatement, j'ai été subjuguée par ces flots blancs set majestueux sans cesse recommencés. La fascination dure encore, tant d'année après.

  108. mimylasouris
    16 septembre 2010 at 09:57

    Pas facile de choisir. J'ai pensé à la jubilation devant Genus de MacGregor, ou à la fascinantion pour Amoveo, mais je crois que dans le registre des gorges nouées, les deux moments où je me suis fossilisée dans mon siège, c'étaient le pas de deux du Parc, de Preljocaj et After the rain, de Christopher Wheeldon ; un à Garnier, l'autre à Bastille, histoire de ne pas faire de jaloux.

    Le pas de deux du Parc fait cet effet à beaucoup de monde, je crois - ou la musique de Mozart. En fait, ce n'est peut-être pas tellement le pas de deux en lui-même que la place qu'il occupe dans le ballet : il faut en effet que les deux libertins aient abandonné leurs jeux amoureux qui se jouaient d'eux bien plus qu'ils n'en jouaient, qu'ils se soient dépouillés de tout amour-propre pour oser, timidement ou délicatement d'abord puis passionnément, s'aimer. Aurélie Dupont, à nu dans sa chemise de nuit (je suis d'ailleurs tombée amoureuse d'une chemise un peu semblable - je n'ai compris pourquoi qu'ensuite), et Manuel Legris qui lui donnait toute sa puissance formaient un couple tout en intensité. Entre les espèces de contractions du désir au tout début du pas de deux, lorsqu'on n'est pas encore certain que c'en sera un, et les caresses de la tête qui se frotte comme un chat contre le torse de l'autre, (le baiser porté, aussi, bien sûr) ; je me suis dit que c'était comme cela que je voulais qu'on me fasse l'amour.

    A l'Opéra aussi, quoique par le New York City Ballet, il y a eu After the rain. Le proverbe nous ferait attendre un "beau temps" - or le pas de deux n'est pas beau mais lumineux, et hors du temps. Cette impression d'être en dehors du monde vient sûrement de la musique d'Arvo Pärt. Lorsque j'ai entendu les premières mesures, ma gorge s'est contractée, et je me suis dit que ce n'était pas possible. Cette musique, Tabula rasa, je la connaissais par cœur, j'avais dansé dessus au conservatoire pour ma variation d'interprétation. Bien sûr, ce n'était pas la même chorégraphie, pas Wheeldon mais un Dos Sentos, je crois (repiqué sur une cassette de Lausanne). Il n'empêche, je l'avais dansé, sondé même, si je me rappelle le passage où le seul mouvement tenait tout entier dans le regard, qu'il ne fallait pas halluciné (exit le regard bovin), ni tragique, ni vide, mais un peu perdu, douloureux, et intense. Passées les premières mesures où je me suis attendue à voir les mouvements que mon corps commençait à esquisser sur le siège (comme si la chorégraphie apprise faisait définitivement corps avec la musique), cela a été une véritable tabula rasa ; la chorégraphie de Wheeldon a surgit comme de nulle part, mais évidemment de la musique - évidente, donc. Il est curieux de constater que je ne me souviens plus des pas, tout juste d'un corps noueux et des cheveux défaits, comme des racines qui plongeaient le pas de deux dans des temps immémoriaux, au-delà de la parole, et l'autre corps qui lui répondait, noir et musculeux. Je ne me souviens plus de la chorégraphie, seulement de l'émotion : un déchirement lancinant, à pleurer sans larmes.

    Je crois qu'il faudrait que je raconte ça, en fait, quand un sceptique me demande ce que je peux bien trouver à la danse.

  109. in591
    16 septembre 2010 at 12:14

    Bonjour,

    Je n'ai eu l'occasion de voir un ballet que à la télé.
    Mon émotion, plus que du ballet en lui même, est venu du fait de voir ma fille (qui n'a que 2 ans) totalement captivée et réceptive.

    merci pour ce jeu, je croise les doigts

  110. mimylasouris
    17 septembre 2010 at 13:19

    La distribution est à tomber raide ! Cela ne faisait pas le même effet lorsque je l'avais vu dansé par Lucia Lacarra (malgré toutes ses qualités). Là, j'ai un regret immense de ne pas m'être battue pour voir danser Baryshnikov aux étés de la danse.

    Si tu es lancée sur Carmen et que l'opéra te semble moins percutant que le ballet, je te suggère de lire ce qu'une amie en a écrit : http://ariana.typepad.fr/le_geste_e...

  111. Anna
    17 septembre 2010 at 21:03

    bonsoir,
    mon souvenir vient de bien loin... toute petite fille... dans une loge de l'Opéra... Mon papa m'avait emmenée voir les démonstrations de l'Ecole De Danse... J'étais hospitalisée loin de chez moi pour de longs mois et ces sorties/permissions étaient tellement douces... Je crois que Mlle Miteki Pontois était parmi les élèves... que dire... c'était tellement beau et jamais aucun ballet, pourtant depuis j'en ai vu beaucoup, mais surtout en vidéos et notamment sur ce blog... ne m'a donné la même joie.
    continuez, Amélie d'écrire si joliment et de choisir pour nous les vidéos du jeudi...
    Anna

  112. Fée Dragée
    17 septembre 2010 at 21:13

    Le caractère de Roland Petit... Un grand artiste qui n'a pas sa langue dans sa poche... Mais les interviews dans les magazines sont un peu trop "policées..." Une belle affiche en tout cas à Garnier dans... une petite semaine... Quelques jours pour les chanceux qui verront la générale...
    Manuel Legris se trouve bien sans doute à Vienne... En tout cas, d'après les quelques reportages et ou articles que j'ai pu trouver sur le Net, il y est choyé !
    Notre "chère Brigitte" ne bénéficie pas de la même promotion... On se demande pourquoi... (sourire)

  113. Fabienne
    18 septembre 2010 at 08:20

    bonjour,
    J'écris à la place de Fabienne qui ne peut pas le faire... Je suis son amie, Aurélie.
    son plus beau souvenir du Ballet de l'Opéra de Paris : Isabelle Ciaravola dans le Spectre de la Rose, en décembre dernier. C'était la première fois que Fabienne voyait un Ballet en vrai... et entendait la musique autrement que sur un CD... Et quand le ballet s'est terminé, elle a simplement chuchotté "encore une fois"comme si elle était trop émue pour applaudir.
    Merci à Vous Amélie de m'avoir permis de raconter le souvenir d'une amie pour laquelle j'ai pu jouer les père Noël de façon si vraie l'hiver dernier.

    A très vite.

  114. Amélie
    18 septembre 2010 at 11:52

    Ah, mais je n'ai pas dit que je trouvais l'opéra moins percutant que le ballet. En tant qu'ancienne maîtrisienne (choeur d'enfant), le passage de la garde montante, c'était un peu notre graal. :)

    Je trouve que certaines versions (mise en scène), du moins celles que j'ai pu voir, sont un peu trop lisse par rapport au ballet et à la nouvelle.

  115. mimylasouris
    18 septembre 2010 at 13:26

    Ahhh, d'accord, là je comprends mieux.
    Et ahhh bis pour le passage de la garde montante ! Nous l'avions fait en primaire, une des profs ayant décidé d'instituer une heure de chorale par semaine. Chantant comme une casserole, je n'aimais pas trop les exercices pour se chauffer la voix, qu'on faisait tous rassemblés dans le gymnase, mais j'ai adoré le passage de Carmen, qu'on a même bissé le jour du spectacle. Quand cette première approche s'est vue renforcée au conservatoire par l'admiration pour une "grande" qui travaillait la variation de Petit avec l'éventail, j'ai commencé à devenir accro à Carmen.

  116. mimylasouris
    18 septembre 2010 at 13:28

    Moi de même, merciiiii. Je vais pouvoir revoir des extraits de Genus, du coup...

  117. flo
    18 septembre 2010 at 12:59

    hiiiiiiiiiiiiiii, je suis trop contente !!!

  118. Amélie
    19 septembre 2010 at 10:38

    Et bien, j'ai fait deux heureuses hier ;)

  119. mimylasouris
    19 septembre 2010 at 15:55

    Pas pris de place non plus pour le Gala des étoiles. Il y a tellement de choses à voir cette année, et les places du TCE sont tout de même bien chères (puis contrairement à l'année dernière, il n'y avait pas Polina Semionova - mais Lucia Laccarra, certes). Tu pourras néanmoins trouver un compte-rendu ici : http://danseparciparla.canalblog.co...

    Et sinon, je suis tout à fait très très preneuse du classement des Sachertorte à Vienne, même si je me doute que le café Sacher doit arriver en tête du classement. Si jamais tu en as aussi pour l'Apfelstrudel (je ne me suis toujours pas remise de ce qu'il n'y avait pas de cannelle dedans) et les chocolats viennois (ai préféré celui de Demel à celui de chez Sacher, pour le coup), je ne cracherais pas dessus...

  120. Cams
    19 septembre 2010 at 15:22

    bravo aux gagnantes! =D>

  121. fée Dragée
    19 septembre 2010 at 22:46

    Bravo aux deux heureuses gagnantes !

    Aurélie

  122. fée Dragée
    19 septembre 2010 at 23:03

    Pas de Gala des Etoiles pour moi non plus... Peu de "publicité" d'ailleurs, me semble-t-il autour de cet événement... un article dans le Figaro pour l'annoncer... Le lien est sur mon forum... J'espère moi aussi que spectateur(trice)s viendront parler des prouesses et autres interprétations en émotion sur "Le plateau" d'un forum où, moi aussi, je donne des nouvelles des compagnies étrangères et des festivals... A découvrir, si vous voulez...
    http://corpsetgraphies.free.fr/foru...

    Je n'ai jamais autant parcouru les sites de compagnies et autres danseurs... Ni autant regardé les reportages à voir et revoir sur le Net...
    Amélie, vous oubliez l'actualité des prix de septembre... et pour faire face à la publicité sexiste de décathlon, je me permets de signaler qu'un prix sera remis demain, à Turin, à Carla Fracci...
    A lire ici :
    http://corpsetgraphies.free.fr/view...

    A très vite !

  123. Amélie
    20 septembre 2010 at 10:57

    Et non, c'est Demel qui est arrivé en tête ! Suivi de près par celle du chouette café Wiener (plus très sûr du nom, un grand café assez simple, aux murs vers et parquet foncés, un peu plus bas que l'opéra, après le quartier commerçant).

  124. Cams
    21 septembre 2010 at 17:55

    Mon avis ne vaut pas grand chose, mais je t'encourage à aller voir la soirée Mats Ek! J'avais adoré. L'extrait de La Danse ne rend pas du tout justice au ballet... Ils passent quand même beaucoup plus de temps à danser qu'à crier et j'ai trouvé dommage que seul cet extrait soit concervé!

    Sinon c'est vrai qu'il y a un beau programme cette année. Pour Paquita, Myriam l'avait déjà dansé donc c'est normal qu'elle soit dessus, je ne sais pas si c'est synonyme de nomination même si ça me plairai bien!
    En tout cas ce que j'attend avec impatience c'est le Lac et Roméo et Juliette!

  125. le petit rat
    22 septembre 2010 at 09:33

    Bonjour,
    bon il est probable qu'au final je vois tout... mais dans ma volonté d'économie (et aussi d'aller voir de la danse ailleurs qu'à l'Opéra) j'élimine Caligula (vu 4fois, pas mal, on va dire que c'est du Roland Petit version Le Riche mais on passe un bon moment), Mats Ek j'ai vu ces deux créations et pfffff bon ben c'est pas les meilleurs pièces. Je fonce voir Anna Teresa de Keermaeker (en commençant même avant dans l'année en allant la voir au théâtre de la ville avec Jérôme Bel). J'élimine Coppélia, je n'ai jamais accroché quelque soit la version. J'élimine aussi les démonstrations vues tous les ans avec la sortie du conservatoire depuis que j'ai 10 ans, et j'élimine McGregor qui ne m'emballe pas plus que ça, vu que je pense qu'il fait toujours la même chose. Par contre j'en reprends deux fois: les enfants du paradis, le lac, et Pina bausch et son sacre qui est dans mon top trois des grandes oeuvres de danse.
    Ce soir, gala de l'AROP, défilé et Roland Petit :-) la saison commence bien je suis d'accord avec toi et DIeu, euh Brigitte!

  126. Amélie
    22 septembre 2010 at 09:51

    @ Cams : C'est vrai que l"extrait diffusé est... bizarre. Mais ça a plutôt piqué ma curiosité. Et je te rejoins sur le duo de tête des ballets attendus avec le plus d'impatience :D

    @ Le Petit Rat : Et moi, je dois encore attendre deux jours ! Je lirais ton résumé pour patienter jusqu'à vendredi ;)

  127. artifact suite
    22 septembre 2010 at 18:01

    J'ai vu la générale. Je dirais pour l'instant que j'ai surtout été très séduite par le couple Le Riche / Ciaravola dans "Le Rendez-vous" (et par l'ensemble de la distribution d'ailleurs), même si ce n'est peut-être pas le "meilleur" ballet des trois. Tu as raison de dire que Le Riche est vraiment au-dessus du lot... car "Le Loup", hélas... :cry: Bref, je choisis Pujol / Pech.

  128. fée Dragée
    22 septembre 2010 at 19:54

    Des distributions intéressantes en effet... Pourvu que Josua Offalt puisse danser comme prévu...
    Amélie, si vous avez la chance d'aller à Garnier ce soir ou vendredi, vous aurez en plus l'immense chance d'admirer Nicolas Le Riche fermant la marche des Etoiles dans le Défilé !

  129. Amélie
    23 septembre 2010 at 11:04

    @Artifact Suite : Il me semble que c'est la première fois que tu commentes, donc bienvenue par ici :)

    @ Fée Dragée : Je me prépare déjà à l'applaudir comme il se doit ;)

  130. Eldoe
    23 septembre 2010 at 22:07

    Merci beaucoup pour ce petit récapitulatif.
    Je vais découvrir le ballet cette année (j'ai enfin une comparse qui veut bien m'accompagner) alors je suis impatiente de me faire ma propre opinion, de voir la beauté du truc.
    A propos de la bataille des places, combien de temps avant un ballet peut-on acheter des places? Parce que la lutte ne sera pas possible sur place, alors j'espère qu'internet sera mon amie...

  131. Amélie
    24 septembre 2010 at 10:25

    Salut Eldoe.

    Pour acheter des places, il faut regarder le début des réservations sur Internet ici :

    http://www.operadeparis.fr/cns11/live/onp/pratique/Reserver/Ouverture_des_reservations_copy1_copy1_copy1.php?lang=fr

    Pour les grands ballets et le Bolchoï, il faut bien se connecter à 9h... et s'armer de patience ! Leurs serveurs sont souvent saturés. Pour La Bayadère l'année dernière, j'avais passé 3 heures dessus... Et je faisais partie des plus chanceuses.

  132. Eldoé
    24 septembre 2010 at 20:43

    Merci beaucoup!
    Je tenterai donc ma chance et on verra si je fais partie des heureux élus.

  133. flo
    26 septembre 2010 at 13:12

    oh que j'aurais aimé y être !!!
    sinon rien à voir mais ça fait quelques temps que je me pose la question : connais tu des danseurs de l'opéra ?

  134. Amélie
    26 septembre 2010 at 19:24

    Non, je n'en connais aucun personnellement, même si je suis """amie""" avec quelques uns sur Facebook.

  135. Cams
    26 septembre 2010 at 19:29

    Moi j'étais à la soirée AROP mais j'ai un peu les mêmes impressions que toi!

    Je n'ai pas du tout accroché au pas de deux de la prisonnière... Pourtant j'aime la chorégraphie, la musique... mais (comme tu le dis) Benjamin Pech était très froid et en plus, le soir où j'y étais, très juste techniquement... au bout d'un moment ça gène!

    Je partage ton avis sur le Rendez-Vous et ses interprètes. Pour le Loup, je pense que Stéphane Bullion aurait mérité une autre partenaire parce que j'ai bien aimé son interprétation qui était touchante.
    Et enfin, le jeune homme et la mort, je pense que ça fonctionne à tous les coups! Jérémie Bélingard était desfois to much dans l'interprétation mais c'est tellement bien dansé, impressionnant, que ça passe tout seul et qu'on en redemande!! Malheureusement, je ne reverrai pas Nicolas LeRiche. :( Mais je découvrirai Stéphane Bullion, ça peut être intéressant!

  136. Ilse
    26 septembre 2010 at 21:46

    Je suis allée voir ce magnifique spectacle samedi. Nicolas Le Riche est effectivment épatant, mais ma préférence est allée vers la jeune fille et le loup. J'ai surtout eu un coup de coeur pour la danseuse qui est exactement comme on peut s'imaginer une ballerine : jeune femme blonde, tressée, musclée, dégageant force et sensibilité. C'était superbe. J'ai également trouvée excellente la danseuse dans le rôle de la bohémienne.

  137. Amélie
    27 septembre 2010 at 10:05

    Tu as dû voir Laetitia Pujol, une très belle danseuse en effet :D

  138. Amélie
    27 septembre 2010 at 10:08

    Je vais essayer d'y retourner pour voir Stéphane Bullion dans Le Jeune Homme et le Mort, ça peut être différent des autres, mais je reste curieuse !

  139. fée Dragée
    28 septembre 2010 at 21:43

    Amélie, je participerai aux cours données par Mlle Gillot. Vous ne serez pas toute seule... Et imaginez mon stress... s'adapter malgré la cécité... Impressionnée par le professeur, sans doute au milieu d'un grand, très grand nombre de personnes ! Mais ça vaut le coup d'essayer !

  140. Amélie
    30 septembre 2010 at 15:16

    @fée Dragée :Ton commentaire m'avait convaincu... Mais plus de places pour les cours de MA Gillot. Je m'y prendrais plus tôt l'année prochaine. Bon cours, j'espère que tu viendras nous raconter comment c'était !

  141. Cams
    30 septembre 2010 at 18:07

    Je trouve qu'Isabelle Ciaravola et Hervé Moreau sont les deux plus beaux interprètes de ce pas deux. Ils étaient magnifiques tous les deux. Rien à voir avec Benjamin Pech et Eleonora Abbagnato ou Dorothée Gilbert qui sont les autres interprètes que j'ai vu...

  142. jimbo
    7 octobre 2010 at 01:19

    C'est complètement nul de traduire des chansons tellement connues en français. Pour moi cela gâche tout et je ne vais jamais voir ces versions adaptées.

  143. fée Dragée
    7 octobre 2010 at 09:15

    Je suis définitivement addicte...
    Et en plus, je me fais les revues de presse tous les matins pour traquer le moindre article ! et les sites des danseurs et compagnies pour avoir les infos !
    heu... Et je le faisais avant d'être admin d'un forum !
    Et ma sonnerie de portable... Une musique de ballet bien sûr ! en ce moment : "Les mirelitons" de Casse-noisette !

  144. fée Dragée
    7 octobre 2010 at 09:38

    Me voici, avec un peu de retard... Mais j'ai tout détaillé sur mon forum en priorité... Pardon !
    donc, comment dire... C'était trop bien ! Super sympa, Mlle Gillot ! et M. Chaillet qui l'accompagnait !!! Je craque ! Rien que pour lui, j'y retournerais tous les jours, même si... quel rythme !
    Je ne sais pas qui animera l'an prochain, mais alors ne ratez pas !!! On s'y retrouve tous et toutes, fidèles de ce blog ! ne serait-ce que pour l'ambiance du CND ! et puis, il n'y a pas que l'atelier classique !

  145. Alice
    7 octobre 2010 at 18:16

    C'est vraiment une bonne idée cette liste! Y'a pas à dire, le monde de la danse fait rêver.
    En ce moment, pour moi, tout est prétexte à me mettre sur la pointe des pieds (enfin la demi pointe ultra-poussée): attraper quelque chose sur une étagère même si tout est à ma portée sans me surélever, écrire sur un tableau (je choisis d'écrire tout en haut), etc et le pire c'est que je ne m'en rends compte qu'après coup. C'est tout à fait inconscient.

  146. vieille danseuse
    8 octobre 2010 at 11:54

    "Quinté Plus : Vasiliev cherche son jour - Présentation des courses ...

    - Belle chance pour Vassiliev dans le Quinté Plus ... Best of Order est assez intermittent mais a déjà prouvé sa valeur dans ce genre de lot. .... Prix de l'Opéra : Lily of the Valley nouvelle diva de Longchamp ... Invaincu en 5 sorties ! .... Paris Sportifs · Pronostic-Turfiste · Blog Voyage ...

    trouvé sur internet en cherchant la date de la venue d'Ivan :D

  147. Amélie
    11 octobre 2010 at 23:10

    Ah ah, bien vu Vielle danseuse !

  148. Amélie
    11 octobre 2010 at 23:11

    Ah oui, je l'avais oublié le coup de la sonnerie de portable, et un de plus ! 

  149. Amélie
    11 octobre 2010 at 23:12

    Cela me donne encore plus de regrets... Je m'y prendrais définitivement plus tôt l'année prochaine !

  150. anne
    12 octobre 2010 at 07:46

    J'ajouterais l'opérette annuelle du théatre Athénée-Louis Jouvet, par l'excellente troupe "Les Brigands" : cette année, c'est "Phi-Phi" qui est au programme. J'ai hâte d'y aller, comme chaque année !

  151. Cams
    12 octobre 2010 at 14:44

    Et bien, je ne suis pas très à la page en dehors de l'Opéra de Paris!!

    J'ai déjà une place pour la création de Decouflé à Chaillot... et c'est tout!

    Je n'en suis pas spécialement fière mais j'ai accompagné ma petite cousine voir Mozart l'Opéra Rock la saison dernière. Il n'y a pas grand chose à voir question chorégraphie. Le spectacle est sympa mais niveau danse c'est décevant...

    Néanmoins, entre Footloose, Hairspray et Mamma Mia je me laiserai surement tenter!

  152. Amélie
    12 octobre 2010 at 21:20

    @anne: Va falloir qu'on y aille ensemble alors ;)

    @Cams: Il faut assumer : moi aussi, j'aime bien Mozart l'Opéra Rock !

  153. mimylasouris
    15 octobre 2010 at 19:04

    Morte de rire pour le "chien peureux" de Stéphane Bullion ; un désamour passager ?
    Ta critique m'a rendue curieuse de Benjamin Pech dans le Loup ; je ne l'imaginais pas là-dedans, mais en y pensant, il y a un passage dans le Rendez-vous où il est comme attiré magnétiquement par la Mort et ses secousses pourraient très bien être transposées sur le loup (on se fabrique les images qu'on peut - l'imagination fait avec ce qu'elle a en stock). Quant à Eleonora Abbagnato, je ne m'en lasserai jamais : elle a une de ces présences qui transforment chaque mouvement (imposé par la chorégraphie) en geste (intention qui surgit de l'interprète). Vivement la suite de cette saison !

  154. Amélie
    17 octobre 2010 at 17:43

    Moi aussi, je n'imaginais pas Pech dans Le Loup... Comme quoi il faut se laisser surprendre. 

  155. Fab
    18 octobre 2010 at 21:04

    Je vois E.Cozette et S.Bullion demain (si la représentation est maintenue...). Et je verrai également Dorothée Gilbert. Avec son tempérament et sa virtuosité technique, elle est la Paquita rêvée et son duo avec Mathieu Ganio doit bien fonctionner. Dans l'idéal, j'aurais bien vu aussi un Gilbert/Bullion. La combinaison de ces deux tempéraments doit être intéressante.

  156. Cams
    18 octobre 2010 at 22:40

    Moi j'ai déjà vu Bullion et Cozette en répétition. C'était pas mal. j'ai surtout été surprise par Stéphane Bullion. Belle technique, grand sourire... Emilie Cozette fait des efforts louables, après ça ne me touche pas vraiment.

    Ensuite je verrai à nouveau Gillot/Paquette même si ça m'emballe moyennement. Et enfin Gilbert/Ganio et ça j'ai vraiment vraiment hate! :-)(-:

    J'ai aussi une place pour Myriam Ould Braham le 29 mais je sais déjà que je ne pourrai pas y aller. :(
    (si ça t'intéresses, je cherche à la vendre!)

  157. Fab
    18 octobre 2010 at 23:36

    Je les ai vus également en répet et j'ai trouvé E.Cozette pas mal du tout, plutôt convaincante. J'attends la représentation de demain pour me faire vraiment une idée (notamment au plan technique). Pour Myriam Ould Braham/Karl Paquette, je passe. Je les aime bien mais leur duo ne me poussera pas à aller "paquiter" une troisième fois. Merci quand même pour la propal :)

  158. Amélie
    19 octobre 2010 at 09:45

    @Cams : J'ai vraiment beaucoup de mal à m'imaginer séduite par Cozette dans ce rôle, ça me semble assez laborieux. Sinon, j'ai l'impression qu'on est tous de l'AROP, il va falloir se faire un trombi pour se retrouver la prochaine fois ;)

    @Fab:Tu as tort de ne pas accepter la propal de Cams. :lol: Myriam Ould Braham vaut tous les déplacement. J'aurais déjà racheter sa place si mon emploi du temps ne me bloquait pas cette soirée. :roll:

  159. Fab
    19 octobre 2010 at 14:07

    Je suivrai ton conseil et celui de Cams pour un autre ballet de la saison en 2011, mon budget venant d'être (encore) entamé pour la bonne cause : i'ai trouvé une place pour le Lac des Cygnes le 21 décembre avec Lopatkina. Il en reste encore quelques-unes...

  160. Amélie
    19 octobre 2010 at 14:41

    Ouiiiiiii, j'en ai choppé une moi aussi pour le 21, en même pas 10 minutes. =D>

  161. fée Dragée
    20 octobre 2010 at 09:04

    J'ai "vu" Nicolas Le Riche dans le Rendez-Vous... Avec lui, le ballet paraît moins désuet qu'on pourrait le penser.... Une danse si fluide, si juste. Je regrette de ne l'avoir pas pu apprécier dans Le Jeune Homme.
    Là, c'est Stéphane Bullion que j'ai découvert : fragilité, véritable "jeune peintre" presque Naïf... Il ne peut en effet échapper à la Mort... Une superbe partenaire, disons-le au passage.

  162. fée Dragée
    20 octobre 2010 at 09:16

    Je n'ai pas pu voir le film... Même bloquée à Paris par les grèves pour une journée imprévue... pas très douée pour l'organisation moi... Et pourtant... Pina <Bausch et son caractère si sympathique...
    Merci d'avoir indiqué l'entretien sur mon site! A ceux qui iront le lire, n'hésitez pas à visiter aussi le site du photographe... Je n'ai pu y copier que quelques photographies... Il y a par ailleurs d'autres interview en espagnole ou en anglais. Francesco Carbone était très proche de Pina Bausch et en parle avec tant d'"amour"...
    J'ai aussi raté Preljocaj... Et lire les impressions de la presse... Bof, parfois c'est tellement plat ! A vos plumes !
    Paquita, par contre, j'en ai vu la générale et la première... beau ballet : le "grand style" français !

  163. fée Dragée
    20 octobre 2010 at 09:33

    J'ai assisté à la générale et à la première ! Eh bien, franchement, j'avoue avoir été surprise par marie-Agnès Gillot dans un rôle qui ne semblait pas fait pour elle... Jolie Gitane d'abord, certes dépassée par la technique "dentelée" imposée par la chorégraphie de Pierre Lacote... Virtuose dans le Grand Pas... Certains diront peut-être "trop"... Karl Paquette est un partenaire excellent... Mais techniquement "limité" dans cette chorégraphie. Par contre, il ne faut pas raté l'Inigo de Stéphane Phavorin ! Un remplaçant de choix qui a tout compris du rôle du gitan et dont la théâtralité se mire bien dans le jeu de Mlle Gillot !
    Je verrai d'autres distributions... si les grèves...

  164. Coralie Marie
    20 octobre 2010 at 19:34

    Hi hi ! T'as vu, j'ai écrit aujourd'hui :-)
    Encore merci pour hier, c'était chouette !

  165. Amélie
    21 octobre 2010 at 10:28

    @fée Dragée:J'ai moins apprécié que toi le début de MA Gillot dans ce ballet, mais c'est vrai qu'on est plutôt agréablement surpris. Quant aux grèves, je croise les doigts, pour l'instant, ça va...

  166. louison
    21 octobre 2010 at 13:49

    hum oui ce genre de spectacle me laisse souvent sur ma fin. pas toujours qualitatif.

  167. louison
    21 octobre 2010 at 13:58

    on regarde trop les détails à force malheureusement au lieu de se lassier embarquer.

  168. louison
    21 octobre 2010 at 21:44

    je m'excuse déjà pour ce commentaire un peu sec mais dès qu'on tombe sur des sujets spécialisés (quelque soit le sujet) ca dérive sur des critiques d'intellos et ca m'agace. Marie Agnès Gillot est faite pour les ballets contemporains. moins pour le classique. Et tous ceux qui connaissent la danse le savent. En revanche je trouve qu'on ne peut pas se permettre de dire qu'elle ne brille pas. Nul n'est danseur étoile ici non? Même si on est passionné de danse on a pas leur niveau. Il faut remettre les choses à leur place!On a le droit d'être déçu, on a le droit de ne pas aimer mais attention à la façon de le dire! c'était mon ptit coup de gueule de la journée mais je lis toujours avec plaisir votre blog.

  169. Amélie
    22 octobre 2010 at 09:45

    @louison:Mais les coups de gueule ont tout à fait leur place ici, et ton commentaire est tout sauf sec. ;)

    Je comprends ce que tu veux dire, mais je dois dire que je ne partage pas trop ton point de vue. Bien sûr que je suis incapable de faire le quart du tiers de la moitié de ce que fait MA GIllot (et les autres danseurs d'ailleurs). Mais ça ne m'empêche pas de voir si une danseuse se plante, comme d'entendre si un musicien joue faux.

  170. Amélie
    22 octobre 2010 at 09:49

    @louison:C'est complètement ça ! J'aimerais bien parfois retrouver mon oeil de "je vais voir mon premier ballet".

  171. Cams
    24 octobre 2010 at 15:00

    J'ai presque honte de l'avouer mais moi j'ai beaucoup aimé la Paquita de Marie-Agnes Gillot!! C'est vrai que ce n'est pas ce qu'on attend du personnage. C'est différent mais plaisant.
    Lors de la représentation à laquelle j'ai assisté la scène de pantomime du premier acte fonctionnait vraiment très bien.
    En revanche je te rejoints complètement sur Karl Paquette, pas désagréable mais pas vraiment à la hauteur.

  172. Amélie
    25 octobre 2010 at 12:27

    @Cams:De toute façon, je n'ai jamais vraiment été séduite par Karl Paquette, et restait assez perplexe devant l'engouement de certaines personnes.

  173. Eldoé
    25 octobre 2010 at 19:56

    Bonsoir.
    Je vais donc attendre tes impressions sur le lac des cygnes parce qu'avec ma mémoire de poisson rouge et le boulot, ben j'ai pensé à la mise en vente des places que beaucoup trop tard. :roll:

  174. Amélie
    26 octobre 2010 at 10:56

    @Eldoé:Tu peux toujours tenter sa chance aux guichets. il y a quelques jours, il restait quelques places à 10 euros pour ses dates, et certaines de ces places ne sont pas forcément mauvaises.

  175. Eldoé
    26 octobre 2010 at 18:29

    Merci du conseil. Je ne peux pas me déplacer sur Paris mais je vais essayer de trouver quelqu'un à envoyer.
    Mais bon, avec les vacances...
    Bonne soirée

  176. flo
    28 octobre 2010 at 13:36

    as tu regardé le documentaire d'hier soir sur arte (en 2eme partie de soirée) ?
    ça nous montrait l'évolution d'un jeune danseur de l'opéra de berlin.
    j'aurai aimé avoir ton point de vue sur les scènes dansées car je trouve que ces danseurs (-euses) n'ont pas la même élégance que nos danseurs de l'opéra.

  177. flo
    28 octobre 2010 at 13:41

    désolée pour le doublon.
    c'est vrai que la coupure est sauvage sur l'extrait que tu nous présente !

  178. Cams
    28 octobre 2010 at 15:08

    bouh! mais pourquoi nous couper la fin de la variation alors que la musique continue?!
    Mais sinon Agnes Letestu, quelle classe, j'adore!

    Cela dit, j'ai vu Drotohée Gilbert dans le rôle hier et c'est bien dommage de se dire qu'elle n'y sera sans doute jamais immortalisée sur vidéo car elle y est extraordinaire!

  179. Amélie
    29 octobre 2010 at 10:37

    @Flo : Non, je ne l'ai pas vu, je travaillais ce soir-là, et impossible de le revoir en replay apparemment :( Ceci-dit, l'école de l'ONP n'est pas dans le même style que celle de Berlin, il doit forcément y avoir des différences.

    @Cams : Nannn, il ne faut pas désespérer ;) Le ballet est régulièrement repris, on peut espérer un enregistrement avec Gilbert dans les prochaines années.

  180. Cams
    29 octobre 2010 at 14:20

    merci pour ce lien!
    c'est vrai que je suis ravie de mon transfert sur over-blog. Ca a pris un peu de temps mais on est plus tranquille!
    Et effectivement quand je lis résumés et compte-rendus sur les blogs de danse, je me dis qu'on doit tous évoluer les uns à côté des autres sans savoir qui est qui!

  181. Fab
    29 octobre 2010 at 16:28

    Merci beaucoup ! Je lis moi-même ton blog depuis un certain temps et j'ai eu envie à mon tour de me lancer dans la blogosphère. Et effectivement, on a déjà dû toutes se croiser... je vous ferai signe à toi et à Cams par mail privé lorsque j'irai à la prochaine repet AROP

  182. Amélie
    31 octobre 2010 at 11:07

    @Fab:Excellente idée ! ;)

  183. Poppy
    31 octobre 2010 at 12:50

    Je suis globalement d'accord avec tes "plumes d'or"... Surtout pour Myriam (que j'ai vu sur scène avant-hier dans Paquita... Sublime) et Mathilde (dont je suis la carrière depuis son entrée au Ballet).

  184. Amélie
    31 octobre 2010 at 17:31

    @Poppy:Quelle chance pour Myriam ! Elle est tellement peu distribuée que je guette chacune de ses apparitions. J'espère avoir une place de dernière minute samedi prochain.

  185. Pink Lady
    31 octobre 2010 at 18:37

    Bonjour !
    D'abord merci pour ces nouveaux liens, et les anciens, c'est toujours un plaisir de découvrir de nouveaux blogs.
    Ensuite j'en profite pour me faire un peu de pub, si ça ne te dérange pas, je viens aussi de lancer mon blog (un article au compteur), et si mes comptes-rendus sur l'actualité de la danse à Londres peuvent intéresser quelques nouveaux visiteurs, ils sont les bienvenus !
    Je lis ton blog (et d'autres) depuis un moment déjà, toujours avec grand plaisir, et comme Fab ça m'a donné envie de participer... (aropeuse aussi, au passage)

  186. Amélie
    31 octobre 2010 at 19:23

    Bienvenue Pink Lady. Un blog sur l'actu balletomane londonienne, en voila une bonne idée :D Au plaisir de se croiser à Garnier un jour.

  187. Le petit rat
    31 octobre 2010 at 20:37

    C'est officiel les résultats des prix de l'AROP, C'est bien ça. Marc Moreau et Charline Giezendanner. J'ai eu confirmation par de nombreux danseurs de l'ONP

  188. Cams
    2 novembre 2010 at 20:53

    c'est vrai que c'est fou. On a presque le même avis!

    Plus qu'à attendre les résultats! on verra ce qui des envies ou des pronostics l'emportera!

  189. fée Dragée
    3 novembre 2010 at 10:28

    Je ne ferai pas de pronostic ici, ni ne donnerai vraiment mon opinion.
    Toutefois, certaines lignes me choquent réellement : dire que Mlle Froustey devrait faire ses valises si elle n'est pas promue ! Une bonne danseuse, certes, mais trop fragile : blessure sur blessure ; est-ce cela qu'on attend d'une première danseuse ?
    Je suis surprise aussi de lire qu'aucun danseur ne mériterait de monter premier danseur... Les talents sont nombreux et il faut voir aussi au delà d'une simple technique : la danse est un art, pas un sport.

  190. Alice
    3 novembre 2010 at 12:12

    Et bien on se retouve sur pas mal de points! J'attends le jour J avec impatience!

    Fée Dragée, je ne donne que mon avis personnel. Je ne détiens pas la vérité incarnée, je donne juste mes impressions et mes opinions. Et justement, je les donne en me basant plus sur l'artistique que sur la technique même si celle-ci doit tout de même être irréprochable. Je me bats d'ailleurs depuis longtemps contre le coté "performers" qui pollue la danse (là encore ce n'est que mon avis, de nombreuses personnes adorent les performes). La technique oui, mais au service de l'Art, pas à son détriment!

  191. Amélie
    3 novembre 2010 at 20:32

    @fée Dragée:Concernant la réflexion sur Mathilde, c'était plutôt dans le sens qu'il vaudrait mieux pour elle qu'elle aille dans une autre compagnie si elle veut avoir une chance de briller à son juste niveau, la direction ne la laissant pas vraiment s'exprimer. Quant aux sujets homme, je dois dire que je suis assez d'accord avec les avis. Aucun ne me transporte véritablement, et je ne parle pas de technique. 

  192. javier
    4 novembre 2010 at 02:53

    Pour moi cela gâche tout et je ne vais jamais voir ces versions adaptées. :)

  193. vieille danseuse
    6 novembre 2010 at 09:32

    Autant chez les quadrilles, le choix de Melle Saint Martin s'imposait autant le classement reflète bien les errements internes et incompréhensibles de la Grande Maison (Melles Baulac et Hilaire, n'ont rien à faire dans ce classement) et Melle Galloni aurait du y figurer en bonne place. Seules, elle et Melle St Martin ont réussi la variation imposée.
    Chez les coryphées j'ai lu que Melle Guérineau nétait pas en forme , faux et archi faux, Melle Colassante n'a pas démérité et mérite ce poste mais Eléonore Guérineau éait un cran au-dessus (elle est 2ème c'est correct néanmoins)
    Chez les sujets : Melle Danyanova a scotché tout le monde 2 fois . Pour la variation de Manon elle seule a réussi de donner de l'épaisseur et de l'intérêt à ce moment (avec déception j'ai constaté que Melles Froustey, Albisson, Boudon ont fait un grandiose hors sujet). Quant à la libre (j'espère que quelqu'un l'aura filmée (malgré l'interdiction) c'était un moment exceptionnel (de ceux que l'on ne vit qu'un fois), artistiquement et techniquement une merveille du genre, rarement vu.
    C'est une insulte de ne classer personne mais surtout on en revient là, au fonctionnement ordinaire de l'Opéra (pas de poste quand on ne veut pas faire passer quelqu'un comme au concours de recrutement (cf les garçons en 2009) ou quand celui qui est choisi est mauvais (Melle Renavand cette année)

  194. vieille danseuse
    6 novembre 2010 at 10:41

    Eternel débat : technique polluante ou indispensable
    pour ma part : une parfaite maîtrise permet des interprétations artistiques sans retenue et à voir l'enthousiasme du public envers certaines compagnie , je sens bien que je ne suis pas seule à apprécier une certaine virtuosité (ou virtuosité certaine)

  195. stella
    6 novembre 2010 at 22:23

    Moi, j'étais au concours hier pour les danseuses et aujourd'hui pour les hommes. No comment pour le résultat des danseuses, Alice renavand mérite d'être premiére danseuse, sa variation sur le Magnificat de Neumaier a été super, en plus elle a une grande experience dans les preliers rôle. J'ai vu toutes les autres, aucune était à son hateur. Pour les hommers le niveaux était inferieur, Nicolas Paul a raté sa variation imposée, et les autres pas exceptionnels.
    Je ne connais pas les resultats des hommes, mais j'aurais élu m.Saiz.

  196. Cams
    7 novembre 2010 at 01:46

    Je suis tellement déçue pour Sébastien Bertaud.. :cry: :cry:
    D'autant plus que j'ai adoré son libre sur Frollo. Un grand moment du concours pour moi.
    Allister Madin et Marc Moreau était les deux vainqeurs incontestables. Globalement les coryphées étaient excellents.

    Pour les quadrilles je pense pareil que toi.
    Chez les premiers danseurs, aucun n'a eu ma préférence...

  197. Cams
    7 novembre 2010 at 01:54

    Pour les filles, je trouve les résultats très conformes à se qu'on a vu.

    S.C. Saint-Martin c'est vraiment imposée chez les quadrilles. Elle était ma favorite.

    Chez les corpyhées, j'étaits à fond pour Eléonore Guerineau. Mais salut-on le travail de l'année ou juste du concours? Si c'est juste le concours il faut bien l'avouer, entre Valentine et elle, une a eu une défaillance sur l'imposé alors que l'autre était nickelle. Ca m'a fait de la peine qu'elle ne passe pas mais ça ne m'a pas choquée car V. Colansante a fait un sans faute.

    Chez les sujets, j'ai l'impression d'être passée à côté de quelque chose car je ne suis pas roulée par terre devant la presation de Sarah Kora Dayanova même si c'était bien. Mais c'est dommage de ne nommer personne. On a l'impression q'ils voulaient à la base faire passer Alice. Comme son concours n'était pas top ils ne pouvaient pas la faire passer et du coup n'ont fait passer personne... Ca n'est sans doute pas ça mais c'est l'impression que ça m'a donné...

  198. Han Ho Nymh
    7 novembre 2010 at 07:50

    Bravo pour votre ouverture d'esprit. Effectivement Il n'y a pas que la danse classique et il n'y a pas que l'opera Garnier. Pour la comédie musicale à Paris, j'avoue , j'ai été voir Mamma Mia 3 fois et j'espere pouvoir y retourner.

  199. Le petit rat
    7 novembre 2010 at 08:36

    D'accord avec toi sur la place d'Allister que j'aurai vraiment vu plus haut. Il dansait en plus avec une fracture de fatigue et est allé jusqu'au bout dans son Arlésienne.
    Comme Cams déçue pour Berthaud qui fut un magnifique Frollo contrairement aux filles de la veille dont je n'ai pas apprécié les esmeralda.
    Pour les sujets, j'aurai aimé voir classé Julien Meyzindi malgré un mauvais choix (à mon sens) de variation libre.
    Je pense que Daniel Stokes a été un peu comme Audric bien classé pour son travail de l'an dernier. Dans Kaguyahime il m'avait étonné.

  200. cigale
    7 novembre 2010 at 11:23

    j'étais au concours les 2jours chez les quadrilles Melle BAULAC n'est vraiment pas à sa place!!! trop séche et raide dans les deux variations elle ne méritait pas d'être classée ;;;ma préférée Melle BARBEAU une vraie danseuse avec un sens artistisque ce qui devient rare!! technique technique il en faut mais celà ne suffit pas

  201. Amélie
    7 novembre 2010 at 13:16

    Je vois que nous sommes d'accord sur pas mal de points.

    @ Le petit rat : complètement d'accord sur la variation de Meyzindi, je n'ai pas du tout accroché. La première place de Daniel Stokes ne peut s'expliquer que comme ça (et la présence d'un de ses meilleurs amis dans le jury), c'est vrai qu'il a marqué pas mal de points dans les derniers spectacles, sa nomination n'est d'ailleurs pas contestable. Mais uniquement sur ce concours, il ne méritait pas de passer premier.

  202. Amélie
    7 novembre 2010 at 13:20

    Ce concours féminin fait plus dans la polémique à ce que je vois ! Surtout concernant la prestation de Sarah Kora Dayanova, d'après ce que j'ai entendu samedi.

    @Cams : Je crois que c'est exactement ce qui s'est passé pour les sujets femmes...

  203. Le petit rat
    7 novembre 2010 at 13:25

    oui c'est sûr. Malheureusement la voix de Mathias n'a pas suffit à Sarah Kora.

  204. Amélie
    7 novembre 2010 at 13:25

    Mamma Mia, je n'ai pas encore eu l'occasion de voir ça, mais cette comédie musicale me tente toujours !

  205. Amélie
    7 novembre 2010 at 13:28

    @Le petit rat : Personnellement, et ça n'engage que moi, mais je pense que sa voix est plutôt allée du côté de Mathilde.

  206. flo
    7 novembre 2010 at 15:00

    julien cosette est il de la même famille qu'emilie ?

  207. Amélie
    7 novembre 2010 at 15:29

    @flo:Oui, ils sont frères et soeurs.

  208. Cams
    7 novembre 2010 at 15:50

    On se croisera donc au prix de l'AROP!

    J'ai été ravie de svoir que Laura Hequet avait repris les cours. J'espère la voir sur le Lac!

  209. Laura
    9 novembre 2010 at 01:11

    Bonjour
    Je vais vous paraitre stupide mais je ne savais pas qu on pouvait assister au concours !!!
    Ou cela se passe t il? Il faut acheter les places longtemps a l avance?
    Merciiii

  210. Amélie
    9 novembre 2010 at 20:24

    @Laura:Le concours est public, mais les places sont uniquement des invitations (gratuites). Les danseurs en ont quelque unes par personne, il y a aussi des places pour la presse et l'AROP, aussi pour des écoles de danse... Il faut demander autour de soir quelques jours avant. 

  211. Aurélie
    10 novembre 2010 at 09:21

    Très amusant compte-rendu! Epuisant en effet, on a vu 148 variations quand même! En essayant de se concentrer au maximum, c'est fatigant. Les danseurs, eux, n'en font que deux! ;)

  212. flo
    10 novembre 2010 at 14:38

    super ! on s'y croirait !

  213. Cams
    10 novembre 2010 at 16:17

    c'est que c'est beaucoup fatiguant qu'on ne le croirai!

    Vraiment intéressant. Pouvoir se retrouver entre passionnés pour parler de choses qui n'intéressent absolument pas mes proches!!

  214. Pink Lady
    10 novembre 2010 at 20:30

    Merci pour ce compte-rendu ! En effet c'est très vivant, et très intéressant de découvrir ce concours vu de l'intérieur ! Ça doit être une belle expérience à vivre dans la vie d'une balletomane...