Sunday, Oct. 20, 2019

Conseil pratique – Petit lexique des muscles du bassin

Ecrit par :

4 septembre 2019

|

Catégorie :

En cette période de retour à la barre, un retour aux fondamentaux s'impose. La nouvelle saison du "Conseil pratique" débute ainsi par une visualisation de trois groupes de muscles situés dans la zone du bassin, souvent cités mais parfois difficiles à situer. Il est pourtant indispensable de bien les connaître pour mettre en place de la meilleure façon les corrections de votre professeur.se de danse... ou des exercices donnés dans les Conseils pratiques.

 

Le muscle psoas-iliaque ou ilio-psoas

Ce groupe musculaire se compose logiquement du grand psoas et de l’iliaque. Du fait de leur insertion et leur action commune, on les regroupe dans une appellation commune formant un muscle unique. Il est le roi qui relie les jambes au torse. C'est lui qui nous permet de marcher, de nous grandir, de nous maintenir en conservant une position noble. Vous y êtes presque !

Cependant, ce muscle n’agit pas de façon volontaire, vous ne pouvez donc pas le contracter consciemment. Il est cependant possible de développer une attention particulière pour prendre conscience de ce muscle indispensable.

Pendant votre cours de danse, vous l’activez durant les penchés, le développé quatrième, la marche, la posture, l’équilibre, la respiration… Bref, presque tout le temps ! Pour assurer une bonne hygiène de vie, ce muscle doit rester souple et actif. N’oubliez pas que sa place dans le corps est centrale. Il fraternise avec les organes de l’abdomen (digestion, élimination, reproduction), avec le diaphragme (respiration) et les émotions viscérales, lieu de notre deuxième cerveau, activé par notre cerveau reptilien. Alors pour le ressentir, surtout ne pensez pas à lui !

Conseil pratique - Petit lexique des muscles du bassin

Les fessiers

Ce groupe musculaire que l'on appelle "fessiers" est un trio où chacun tient un rôle de force et de puissance.

Le grand fessier se montre le plus superficiel des trois muscles. Bien qu’il souffre d’une trop grande intransigeance, il reste le maître pour allonger la jambe en arrière. Il imprime aussi un mouvement de rotation en dehors.

Le moyen fessier s’étale en dessous du grand. Contracté totalement, il vous permet de lever la jambe à la seconde. Si la contraction est partielle, il permet à la cuisse de tourner sur l’en-dehors ou sur l’en-dedans.

Le petit fessier est le plus profond de ces trois muscles. Il présente une activité voisine au moyen fessier. Près des os, il soutient et équilibre. Il permet au bassin de rester fixe sur la jambe d’appui.

Conseil pratique - Petit lexique des muscles du bassin

 

Pendant le cours, ils sont actifs dès les premières positions. Pour une bonne hygiène de vie, visualisez la prise de position de l’en-dehors à partir de l'activité de ces muscles et non par le mouvement des pieds ou la pression du sol ressentie. Ceci vous éloignera de futures blessures. Enfin, même si la marche en canard dénote, pensez à retrouver votre en-dedans dans la vie normale pour rééquilibrer l’effort musculaire sur-sollicité en danse classique.

 

Les muscles pelvi-trochantériens

Nom compliqué, ce groupe englobe une grande série de muscles. Situés en profondeur et de petite taille, ils pourraient sembler sans importance pour la danse, pourtant s'y attarder n'est pas sans intérêt.

Le pyramidal, les jumeaux, les obturateurs interne et externe, le carré se trouvant sur le bas du bassin, ils appartiennent aux muscles dits dorsaux et latéraux de la ceinture pelvienne. Ils travaillent sur l’articulation de la hanche permettant de lier le bassin à la jambe. Ils prennent toute leur importance pour tourner les jambes sur l’en-dehors. Cette activité principale soutient la jambe en rotation externe tant sur l’axe que sur la flexion ou l’extension de la jambe.

Durant votre cours, tant que l'en-dehors est maintenu, les muscles travaillent.

Conseil pratique - Petit lexique des muscles du bassin

L'étude de cette zone musculaire peut paraître scolaire mais une visualisation permet de mieux appréhender le mouvement. Pour compléter votre lecture, un autre conseil pratique sur les muscles est à votre disposition : "Conseil pratique : petit lexique des muscles"




 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial