Sunday, Dec. 16, 2018

Concours d’entrée externe 2011 du Ballet de l’Opéra de Paris

Ecrit par :

4 juillet 2011

|

Catégorie :

EDIT 18h10 : Les résultats sont tombés

Après le concours interne qui a eu lieu vendredi, le concours externe pour entrer dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris se tient aujourd'hui, au Palais Garnier. Il est composé d'un cours, puis d'une variation imposée. Il est donc ouvert à tou-te-s les candidat-e-s, ainsi qu'aux élèves de l'Ecole de Danse qui n'ont pas été reçu-e-s vendredi.

Pour les filles, voici le classement :

1) Caroline Osmont, engagée

2) Camille de Bellefon

3) Sae Eun Park

4) Hannah O'Neill

5) Victoire Debay

6) Alizée Sicre

7) Mélissa Patriarche

8) Alice Leloup

9) Ambre Chiarcosso

10) Alys Shee

11) Calista Ruat

12) Marie Varlet

Première chose : je suis ravie pour Carolie Osmont. Cette dernière triplait sa première division, preuve que l'acharnement paye. Cette danseuse a été très remarquée lors des spectacles de l'Ecole, c'est une promotion vraiment méritée. 

Le reste du classement est intéressant, on y trouve beaucoup de jeunes danseuses qui ne sont pas issues de l'Ecole de l'Opéra. Camille de Bellefon rate encore une fois de peu l'engagement. Son classement devrait lui assurer une place de surnuméraire, pour la troisièmes année. Hannah O'Neill et Sae Eun Park sont des anciennes de Lausanne. La deuxième est aussi passée par l'ABT II, tout comme Alys Shee. Les filles de l'Opéra ont eu visiblement du mal à lutter contre elles.

Au vu du classement, Alizée Sicre et Mélissa Patriarche pourraient être surnuméraires. Alice Leloup va peut-être se diriger vers Bordeaux, où elle a eu un contrat. Petit pincement au coeur pour mes chouchoutes Clothilde Tran-Phat
, pas classée, et Marie Varlet, qui m'avait tellement séduite dans Coppélia

Pour les garçons, voici le classement :

1) Maxime Thomas, engagé

2) Mike Derrua

3) David Auboin-Tehio

4) Nathan Bouzy

5) Niccolo Balossini

6) Antonin Monie-Cesse

7) Chase O'Connell

8) Lou Thabart

9) Elio Clavet

10) Martin Dauchez

11) Neven Ritmanic

12) Thomas Bieszka

Le résultat est plus classique chez les garçons, avec uniquement des anciens élèves de l'Ecole et/ou surnuméraires l'année dernière. Seules exceptions, Chase O'Connell, qui vient de la Royal Ballet School, et Martin Dauchez qui est issu du Junior Ballet du CNSMDP (à moins qu'il était déjà là l'année dernière ? J'ai un trou).

Beaucoup de places avaient été données vendredi aux élèves de première division, c'est donc assez logiquement que la dernière place revient à un anciens surnuméraire. Encore une fois, trop de monde pour si peu de places. David Auboin-Tehio et Nathan Bouzy devraient avoir de belles places de surnuméraires. Petit pincement au coeur pour Neven Ritmanic, que j'aime beaucoup pour ma part.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(22) commentaires

  1. Libellule
    4 juillet 2011 at 16 h 50 min

    Des nouvelles du Prix du Cnsm?

  2. nath
    4 juillet 2011 at 18 h 29 min

    Cnsmdp, les filles ont toutes obtenu une mention Bien. Dommage pour Alice Petit qui a volé très au-dessus du lot, sa note a frôlé le Très Bien...

  3. kylianita
    4 juillet 2011 at 20 h 39 min

    bravo à Caroline Osmont que j'avais beaucoup aimé dans les 7 danses grecques l'année dernière. j'ai entendu dire que Clothilde Tran-phat n'avait pas passé le concours d'entrée externe, savez vous ce qui lui est arrivé?

  4. Amélie
    4 juillet 2011 at 20 h 41 min

    @ Libellule : Beaucoup moins stressée apparemment :) Mais c'est une bonne question...


    @ Nath : et merci d'y avoir répondu ! Claire n'a dont pas dominée sa classe, comme elle semblait le faire aux Portes ouvertes.

    @ Kylianita : On m'a dit qu'elle avait signé à Amsterdam ce week-end, et donc en effet elle n'a pas passé le concours externe.

  5. PetiteFleur
    4 juillet 2011 at 23 h 42 min

    Claire n'a pas passé le prix, elle a eu un contrat à Bordeaux et n'a donc pas pu le passer. Si ça avait été le cas, elle aurait surement obtenue la mention Très Bien!

  6. lyly
    5 juillet 2011 at 10 h 58 min

    Il semble que Neven Ritmanic va rejoindre le ballet de Bordeaux où il dansera, ce que sa bonne place de surnuméraire l'an passé ne lui a pas permis de faire durant la saison

  7. karine
    5 juillet 2011 at 11 h 48 min

    Bonjour,

    J'avais repéré Laura Bachman il y a plus de 3 ans aux démos de l'école; elle était en 3ème division et deja technicienne hors pair avec un physique trés fin; je m'étais dit à l'époque qu'elle était à surveiller de prés ! Je suis donc bien contente pour elle !
    Déçue pour Marie Varlet mais à la lecture de la liste des 12 classées je ne suis pas trop étonnée: Hannah O'Neill et Sae Eun Park ont fait de superbes prix de lausanne, Victoire Debay se classe finalement trés bien et je suis épatée de voir qu'Alys Shee à fait le déplacement pour le concours ! Elle fait partie de ABT II, danse parfois dans le corps de l'ABT, et vient tenter l'audition du corps de Ballet de l'Opéra ! j'ai vu cette fille danser quand elle avait 12 ans au Canada, je suis réstée sans voix ! une technique incroyable et une envie hors norme ! je ne suis pas étonnée du classement des "étrangères" qui de mon point de vue ont de l'avance sur les élèves de l'Ecole de danse. J'ai pû assister l'an dernier à NY à plusieurs de cours et répétitions à l'école de danse de l'American Ballet Theatre avec son directeur M. De Vita et je vous assure que moi et mes amies profs de danse avons été bluffées ! Un placement parfait, une technique parfaite, souplesse, artistique... Nous avons pû voir 3 nieaux différents et nous n'avons pas été déçues !
    J'espère que les non reçu(e)s pour cette année vont tout de même aller tenter leur chance ailleurs car pour être honnête j'ai du mal à comprendre comment on peut tripler sa 1ere division et retenter maintes fois le concours alors que souvent de belles opportunités attendent ailleurs... Si un jour un élève de l'Ecole de 1ère division redoublant ou triplant pouvait m'éclairer j'y verrais surement plus clair...

  8. Marie-Charlotte
    5 juillet 2011 at 18 h 02 min

    Si vous saviez comment sont faites certaines sélections à l'Ecole de danse, vous ne seriez pas surprise du niveau en baisse...Mais je préfère continuer cette discussion en privé car j'y ai vu des choses qui m'ont...plus qu'étonnée...

  9. lili
    6 juillet 2011 at 8 h 17 min

    Bonjour Karine

    Pour des enfants ayant fait leur scolarité à Nanterre, l'objectif est d'évidence l'Opéra de Paris. L'éloignement du pays n'est pas facile pour ces jeunes gens à qui on ne cesse de répéter que l'ODP est le nec plus ultra
    Jamais on ne leur dit clairement : "ça ne passera pas", c'est donc à eux intuitivement de s'en rendre compte
    D'autant que vous voyez finalement il arrive que cela fonctionne (C Osmont cette année ou Lucie Fenwick). La question que l'on peut se poser, c'est pour quoi faire après ... même chose d'ailleurs pour ceux qui sont dedans mais ne montent pas ... la sécurité de l'emploi sans doute dans un lieu prestigieux
    Je connais de nombreux danseurs et danseuses qui ne sont pas classés ou mal classés sans aucun rapport avec leur danse (de cela je suis certaine même si on ne peut assister à ce concours où des danseurs jugent leurs pairs) ...

  10. Amélie
    6 juillet 2011 at 11 h 06 min

    @ PetiteFleur : A oui, j'avais oublié, elle dansait le 2 à Bordeaux apparemment.

    @ Lyly : Il avait déjà fait des remplacements là-bas il me semble, une bonne recrue pour Bordeaux :)

    @ Karine : Je me demande si ces candidates étrangères vont accepter un contrat de surnu à Paris, si elles ont de belles opportunités ailleurs.

    @ Marie-Charlotte : Si vous le souhaitez, il existe un onglet "Contact" en haut de ce site :)

    @ Karine et Lili : L'Ecole de danse, c'est pour former des danseurs spécifiquement pour l'Opéra, donc j'imagine qu'en effet on doit leur dire tout le temps que Paris, c'est ce qu'il y a de mieux pour eux. Et ça ne doit pas être évident de partir au bout de la France/du monde quand la plupart de ses ami-e-s restent sur Paris. Apparemment, Elisabeth Platel ne les pousse pas spécialement à aller auditionner ailleurs non plus.

  11. Karine
    6 juillet 2011 at 13 h 03 min

    merci de vos réponses ! c'est intéressant de débattre sur ce sujet.
    je suis de ton avis Amélie, je ne pense pas que les candidats étrangers prennent un contrat de surnu à l'ODP à moins d'un réel désir de danser en Europe. par contre une experience ODP peut peser dans leur experience et cursus.
    je suis d'accord sur le fait que ça n'est pas facile de partir à l'étranger quand on a son entourage à Paris. Cependant je ne blâme absolument pas les élèves, le problème venant de l'école je pense qui ne propose aucune audition à ses élèves hors ODP. Lors de ma visite à l'école de l'ABT il y avait des affiches placardées dans tous les couleurs concernant des concours et des auditions partout ds le monde et M. De Vita ns a bien indiqué qu'il poussait ses élèves en fin de cycle à auditionner où ils le souhaitaient et pas forcément à l'ABT ou ABT II. Je trouve donc cela triste de ne pas essayer d'aider les élèves qui ne seront pas engagés à l'ODP, car aprés tout le principal est qu'ils dansent ! c'est là aussi que l'on peut se demander pourquoi l'école ne les fait pas participer à des concours internationaux qui pourraient leur ouvrir d'autres portes... Je comprends aussi que la sécurité de l'emploi à l'ODP soit un argument important ds leur choix.
    J'ai de mon coté fait de la danse en danse études plusieurs années et au moment du choix de vie (études supérieures et emploi ou danse et auditions) j'ai essayé d'être lucide et la vie de corps de ballet et de petits contrats ne m'a pas attirée... bien sur loin de moi l'idée de rivaliser avec le niveau des élèves de l'ODP.
    je ne pense cependant pas qu'on leur fasse du bourrage de crane concernant le prestige de l'ODP; je pense que le poids et le prestige de l'institution font seuls le travail et le manque d'ouverture de l'école aussi peut-être...

  12. Libellule
    6 juillet 2011 at 17 h 02 min

    De ce que j'en sais, les élèves ne sont effectivement pas du tout poussés à aller passer des auditions ailleurs, bien au contraire. Quel dommage : certains seraient (seront) beaucoup plus épanouis ailleurs, dans des répertoires plus contemporains et surtout dans des milieux moins fermés (et peut-être plus épanouissants, si je peux me permettre). La sécurité de l'emploi, c'est bien, mais c'est à double tranchant : il faut "en vouloir" pour percer... Ca peut en empecher certains de se donner tout le mal dont ils sont capables. Il y a de jolies carrières ailleurs... Et un danseur qui a des qualités, ce qui est le cas de tous les danseurs de cette école je crois, doit pouvoir se faire une place, Opéra de Paris ou non...
    Et c'est triste d'en voir certains ou certaines se retrouver le bac dans l'eau juste parce qu'on leur a fait miroiter une place au concours ou parce qu'on ne les a pas poussés à passer d'autres auditions. En un mot: quel gâchis...!!

  13. Amélie
    7 juillet 2011 at 16 h 08 min

    @ Tout le monde : Bon, il y a un peu deux conversations qui se téléscopent, mais le message de Libellule me fait réagir sur un point. Quel gâchis en effet pour un-e élève de l'école formé-e à Nanterre... Pour lui/elle, mais aussi pour l'Etat. La scolarité est gratuite, mais elle coûte cher aussi. Ce qui pose la question du mauvais état de la danse classique en France, alors que la formation y est excellente. S'il y avait en France, comme en Allemagne ou aux Etats-Unis, et dans une plus petite mesure en Angleterre, plusieurs compagnies classiques internationales, le problème de savoir ce que deviennent les petits rats ne se poseraient peut-être pas.  Les élèves veulent l'Opéra de Paris, parce qu'il n'y a un peu que ça (Bordeaux a beaucoup de qualités, mais ne se sont pas les mêmes moyens).

  14. Libellule
    7 juillet 2011 at 17 h 35 min

    Ah bah oui ! Bordeaux, Toulouse.... ce n'est pas Paris ! Et quid de Lyon, Marseille? Même, Marseille n'est plus ce qu'elle était il y a 20 ans...
    Dans les classées du concours externe, il y en a une qui hésite entre un CDD de 8 mois à l'opéra, et un contrat beaucoup plus joli à Bordeaux.. juste parce que ben, l'Opéra, c'est l'Opéra, et même surnu, on y fait sûrement plus de choses (ou des choses plus intéressantes) qu') Bordeaux...

    Et pardon, faute de frappe, j'ai écrit "bac dans l'eau", je voulais dire "bec dans l'eau", bien sûr.

  15. lili
    7 juillet 2011 at 23 h 00 min

    Libellule, en fait être surnu à l'opéra,ce n'est pas forcément danser, hélas (apprendre tout en se débrouillant mais ne danser que quelques fois sur 8 mois en réalité) quant à y faire des choses plus intéressantes cela reste à prouver quand on est quadrille ...
    Mais ... c'est être dans un lieu prestigieux, dans lequel on peut rester jusqu'à la fin de sa carrière, à Paris, avec un salaire cohérent.
    Ce sont juste des faits ensuite à chaque danseur de choisir sa voie quitte à y perdre une certaine sécurité et l'aura de l'ODP et peut-être à y gagner autre chose
    Dans ce monde anxiogène, prendre ce risque demande un certain courage
    Les élèves de l'Ecole n'y sont pas vraiment préparés avec l'ODP en ligne de mire c'est sans doute pour cela que les élèves du CNSM ou d'école de province postulent à l'étranger sans se poser trop de questions, puisqu'il leur apparaît que l'accès à le Grande Maison leur sera quasi impossible
    Néanmoins je connais certains garçons ex élèves de l'école non engagés dans le ballet qui sont en Angleterre, en Allemagne, en Hollande et même ... à Singapour
    Peut être ne reste-on que sur leur échec puisque l'éloignement nous empêche de suivre leur carrière au loin
    C'est à toutes ces questions qu'ils doivent répondre, vite, alors qu'ils sont encore très jeunes !

  16. Libellule
    8 juillet 2011 at 9 h 50 min

    Je partage tout à fait votre point de vue!

    En ce qui concerne les garçons auxquels vous faites référence, j'en connais aussi quelques-uns, pas tous mais certains, et ces "certains" ont l'air ravis : pleins d'entrain et très épanouis, ils ont parfois fait de fulgurants progrès depuis qu'ils ont quitté Paris ! La formation est enrichissante et ils travaillent dans d'autres directions, font aussi parfois + de scène.

    L'Ecole est une formation élististe (parce qu'au fond il ne peut pas en être autrement), et, oui très (trop?) axée vers ce concours d'entrée dans le corps de ballet. Mais la conclusion sera : à chacun de trouver sa voie, finalement !

    Quant au fonctionnement du CDB et de l'Ecole, c'est un débat sans fin....!

    (Désolée Amélie, nous polluons tes articles, nous sommes un peu loin du sujet initial là :D )

  17. Petitvoile
    8 juillet 2011 at 12 h 06 min

    Et deux nouvelles engagées du concours, la coréenne et la néo-zélnadaise-japonaise !

  18. lili
    8 juillet 2011 at 12 h 28 min

    pour nous faire pardonner
    très bel été à Amélie merci pour ce blog très intéressant que je consulte souvent
    bel été à tous également 8-)

  19. Manouche
    8 juillet 2011 at 22 h 26 min

    Effectivement, Claire n'a pas passé le prix, étant sur scène à l'Opéra de Bordeaux ce jour là! Il parait qu'elle a été une très belle vendangeuse et une willis très convaincante

  20. Amélie
    9 juillet 2011 at 18 h 55 min

    @ Toutes : Mais non, vous ne polluez pas du tout l'article. Au contraire, j'aime bien quand ça débat ! Bel été à tout le monde également. Il est rassurant en tout cas de voir que d'autres arrivent à faire de belles carrières et à s'épanouir à l'étranger. On a en effet tendance à les oublier vite.  


    @ Manouche : vous qui semblez proche de cette danseuse, je suis ravie de son engagement. Je l'avais beaucoup aimé lors des portes ouvertes, où elle dominait sa classe. J'espère qu'elle aura une belle carrière à Bordeaux. 

  21. Maelle
    11 avril 2012 at 13 h 19 min

    Dommage pour Camille de Bellefon.Je l'ai vue dans un reportage sur le cnsmdp.Elle danse très bien et doit persévérer,

  22. hello!
    16 mai 2012 at 19 h 29 min

    a l'aide!!!

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial