Sunday, Oct. 21, 2018

Concours interne de promotion 2013 : les tendances du web

Ecrit par :

1 novembre 2013

|

Catégorie :

Le Concours interne de promotion du Ballet de l'Opéra de Paris se tient en 2013 le 6 novembre (pour les danseurs) et le 9 novembre (pour les danseuses).

À quelques jours des épreuves, place comme chaque années aux pronostics de quelques blogueuses danse. Le but n'est pas bien sûr de lancer les paris, mais plutôt de voir les tendances côté public. Pour chaque catégories ont été indiqués les favori-e-s de chacune, et ceux et celles qui semblent le mieux placé-e-s pour être promu-e-s.

Les participantes cette années sont Laura (blog Les chroniques d'un petit rat parisien), Cams (blog Danse-Opéra) et moi-même.

 

Classes des Quadrilles femmes

Deux postes de Coryphées à pourvoir. Variation imposée : Célébration de Pierre Lacotte.

 

Les pronostics

Cams : Léonore Baulac est tous les ans favorite mais ne passe jamais. Elle semble avoir du mal avec l’exercice du concours. Espérons que cette année soit la bonne. Pour les autres comme pour les garçons je miserai sur une jeune. La variation imposée est incroyablement difficile. Cela risque d’être un massacre.

Laura : Léonore Baulac. Elle a droit à des rôles, je pensais même qu'elle était Coryphée ! C'est sûr qu'elle monte pour moi. Ninon Raux aussi a été pas mal distribuée, elle est assez mise en avant par l'institution.

Amélie : Léonore Baulac sans hésiter, elle est distribuée presque comme un Sujet. Mais cela fait déjà deux ans qu'elle est citée comme favorite, sans jamais arriver à concrétiser le jour du Concours. Cette année sera-t-elle la bonne pour elle ? Elle a au moins la chance d'être un peu familière de Célébration, cette variation libre devrait poser de sérieux problèmes à cette classe. Claire Gandolfi aussi est bien distribuée, tout comme dernièrement Gwenaëlle Vauthier. Mais avec seulement deux places, je ne pense pas qu'une ancienne ait ses chances. Si elle peut passer le Concours dès maintenant (dans le programme, elle est toujours indiquée en tant que stagiaire), je cite aussi Camille de Bellefon, qui a une belle présence en scène et déjà du métier.

 

Les favorites

Cams : Léonore Baulac que j’ai adoré dans La Dame aux camélias et qui a un vrai tempérament de soliste (ou au moins demi-soliste). Hanna O’Neill si elle passe le concours, sinon je n’ai pas d’autre favorite.

Laura : Léonore Baulac et Amélie Joannides. Léonore Baulac a une vraie intelligence dans sa danse, tu la vois dans le corps de ballet. Amélie Joannides est fraîche, pétillante, elle a quelque chose de la ballerine romantique. Elle serait parfaite dans le pas de deux des vendangeurs de Giselle ou dans les amies de Juliette. Je cite aussi Claire Gandolfi, qu'on a vu dans Forsythe, que j'ai trouvé assez jolie.

Amélie : Amélie Joannides a une présence lumineuse très appréciable, et une jolie technique. Je suis toujours déçue de ne pas la voir classée. Le jury trouve peut-être qu'elle est trop scolaire. C'est dommage, elle se démarque pour moi. Je cite aussi Léonore Baulac, qui a montré depuis longtemps qu'elle avait les capacités pour aller plus loin. Je suis enfin curieuse de découvrir les jeunes recrues comme Laura Bachman ou Alice Catonnet, aperçues en gala et qui ont de belles choses à montrer.

 

Classes des Quadrilles hommes

Deux postes de Coryphées à pourvoir. Variation imposée : variation du Pas de cinq (les Pierre précieuses), acte III de La Belle au Bois dormant, chorégraphie de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa.

 

Les pronostics

Cams : Il n’y a que deux postes donc je penche pour des petits jeunes. Souvent les quadrilles sont jugés sur leur prestation le jour-même. La variation imposée est hyper compliquée techniquement donc les places seront pour ceux qui s’en sortiront le mieux. Je miserai sur Germain Louvet qui doit être motivé par son prix Carpeaux puis Hugo Marchand qui est prometteur.

Laura : Je trouve globalement que les variations garçons sont techniquement très difficiles... Pour cette classe, Alexandre Labrot est très régulier, Germain Louvet aussi.

Amélie : Germain Louvet vient de décrocher le Prix Carpeaux, cela devrait plutôt le mettre en bonne position. Florent Melac ou Cyril Chokroun ont souvent droit à leurs chances dans les distributions aussi. Pourquoi pas un petit jeune comme Antonio Conforti ? Ils auront en tout cas fort à faire avec la variation imposée.

 

Les favoris

Cams : Je connais assez mal les Coryphées et ne les ai jamais vus dans des rôles donc difficile de se prononcer.

Laura : J'aime particulièrement Takeru Coste, je trouve qu'il a quelque chose de fougueux, d'artiste. Il danse, même si c'est pas toujours très propre. J'ai toujours été touchée aussi par ce qu'a fait Pierre Rétif en Concours. Il a quelque chose, une personnalité particulière... Je me souviens de sa variation de la Télévision, extrait d'Appartement de Mats Ek. J'avais été étonnée.

Amélie : J'aime bien Hugo Marchand, qui a déjà montré un certain sens du style et de belles lignes lors de son premier Concours, malgré un stress trop visible. Il a quelque chose et mériterait d'avoir sa chance. Takeru Coste a une personnalité vraiment intéressante, mais je ne suis pas sûre que l'exercice du Concours le passionne. Pas d'autre favori sinon, j'attends de voir la prestation le jour J.

 

Classes des Coryphées femmes

Deux postes de Sujets à pourvoir. Variation imposée : la Flûte, extrait de Suite en blanc, chorégraphie de Serge Lifar

 

Les pronostics

Cams : Pas mal de concurrentes intéressantes dans cette classe. Cela va dépendre de leur prestation le jour-même. Sae Eun Park qui vient d’obtenir de prix du Cercle Carpeaux si elle réitère son exploit de l’an dernier, est très bien placée. Puis Charlotte Ranson si elle ne se rate pas. Il faut bien qu’elle passe un jour !

Laura : La Flûte... accrochons-nous ! Mais je trouve que c'est une belle classe, il y a beaucouop de filles qui sont très douées. Potentiellement, elles peuvent toutes monter, elles peuvent toutes techniquement avoir le niveau le jour du Concours pour danser correctement la variation. Elles ont toutes été mises en avant dans des rôles qui leur allaient plutôt bien. Je n'ai donc pas spécialement de pronostic.

Amélie : Sae Eun Park me semble très bien partie. Elle a fait ses preuves dans des petits solos, elle reste bien distribuée... Et puis c'est une bête de concours (dans le bon sens du terme), ça ne l'impressionne pas ! Beaucoup de danseuses sont très bien distribuée en contemporain, comme Letizia Galloni, Juliette Gernez ou Charlotte Ranson, mais ça ne passe pas forcément en Concours.

Sae Eun Park

Sae Eun Park

Les favorites

Cams : Charlotte Ranson. Une danseuse avec une belle personnalité que l’on voit beaucoup et qui est toujours très intéressante. Laurène Lévy qui m’avait éblouie dans son pas de deux écossais dans La Sylphide.

Laura : Letizia Galloni, "j'over-like" (rires). Pour moi, c'est la danseuse de cette classe, c'est la plus belle. Sae Eun Park est au-dessus techniquement. Fanny Gorse a de la personnalité, elle peut proposer des choses intéressantes. Marion Barbeau est jeune mais elle s'en sort bien dans le classique. Juliette Gernez monte de plus en plus, Daphné Gestin est toujours super. Charlotte Ranson aussi a quelque chose qui me plait, qui me touche, elle est excitante. Il y a beaucoup de monde, c'est compliqué !

Amélie : J'aime beaucoup Marion Barbeau : excellente technique, belle présence, elle fait plus qu'assurer chaque fois qu'elle a sa chance. Elle était superbe en Demoiselle d'honneur en décembre dernier ! J'aime beaucoup Fanny Gorse aussi, tout comme Letizia Galloni, qui a quelque chose de particulier en scène. Sae Eun Park est indéniablement la plus brillante de sa classe, elle devrait être la meilleure dans la Flûte, mais elle me touche moins.

 

Classes des Coryphées hommes

Deux postes de Sujets à pourvoir. Variation imposée : variation de Lucien d'Hervilly du Grand pas de Paquita, chorégraphie de Pierre Lacotte d'après Joseph Mazillier et Marius Petipa.

 

Les pronostics

Cams : Hugo Vigliotti. Il est au-dessus du lot dans sa classe. Ensuite cela peut se jouer entre Maxime Thomas ou Jérémie-Loup Quer même s’ils sont passés Coryphées récemment.

Laura : Sébastien Bertaud. Je ne sais pas pourquoi il ne monte pas ! Ça suffit, il faut qu'il monte, il y a deux postes cette fois-ci, c'est son année ! Jérémy-Loup Quer a de grandes chances de monter aussi. Il est grand, beau, altier...

Amélie : Jérémy-Loup Quer est bien distribué en ce moment, il plait visiblement. Adrien Couvez, Axel Ibot ou Mickaël Lafon ont aussi régulièrement leurs chances.

Hugo Vigliotti dans Le Rendez-vous de Roland Petit

Hugo Vigliotti dans Le Rendez-vous de Roland Petit

Les favoris

Cams : Comme tous les ans Sébastien Bertaud ! Il a vraiment la personnalité pour être demi-soliste et serait à sa place chez les Sujets. De plus il danse pas mal de petits rôles, c’est ridicule de le laisser chez les Coryphées. Ensuite Hugo Vigliotti, il a un vrai tempérament d’artiste, il est un excellent interprète et technicien. Sa taille le handicape mais le fait d’être Sujet lui permettrait de danser encore plus de rôles.  

Laura : Mon chouchou absolu reste Hugo Vigliotti. Il a une personnalité incroyable, tout est beau quand il danse ! Pour moi, il peut tout danser, malgré sa taille. Puis je suis sensible à Jérémy-Loup Quer J'aime bien ce port altier un peu à la Chaillet, le genre mâle dominant ! J'aime bien ce genre de grand danseur.

Amélie : Toujours les deux mêmes, les grands oubliés du Concours : Sébastien Bertaud et Hugo Vigliotti. Je ne comprends toujours pas comment deux talents pareils, non seulement ne passent pas, mais ne sont même pas classés. Hugo Vigliotti est un superbe danseur, virtuose, avec un vrai sens du spectacle. Il est sous-utilisé ! C'est encore plus étonnant avec Sébastien Bertaud, qui finalement est plutôt bien distribué, surtout dans le contemporain. Mais ça ne passe pas en Concours. Il y a pourtant toujours montré un grand sens de l'interprétation. Allez, deux places cette année, c'est pour eux !

 

Classes des Sujets femmes

Une place de Première danseuse à pourvoir. Variation imposée : variation de Raymonda, valse fantastique, acte I de Raymonda, chorégraphie de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa.

 

Les pronostics

Cams : Une des futures Aurore. Il est évident que l’une d’elles sera Première danseuse au moment de monter sur scène. Je mise sur Amandine Albisson ou Héloïse Bourdon. Même remarque que pour les garçons, elles sont l’avenir de la compagnie chacune dans leur style. Après selon la composition du jury on n’est jamais à l’abri d’une aberration comme celle de l’an dernier avec une promotion improbable.

Laura : Le même problème incessant depuis la nuit des temps ! Si Mathilde Froustey était restée, ce devrait être à elle de monter... Aujourd'hui, je ne vois pas qui peut monter. Je les trouve toutes douées, elles ont toutes quelque chose à défendre, une personnalité intéressante. Pas mal peuvent être Première danseuse. Elles pourraient donc toutes monter... ou ne pas monter, comme ça s'est déjà passé, un match nul parce que personne ne fait la totale unanimité, et personne n'est nommée.

Amélie : Aujourd'hui, Amandine Albisson me semble la mieux placée. Elle a réussi son premier grand rôle avec La Sylphide, elle est titulaire sur La Belle au bois dormant... Stratégiquement, certains pensent toutefois que son statut de "favorite de Brigitte Lefèvre" pourrait la desservir. La promue devrait en tout cas être l'une des trois Aurore Sujets : Amandine Albisson, Héloïse Bourdon ou Laura Hecquet, même si ça me semble désormais un peu tard pour cette dernière.

amandine-albisson

Les favorites

Cams : Amandine Albisson. La catégorie des Sujets femmes fâche toujours. Elles sont plusieurs à pouvoir prétendre au poste mais ma chouchoutte est Amandine. Je la trouve belle, techniquement impeccable et interprète inspirée. Elle est très mature pour son âge et assure aussi bien en classique qu’en contemporain.

Laura : Aurélie Bellet a été sublime l'année dernière. Elle est en pleine ascension, et je pense qu'il ne faut pas la freiner dans cette progression. Et elle est solide techniquement, dans Forsythe, elle était incroyable. Sarah Kora Dayanova a une superbe personnalité et des choses à défendre, très belle dans tout ce qu'elle présente. J'adore ce qu'elle dégage. Héloïse Bourdon est pour moi froide mais elle a des qualités indéniables de grande danseuse. Peut-être Amandine Albisson, mais je ne suis pas totalement convaincue. Je n'ai pas tellement de favorite en fait.

Amélie : Éléonore Guérineau. Pour moi, c'est elle qui a le "truc en plus". Je ne pense pas qu'elle passe le Concours de toute façon, quand bien même, elle n'aurait aucune chance (et ça serait objectivement injuste, elle n'a eu aucun grand rôle pour faire ses preuves). Je serais toutefois très contente d'une promotion d'Amandine Albisson, qui a toutes les qualités d'une soliste, et même plus. Sa Sylphide montrait déjà chez elle le souci d'interpréter un personnage, de donner sa vision du rôle, de ne pas juste aligner les pas sans faute. C'est de plus une technicienne brillante, et très à l'aise dans de nombreux registres.

 

Classes des Sujets hommes

Deux postes de Premiers danseurs à pourvoir. Variation imposée : variation d'Albrecht, acte II de Giselle, chorégraphie de Jean Coralli et Jules Perrot.

 

Les pronostics

Cams : François Alu et Pierre-Arthur Raveau. Ils sont l’avenir de la compagnie. Je ne leur vois pas de concurrent sérieux.

Laura : Une place pour François Alu, c'est évident. Pour la deuxième, au vu de la variation, des garçons peuvent être étonnants. Je pense à Julien Meyzindi qui a un fort potentiel romantique. S'il ne se plante pas techniquement, je pense qu'il peut être très bien. J'ai souvent eu l'impression qu'il avait le trac les jours de concours, mais en scène je le trouve plutôt beau. Je pense que c'est quelqu'un, du fait de la variation, qui peut tirer son épingle du jeu. Idem pour Marc Moreau qui peut le faire dans le genre très romantique, ou Yannick Bittencourt.

Amélie : François Alu. Je ne vois pas comment la première place pourrait ne pas lui revenir. Il est à des années lumières des autres. Pour la deuxième place, ce n'est plus si évident que ça. Favori l'année dernière, Pierre-Arthur Raveau n'est plus si bien distribué, aujourd'hui pas plus qu'Allister Madin, Marc Moreau ou Yannick Bittencourt. Les portes sont à mon avis un peu plus ouvertes qu'on ne le croit pour cette deuxième place. Pour le public, celle classe sera peut-être la plus intéressante à regarder. La variation imposée n'est pas archi-dure, mais cette deuxième place ouvre des portes. Il devrait y avoir des prises de risques dans les variations libres, des surprises. Ce pourrait être un beau moment de danse.

 

Les favoris

Cams : François Alu, qui d’autre !! J’ai déjà misé sur sa nomination d’ici un an. Il est la future Étoile de la compagnie, personne ne peut lui passer devant. Ensuite j’aime bien Allister Madin qui est un danseur intéressant dans tout ce qu’il fait. J’aimerais le voir dans un premier rôle.

Laura : François Alu bien sûr, c'est le grand chouchou de tout le monde ! C'est même plus un chouchou d'ailleurs, on l'attend et on va être triste qu'il monte Premier danseur car on le ne verra plus en Concours (rires). Il faut qu'il monte ! Sa promotion va aussi coïncider au changement de direction, peut-être qu'on lui proposera ainsi des choses différentes, et pas seulement des rôles bondissants. Il va apporter quelque chose de différent aux autres Premiers danseurs.

Après, j'adore Allister Madin. Je trouve que c'est aussi le genre de personnage qui manque, un peu à la Alessio Carbone. Le genre de danseur sanguin, qui vont bien dans des rôles de caractère, qui s'affirment. Je ne choisis pas Pierre-Arthur Raveau. Je le trouve très beau techniquement, mais je n'ai jamais été bouleversée par ce qu'il a fait, sans doute aussi parce qu'il a dansé dans des ballets qui ne me passionnent pas.

Amélie : François Alu. À un moment, il faut arrêter avec les "Il est trop jeune" ou les "Il a le temps". Il est certes un peu chien fou, mais il est prêt à s'essayer aux grands rôles. C'est la future grande Étoile de la compagnie, il peut être soliste à plein temps dès maintenant. En plus de toutes ses qualités, il n'a pas peur de prendre des risques. Cette dernière chose manque si cruellement à la troupe en ce moment !

Pour la deuxième place, je suis partagée. Tous ces Sujets sont excellents, apportent beaucoup de choses aux ballets, assurent en scène... mais passer Premier danseur, c'est autre chose. C'est être possiblement étoilable, et les dernières promotions ont un peu oublié cet aspect-là. Je dirai donc Pierre-Arthur Raveau pour la deuxième place. Il est moins marquant artistiquement que d'autres aujourd'hui, mais il a un plus gros potentiel. Ces deux promotions mettraient un peu de panache dans cette classe des Premiers danseurs, franchement pas passionnante.

François Alu

François Alu

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(16) commentaires

  1. Cams
    1 novembre 2013 at 17 h 29 min

    C'est drôle comme chaque année nos avis se recoupent! :) En relisant ces pronostics je me suis demandé si au final le 2e poste de 1er danseur serait pourvu...

  2. Barbamama
    1 novembre 2013 at 17 h 53 min

    Voici mes pronostics! Quadrilles Femmes Sans hésiter Amélie Joannidès, superbe sur scène à chaque fois que je la vois, et ce depuis l'école de danse! Gracieuse, un joli port de tête, des bras légers, une véritable ballerine à mes yeux. Je crois que Camille de Bellefon peut passer le concours cette année, si c'est bien le cas elle a ses chances. J'aime beaucoup Alice Catonnet aussi mais je doute qu'elle soit promue cette année. Quadrilles hommes Antonio Conforti!! Superbe danseur, belle technique et vraiment prometteur ! Germain Louvet sera sûrement motivé par son prix Carpeaux. Peut-être Florent Melac. Coryphées Femmes Sae Eun Park évidemment! Sinon, même si ça devient inespéré, Eléonore Guérineau. Coryphée hommes Également Sebastien Bertaud et Hugo Viglioti qui ont l'air de faire l'unanimité côté public. Sujets Femmes J'ai toujours beaucoup aimé Charline Giezendanner, même si je ne l'ai pas vue sur scène depuis longtemps. Laura Hecquet et Sarah Kora Dayanova pourraient aussi être promues ou au moins classées. Héloïse Bourdon, je ne l'apprécie pas spécialement mais elle est régulièrement distribuée et a ses chances. Sujets hommes François Alu sans aucun doute! Je verrais bien Julien Meyzindi.

  3. Fate-biscuit
    1 novembre 2013 at 18 h 11 min

    Eh ben dans l'ensemble je suis tout à fait d'accord...Je croise les doigts et les orteils pour Léonore Baulac. Je trouvais qu'elle avait vraiment réussi sa variation l'année dernière, bien que le cygne noir ne soit probablement pas taillé pour elle. Hugo Marchand serait intéressant! J'avoue que j'avais un peu oublié Pierre-Arthur Raveau (honte sur moi...Où était-il passé?) Je ne m'exprime même pas sur François Alu, alias mon ultime chouchou que je considère comme un choix évident. Je l'encourage trèèèès fort!

  4. Estelle
    1 novembre 2013 at 20 h 34 min

    Je trouve toujours les pronostics des concours hyper intéressants. Cela me permet de découvrir plein de jeunes danseurs. Je connais mal la compagnie de Paris (à part ces étoiles, bien entendu et Alu mon chouchouuuu). Par contre en lisant cet article je me posais quelques questions : 1- En vous lisant on a l’impression que tous les membres de la compagnie ne passe pas le concours. Pourquoi ? 2- Pourquoi quand il y a peu de places, dites vous que les « vieux » n’ont pas vraiment leur chance ?

    • Fate-biscuit
      1 novembre 2013 at 20 h 43 min

      Coucou Estelle, il me semble que pour le concours interne, les danseurs ont le choix de se présenter ou non, mais je ne suis pas sûre! ^^

    • Cams
      1 novembre 2013 at 21 h 56 min

      oui les danseurs ont le choix de passer le concours ou pas. Certains sont aussi blessés à cette période. Aussi les danseurs entré dans le corps de ballet en juin ne peuvent pas passer le concours en novembre sauf si ils/elles étaient surnuméraires. Les danseurs les plus anciens ont effectivement moins de chance de passer quand il y a peu de place. C'est cruel mais un danseur de plus de 30 ans qui est toujours quadrille ou coryphée restera dans le corps de ballet toute sa carrière. Il n'évoluera pas au delà du grade de sujet. Aussi quant il y a peu de place la direction fait passer des jeunes prometteurs. Les plus anciens ont des chances d'avancement quant il y a 3 ou 4 places où l'on fait passer des jeunes et un ancien.

  5. Isabelle
    1 novembre 2013 at 21 h 00 min

    Je me lance aussi ,mais je cite uniquement mes favoris car je suis bien incapable de dire des "pronostics" ,ne connaissant pas assez bien les rouages et mécanismes secrets de cette maison.. Et en fait je m'aperçois que ce sont quasiment les mêmes que vous (le public a toujours raison ;) ?) Chez les quadrilles: on les connait moins bien mais de ce que j'ai vu en scène et en gala ,j'aime beaucoup Léonore Baulac ,magnifique dans Olympia (je pensais même qu'elle était au moins sujet) Amélie Joannidès , une véritable présence de soliste et une danse gracieuse, Hugo Marchand (je l'ai surtout vu en galas) qui est un prince en devenir. Chez les coryphées, Marion Barbeau m'avait beaucoup marqué dans la demoiselle d'honneur de Don Quichotte, et bien sur Sae Eun Park à la technique incroyable ( là aussi vu et apprécié en gala!). Sebastien bertaud que je trouve toujours plein d'esprit,original , et Axel Ibot qui est mon coup de coeur perso; et chez les sujets,ah, les sujets....pour moi Amandine Albisson est la plus prometteuse: aussi bonne en classique qu'en contemporain, une belle présence...et bien sur, comme vous tous François Alu! Ai-je besoin de justifier ce choix ;) ? et pour le 2ème poste mon coeur balance entre P-A Raveau et Fabien Reveillon...bref, j'espère que tous nos petits chouchous seront récompensés à leur juste valeurs.

  6. a.
    2 novembre 2013 at 11 h 38 min

    Je sens que ce billet sera des plus commentés... sans compter celui des résultats! ;-) tout le monde passe un peu le concours ici :) (d'ailleurs, si on commentais tous les concours de la fonction publique de la même manière, ce serait très drôle!) Une préférence toute personnelle pour Laura Hecquet (belle, fine, stylée) ET Amandine Albisson (j'ai beaucoup aimé sa sylphide) ... mais il n'y a qu'une place... pourquoi dîtes-vous que c'est trop tard pour Laura Hecquet? quel âge a-t-elle? Est-ce si handicapant? Et puisqu'il y a deux postes de premier danseur, François Alu... bon... et Allister Madin emportent mes préférences - le premier est hors catégorie et le deuxième a une énergie intéressante, qui lui donne fraicheur et style.

  7. Joelle
    2 novembre 2013 at 11 h 47 min

    Je vote aussi pour Amandine Albisson, F. Alu et A. Madin ! Egalement L. Baulac et L. Galloni. Pour les autres, j'ai plus de mal... Je ne connais pas encore bien toutes les têtes ! :)

  8. Joelle
    2 novembre 2013 at 14 h 44 min

    je m'aperçois que j'ai oublié de citer Hugo Vigliotti. Vu dans Désordres, le Rendez-Vous, la Sylphide. Il danse super bien, il a une réelle présence, mais comme déjà évoqué par nos charmantes spécialistes, sa taille doit le desservir... Dommage !

  9. licorne
    3 novembre 2013 at 4 h 47 min

    J'aime par dessus tout Héloise Bourdon qui en plus d'un indéniable talent (inoubliable en Nikiya) a la classe et l'aura d'une future très grande et mérite le poste de première danseuse, mais elle devra lutter sérieusement contre une belle concurrence et être parfaite pour dominer sa classe. Elle est aussi de loin la plus jeune de sa promotion tout comme Hugo Vigliotti, Francois Alu et Jeremy Loup Quer qui devraient s'imposer malgré tout. Cette jeune génération est vraiment à soutenir, c'est l'avenir de la compagnie .

  10. Romain
    3 novembre 2013 at 11 h 02 min

    Allez je me lance. Pour les quadrilles je les connais trop peu, voir pas du tout, mais de ce que j'ai vu d'elle dans In the Middle et La Dame, Leonore Baulac mérite de monter! Chez les coryphées j'aimerais bien voir Charlotte Ranson et Letizia Galloni promu et pour les messieurs Sébastien Bertaud et Hugo Viggliotti. Je sais qu'ils ont peu de chance, mais leurs présences chez les coryphées reste inexplicable pour moi. Quand à la classe des sujets, il est clair que chez les filles une des futures Aurore doit passer (même si on n'est pas à l'abris d'une surprise pour cette classe...), pour ma part j'ai une préférence pour Amandine Albisson que j'avais beaucoup aimé dans Le Loup. Après j'espère que les membres du jury ne la bloqueront pas pour de mauvaises raisons... Chez les hommes la promotion de François Alu parait incontestable. Pour le deuxième j'ai pas vraiment de préférence. Voilà en tous cas un sujet qui va nous occuper toute la semaine! (Et même plus)

  11. Nina
    3 novembre 2013 at 12 h 40 min

    Des pronostics assez convainquants, bien que les goûts de l'actuel Opéra de Paris soit contestables selon moi; leurs critères de décisions ne sont parfois pas ceux d'une compagnie du 21ème siècle. A TITRE D'INFO, la nouvelle direction qui entrera en fonction en 2014 pose une vision completement nouvelle sur le ballet, et promet de réformer le fonctionnement de l'Opéra en garantissant un épanouissement artistique total pour les danseurs, ce qui offre un avenir prometteur pour la compagnie. Et puis pour mes préférences, le trio Takeru Coste, Léonore Baulac et Alu qui dansent très intelligemment et qui sont toujours un délice en spectacle avec Samuel Murez. Yann Chailloux est très envoûtant. Les lignes d'Amélie Johannides me dérangent. Enfin, pour ma part, je dénigre ces enfants prometteurs qui n'ont pas tant d'expérience scénique et déplore ce choix trop souvent fait par le jury de les faire monter sous prétexte d'un CONCOURS PARFAIT mais qui en scène n'écarquilleront jamais les yeux du public.

  12. Tiphaine
    4 novembre 2013 at 11 h 48 min

    Globalement, tout le monde a les mêmes (ou presque) favoris. Après que ce passera-t-il, l'Opéra de Paris est passé maître dans l'art de nous surprendre dans ce concours (pour certaines catégories). Pour moi, ce serait: -chez les quadrilles Léonore Baulac,Amélie Joannides pour les filles; je ne connais pas assez les hommes de cette catégorie - chez les coryphées: Sae Eun Park semble bien parti pour monter cette année aussi, j'avais beaucoup aimé Emilie Hasboun et Charlotte Ranson la saison dernière, peut-être que l'une des deux montera. Chez les hommes Sébastien Bertaud, Hugo Vigliotti, Alexandre Gasse sont mes préférés. - chez les sujets, indéniablement, Amandine Albisson et François Alu!! Pour le deuxième homme, c'est plus compliqué, je dirais Raveau ou Madin Dans tous les cas, Bonne Chance à tous

    • Amélie
      4 novembre 2013 at 20 h 13 min

      @ Cams : Très juste réflexion à y réfléchir...

      @ Tous et toutes : Merci de vos pronostics ! Certains noms reviennent décidément très régulièrement, espérons que cela leur portera chance.

  13. Malteser
    5 novembre 2013 at 20 h 25 min

    Comme je ne vais voir que les filles, je vais parler des filles. Chez les quadrilles, Léonore Baulac a pour moi des chances de monter cette année. Sinon pourquoi pas Amélie Joannidès ou Alice Catonnet ? Dans les coryphés, j'aime bien Sae Eun Park. Elle a une technique incroyable. Mais j'adore Letizia Galloni. Elle a une belle technique aussi, mais elle est très expressive. Pour les sujets, c'est toujours difficile de choisir. Pour moi, ont des chances : Héloïse Bourdon, Amandine Albisson, Aurélia Bellet ou même Charline Giezendanner. C'est dur !!!!!!!!!!!!

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial