Monday, Jun. 14, 2021

Crise de la Covid 19 – Le point sur les festivals de danse 2021

Ecrit par :

19 février 2021

|

Catégorie :

L'année dernière, à la même époque, nous enchaînions les articles pour vous tenir au courant des adaptations et annulations des divers festivals de danse. Nous ne pensions pas réitérer cette année, mais la crise sanitaire joue encore les prolongations. Et alors que l'hiver arrive à sa fin, la question de la tenue, ou non, des festivals de danse au printemps et à l'été commence à se poser. La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a indiqué le 18 février sa volonté de maintenir les festivals d'été, et les mesures annoncées ne devraient pas pénaliser tant que ça les festivals de danse. Tout est encore cependant en suspens, tant que la réouverture des salles n'est pas actée. Maintient, annulation, adaptation : le point sur la situation des festivals de danse de ces prochains mois.

Dernière mise à jour : vendredi 19 février à 18h30.

Les Nuits de Fourvière

Les mesures sanitaires

Depuis novembre, les salles de spectacle restent fermées en France, et il reste peu d'espoir de les voir rouvrir au minimum au printemps. Si les compagnies peuvent adapter leur saison en cours, les festivals doivent s'organiser bien plus en amont. Le 18 février, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a indiqué plusieurs mesures pour tout faire afin d'avoir un été de festival. Pour l'instant, la mesure sanitaire annoncée est une jauge de 5.000 personnes assises au maximum, en plein air ou dans une salle. Cette mesure pourra varier, dans le bon comme dans le mauvais sens, d'ici cet été, en fonction de l'évolution de la crise sanitaire.

Pour les festivals de danse, qui sont en dessous de cette jauge et souvent en plein air, l'heure est donc plutôt à l'optimisme. Même s'il est difficile de se projeter tant que les salles n'ont pas le droit de rouvrir, et d'autant plus quand les programmations sont tournées vers l'internationale.

 

Les festivals adaptés

Les salles ne peuvent pas rouvrir ? Certains festivals s'adaptent. La 21e Biennale de danse du Val-de-Marne, qui devait se dérouler du 3 mars au 4 avril 2021, ne pourra pas ainsi accueillir le public. Elle proposera tout de même des captations de spectacles chaque mercredi, ainsi que des ateliers chorégraphiques chaque jeudi, pour maintenir tout de même un lien avec le public. Comme pour beaucoup de festivals, la Biennale de danse du Val-de-Marne maintient aussi quelques spectacles pour les professionnel.le.s, souvent des créations, pour permettre aux pièces de continuer à être programmées les saisons suivantes.

 

Les festivals qui devraient s'en sortir

Sans utiliser de boule de cristal, les festivals se déroulant en plein air devraient avoir le plus de chance de pouvoir se tenir, surtout que les jauges se situent de fait en dessous de 5.000 personnes. Cela pourrait donc passer pour Vaison Danse, qui se tient au Théâtre Antique de Vaison-la-Romaine. Idem pour les Nuits de Fourvière, à l'amphithéâtre antique de Lyon. Reste la question de la programmation et la difficulté certaine de faire venir des troupes hors de l'Europe. Les Chorégies d'Orange ont déjà ouvert leurs billetteries, avec jauge réduite, et l'on pourra y retrouver le Béjart Ballet Lausanne le 22 juillet.

 

Les festivals prévus, mais tout de même en suspens

Déjà décalée en septembre dernier, la très attendue Biennale de la Danse de Lyon est prévue du 26 mai au 16 juin. Ses spectacles se déroulent dans des théâtres fermés, la réouverture des lieux culturels devra donc être actée d'ici là. Il semble peu probable cependant que l'événement puisse se dérouler tel qu'il est prévu aujourd'hui, tant il draine de personnes - public, professionnels, compagnies - venus des quatre coins du monde. Mais sa date tardive lui permet toutefois d'espérer. Le défilé, un temps fort de la Biennale, est d'ores et déjà prévu au Théâtre antique de Fourvière, et non plus dans les rues de Lyon, le 30 mai, comme l'indique ScèneWeb.

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine Saint-Denis, prévues du 19 mai au 20 juin, devraient aussi bénéficier de dates plutôt tardives pour pouvoir espérer être données quasiment normalement.

Montpellier Danse, qui fait appel également à pas mal de troupes internationales et rassemble chaque jour beaucoup de monde, devrait aussi s'adapter. Ne serait-ce que par des jauges plus réduites et une programmation sans doute un peu différente - plus franco-française - que d'habitude. La question de l'organisation se posera aussi : la programmation est normalement annoncée début avril, mais comment prévoir la venue possible de telle ou telle troupe dès aujourd'hui ? Le festival devra sans doute faire preuve de réactivité par rapport aux différentes annonces sanitaires, qui devraient bouger et changer un certain nombre de fois d'ici cet été.

 

Les festivals annulés

Trop de contraintes, trop de problèmes de programmation... Certains festivals ont préféré jeter l'éponge.

Proche de nous, le festival DansFabrik au Quartz de Brest, qui devait se tenir du 2 au 7 mars, a préféré annuler par manque de visibilité. Idem pour le festival Sens dessus dessous de la Maison de la Danse, qui devait avoir lieu du 22 au 27 février. 

Pour cet été, Les Étés de La Danse ont aussi annulé leur édition 2021. Cette dernière devait se composer en deux temps : le Het Nationale Ballet en juillet et l'English National Ballet en septembre. Le manque de visibilité sur la possibilité de faire venir ces troupes ou non a motivé cette décision. Les Étés de La Danse reste de plus un festival sans subvention, une annulation bien en amont peut être préférable financièrement à une situation en suspens.

 



Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial