Thursday, Dec. 2, 2021

Le Temps d’aimer 2021 – Nos dix coups de coeur

Ecrit par :

11 septembre 2021

|

Catégorie :

Traditionnel ouverture de saison, le festival Le Temps d'aimer de Biarritz a lieu du 10 au 19 septembre. Un festival comme on les aime, avec une belles affiche (et beaucoup de compagnies françaises cette saison, choix prudent en temps de pandémie), des jeunes talents à découvrir et de nombreux temps de rencontres, en théâtre et en extérieur, pour un événement à la fois exigeant et populaire. Créations, spectacles, Gigabarre... Nos dix coups de coeur de cette édition 2021.

Le Temps d'aimer 2021

Malandain Ballet Biarritz - L’Oiseau de feu et Le Sacre du printemps

La saison dernière, le Malandain Ballet Biarritz avait magnifiquement ouvert ce festival et la saison avec des reprises. Place cette année à deux créations autour de Stravinski, la première par Thierry Malandain, la seconde par Martin Harriague qui se rapproche de plus en plus de cette compagnie. Deux regards neufs sur une musique intemporelle, et une troupe que l'on prend toujours autant de plaisir à suivre.

 

Les rentrées des ballets de région

Trois belles affiches à ne pas manquer, en plus du Malandain Ballet Biarritz : la très attendue création Les Ailes du désir de Bruno Bouché par le Ballet du Rhin, une belle soirée néo-classique par le Ballet de l'Opéra de Bordeaux, et la relecture réussie du Lac des cygnes par Angelin Preljocaj. Pour le dynamisme et l'excellence de ces troupes qui font la richesse du Ballet en France.  

Le Lac des Cygnes d'Angelin Preljocaj

Fordlandia de Lucia Lacarra & Matthew Golding

Les plus jeunes Balletomanes ne connaissent peut-être pas cette sublime danseuse qu'est Lucia Lacarra, Étoile au San Francisco Ballet au au Ballet de Bavière dans les années 2000 et 2010. Voilà l'occasion de se rattraper, et aux plus âgés de revoir avec plaisir cette artiste charismatique. Elle vient en duo avec Matthew Golding, avec des pièces façonnées par Anna Hop, Yuri Possokhov, Juanjo Arqués et Christopher Wheeldon. 



Il nous faudrait un secrétaire de Ambra Senatore - CCN de Nantes

On aime beaucoup la danse-théâtre de la chorégraphe italienne, moderne, burlesque, décalée. Elle propose au Temps d'aimer une création, un duo mêlant souvenirs et bribes de récits de vie.

 

Les Gigabarres face à l'Océan

Presque une institution à elles seules ! Les deux dimanches du festival, à 11h, que l'on soit amateur.rice. ou pro, tout le monde se retrouve au grand air, face à la plage et dans la bonne humeur, pour une barre classique menée par le maître de ballet du Malandain Ballet Biarritz Richard Coudray. La meilleure façon de reprendre la danse à la rentrée.

La Gigabarre du Temps d'aimer

First Last par la compagnie Attention Paillettes

Souvenez-vous : pendant le confinement, Charlotte Nopal avait mené la première barre en ligne de DALP. La danseuse n'a pas chômé pendant cette période si particulière, et présente au Temps d'aimer sa création First Last, une série dansée qui mélange performance en scène et créations vidéo. Une jeune troupe à découvrir.

 

Le Temps d’Aimer l’Océan

Soucieux de l'environnement, le festival met en place toute une série de mesures pour réduire son empreinte carbone. Et sensibilise le public et sa journée Le Temps d’Aimer l’Océan avec plusieurs performances. Dont Itsas laminak de Martin Harriague : des extraits de sa pièce Sirène (qui portait sur l'urgence écologique) dansés par le Malandain Ballet Biarritz, sur la Grande plage. À suivre aussi : un temps de réflexion "Éco-responsabilité et spectacle vivant" lors des journées pros.  

 

Les répétitions publiques

Il y en a quasiment une par jour, à l'heure du déjeuner, sur une scène posée au jardin public. On y vient, on flâne, on s'installe, et on découvre les danseurs et danseuses au travail, peaufinant les pièces présentées le soir-même ou le lendemain. De nombreux temps en plein air, que ce soient des répétitions ou des performances, sont organisés tout au long du festival dans la ville.

 

Temps avec Chrystel Guillebeaud

Danseuse et chorégraphe, Chrystel Guillebeaud fut pendant 20 ans l'une des grandes interprètes de Pina Bausch. Elle vient au Temps d'aimer pour son solo Ton Fémur chante, sur les marques du temps sur son corps, mais aussi avec un moment de rencontre avec le public dans le programme des conférences.

 

Exposition Acqua Alta : La traversée du miroir de Adrien M & Claire B

On aime beaucoup le duo Adrien M & Claire B, qui mêle danse et technologie avec surprises et poésies lors de leurs spectacles. Leur exposition est un prolongement de ce qu'ils montrent en scène. Place ici à une installation par un livre pop-up et réalité augmentée, pour se plonger dans leur univers onirique où se mélangent réel et virtuel.

 




 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial