Monday, Sep. 23, 2019

En répétition – Un avant-goût de The Seasons’ Canon de Crystal Pite

Ecrit par :

12 septembre 2016

|

Catégorie :

La chorégraphe canadienne Crystal Pite présentera à partir du 24 septembre au Palais Garnier sa nouvelle création, dans le cadre d’une soirée mixte : The Season’s Canon. Elle y travaille avec 54 danseur.se.s de l’Opéra de Paris. Le public a pu en découvrir un duo lors d’une séance de travail à l’Opéra Bastille, avec la Danseuse Étoile Ludmila Pagliero et le Premier danseur Vincent Chaillet. Sont également présent.e.s pour cette sympathique séance de travail Eric Beauchesne, collaborateur de Crystal Pite, et Caroline Beaugrand à la musique.

The Seasons’ Canon de Crystal Pite en répétition - Vincent Chaillet et Ludmila Pagliero

The Seasons’ Canon de Crystal Pite en répétition - Vincent Chaillet et Ludmila Pagliero

Clotilde Vayer introduit la répétition en soulignant le plaisir que prennent les danseur.se.s à travailler avec Crystal Pite, "une bien belle personne". Et effectivement, la répétition démontre une belle complicité entre Ludmila Pagliero et Vincent Chaillet, mais aussi entre eux et la chorégraphe. Clotilde Vayer rappelle également brièvement le parcours de Crystal Pite (qu'elle qualifie de "chorégraphe contemporaine", épithète peut-être discutable). Après avoir dansé au Ballet British Columbia, Crystal Pite a travaillé notamment chez William Forsythe, ou encore au Nederland Dans Theater. En 2002, elle a fondé sa compagnie, Kidd Pivot.

En chaussettes et jogging, Ludmila Pagliero et Vincent Chaillet répètent deux extraits de leur duo. La chorégraphie en est presque finie, et il ne reste plus à caler que des finitions, notamment en terme de musicalité. Crystal Pite donne beaucoup d’indications, montre assez peu mais Vincent Chaillet rappelle qu’elle "bouge très, très bien", tandis que Ludmila Pagliero souligne son sens du cheminement du mouvement. Au fil de la séance, les gestes deviennent plus fluides, plus intenses, provoquant l’enthousiasme du public. Ce duo semble être une exploration des relations de couple. Pour rebattu que soit ce thème dans la création néoclassique contemporaine, il est ici traité avec de belles subtilités. Le langage chorégraphique de Crystal Pite croise les influences de Wayne McGregor, William Forsythe et Jiří Kylián, tout en s’affirmant dans sa singularité. Fluide, élastique dans les passages au sol comme dans les portés, il multiplie les torsions, les élongations et les déséquilibres. De la tête, très libre, aux orteils, tout le corps twiste en permanence, y compris des pas classiques tels les tours attitudes. Les bras sont très allongés, souvent tendus loin en arrière des omoplates.

The Seasons’ Canon de Crystal Pite en répétition - Vincent Chaillet et Ludmila Pagliero

The Seasons’ Canon de Crystal Pite en répétition - Ludmila Pagliero

Crystal Pite indique aux danseur.se.s où commence le mouvement, quelle est son énergie. Pour les hommes, la musique lui a inspiré une tension vers le sol ("drop"). Très bonne pédagogue, elle a selon Ludmila Pagliero appris aux danseur.se.s comment gérer leur énergie et leur respiration afin de pousser les mouvements toujours plus loin, même lorsqu’ils nécessitent d’invraisemblables rotations ! Elle et Eric Beauchesne ont aussi beaucoup travaillé à l’aide des vidéos prises lors des répétitions, dont Vincent Chaillet loue l’utilité.

Crystal Pite nous en dit enfin un peu sur son processus de création. Elle qui avait toujours désiré chorégraphier les Quatre Saisons de Vivaldi se heurtait au poids de familiarité qu’elles ont acquises dans la culture classique, jusqu’à entendre leur retravail par Max Richter dans son œuvre Recomposed. La chorégraphe s’est alors imprégnée de la musique, imaginant des figures impossibles capables de la rendre visible, avant de créer du matériel chorégraphique en studio, sans musique. Les allers-retours entre musique et chorégraphie sont constantes dans son travail, qui prend également beaucoup en compte le langage singulier de chaque interprète. Fondé sur l’élasticité, son style chorégraphique est apte à s’agencer à la musique, qui porte en effet magnifiquement le duo présenté lors de cette séance – donnant envie de découvrir The Seasons’ Canon dans sa globalité.

The Seasons’ Canon de Crystal Pite en répétition - Vincent Chaillet et Ludmila Pagliero

The Seasons’ Canon de Crystal Pite en répétition - Vincent Chaillet et Ludmila Pagliero

 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial