Tuesday, Jun. 18, 2019

2ème Biennale Internationale des Arts du Cirque de Marseille – La diversité pour ligne directrice

Ecrit par :

14 janvier 2017

|

Catégorie :

Avec 59 compagnies, 63 spectacles dont 26 en création, 260 représentations, 27 villes de la Région PACA participantes, 100 000 spectateurs et 500 programmateurs attendus... La Biennale Internationale de Marseille, qui se déroule du 21 janvier au 19 février 2017, est le plus grand festival de cirque contemporain au monde. Organisée par Raquel Rache de Andrade et Guy Carrara, co-directeurs d'Archaos, elle a pour ligne directrice la diversité des disciplines, des esthétiques, des publics. Parcours guidé et subjectif dans une vaste programmation.

Affiche de la 2ème Biennale Internationale des Arts du Cirque

 

Quel Cirque ! Le week-end d'ouverture

Les 21 et 22 janvier, la Biennale s'ouvre en fanfare avec un week-end exceptionnel à la Friche Belle de Mai. Spectacles, expositions, ateliers cirque et sport sont prévus sous la haute surveillance bienveillante du Monsieur Loyal de l'événement, Alain Reynaud alias Félix Tampon.

 

Installations de Johann Le Guillerm

Artiste incontournable et inclassable, Johann Le Guillerm poursuit depuis de nombreuses années la même recherche, entre science et poésie, autour du point : d'attraction, d'équilibre, commun... Avec Installations, il ouvre au public, de manière ludique et interactive, son laboratoire, empli d'objets insolites. Les imaginographes, étranges machines-outils, se regardent, se touchent et s'éprouvent. L'Observatoire est le lieu où "se testent de nouvelles manières de penser ce qui nous entoure". Les Imperceptibles s'inspirent des mouvements et énergies de la nature. La motte, enfin, est une drôle de planète herbue, en révolution permanente.

Du 21 janvier au 19 février au 4ème étage de la Tour et au Panorama

Installations de Johann Le Guillerm

Fugue Trampoline - Variation numéro 4 de Yoann Bourgeois

Créé en 2010, Fugue Trampoline ne cesse de se métamorphoser, sans jamais perdre de son envoutante aura. L'idée de départ en est le point de suspension, terme de jonglage qui désigne l'instant fugitif où un objet atteint son apogée avant de débuter sa chute. Sur une scène munie d'un trampoline et d'un escalier blanc se dessinant sur l'horizon, Yoann Bourgeois entreprend de rendre perceptible ce point, de dilater le temps. De la poésie pure.

Le 21 janvier Cour Jacobin

 

À voir également Diktat de Sandrine Juglair, intense solo de mât chinois, Sabordage ! de la Mondiale Générale, "pièce courte pour quatre acteurs acrobates où il est question d'équilibre et de situations absurdes", 5 jours à l'épreuve du hasard avec des étudiants du Cnac et des élèves de la Piste d'Azur, Cave Canem d'Azeïn, face-à-face entre quatre circassiens, un percussionniste et un chien et enfin Derby de Colokolo Cirque & Rue, inspiré du monde du football.

 

 

Le Village Chapiteaux

Installé sur les plages du Prado, face à la mer, le Village Chapiteaux est la clé de voute du festival. Il est composé de quatre chapiteaux dont 3 dédiés aux spectacles et un aux ateliers, et du Magic Mirror, café et espace de restauration qui propose tous les week-ends de petites formes impromptues à l'issue des représentations.

 

Secret (Temps 2) de Johann Le Guillem

Outre ses Installations, Johann Le Guillerm se propose de rejouer son indispensable Secret, qui évolue et triomphe depuis 2002. Tentant de dompter les sculpturaux agrès qu'il crée, il se joue des équilibres instables. "Un Secret qui se (re)crée année après année pour dresser une cartographie d'une planète sans lieu mais aux perspectives sensibles et utopiques infinies".

Du 26 janvier au 18 février au Village Chapiteaux

 

Sous la toile de Jheronimus des Colporteurs

Depuis 20 ans et leur premier spectacle Filao, Les Colporteurs, sous la houlette du couple Agathe Olivier et Antoine Rigot, séduisent les foules. Le fil sous la neige a fait le tour du monde, Le Cirque du Soleil les a invité en 2011 à concevoir un numéro. Ils présentent aujourd'hui Sous la toile de Jheronimus, leur toute nouvelle création. À leur manière poétique, qui mêle fil de fer et autres disciplines, ils proposent "une divagation acrobatique, visuelle, théâtrale et musicale à travers le triptyque Le jardin des délices de Jérôme Bosch".

Du 26 janvier au 5 février au Village Chapiteaux - Création

Sous la toile de Jheronimus des Colporteurs

À voir également Steam par le Cirque Electrique, un "Cirk n'roll Animal", Traits d'union par L'envolée du cirque où deux duos d'acrobates se lient à un duo de musiciens, ainsi que sept créations. Rira bien qui rira le dernier de L'apprentie compagnie est une conférence sur le rire donnée par une femme clown, Benja de la Cie Borogodo l'histoire d'un adolescent brésilien qui rencontre le cirque, Triiio / Fritz, Piola, Felix des Nouveaux Nez & Cie laisse surgir l'imprévu entre trois clowns et quatre langages. Dans En attendant la suite de La main s'affaire, mains à mains, portés et acrobaties dessinent "un monde trashy-comique", Boulevard Conakry du Terya circus nous vient de Guinée et s'inspire du marché de Conakry et Rastros du Circo Crescer e Viver "raconte des chemins parcourus de génération en génération". A - Tripik du Cirk VOST, enfin, confronte chants, acrobaties et techniques de clown dans une bataille illusoire.

 

 

Le festival des Arts du Geste, Les Elancées

Fondé en 1999 à Istres et mêlant danse contemporaine et arts circassiens, ce festival dans le festival se déroule du 1er au 12 février dans les environs de Marseille.

 

Réversible des 7 doigts de la main

Les irrésistibles 7 doigts de la main et leur fameux "cirque à échelle humaine" sont doublement présents aux Elancées. Avec Triptyque, dans lequel ils s'associent à trois chorégraphes : Marie Chouinard, Victor Quijada et Marcos Morau, mais aussi avec leur dernière création, Réversible, qui mêle aux arts de cirque théâtre, musique et danse pour mieux remonter le fil du temps et "rendre hommage à cette génération qui a forgé le monde dans lequel nous vivons".

Le 7 et le 8 février au Théâtre de l'Olivier, Istres - Création

 

Hakanaï de la Cie Adrien M / Claire B

Les spectacles et installations de la compagnie de Claire Bardainne et Adrien Mondot font du numérique un art sensible et vivant, qui place le corps et l'humain au cœur. Ce sont eux qui sont à la manœuvre de l'époustouflant Pixel de Mourad Merzouki. Dans Hakanaï, qui en japonais définie ce qui est impermanent, fragile, transitoire, une danseuse évolue dans un cube d'images virtuelles qui interagissent avec elle. Les images sont animées en direct sur une partition sonore elle aussi jouée live.

Le 4 février au Théâtre de l'Olivier, Istres

 

À voir également le charmant Halka du Groupe acrobatique de Tanger, Le Bal à Boby, un "délire musical" de la Cie ngc - 25 Hervé Maigret dans le monde de Boby Lapointe, et de nombreux autres spectacles.

 

 

Mais encore

Dans cette programmation absolument foisonnante et qui déborde de réjouissances, deux spectacles encore, parmi tant d'autres, pour dire la diversité des formes.

 

Bestias de la Baro d'Evel Cirk Cie

Cirque poétique mêlant acrobates et équidés, la Baro d'Evel Cirk Cie met la musicalité, le voyage, l'intime et l'absurde au centre de ses créations. Son dernier opus, Bestias, qui a triomphé en 2015 à La Villette, conte le parcours d'une tribu composée d'hommes et de femmes, de chevaux et d'oiseaux, dans un processus exutoire, des réactions en chaîne, de multiples transformations.

Du 28 janvier au 1er février à La Garance, Cavaillon et du 8 au 12 février à La Passerelle, Gap

 

Traversée de Basinga

Basinga est un "collectif relié autour de l'art du Funambule" qui revendique les déséquilibres, ceux qui nous font avancer, jeter des ponts vers l'autre. Pour Tatiana-Mosia Bongonga, le fil est un sol et l'envol ne peut advenir que si l'on s'enracine et s'entraide. À l'heure où retentit la sirène des pompiers, elle traversera le chemin tracé d'un fil sur le Parvis de l'Opéra, "tendu par nos forces unies".

Le 1er février sur le Parvis de l'Opéra, Marseille

Tatiana Mosia Bongonga du collectif Basinga

 

Tous les autres spectacles, ateliers, stages, expositions, ainsi que les dates, horaires, informations pratiques et réservations sont à retrouver sur le site de la Biennale. La Biennale internationale des arts du cirque de Marseille Provence-Alpes-Côte d'Azur est soutenue par la Fondations BNP Paribas.

 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial