Tuesday, Oct. 23, 2018

Saison 2017-2018 – Le Ballet Ballet Nice Méditerranée

Ecrit par :

4 septembre 2017

|

Catégorie :

Sous la direction d'Éric Vu-An depuis plusieurs années, le Ballet Ballet Nice Méditerranée continue sa jolie programmation, entre ballets classiques et oeuvres néo-classiques, avec une touche de contemporain. La compagnie propose une saison 2017-2018 variée et plutôt ambitieuse, malgré son petit effectif. Une troupe à découvrir et encourager. 

 

Programme Éric Vu-An/Scarlett/Nacho Duato par le Ballet Nice Méditerranée

Le Ballet Nice Méditerranée démarre sa saison par un programme qui représente bien son répertoire à la fois varié et ambitieux, notamment pour une petite troupe en terme d'effectif. La soirée comprend le divertissement de Coppélia créé par le directeur de la troupe Éric Vu-An, Vespertine par le jeune et talentueux Liam Scarlett pour une veine plus néo-classique, et Gnawa de Nacho Duato pour terminer par une belle touche de contemporain.

Les 15 et 16 septembre 2017, deux représentations au Théâtre de Verdure

Coppélia d'Éric Vu-An - Ballet Nice Méditerranée

Programme Béjart/Vesak/Balanchine/Cannito

Voilà un beau programme montrant la diversité de la danse néo-classique. Place d'abord à Maurice Béjart pour sa pièce Cantate 51, inspirée par la musique de Bach sur l'Annonciation. Puis le Belong pas de deux de Norbert Vesak, extrait de son ballet What to Do Till the Messiah Comes. La compagnie propose ensuite le brillant, virtuose et éclatant Allegro Brillante de George Balanchine. L'humour termine la soirée avec Viva Verdi de Luciano Cannito, où le vocabulaire académique se mêle à l’univers de John Travolta et Kill Bill.

Du 13 au 21 octobre 2017, six représentations à l'Opéra Nice Côte d'Azur

 

Roméo et Juliette / La Sylphide

La troupe propose une soirée mixte classique narrative, composée de deux pièces à l'esprit bien différent. D'abord le Roméo et Juliette de Serge Lifar, plus vu sur une scène française depuis bien longtemps, l'un des emblèmes du "style Lifar" et sa danse néo-classique. Puis La Sylphide dans la version d'Auguste Bournonville, ballet à la fois charmant et mélancolique, entre la vie de village au premier acte et la mystérieuse forêt des sylphides du deuxième, représentatif là encore de l'école danoise bien particulière. Un beau programme pour les Fêtes de fin d'année. 

Du 23 au 31 décembre 2017, sept représentations à l'Opéra Nice Côte d'Azur. Orchestre Philharmonique de Nice, direction musicale David Garforth. 

La Sylphide d'Auguste Bournonville - Ballet Nice Méditerranée

Programme Robbins/Araiz/Rhoden

La compagnie reprend pour le printemps En Sol de Jerome Robbins, ballet charmant et plein d'humour sur la vie et les amours de baigneurs et baigneuses de la Côte d'Azur, la troupe est dans son univers. Place ensuite à la relecture de Petrouchka d'Oscar Araiz, qui s'inspire de la partition de Stravinsky et de l'héritage des Ballets russes pour transposer ce ballet à la fin du XXe siècle. Enfin Verse Us de Dwight Rhoden, ancien danseur d'Alvin Ailey, propose une danse classique mais libre, pour un ballet brillant et résolument moderne. 

Du 13 au 18 avril 2018, huit représentations à l'Opéra Nice Côte d'Azur

En Sol de Jerome Robbins - Ballet Nice-Méditerranée

Programme Cannito/Rhoden

Pour finir sa saison, le Ballet Nice Méditerranée reprend Viva Verdi de Luciano Cannito et Verse Us de Dwight Rhoden dans le joli cadre du Théâtre de Verdure.

Les 29 et 30 juin 2018, deux représentations au Théâtre de Verdure

 

Toute la saison 2017-2018 du Ballet Nice Méditerranée et les informations pratiques sont à retrouver sur le site de Opéra Nice Côte d'Azur

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial