Tuesday, Oct. 23, 2018

Gala hommage à Rudolf Noureev – 6 mars : qui et quoi voir danser sur scène ?

Ecrit par :

15 janvier 2013

|

Catégorie :

2013 est une double-année anniversaire de Rudolf Noureev, marquant les 20 ans de sa mort et les 75 ans de son anniversaire de naissance. C'est plutôt cette date que le Ballet de l'Opéra de Paris a voulu fêter, en programmant un gala Hommage à Rudolf Noureev le 6 mars prochain au Palais Garnier (le danseur est né le 17 mars).

Danseur de génie, Rudolf Noureev a marqué l'histoire du Ballet de l'Opéra de Paris en dirigeant la compagnie pendant plusieurs années, en faisant éclore toute une génération d'Étoiles et en remontant pour elle de nombreux ballets classiques. Encore aujourd'hui, 20 ans après sa mort, la plupart des ballets de répertoire sont dansés à Paris dans la version de Noureev. Bonne ou mauvaise chose ? L'héritage du danseur sur la compagnie est toujours un débat, que je vous laisse le soin de le mener si vous le souhaitez en commentaire. N'ayant pas vraiment connu cette période, il m'est difficile d'y avoir un vrai regard.

Restons donc sur des considérations pratiques, avec le programme de ce fameux gala hommage du 6 mars. L'idée est on ne peut plus simple : redonner un extrait de chaque ballet chorégraphié par Noureev au répertoire de l'Opéra de Paris, dansés par toutes les Étoiles de l'institution et l'École de danse. Les distributions sont bien sûr à prendre avec prudence, toujours soumises à des changements de dernière minute.

Palais-Garnier_Salle.jpg

Introduction

Photos sur la musique de la Polonaise du Lac des Cygnes.

 

Casse-Noisette

- Les Enfants (les élèves de l'École de Danse de l'Opéra de Paris).

- Pas de deux  : Myriam Ould-Braham (Clara) et Christophe Duquenne (le Prince).

 

La Belle au Bois dormant

L'Adage à la Rose : Aurélie Dupont (Aurore) et quatre Princes ( Audric Bezard, Vicent Chaillet, Stéphane Phavorin et Alessio Carbone).

 

Cendrillon

Pas de deux : Marie-Agnès Gillot (Cendrillon) et Florian Magnenet (l'acteur-vedette).

 

Don Quichotte

- Le Fandango : Eve Grinsztajn (la Danseuse de rue) et Vincent Chaillet (Espada).

- Pas de deux : Ludmila Pagliero (Kitri) et Karl Paquette (Basilio).

 

Raymonda

Variation de l'acte III, la Claque : Isabelle Ciaravola (Raymonda).

 

Le Lac des Cygnes

- Pas de deux du Cygnes Blanc : Emilie Cozette (Odette) et Hervé Moreau (Siegfried).

- Pas de trois du Cygne Noir : Dorothée Gilbert (Odile), Mathieu Ganio (Siegfried) et Benjamin Pech (Rothbart).

 

Roméo et Juliette

- Pas de deux : Lætitia Pujol (Juliette) et Nicolas Le Riche (Roméo).

 

Manfred

- Solo : Mathias Heymann

 

La Bayadère

- Les Ombres : Agnès Letestu (Nikiya), Stéphane Bullion (Solor) et le corps de ballet.

La musique sera jouée par l'Orchestre Colonne, sous la direction musicale de Fayçal Karoui.

 

Pas de surprise pour cette programmation, mais tout de même de beaux moments en perspective : Myriam Ould-Braham en Clara, l'adage à la Rose d'Aurélie Dupont (préambule à une éventuelle reprise de rôle en 2013 ?), la Claque d'Isabelle Ciaravola... Et le marathon DQ qui continue encore un peu pour Ludmila Pagliero et Karl Paquette. Je reste aussi curieuse de voir l'extrait de Manfred, ballet créé en 1979, remonté en 1986, et je crois plus donné depuis.
Réservation

C'est là que ça devient drôle (ou pas) : personne n'en sait rien. Il n'y a en tout cas rien en vente sur le site de l'Opéra, et aucune date d'ouverture de billetterie. S'agissant d'une soirée AROP, vous pouvez contacter l'association, même si vous n'êtes pas membre. Si vous êtes abonné-e-s à l'Opéra de Paris, le service abonnement devrait aussi avoir quelques places à vendre. Quant aux communs des mortels... guettez sur le site pour d'éventuels retour (il n'est même pas possible d'en vendre sur le site d'échange officiel).

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(13) commentaires

  1. a.
    15 janvier 2013 at 15 h 08 min

    Whaou! franchement, si c'était possible... je prendrais mes places tout de suite.

    Dupont dans l'adage à la rose... oui oui! et Ould Braham en Clara - un souvenir mémorable... et Letestu... et la claque de Ciaravola... et Pujol/Leriche... euh, ça semble aussi un hommage aux belles étoiles partantes (snif), non?

    ça promet.
enfin si on trouve des places...
(je n'ose imaginer le prix - arg...) (mais pourquoi une seule soirée? pourquoi pas cinq ou six? ou deux ou trois? au moins...)

  2. Estelle
    15 janvier 2013 at 16 h 08 min

    Idem pour moi ! Tout me fait envie. Dommage qu'il ne soit pas possible d'avoir des places :cry:

  3. Sissi
    16 janvier 2013 at 10 h 12 min

    Le programme fait en effet rêver ! Mais comment faites-vous pour avoir toutes ces informations alors qu'il n'y a rien sur le site de l'opéra ? Merci en tout cas de nous les faire partager.!

  4. Joelle
    16 janvier 2013 at 14 h 20 min

    Waouh quel programme !!!
    Je pense qu'il faut continuer à guetter régulièrement les éventuelles évolutions du site de l'Opéra... ou bien faire le siège de l'AROP.... ;)

  5. Alice
    16 janvier 2013 at 18 h 48 min

    Très intéressant mais toujours la même question: comment réserver? C'est à se demander si on est face à un Opéra National supposé accueillir un public ou au siège des services secrets :roll: .

  6. Armelle
    17 janvier 2013 at 15 h 07 min

    En tant qu'abonnée à l'opéra, j'ai reçu un courrier au mois de juin dernier pour expliquer que les réservations pour les soirées de Noureev et du tricentenaire de l'école de danse seraient limitées à 2 places maximum par abonné. Les réservations étaient ouvertes dès juillet. J'imagine qu'il ne doit plus en rester beaucoup :cry:

  7. Amélie
    17 janvier 2013 at 17 h 41 min

    @ A. : Les prix sont normaux, sans surtaxe. Le plus dur est en fait d'en trouver ;) L'idée du gala était justement d'en faire un événement exceptionnel, donc de ne le donner qu'une fois. 


    @ Estelle : A mon avis, il y aura des retours une semaine avant... Allez voir directement auprès de l'AROP sinon, même si vous n'êtes pas membre.

    @ Sissi : Ce sont des infos donnés par le service presse, je n'ai pas eu à faire grand chose. ;)

    @ Joëlle : On peut s'attendre à tout avec l'Opéra ! 

    @ Alice : Les services secrets, c'est exactement ça... Tout comme les distributions, j'ai toujours l'impression qu'il s'agit d'un secret d'Etat... La billetterie est l'un des gros point noir de l'Opéra, et le manque d'organisation pour ce gala est tout de même énorme. 

    @ Armelle : Oui, j'avais eu connaissance de ce système, qui a permis à pas mal de gens d'avoir des places, mais qui met aussi de côté toute personne "lambda", qui n'a aucun moyen de réserver. Toutefois, il me semble que le service abonnement ne vende pas les petites places à 10/12 euros, elles doivent bien être quelque part. Du côté de l'AROP en tout cas,  cette soirée n'est pas complète.

  8. Colette
    18 janvier 2013 at 19 h 19 min

    Savez-vous si ce gala sera filmé (et peut-être retransmis à la télévision ou au cinéma par la suite) ?

    Merci d'avance... :)

  9. Amélie
    21 janvier 2013 at 19 h 06 min

    @Colette: Pas à ma connaissance malheureusement.

  10. clem
    22 janvier 2013 at 0 h 01 min

    Ro lala... obtenir des places c'est du domaine de l'impossible n'est-ce pas.. ? :cry:

  11. Joelle
    2 mars 2013 at 10 h 05 min

    J'ai une question : si la charmante Myriam attend un heureux événement, elle risque de ne pas être là le 6 mars ???

  12. Lola
    6 mars 2013 at 18 h 56 min

    Bonne soirée ce soir Amélie, on attend le compte-rendu, à défaut de pouvoir y être.. !

  13. Joelle
    7 mars 2013 at 7 h 57 min

    Superbe soirée, pleine d'émotion, avec une pluie d'étoiles sur la scène... Des moments plus forts que d'autres, notamment M. Heymann et son retour sur scène, et le duo magnifique N. Le Riche et L. Pujol. J'ai vu les caméras qui filmaient ! DVD à prévoir sans doute....

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial