Monday, Sep. 23, 2019

La vidéo-danse du jeudi S03 EP06

Ecrit par :

16 décembre 2010

|

Catégorie :

Cette semaine, restons dans l'actualité, et partons au coeur du Lac des Cygnes, dans sa version signée Noureev pour le Ballet de l'Opéra de Paris.

Cet extrait est l'un de mes passages préférés, le pas de deux de l'acte II, avec 32 cygnes comme étrange décor humain.

Au départ, je voulais le pas de trois du troisième acte, qui me semble l'extrait le plus représentatif de la vision de Noureev de ce ballet. Et puis je ne l'ai pas trouvé. Je me suis rabattue sur ce deuxième acte. 

Siegfried a retrouvé Odette. Apeurée au départ, elle se laisse difficilement approcher, mais se laisse convaincre petit à petit. Et ils se retrouvent véritablement sur le duo violon-violoncelle. 

Pourquoi cet extrait est mon passage préféré, toute version confondue, du Lac des Cygnes ? Parce que c'est beau, tout simplement. Ce pas de deux, c'est l'un des chef d'oeuvres du ballet classique. La technique purement académique est mise au service de l'émotion pure, et la chorégraphie fait corps avec la musique. Le prince, cette princesse-cygne, ses 32 suivantes... Il y a quelque chose dans ce deuxième acte, qui tient à fois de la magie, de l'étrange, de l'émotion, quelque chose de très particulier et d'assez inexplicable qu'on ne retrouve pas ailleurs. 

Odette : Agnès Letestu, qui n'a jamais aussi bien portée son surnom de Reine Agnès que dans ce Lac
Siegfried : José Martinez
Compagnie : Ballet de l'Opéra de Paris
Cho­­­­­­­ré­­­­­­­gra­­­­­­­phie : Rudolf Noureev, d'après Marius Petipa
Musi­­­­­­­­que : Piotr Ilitch Tchaïkovski

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial