Sunday, Dec. 8, 2019

Poisson d’avril ! Le Ballet de l’Opéra de Paris renommé le Ballet Millepied ?

Ecrit par :

1 avril 2015

|

Catégorie :

EDIT 2 avril : Il s'agit bien entendu d'un Poisson d'avril ! Rien n'est vrai dans cet article.

 

Le Ballet de l'Opéra de Paris pourrait-il être renommé le Ballet Millepied ? Depuis que Benjamin Millepied a pris la direction de la troupe parisienne, l'idée serait sérieusement dans l'air. Un comité de réflexion se serait ainsi réuni au ministère de la Culture depuis novembre. Piloté par deux instances paritaires et trois représentants des régions, ce comité aurait rendu il y a peu ses conclusions. Et le Ballet de l'Opéra de Paris pourrait ainsi bien changer de nom.

La ministre de la Culture Fleur Pellerin soutiendrait cette idée d'appeler la troupe parisienne le Ballet Millepied. "Temple de la culture et des arts, miroir de notre passé, le Ballet de l'Opéra de Paris doit aussi aller vers l'avenir et conquérir les publics de tous horizons. Ce joyau de notre patrimoine est également un outil formidable pour étendre l'éclat de l'art chorégraphique français à l'étranger". Cette idée, qui peut paraître surprenante, ne ferait en fait que reprendre ce qui s'est passé pour les Centres chorégraphiques nationaux. Certains ont en effet pris le nom de leur chorégraphe-résident, comme le Ballet Preljocaj (CCN Aix-en-Provence) ou le Malandain Ballet Biarrtiz (CCN Biarritz).

Car s'appeler Ballet Millepied ne serait pas qu'un changement de nom pour le Ballet de l'Opéra de Paris. Il s'agirait aussi d'assoir les chorégraphies de Benjamin Millepied et de leur donner une véritable place d'importance dans le paysage chorégraphique français et international. La troupe devrait ainsi proposer chaque année au moins deux nouvelles créations de Benjamin Millepied. Et lorsque ses danseurs et danseuses seraient invité-e-s à l'étranger, ils devraient choisir en priorité des œuvres et/ou créations de leur directeur. Dorothée Gilbert et Audric Bezard ont ainsi dansé un extrait d'Amoveo lors d'un gala à Londres, tout comme deux solistes lors du spectacle de clôture du Festival de ballet du Mariinsky, il y a 10 jours.

Des créations supplémentaires donc, qui demanderaient forcément un certain budget. Sujet tabou en ces temps de restrictions de subvention ? Le ministère de la Culture se serait montré favorable à ce projet, souhaitant ainsi "faire connaître ce grand chorégraphe à tous les publics et garder cet éclectisme du spectateur-rice si représentatif de l'Opéra de Paris". Néanmoins, des associations avec le privé seraient à demi-mot les bienvenues. Un accord avec la marque Uniqlo devrait ainsi être signé pour s'occuper des costumes pour les dix prochaines créations.

Le ministère de la Culture souhaiterait aussi aider les CCN et ballets nationaux à diffuser les œuvres de Benjamin Millepied en province. Des subventions pourraient être accordées pour remonter des ballets du chorégraphe, et "faire ainsi vivre et revivre ce qui fait le fondement de notre patrimoine chorégraphique", selon un conseiller de la ministre. "Ces œuvres, celles du seul chorégraphe que nous connaissons rue de Valois, doivent être protégées".

La question de la formation serait aussi en réflexion. Pour préparer au mieux les futurs danseurs et danseuses à leur avenir professionnel, des ateliers de répertoire Millepied devraient être mis en place dans les deux CNSM. Des cours d'initiation devraient aussi voir le jour dans tous les CRR de France. La date du 1er avril 2016 serait déjà retenue pour un grand spectacle commun. Avec au programme une nouvelle création de Benjamin Millepied, sur une œuvre de Philip Glass spécialement composée pour l'occasion : Songs of the fish.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(7) commentaires

  1. clecle
    1 avril 2015 at 10:24

    Joli poisson d'avril. Belle tradition de DALP.

  2. ZogZog
    1 avril 2015 at 11:37

    C'est gros mais merci =)

  3. ap
    1 avril 2015 at 12:27

    au secours...

  4. Bernard-Bonnefoy
    1 avril 2015 at 14:16

    On ne sait jamais ! Même un poisson d'avril peut devenir réalité et celle-là serait peu réjouissante, voire bien inquiétante, quelles que soient les qualités (de communiquant surtout) de M.Millepied.

  5. Math
    1 avril 2015 at 14:24

    Oui mais que dirait BL de tout ça? J'attendais son imitation avec impatience comme tous les ans ;)

  6. Muad
    1 avril 2015 at 15:47

    Rooo, vous m'avez fait très peur là...

  7. BERTHELO PRIVE JOSIANE
    1 avril 2015 at 16:13

    Ouf j'ai eu très peur en lisant cet article tout comme celui qui circule sur Facebook d'interdire les pointes. J'avais oublié vu mon âge les farces de 1er avril. J'espère de tout cœur que c'est bien un poisson de 1er avril sinon .....

Réagissez

Répondre à Bernard-Bonnefoy Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial