Tuesday, Oct. 23, 2018

Les Étés de la Danse invitent le New York City Ballet… et lancent un appel aux dons

Ecrit par :

8 novembre 2013

|

Catégorie :

Les Étés de la Danse, festival de danse parisien qui se tient chaque juillet, invite en 2014 le San Francisco Ballet. Cette édition marquera les dix ans de ce festival, qui a su s'imposer comme un événement incontournable de la danse, et même indispensable en ces disettes culturelles estivales.

Le festival a révélé les troupes invitées pour les prochaines éditions, qui viendront en majorité des États-Unis. En 2015, l’Alvin Ailey American Dance Theater fera ainsi son retour au Théâtre du Châtelet (là où se tiennent chaque année Les Étés de la Danse). Cette compagnie a déjà été invitée trois fois, et a systématiquement fait salle comble. Mais c'est sûrement la troupe invitée en 2016 qui devrait le plus intéresser les habitués, puisque le festival annonce la venue du New York City Ballet. Troupe rare en Europe (sa dernière tournée française remonte à 2008), le New York City Ballet a été fondé par George Balanchine. Elle reste la troupe emblématique de la danse américaine, et dépositaire des oeuvres des deux grands maîtres américains, Balanchine et Jerome Robbins.

En 2017, Les Étés de la Danse devraient inviter le Joffrey Ballet, troupe phare de Chicago. Pour 2018 et 2019, le Houston Ballet et le Het Nationale Ballet (troupe de danse classique qui monte en Europe) ont été sollicités.

Le programme des années à venir s'annonce donc réjouissant. Les Étés de la Danse sont pourtant en difficulté. Sans aucune aide publique, le festival subit les effets de la crise. Les organisateurs ont donc décidé de lancer un appel aux dons, au public nombreux et fidèle du festival. Tout le monde peut aider, le premier montant s'élevant à 10 euros. Tous les détails sont à retrouver sur le site des Étés de la Danse.

Unique en France, Les Étés de la Danse est le seul festival qui invite chaque année une ou deux grandes troupes internationales de danse, pendant presque un mois. Cette longue durée permet au public de découvrir en profondeur ces compagnies, leur répertoire et leurs danseurs et danseuses. C'est aussi un festival proche des spectateurs et spectatrices, multipliants cours, rencontres et répétitions publiques, tout en gardant des tarifs abordables. C'est enfin l'un des rares événements culturels à se tenir après le 15 juillet, évitant à la capitale de sombrer dans un désert culturel estival.

Les-etes-de-la-danse-2013

Je garde personnellement plusieurs excellents souvenirs de danse grâce aux Étés de la danse : l'enthousiasmant Don Quichotte du Ballet de Cuba, la soirée des légendes réunissant Mikhaïl Baryshnikov et Ana Laguna, la découverte du Ballet de Novossibirsk, de l'Alvin Ailey American Dance Theater ou de la Paul Taylor Dance Company, et en point de mire les trois semaines géniales à voir danser le Miami City Ballet.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. Joelle
    11 novembre 2013 at 12 h 58 min

    Don effectué ! :)

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial