Thursday, Dec. 5, 2019

Les étoiles pour le Japon : programme complet

Ecrit par :

17 mai 2011

|

Catégorie :

Comme annoncé il y a quelques semaines, un grand gala réunissant de nombreuses étoiles internationales se tiendra le 31 mai au Palais des Congrès de Paris. Intitulé Les Etoiles pour le Japon, ce spectacle a lieu en faveur des sinistré-e-s du Japon, et les bénéfices de cette soirée seront reversés à la Fondation de France.

La liste des invité-e-s, très alléchantes, était déjà parue. Voici désormais le programme complet (susceptible de modifications de dernières minute, bien entendu), tout aussi attrayant.

etoilespourlejapon.png

Carlos Acosta (Royal Ballet)
Two de Russell Maliphant, musique d'Andy Cowton.
Tiens, la même chose que ce qu'a dansé Sylvie Guillem pour le gala Hope Japan au Théâtre des Champs-Elysées il y a quelques mois. J'avoue ne pas avoir été subjuguée par l'oeuvre, mais je suis prête à tout pour voir danser "en vrai" Carlos Acosta. 

Ashley Bouder (New York City Ballet) et Jason Reilly (Ballet de Stuttgart)
Pas de deux du Corsaire de Marius Petipa, musique Adolphe Adam.
Petits cris hystériques.

Jiri Bubenicek (Ballet de Dresden) et Otto Bubenicek (Ballet de Hambourg)
Les Indomptés de Claude Brumachon, musique de Wim Mentens.
J'avoue, je n'ai jamais vu danser aucun des frères Bubenicek. J'imagine que ce duo doit être quelque chose qu'ils ressortent à chaque gala. Quelqu'un connaît le chorégraphe ?

Mikhail Kaninskin et Elisa Carrillo Cabrera (Ballet de l'Opéra de Berlin)
Grand Pas de Deux de Christian Spuck, musique de Gioachino Rossini.
Je connaissais le pas de deux d'Auber, de Tchaïkovski, mais Spuck est inconnu au bataillon. C'est sur une musique de Rossini, et j'aime Rossini (passé de chanteuse inside). J'imagine un duo très brillant, très gala.

Lucia Lacarra et Marlon Dino (Ballet de l'Opéra de Munich)
Thais de Roland Petit, musique de Jules Massenet.
Je ne connais pas cette pièce de Petit, mais j'apprécie les oeuvres de ce chorégraphe, et il me tarde de découvrir enfin Lucia Lacarra, 

Olga Esina et Roman Lazik (Ballet de l'Opéra de Vienne)
L'adagio de La Chauve-souris de Roland Petit, musique de Johan Strauss Fils.
Je suis très curieuse de découvrir ces étoiles du Ballet de Vienne, rajoutez à ça un deuxième Roland Petit, tout s'annonce bien.

Julien Favreau et Katya Shalkina (Béjart Ballet Lausanne)
Light de Maurice Béjart, musique de Johan Strauss Fils.
C'est toujours un plaisir de voir danser des artistes du BBL, et je suis ravie de découvrir un autre ballet de Béjart (on ne dirait pas comme ça, mais les galas, ça sert à combler son inculture). 

Dimitri Gruzdev et Fernanda Oliveira (English National Ballet)
Pas de deux du Cygne Noir du Lac des Cygnes de Marius Petipa, musique de Tchaïkovski.
Genre le pas de deux indispensable à tout gala de danse international qui se respecte. Selon Pink Lady, si je me souviens bien de nos conversation dans la file d'attente de Roméo et Juliette, ce danseur est excellent et à ne pas rater.

Igor Kolb (Mariinsky) et Elena Kuzmina (Eifman Ballet)
Le Spectre de la Rose de Fokine, musique de Weber.
J'applaudis des deux mains, excellent choix, même si je ne connais pas le couple de danseur-se-s. 

Shoko Nakamura (Berlin Michael Banzhaf)
Caravaggio de Mauro Bigonzetti, musique de Moretti.
Ne connaissant ni l'artiste, ni la troupe, ni l'oeuvre, et malgré mon aisance à parler de ce que je ne connais pas comme tout-e bon-ne journaliste, je m'abstiendrai de commentaire.

Maria Kochetkova (San Francisco Ballet) et Sergei Polunin (Royal Ballet)
Pas de deux de l'acte III de La Belle au Bois Dormant de Marius Petipa, musique de Tchaïkovski.
Autre grand classique du genre, spécialement réjouissant lorsqu'il est bien dansé.

Friedemann Vogel (Ballet de Stuttgart)
Mopey, de Marco Goecke, musique de Bach.
Pièce contemporaine, pas d'autre info.

Isabelle Ciaravola et Mathieu Ganio (Ballet de l'Opéra de Paris)
Pas de deux du dernier acte des Enfants du Paradis.
Malgré toute mon admiration pour José Martinez, je me demande si ce pas de deux ne va pas faire un peu petit bras à côté des grands classiques. Choix stratégique puisque ces deux étoiles sont en pleine préparation de ce ballet.

Andrey Merukriev (Bolchoï)
Introduction, d'Alla Sigalova, musique de Glazunov.
Si quelqu'un en sait plus sur le ballet, il-elle est le-la bienvenu-e. 

Igor Zelensky (Mariinsky) et Tatyana Gorokhovaz (Ballet de Novossibirsk)
Cinq extraits de Sinatra suite de Twyla Tharp, musique de Franck Sinatra.
1) J'aime bien Zelensky 2) ça va nous mettre dans l'ambiance des Etés de la danse mais 3) je ne me souviens plus de la tête de Gorokhovaz, et je n'avais pas accroché à toutes les solistes de la compagnie.

Evgenia Obraztsova (Mariinsky) et Andrey Merukriev (Bolchoï)
Pas de deux de Don Quichotte de Marius Petipa, musique de Minkus.
Petit cris hystériques bis. Obraztsova+Don Quichotte+le toréador si Grrr des dernières représentations parisiennes, ça ne peut être qu'un feu d'artifice.

Marijn Rademaker et Suejin Kang (Ballet de Stuttgart)
Pas de deux de La Dame aux Camélias de John Neumeier, musique de Chopin.
J'aime vraiment beaucoup cette oeuvre. Même si voir un extrait sorti de nul part, ce n'est pas la même chose que le ballet entier, je me réjouis tout de même.

Ecole de danse de l'Opéra de Paris
Extraits de Suite de danses d'Ivan Clustine, musique de Chopin.
Ce ballet avait été présenté la saison dernière lors du spectacle annuel de l'école au Palais Garnier.

Au final, ce programme paraît vraiment comme très alléchant, mélangeant des pas de deux virtuose que tout le monde attend, des oeuvres néo-classiques et des ballets plus contemporains. Je suis vraiment impatiente de voir enfin certaines de ces étoiles sur scène.

Et vous, qu'est-ce qui vous fait le plus envie dans ce programme ? 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(8) commentaires

  1. Pink Lady
    17 mai 2011 at 13:38

    Tu confonds Gruzdev et Polunin. Le premier n’a plus la force de la jeunesse mais c’est un danseur affuté qui a du style et du caractère. Le deuxième me laisse sans voix, je préfère donc te renvoyer à une vidéo de lui dans ce pas-de-deux (et je peux te dire qu’il a encore progressé depuis…) http://www.youtube.com/watch?v=ilZC...
    (Y’a un prix spécial d’encouragement pour le 1001ème message ? C’est quand même sacrément plus classe que le 1000ème non ?)

  2. Cams
    17 mai 2011 at 14:50

    Je soutien Pink Lady c'est trop classe 1001! (1002 par contre ça "fait j'arrive après la bataille!").

    En tout cas le programme du gala est génial. C'est une chance incroyable de voir tous ces grnds danseurs sur la même scène! j'ai hâte d'y être!
    C'est vrai que pour les étoiles françaises je ne sais pas ce que ça va donner mais en même temps leur grand "tube" de gala (le pdd de la Dame) étnt déjà pris...

  3. Karine
    17 mai 2011 at 15:44

    En ce qui concerne le Grand Pas de Deux de Christian Spuck, musique de Gioachino Rossini, il s'agit d'un pas de deux comique:

    http://www.youtube.com/watch?v=LLYL...

    Trés drôle !

  4. Libellule
    17 mai 2011 at 18:25

    Carlos Acosta ! Je l'avais vu dans la Bayadère, à l'époque où il avait été invité à l'Opéra : un phénomène !
    Mmmmh les Enfants du paradis ? mouais mouais mouais. Le ballet ne m'a pas laissé de souvenir impérissable....

  5. Amélie
    18 mai 2011 at 18:04

    @ Pink Lady : Au temps pour moi. Je ne me souvenais plus de son nom, et pensait qu'il était à l'ENB. 


    @ Cams et Pink Lady : Devant la pression, le prochain cadeau sera pour le 2.001e commentaire ;).

    @ Cams : C'est un peu le problème dans ces galas, ont a l'impression que les Français n'ont pas envie de sur-briller.

    @ Karine : Merci pour le lien ! Je ne suis pas forcément fan des pastiches, mais pourquoi pas. 

    @ Libellule : Grrr... Chanceuse ! J'avais bien aimé Les Enfants du Paradis, mais plutôt dans son ensemble : les scènes de foule, l'ambiance, etc... 

  6. Libellule
    18 mai 2011 at 22:54

    C'est sûr que cité français, chez les petits comme chez les grands, personne ne se distingue par un programme très spectaculaire... :(

    et blasphème ! tu as écorché le nom de mon idole Carlos Acosta (un seul c:!!) ^^

  7. Yududu
    23 mai 2011 at 18:23

    Enfin, j'y irai & ferai mini reportage à mes compatriotes ballettomane!!

  8. Amélie
    26 mai 2011 at 14:59

    @Libellule :  Oups... J'ai bêtement recopié le programme bourré de fautes d'orthographe, et je n'avais pas celle-là. 
    Je me demande si Platel n'aurait pas mieux fait de faire une danse de groupe, genre une de caractère de Coppélia, ça aurait fait plus "école". Les six Petits rats choisi-e-s, même s'ils-elles sont en première division, vont paraître minuscules à côté de cette pléiade de stars. 
    @ Yududu : ça ne pourra que leur faire plaisir :)

Réagissez

Répondre à Cams Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial