Saturday, Dec. 15, 2018

Saison 2012-2013 : la Maison de la Danse de Lyon

Ecrit par :

4 mai 2012

|

Catégorie :

Continuons notre petit tour des saisons 2012-2013, après celle de l'Opéra de Paris, du Théâtre des Champs-Elysées et du Ballet de l'Opéra de Lyon.

La Maison de la Danse de Lyon est l'un de ces établissements dont on aime la programmation. Un peu comme le Théâtre de Chaillot (après tout, la nouvelle directrice Dominique Hervieu vient du théâtre parisien), cet Maison accueille le must de la danse contemporaine, avec de nombreuses compagnies étrangères. La configuration de la salle fait que la danse classique y est bannie, chose qui devrait peut-être changer en 2018, avec la construction d'une nouvelle Maison de la Danse.

CCN de Créteil et du Val-de-Marne / Cie Käfig

Yo Gee Ti de Mourad Merzouki, création 2012.

Du 13 au 27 septembre 2012, 14 représentations. Dans le cadre de la Biennale de la Danse.

Troupe des artistes de Sebatu - Bali

Danses et drames : le théâtre dansé des Dieux et des Hommes

Du 14 au 16 septembre 2012, trois représentations. Dans le cadre de la Biennale de la Danse.

"Venus du village de Sebatu, perché sur les flancs d’un volcan de Bali, cinquante artistes débarquent à Lyon. Avec dans leurs bagages un fabuleux présent à partager avec le public : l’histoire de leurs arts, indissociable alchimie de musique, de danse, de théâtre et de costumes". Un bon moyen pour découvrir une danse d'un tout autre horizon. La troupe devrait aussi passer par Chaillot au cours de la saison.

Ballet Preljocaj, CCN d'Aix-en-Provence

Ce que j'appelle l'oubli d'Angelin Preljocaj, création 2012.

Du 15 au 21 septembre 2012, six représentations. Dans le cadre de la Biennale de la Danse.

Un pièce du chorégraphe inspirée d'un fait-divers sanglant survenu à Lyon en 2012. Angelin Preljocaj est encore discret sur cette création.



Compagnie L'A.

Sfumato de Rachid Ouramdane, création 2012.

Du 19 au 20 septembre 2012, deux représentations. Dans le cadre de la Biennale de la Danse.

"Le chorégraphe propose une traduction chorégraphique du sort des 'éco-réfugiés' – impuissantes victimes des cataclysmes climatiques, confrontés à la disparition de leurs territoires".


CCN de Rillieux-la-Pape

Basics (titre provisoire) de Yuval Pick, création 2012.

Du 20 au 22 septembre 2012, trois représentations. Dans le cadre de la Biennale de la Danse.

Yuval Pick a pris la direction du CCN de Rillieux-la-Papeil y a une petite année, la compagnie était avant dirigé par Maguy Marin. Cette création reste encore floue dans le programme.

Moving Into Dance Mophatong 

Beauty Remai,ed for just a Moment then returned gently to her Starting Position... de Robyn Orlin, création 2012.

Du 23 au 25 septembre 2012, trois représentations. Dans le cadre de la Biennale de la Danse.

Robyn Orlin est une chorégraphe Sud-Américaine dont j'entends dire beaucoup de bien, sans jamais avoir eu l'occasion de voir une de ses pièces. Cette chorégraphie sera "un hymne à la beauté africaine. Non pas cette beauté exotique mais créative, qui s’appuie sur des us et coutumes des tribus Surma et Mursi : au quotidien, les femmes se parent de peintures corporelles et d’ornements boisés, végétaux et animaux d’une folle excentricité".

Swan Lakede Dada Masilo

Du 24 au 27 septembre 2012, quatre représentations. Dans le cadre de la Biennale de la Danse.

"Plus rien n’arrête dans sa course la jeune chorégraphe : elle a déjà créé dix pièces, elle a endossé les rôles de Carmen et de Juliette, et elle s’impose comme la nouvelle figure incontournable de la danse sud-africaine. Cette fois, tous les codes et tabous du ballet romantique volent en éclats".

Une création (titre encore inconnu) de Dave St-Pierre

Du 30 septembre au 2 octobre 2012, trois représentations. Dans le cadre de la Biennale de la Danse.

"Dave St-Pierre met un point final à une trilogie consacrée aux relations amoureuses et aux utopies".


Lalala Gershwin de José Montalvo et Dominique Hervieu

Du 10 au 17 octobre 2012, 12 représentations.

Le style du duo Montalvo/Hervieu ne me convient pas toujours. Dans Lalala Gershwin notamment, j'avais trouvé l'utilisation de la vidéo assez inutile. Mais l’œuvre est une bonne occasion de découvrir le travail des deux chorégraphes, portée par une très belle musiqueLalala Gershwin est par contre programmé en tant que spectacle jeune public, mais je ne suis pas sûre qu'un enfant soit vraiment captivé par cette pièce. Cela reste abstrait et pas forcément des plus facile d'accès, même s'il s'agit d'une version raccourcie.

Lauréat [Re]Connaissance 2011 

Trois ballets : Being Together Without any Voice de Nadiel Linehan, Crossroads d'Amala Dianor et Concursus de Davy Lebrun.

Le 10 octobre 2012, une représentation.

Les trois courtes pièces présentées dans ce programme ont été primées lors de la troisième édition du concours [Re]Connaissance en 2011.


Mirror and Music de Saburo Teshigawara

Du 24 au 26 octobre 2012, trois représentations.

Le spectacle, présenté au Théâtre de Chaillot cette saison, m’avait laissé de marbre. Si les danseurs et danseuses sont excellent-e-s, le langage chorégraphique utilisé m’avait passablement ennuyé. Mais le public a réservé une ovation à cette pièce, à vous de voir.

DP Saburo Teshigawara

Cuando Las Piedras Vuelen de Rocio Molina

Du 8 au 10 novembre 2012, trois représentations.

Le flamenco contemporain a le vent en poupe en ce moment, porté par des artistes à la forte personnalité. Je ne connais pas du tout le travail de Rocio Molina, mais à 28 ans, elle a l’air d’avoir un style très affirmé. Pour cette pièce, elle danse seule, entourée de deux chanteurs et quatre musiciens.

Compagnie Arcosm

Solonely de Thomas Guerry et Camille Rocailleux.

Du 8 au 10 novembre 2012, trois représentations.

"Thomas Guerry, danseur et chorégraphe, et Camille Rocailleux, percussionniste, pianiste et compositeur, ont inventé un langage singulier, à la croisée de la danse et de la musique, du corps en mouvement et sonore, du théâtre musical et des percussions corporelles".

Grupoderua

H3 de Bruno Beltrão.

Du 14 au 17 novembre 2012, quatre représentations.

Pièce hip hop de 2008 pour dix danseurs.

Les 7 doigts de la main

Trace.

Du 20 au 25 novembre 2012, six représentations.

Je parle régulièrement de cette troupe de crique venue du Québec, tant ce groupe m’enthousiasme. Percutant, drôle, inventif, leur spectacle réinvente le genre du cirque avec beaucoup de talent, où la danse a une grande place. Trace n’a pas forcément la force de La Vie que j’ai pu voir cette année, mais cela reste une excellente troupe.

Les-7-doigts-de-la-main_La-vie_2.jpg
Concours [Re]Connaissance 2012

Du 23 au 24 novembre 2012, deux représentations.

12 compagnies nationales et internationales présentent chacune une pièce récente. Un jury de professionnels décerne les deux premiers prix, le troisième est décerné par le public. Les trois lauréats partiront en tournée pendant la saison 2013/14 dans les lieux partenaires.

Compagnie Yoann Bourgeois

Wu-Wei de Yoann Bourgeois.

Du 27 novembre au 1er décembre 2012, cinq représentations.

"Entre danse et cirque, les créations de l’acrobate et metteur en scène Yoann Bourgeois, jongleur de formation, défient les lois de la pesanteur".

Ain’T Misbegavin’ de Harlem Swing

Du 4 au 9 décembre 2012, huit représentations.

Une très sympathique comédie musicale sur des rythmes jazz et gospel irrésistibles. L’histoire ? Des petites scènes de la vie quotidienne dans le Harlem des années 1930. Attention toutefois, les chansons ne sont pas traduites, évitez-donc n’y emmener des enfants qui risquent de s’ennuyer.

harlem-swing_2.jpg
Act2 Compagnie Catherine Dreyfus

Et si j’étais moi ! de Catherine Dreyfus

Du 4 au 8 décembre 2012, cinq représentations.

"Une initiation joyeuse et poétique à la vie. Musicalité, fluidité, poésie, caractérisent l’univers de la chorégraphe et danseuse". Un spectacle jeune public, à partir de 5 ans.

Malandain Ballet Biarritz

Magifique de Thierry Malandain

Du 13 au 23 décembre 2012, 12 représentations.

Une très jolie œuvre vue la saison dernière. Thierry Malandain se base sur les trois suites de Tchaïkovski (Casse-Noisette, La Belle au bois dormant et Le Lac des cygnes) pour revisiter à sa manière ces trois grands ballets classiques. La variation de la Fée Dragée, dansée par un homme, est ainsi un petit régal. Si le spectacle est indiqué "Jeune public à partir de 5 ans", il s’adresse pour moi plus à des enfants plus grands, à partir de 10 ans. (photos : Olivier Houeix).

Magifique_Nathalie_Verspecht_et_Giuseppe_Chiavaro_ok.JPG

Fabulous Beast

Rian de Michael Keegan-Dolan

Du 4 au 12 janvier 2013, huit représentations.

"Le rapport extrêmement fusionnel des danseurs et des musiciens de Rian fond, dans un même mouvement jubilatoire, la musique traditionnelle irlandaise et la danse contemporaine".

CCN Ballet de Lorraine

Welcome To Paradise de Joëlle Bouvier et Régis Obadia.

Du 10 au 12 janvier 2013, trois représentations.

"Romance-violence, Welcome to Paradise évoque le regard de la caméra et le bruit de la pellicule à travers un duo d’enfants du paradis version expressionniste". Ma seule expérience avec le Ballet de Lorraine n’a pas franchement été concluante, mais c’était un tout autre répertoire.

Anne Teresa de Keersmaeker

Fase, Four movements to the Music of Steve Reich le 15 janvier 2013.

Rosas Danst Rosas le 16 janvier 2013.

Elena’s Aria le 18 janvier 2013.

Bartok Mikrokosmos le 20 janvier 2013.

Excellente idée, non seulement de faire venir Anne Teresa de Keersmaeker, mais aussi de montrer plusieurs ballets. Ces quatre pièces sont des piliers de l’œuvre de la chorégraphe, et au centre d’un beau livre à venir en juin, dont j’ai parlé dans le dernier Petit bilan d’actu.

Groupe Grenade & Cie Grenade

Grenade, les 20 ans de Josette Baïz.

Du 24 au 26 janvier 2013, trois représentations.

"Josette Baïz crée en 1992 le Groupe Grenade qui rassemble alors plus de trente jeunes danseurs. Avec eux, Josette Baïz a construit un style au croisement des danses, depuis le hip hop, la danse orientale jusqu’au flamenco en passant par les danses cambodgiennes. Pour fêter les vingt ans de cette aventure artistique et humaine, sept chorégraphes majeurs ont chacun offert une pièce de leur répertoire à ces danseurs, dont les plus jeunes auront tout juste neuf ans".

CCN De Grenoble

Le Sacre du Printemps de Jean-Claude Gallotta, précédé de I-Tumulte et II-Pour Igor.

Les 29 et 30 janvier 2013, deux représentations.

La vision du Sacre du Printemps par Jean-Claude Gallotta était attendue avec impatience. La pièce, présentée à Paris en avril dernier, et qui avait un peu tourné avant, a reçu un accueil partagé.

CCN De Grenoble

Daphnis E Chloé de Jean-Claude Gallotta.

Du 31 janvier au 1er février 2013, deux représentations.

Créé en 1982, et pièce phare de l’œuvre de Jean-Claude Gallotta, le ballet Daphnis E Chloé a été revu par le chorégraphe en 2011.

CCN De Grenoble

Racheter la mort des gestes / Chroniques chorégraphiques de Jean-Claude Gallotta.

Le 3 février 2013, une représentation.

C’est donc une cure de Jean-Claude Gallotta qui attend le public lyonnais. Le chorégraphie imagine dans cette pièce "un spectacle fait du chapelet des grandes rencontres qui ont scandé son parcours. Il convoque alors ceux qui dansent bien sûr, mais aussi ceux qui passent, ceux qui pensent".

Compagnie Le Guetteur

Swan de Luc Petton.

Du 7 au 10 février 2013, quatre représentations.

Cette chorégraphie n’a pas encore été présentée à Paris (elle le sera en juin), mais j’ai pu voir une répétition en janvier dernier. Et cela m’a laissé un peu sceptique. Les liens entre l’animal et les danseuses, l’art, ne semble tenir que par la nourriture. Mais il ne s’agissait que d’une séance de travail, et il est vrai que les nombreuses photos qui circulent sur ce ballet intriguent.

Swan.jpg
Nederlands Dans Theater 2

Studio 2 de Sol León et Paul Lightfoot, Cacti d’Alexander Ekman et I New Then de Johan Inger.

Du 12 au 16 février 2013, cinq représentations.

Le NDT2 est le jeune ballet du célèbre Nederlands Dans Theater, et regroupe de jeunes danseurs et danseuses de 17 à 23 ans.

Compagnie Michèle Noiret

Demain de Michèle Noiret.

Les 14 et 15 février 2013, deux représentations.

"Cette pièce tisse des liens entre différentes écritures scéniques. La scénographie, les lumières, les images prises sur le vif ainsi que de courts films produisent une 'danse-cinéma' que l’artiste explore au fil de ses créations".

A louer de Peeping Tom

Du 19 au 22 février 2013, quatre représentations.

Pièce pour sept danseurs, comédiens, chanteurs et dix intervenants amateurs.



Compagnie Malka

Un Casse-Noisette de Bouba Landrille Tchouda.

Du 12 au 16 mars 2013, sept représentations.

Un Casse-Noisette en plein mois de mars, voilà qui est original. Le chorégraphe Bouba Landrille Tchouda revisite ce célèbre ballet en "réinventant un univers fantasmagorique avec l’énergie de notre présent, en convoquant la danse hip hop".

Ballet Igor Moïsseïev

Du 14 au 17 mars 2013, quatre représentations.

Ce spectacle fut l’une des bonnes surprises de la fin de l’année 2011. Ne vous laissez pas rebuter par les mots "Danse de caractère". Le Ballet Igor Moïsseïev fait revivre au plus juste les danses traditionnelles russes (et il y en a un bon paquet), avec des danseurs et danseuses d’une technique impressionnantes.

Igor_Moisseiev_3.jpg
Cie Arcosm

Echoa de Thomas Guerry et Camille Rocailleux.

Du 20 au 23 mars 2013, sept représentations.

Spectacle Jeune public, à partir de 5 ans. "Comment sonne et résonne un corps de danseur ? Comment un percussionniste danse-t-il ? Echoa veut aiguiser la musicalité de la danse et souligner la chorégraphie de la musique".

Ballet du Grand Théâtre de Genève

Programme Benjamin Millepied : Amoveo, Le Spectre de la Rose et Les Sylphides.

Du 27 mars au 3 avril 2013, cinq représentations.

Voilà une excellente compagnie, que j'ai pu découvrir avec plaisir la saison dernière. Le Ballet du Grand Théâtre de Genève danse régulièrement du Millepied. Amoveo est une pièce crée pour l'Opéra de Paris, que la troupe suisse reprend, avec de beaux ensembles. Les deux autres ballets sont des réinterprétations des célèbres œuvres des Ballets Russes, créées au début de la saison.

les-sylphides_Millepied.jpg
Katlehong Cabaret de Via Katlehong Dance

Du 6 au 13 avril 2013, dix représentations.

"Via Katlehong, c’est par la taille, le deuxième township d’Afrique du Sud. Les balles y volent bas, le crime est ordinaire. Mais sur scène, ces jeunes artistes n’en soufflent mot. C’est la gloire de leurs traditions qu’ils chantent et dansent, tout en apportant leur propre inventivité pour développer un langage contemporain".

Ballet de l'opéra de Lyon

Giselle de Mats Ek.

Du 17 au 19 avril 2013, trois représentations.

Spectacle déjà évoqué lors de la présentation de la saison 2012-2013 du Ballet de l'Opéra de Lyon. Un chef-d’œuvre dansé par une compagnie qui connaît Mats Ek sur le bout des doigts, à ne pas rater.


C* la maison

Narcisses de Coraline Lamaison.

Les 24 et 25 mai 2013, deux représentations.

"Triptyque de Coraline Lamaison qui explore le mythe de Narcisse". J'avoue que la présentation me fait un peu peur, genre danse contemporaine philosophico-réaliste, mais assez ennuyeuse à voir.


Grouped'artgravelartgroup

Gravel Works de Frédérick Gravel.

Les 24 et 25 mai 2013, deux représentations.

"Chorégraphe, guitariste, chanteur, éclairagiste, danseur et libre penseur québécois, Frédérick Gravel concocte des projets à géométrie variable où priment la distanciation et l’autodérision".

Compagnie le Phalène

Influences de Thierry Collet.

Les 24 et 25 mai 2013, deux représentations.

"Magicien autant que comédien, Thierry Collet renouvelle de façon jubilatoire les codes du mentalisme, art de la fabrique du consentement, pour les mettre au service d’un questionnement politique et citoyen. Au cours d’expériences ludiques et sensibles, il pénètre les pensées et les souvenirs des spectateurs, prévoit leurs choix, influence leurs comportements et leurs décisions". Le succès du Mentalist n'a donc pas fini d'inspirer le monde !

Une création d'Eugénie Rebetez

Du 24 au 26 mai 2013, trois représentations.

Une sorte de one-woman-show, un "langage unique qui réunit le chant, la danse et l’humour". Pour le coup, la description du spectacle m'a plutôt laissé curieuse et intriguée.

We dance to forget de la Compagnie fABULEUS

"Lors de cette « party » déjantée, on croise quelques figures incontournables du dancefloor, mais on révise aussi ses « classiques ». Pêle-mêle : Michael Jackson, Las Ketchup, les Beastie Boys, Nancy Sinatra, U2, le Velvet Underground...".

Junior Ballet des CNSM de Lyon et Paris

Programme Trisha Brown : Five part Weather Re-Invention et Groove and Countermove.

Du 6 au 8 juin 2013, trois représentations.

Ce sont donc les deux CNSM de France, cette fois-ci réunis, qui clôtureront la saison 2012-2013 de la Maison de la Danse de Lyon. Si je ne connais pas le niveau du Junior Ballet de Lyon, celui de Paris m'a fait forte impression. Une soirée qui promet d'être intéressante, même si je ne suis pas la première fan de la chorégraphe Trisha Brown.

Voilà donc se qui attendra le public lyonnais la saison prochaine. Qu'est-ce qui vous tente le plus dans cette large programmation ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial