Tuesday, Oct. 23, 2018

Saison 2012-2013 : Opéra de Paris, quel abonnement choisir ?

Ecrit par :

15 mars 2012

|

Catégorie :

La saison 2012-2013 de l’Opéra de Paris a été dévoilée en début de semaine. Il est donc temps maintenant de penser aux abonnements.

Honnêtement, je ne pense pas prendre d’abonnement cette année.

De 1) : Je ne sais pas ce que je ferais dans trois mois, c’est un peu difficile pour moi de bloquer des dates plus d’un an à l’avance.

De 2) : Je n’aime pas le principe de l’abonnement. J’aime me décider relativement tardivement, si possible en ayant les distributions.
Le système de l’abonnement commence d’ailleurs à être assez désuet. A Londres, le ROH l’a bien compris, en le supprimant complètement. Toutes les places d’un même spectacle sont mises en vente à un jour donné. Le châtelet a fait de même il y a deux saisons avec beaucoup de succès, j’attends que tous les théâtres s’y mettent.

De 3) : Question de principe. S’il est si dur d’avoir des places au jour le jour, c’est aussi parce que les abonnements prennent tout.

De 4) : Les avantages restent de toute façon assez maigres.

De 5) : Question pratique. Cette saison, j’avais pris beaucoup d’abonnements. Au fil des distributions que je voulais voir ou pas, ainsi que de mes vacances parfois prévues tardivement, j’ai dû revendre la moitié de mes places. Un peu de logistique en moins ne me fera pas de mal.

De 6) : De toute façon, avec les distributions qui tombent tardivement, je n’échappe pas à la course sur Internet.

Mais comme la question m’a été souvent posée, et que ce système peut rester pratique, voici le tour des abonnements possibles pour la saison 2012-2013. Je me suis contentée de ce qui concernait la danse.


L’abonnement Champs Libre

Concept : Sur toute la programmation, vous pouvez choisir au moins cinq spectacles (opéra, ballet, concert), ou au moins trois ballets. C’est clairement l’abonnement le plus flexible, plutôt pratique, et qui permet de voir beaucoup de choses. Vous pouvez ainsi vous assurer une place pour tous les spectacles qui vous tentent, ou pour les premières.

Points positifs : Vous pouvez choisir dans toutes les catégories, jusqu’à la 4 à Garnier, et surtout jusqu’à la 6 à Bastille. Pour chaque spectacle, vous indiquez la date de votre choix sur toute la programmation. Vous pouvez même joindre un petit mot gentil pour indiquer un placement préféré, qui pourra être pris en compte si vous envoyer votre bulletin assez tôt.

Grâce à cet abonnement, vous pouvez aussi prendre des places en plus pour n’importe quel spectacle tout au long de l’année, ou échanger votre place pour une autre date, via un service dédié (et aimable).

Points négatifs : Même si vous prenez 10 spectacles, aucune réduction n’est accordée. Cela peut faire une sacrée somme au final. Impossible aussi de régler via Internet, il faut faire une lettre (nous sommes en 2012 !).

Les avantages indiqués sont finalement assez maigres. Pour prendre une place en plus par exemple : lorsque le spectacle est plein via le service habituel, il est également rempli via le service abonné. Ne comptez-donc pas là-dessus pour voir différentes distributions d’un grand ballet classique, lorsqu’elles sont connues, il n’y a en général déjà plus de place (cf La Bayadère cette saison).

Toutefois, ce service de places en plus peut être pratique pour une date précise : les adieux d’une étoile, une artiste invitée, ce genre de chose connue très à l’avance. En général, si le service abonné en a en réserve, c’est qu’il y en aura très vite sur la billetterie normale, mais cela vous évite au moins de guetter sur Internet à longueur de journée.

 

 

Parcours Danse

 

 

Concept : Trois abonnement sont proposés, contenant chacun cinq ballets. Les dates sont fixes, ou limitées à deux choix. Cela peut-être pas mal si vous ne voulez pas voir forcément beaucoup de spectacles, mais seulement les incontournables. Le parcours 1 me semble ainsi très intéressant, idéal pour quelqu’un voulant connaître un peu mieux la danse classique.

Points positifs : Le prix, puisqu’une réduction de 10 % est accordée sur l’ensemble de chaque parcours.

Points négatifs : Faîtes attention, les dates imposées sont souvent piégeuses : pendant un pont, à la veille des vacances de Noël… Il ne faut pas avoir un emploi du temps trop flexible. Logiquement, il est possible d’échanger un billet pour une autre date. Dans les faits, ce n’est pas souvent faisable, le contingent de places étant vite épuisée, surtout dans les petites catégories.

Il n’est pas possible non plus de choisir sa place. Aïe, les quatre ballets en amphi.


Dimanche en matinée Danse

Concept : Trois abonnements sont proposés, contenant chacun trois ballets tous programmés en matinée (spectacle à 14h30).

Points positifs : Pour ceux et celles qui habitent en province, qui ne veulent pas payer une nuit d’hôtel en plus, et qui veulent réserver très en avance.

Points négatifs : Beaucoup à vrai dire… Pas de réduction, dates fixes, impossibilité de choisir sa place… Sur les quatre abonnements proposés, deux ont un spectacle en soirée, on ne suit pas vraiment le concept. Sans compter que les places en matinée sont en général celles qui partent le moins vite via la billetterie classique.


Abonnements jeunes

Le concept : Huit abonnements danse sont proposés. Chacun contient quatre spectacles, le tout pour 60 euros. Offre réservé aux moins de 28 ans, soit né-e-s avant le 1er janvier 1984.

Points positifs : Le prix, indéniablement, puisque vous passez de 100 euros (tarif normal) à 60 euros pour quatre places en catégorie 4 (obligatoire). Vous pouvez prendre aussi plusieurs abonnements par personne pour multiplier le nombre de spectacles. N’attendez pas trop longtemps pour les prendre, ils sont limités et partent très vite !

Points négatifs : Il y en a pas mal, mais quand on est jeune, quel importance ? (Salopiauds de jeunes de moins de 28 ans, je vous déteste). Les dates sont fixes (vous êtes étudiant-e-s, donc tout le temps en vacances de toute façon), et impossible de choisir sa place (vous êtes en amphi d’office en général, mais vous avez le dos solide).

A noter que les avantages des précédents abonnements (possibilité de changer les dates ou de prendre des places en plus) ne sont pas disponibles pour les abonnements jeunes.


Le Pass Jeune

Concept : Réservée aux moins de 28 ans, cette carte s’achète en début de saison (et est en nombre limitée, ne tardez pas). ½ heure avant chaque représentation, les places de 1ère ou 2ème catégorie reviennent aux titulaires d'un Pass jeune, pour la somme de 15 à 20 euros selon les spectacles.

Points positifs : une place de 1er rang d’orchestre au prix de 15 euros à la place de 92, je peux vous dire qu’on s’en souvient. C’est ce système qui m’a permis de commencer à voir plusieurs distributions d’une même série.

Points négatifs : Il n’y a pas pléthore de places chaque soir. Premier arrivé, premier servi ! Il ne faut donc pas avoir peur de faire la queue (mais on y rencontre toujours des gens fort sympathiques). Ne rêvez pas non plus, pour les ballets très prisés, il n’y a aucun Pass (sauf peut-être, avec un peu de chance, en matinée).

Toutefois, cela peut être un vrai bon plan pour les soirées mixtes et contemporaines, moins prisées des touristes. Ça tombe bien, il y en a pleins l’année prochaine ! La dernière année où j’ai eu droit au Pass, j’ai bien dû l’utiliser une quinzaine de fois. Il donne aussi droit à des réductions très intéressantes à la Comédie Française.


Les abonnements AROP

Tout d’abord, qu’est-ce que l’AROP ? L’Association pour le Rayonnement de l’Opéra National de Paris, un groupe de mécénat. L’adhésion annuelle va de 100 à 1.900 euros, avec différents avantages. Les abonnements proposés sont (très) surtaxés par rapport aux prix normaux.

Un abonnement AROP n’est en fait intéressant que si vous avez moins de 30 ans. L’adhésion annuelle revient à 50 euros (et comprend un Pass Jeune si vous avez moins de 28 ans), et l’abonnement n’est pas surtaxé.

Concept : Pour toutes les soirées, vous avez le choix d’une date. Il faut prendre au minimum quatre spectacles.

Points positifs : En général, un abonnement AROP a droit aux meilleures places de la catégorie. Avec un peu de chance, on peut même se retrouver à côté d’une blogueuse/twitteuse, ce qui est toujours sympathique. C’est également le seul moyen de réserver en avance des places pour le Gala Noureev et celui du Tricentenaire de l’Ecole de Danse.

Niveau tarif, si vous êtes étudiant-e-s, c’est le jackpot : L’AROP vous fait une réduction de 50 % sur l’ensemble de votre abonnement. C’est tout simplement le système le plus rentable de toux ceux cités au-dessus.

Points négatifs : Les dates sont une fois de plus fixes, et impossible de choisir entre plusieurs possibilités.

S’il vous reste des interrogations, n’hésitez pas en commentaires !

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(14) commentaires

  1. Charlotte
    15 mars 2012 at 23 h 13 min

    Je fais partie des salopiauds de - de 28 ans, et en plus je serais encore étudiante jusqu'à mes 27 ans à priori! ;) (par contre pas de vacances du tout tout le temps!) donc je cumule abonnement jeune AROP & ONP, et parcours danse. Je prends justement ce dernier pour avoir les avantages abonnés.

    Si vous envoyez votre demande par courrier, vous pouvez donner vos préférences de placement, qui ont pour moi, toujours été prises en compte! Idem pour le service échange qui a toujours fonctionné pour moi. (évidemment il faut se réveiller avant que le spectacle soit complet!)
    L'année dernière il y avait eu un souci avec un de mes échanges, du coup ils m'ont proposé une invitation pour les spectacles de la fin de saison (ce qui ne m'intéressait pas trop) ou une invitation pour un spectacle l'année d'après (ce que j'ai choisi) Je me retrouve donc avec une place de 1ère catégorie pour La Bayadère (alors qu'à la base ma place était une 3ème catégorie à Garnier :D )
    Tout ça pour dire qu'ils sont en général très agréables!
    Je demande toujours des places pour les démonstrations de l'écoles de danse, ainsi que pour les répétitions publiques à l'amphi Bastille, et des places supplémentaires pour des amis... (par contre il faut les demander avant l'ouverture des réservations pour le spectacle en question; c'est possible après, mais c'est moins simple)

    C'est vrai que plus les abonnés font ça, plus c'est le rush à l'ouverture des réservations... L'année dernière, avant l'ouverture des réservations, pour certaines représentations du Lac, il y avait des catégories complètes AVANT l'ouverture des réservations... :shock: à moins qu'ils limitent les places pour les abonnés... ( ce qui serait intelligent!)

    @ Amélie: Si l'année prochaine tu as besoin de places pour des dates précises, tes lecteurs abonnés se feront un plaisir de les demander pour toi! ;)

  2. Elo
    16 mars 2012 at 11 h 24 min

    Hello !
    Je me suis abonnée par téléphone le jour de l'ouverture à deux parcours danse (le site était bloqué, les liens morts etc) et j'ai été très bien conseillée.
    J'ai demandé à ne pas être en amphi en 4e catégorie (c'était ces places là qui m'étaient chaque fois proposées en premier) et j'en ai eu d'autres sur le côté (avec plus de places pour les grandes jambes de mon bonhomme). Donc par téléphone ça me semble mieux pour avoir plus de choix de places !

  3. Aziz
    16 mars 2012 at 13 h 06 min

    Coucou,

    Je crois que je vais faire comme toi, d'ailleurs je n'ai jamais pris d'abonnement préfèrent la liberté de choix. Enfin bon il existe quand même le prélèvement automatique seul ik nous n'avons pas le nombre de mensualité. Comme toi je ne sais pas ou je serais dans un an, alors je vais faire comme toujours prendre à date de réservations les places qui m'intéresse le hasard fait quelquefois de bonne chose.

  4. emilie
    16 mars 2012 at 13 h 46 min

    Merci bcp pour cet article !!
    J'ai quelques questions :
    - si on prend l'abonnement de l'AROP pour jeune : comment fait-on si on veut y aller avec quelqu'un de plus de 28ans (tarif de l'arop ou de l'opéra) ?
    - Pour tout type d'abonnement : a-t-on une date limite pour sélectionner nos ballets ?
    - En champs libre : sur le bulletin on choisit une seule catégorie pour tous les ballets (possibilité d'être en 1 pr un ballet et en 3 pour un autre?) et je ne vois pas où sélectionner le nbr de personnes pour chaque ballet...
    - enfin le pass jeune : il n'est pas encore accessible ? Et sur le site on parle de « pré reservation » sur internet avec le passe jeune : comment cela fonctionne-t-il ?

    Désolée pour toutes ces questions:s et un grand merci pour ton aide;) !!

  5. Audrey
    17 mars 2012 at 11 h 03 min

    Toujours pas d'abonnement pour moi, parce que j'ADORE perdre une matinée à chaque ouverture des réservations :) En fait c'est comme toi, déjà à trois mois du début d'un spectacle, mon emploi du temps n'est pas très stable, alors un an avant...
    Par contre je re-signe sans problème pour le club junior de l'AROP.

  6. Amélie
    18 mars 2012 at 16 h 46 min

    @ Charlotte : Et bien, sympa ce service abonnement ! Et voilà une demande qui restera dans un coin de la tête ;)

    @ Elo : C'est vrai que ne j'avais pas pensé à la possibilité de le prendre par téléphone, bien plus pratique lorsque l'on a une demande de placement précise.

    @ Aziz : c'est finalement le plus simple !

    @ Emilie 1) ah non, ça ne s'est pas possible. Il faut faire deux abonnements distinct... Peut-être que par téléphone il y aurait plus de facilité, mais ça m'étonnerait, l'AROP ayant son fonctionnement particulier. 2) Je crois que c'est fin juin, ça doit être précisé sur le site. 3) Logiquement oui. Ceci-dit, des gens ont déjà fait ce système, demander une catégorie différente selon le ballet, et ils n'ont pas eu de problème. Ils ont juste indiqué à côté leurs choix. 4) En général, le Pass n'est accessible qu'en septembre.

    @ Audrey : Mais oui, les deux heures à trépigner pour chaque spectacle, c'est tellement agréable ;)

  7. Aurea
    4 avril 2012 at 0 h 13 min

    Bonjour,
    c'est mon premier message sur ce site :D , site que je consulte assez régulièrement.

    De mon côté, c'est plutôt le contraire : je pense prendre un abonnement pour la première fois, depuis que je n'ai plus droit au Pass'Jeunes. Le fait d'avoir attendu sur internet 2h le premier jour des résas pour La Bayadère et n'avoir finalement pas les places que je voulais (du coup je n'y suis pas allée) m'a franchement refroidi.
    A moins que ce soit vraiment inhabituel ? Je voudrais voir Don Quichotte, Brown/Forsythe et Signes. Qu'en pensez-vous ?
    Mais je suis d'accord, le fonctionnement est vraiment désuet....
    Bons spectacles à tous et à toutes.

  8. jeanpi
    5 avril 2012 at 10 h 44 min

    c'est donc malheureusement ce que je pensais : c'est quasiment impossible de réserver les grands classiques à plus forte raison de province !!!!

  9. mel
    5 avril 2012 at 14 h 19 min

    Non, il n'y a pas de réservations quasiment impossible. Il faut juste bien suivre le calendrier d'ouverture des réservations et se connecter en temps et en heure. Plus vous avez de contraintes (prix, dates, nombre de places), plus il faut faire cela tôt.
    De plus en général des places sont remises en vente pour toutes les dates après l'ouverture des réservations (ça a été le cas pour la Bayadère). Là il faut aller vérifier régulièrement sur le site.
    Et je ne parle là que des réservations par Internet, donc à moins que vous n'ayiez pas de réseau en province, il n'y a pas de traitement géographique différencié.

    Il y a plein de problèmes avec la billeterie de l'Opéra, mais maintenir le mythe qu'il est impossible d'y acheter des places me semble faux.Toutes les informations nécessaires sont disponibles sur le site de l'opéra.

  10. Amélie
    6 avril 2012 at 14 h 51 min

    @ Pour les places sur Internet, cela va un peu mieux qu'il y a deux ans, mais ce n'est pas la joie non plus. Vous ne devriez pas avoir trop de problème pour avoir des places pour Signes, donné en juillet à Bastille. Cela risque d'être un peu plus dur pour Brown/Forsythe, qui tombe pendant les Fêtes, et surtout sur Don Quichotte, ballet classique très demandé. Pour ce dernier, vous vous assurez vraiment la sécurité d'une place avec un abonnement.

    @ JeanPi et Mel : Ce n'est quand même pas aussi simple que ça ! Tour d'abord, tout le monde n'est pas forcément disponible tel jour à 9 heures devant un ordinateur. Et quand il y a des remises en vente, cela concerne souvent les places les plus chères. Il est toujours possible d'acheter des places, mais à quel prix ? Avoir un ticket à tarif raisonnable pour un grand ballet est véritablement une épreuve, et ce n'est pas un mythe !

  11. Aurea
    7 avril 2012 at 0 h 30 min

    Merci beaucoup Amélie pour ces précieux conseils. Aurea

  12. merimac
    25 mai 2012 at 23 h 02 min

    Merci pour ces conseils. Je me suis décidée pour un abonnement champ libre, petite question comment fait-on pour échanger une place pour une autre date ?

  13. Lola
    1 juin 2012 at 15 h 33 min

    Bonjour

    je ne sais pas trop où poster ceci mais je pense que ça peut intéresser pas mal de personnes. C'est un rapport fait par un étudiant en grande école de commerce sur l'effet des subventions sur le fonctionnement d'un opéra, en s'appuyant sur les exemples de Paris Londres et Berlin. Je précise que je ne connais absolument pas l'auteur de ce rapport et que je n'ai donc aucun intérêt personnel à diffuser ce document. Je suis tombée dessus en faisant des recherches sur ce sujet-là. Je le trouve intéressant et accessible.

    http://www.opera-management.fr/asse...

  14. Amélie
    2 juin 2012 at 21 h 10 min

    @Lola:Je n'ai pour l'instant eu le temps de ne lire que le début, mais ça a l'air très intéressant, merci pour le lien !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial