Tuesday, Apr. 23, 2019

Le Boston Ballet au Théâtre des Champs-Élysées – Au bonheur de Forsythe !

13 avril 2019

|

Catégorie :

Evénement au Théâtre des Champs-Élysées avec la venue à Paris pour la première fois du Boston Ballet, dans le cadre de la saison TranscenDanses. Cette compagnie classique nord-américaine a été fondée en 1963 et s’est bâtie un répertoire solide et varié, dansant aussi bien les grands ballets académiques et narratifs, les pièces néo-classiques et les chorégraphes contemporains. Sous la direction artistique de l’ancien danseur finlandais Mikko Nissinen depuis 2001, le Boston Ballet a consolidé et enrichit son répertoire, conviant depuis 2016 William Forsythe comme chorégraphe associé. L’américain vient d’y créer Playlist (EP) qui partageait l’affiche parisienne avec la reprise de Pas/Parts. Entre ces deux pièces de William Forsythe, la compagnie a montré une autre facette de son talent avec une interprétation superbe de Wings of Wax du tchèque Jiří Kylián.

Playlist(EP) de William Forsythe - Boston Ballet

L’arrivée de William Forsythe dans la capitale de la Nouvelle-Angleterre, c’est un peu le retour de l’enfant prodigue ! S’il est à juste titre considéré en Europe comme un génie ayant révolutionné le vocabulaire académique, critiques et publics ne l’ont jamais adopté outre-Atlantique. Le New York City Ballet a remis à l’affiche cette année Herman Schmerman dont la troupe ne dansait plus que le pas de deux. Et la dernière création du chorégraphe pour une compagne américaine remontait à… 1992 ! Pourtant, Mikko Nissinen n’a pas hésité à rattraper William Forsythe au col quand ce dernier a renoncé à son poste de chorégraphe associé du Ballet de l’Opéra de Paris à la faveur du départ de Benjamin Millepied.

C’est pourtant dans le répertoire de la compagnie parisienne que Mikko Nissinen a puisé pour la première soirée bostonienne "All Forsythe", avec l’entrée au répertoire de Blake Works et la relecture de Pas/Part, créée pour l’Opéra de Paris. Lorsqu’en 1999 la Direction de la Danse commande une nouvelle pièce à William Forsythe, l’espoir est de réitérer le choc produit douze ans plus tôt avec In The Middle, Somewhat elevated sur la scène du Palais Garnier. Tous les ingrédients y sont : la musique de Thom Willems, les combinaisons sophistiquées de duos, trios, solos ou ensembles qui se chevauchent ou cohabitent sur scène ce qui fait que l’on ne voit jamais deux fois la même œuvre si tant est que l’on oblique le regard. Et puis cette syntaxe composée de déséquilibres, hyper extensionschangements de directions à toute allure. William Forsythe a inventé un style, une forme d’académisme pop avec un art inégalé pour la composition. Le Boston Ballet s’est emparé sans soucis de Pas/Part, pièce brillante et qui se regarde aujourd’hui comme un petit précis de l’écriture chorégraphique de William Forsythe, celle qu’il a forgée à la fin du siècle dernier. Même revisitée pour Boston et baptisée Pas/Part 2018, cette œuvre demeure emblématique du premier Forsythe, quand il dirigeait le Frankfurt Ballet. Les artistes de Boston sont plus divers et moins formatés, ils offrent sur scène une liberté toute américaine à cette œuvre mineure du chorégraphe, toujours plaisante à regarder avec son chachacha postmoderne final mais qui jamais n’atteint les sommet d’In the Middle.

Pas/Parts2018 de William Forsythe - Boston Ballet

Le tchèque Jiří Kylián n’est pas - pas encore ? -  sorti de sa retraite. Mais il laisse un répertoire d’une richesse inouïe dans lequel peuvent puiser les compagnies qui savent danser ce maître qui partage avec William Forsythe d’avoir fait ses classes auprès de John Cranko à Stuttgart. L’un et l’autre ont ce goût pour le geste classique qu’ils savent réinventer. Jiří Kylián s’est débarrassé des pointes au profit d’un phrasé fluide, d’un expressionnisme exacerbé et de références narratives. Wings of Wax (les ailes de cire) créé en 1997 pour le Nederlands Dans Theater est une variation sur le mythe d’Icare qui se brûla les ailes pour avoir voulu voler trop haut. N’est-ce pas là une métaphore parfaite de la danse ? Un arbre géant déraciné trône au milieu de la scène, renversé et suspendu alors que gravite autour de lui la lampe qui l’éclaire. Atmosphère sombre, gravité constante, Wings of Wax est un chef-d’œuvre de Jiří Kylián magnifiquement dansé par le Boston Ballet. Les huit interprètes y sont sans défauts, avec parmi eux la danseuse "Principal" Lia Cirio (au programme de trois pièces de la soirée), somptueuse, toute en poésie et délicatesse.

Playlist(EP) de William Forsythe - Boston Ballet

On change d’univers et surtout d’ambiance avec Playlist (EP), dernier opus pop acidulé de William Forsythe et sa première création pour le Boston Ballet. En violet et bleu tendance kitsch, le nouveau Forsythe se lâche. Finis les rythmes alambiqués ou répétitifs de son comparse Thom Willems ! Le chorégraphe va désormais puiser dans le répertoire pop pour bâtir ses nouvelles œuvres. Et c’est bien une Playlist que nous offre le chorégraphe avec successivement Peven Everett, Abra, Lion Babe et Jax Jones, Khalid, Barry White et Natalie Cole. Playlist (EP) est un "feel-good ballet" dans lequel William Forsythe démontre avec une facilité confondante son sens de la construction, avec des ensembles cousus mains où défiant la mode et l’actualité, il fait longtemps danser hommes et femmes séparément. Ils sont 21 sur scène, tous épatants, transpirant du bonheur de danser à Paris cette pièce truculente et d’une totale légèreté. William Forsythe vient les rejoindre sur scène. Il est comme toujours joyeux. Nous aussi !

 

Programme William Forsythe/Jiří Kylián par le Boston Ballet au Théâtre des Champs-Élysées, dans le cadre de la saison TranscenDanses. Pas/Parts 2018 de William Forsythe avec Maria Alvarez, Lia Cirio Daniel Durrett, Roddy Doble, Seo Hye Han, John Lam, Patrick Rocum et Derek Dunn ; Wings of Wax de Jiří Kylián avec Kathleen Breen Combes, Rachele Buriassi, Lia Cirio, Viktorina Kapitonova, Roddy Doble, Lasha Khozashvili, John Lam et Patrick Yocum ; Playlist (EP) de William Forsythe avec Isaac Akiba, Daniel Durrett, Lia Cirio, Misa Kuranaga, Ji Young Chae et Kathleen Breen. Mardi 9 avril 2019. 

 

Share This Article

Related News

(1) commentaire

  1. Lionel
    13 avril 2019 at 09:17

    Vu mercredi. Pas/parts revu et corrigé mais toujours magnifique et Wings of Wax sublime de poésie ! Très grosse déception sur Playlist. Cette pièce ressemble à Blackwork ... en pire : collant bleu fluo et tuniques roses, musique pop ... Je ne vois pas l'intérêt de ce "feel good ballet" plutôt pauvre au niveau chorégraphique. Je ne comprends pas cette proposition de Forsythe : on est à des années lumières des hyper extensions d'artifact, in the middle ... alors certes, il faut évoluer mais là ???

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial