Tuesday, Jun. 28, 2022

Christian et François Ben Aïm – Traversées Nocturnes

12 juin 2022

|

Catégorie :

Christian et François Ben Aïm, habitués des grands plateaux ou des espaces singuliers, aiment aussi les délaisser pour proposer des miniatures. Comme ces Traversées Nocturnes, proposées dans le théâtre des Plateaux Sauvages, qui s'ouvre à la danse au coeur du XXe arrondissement de Paris. Les frères Ben Aïm ont présenté leur série Instantanés, soli féminins, pièces courtes, sobres et presque sans scénographie qui se présentent comme une suite de portraits intimistes au plus près des interprètes. Deux pièces - une création portée par Alex Blondeau et la reprise du solo de Léa Lansade - qui se font échos, cherchant à dégager l'émotion propre à chacune des danseuses, livrant sur scène un geste à la fois mystérieux, intime et poétique. Ô mon frère!, trio pour hommes créé en 2001, complète ce programme hors cadres.  

Instantanés#3 de Christian et François Ben Aïm - Alex Blondeau

"Pièces courtes, formes légères pour la scène comme l’in situ, elles sont présentées en intérieur comme en extérieur. Ces solos vivent de manière autonome, seuls, ou sont associés les uns aux autres, dans une configuration adaptée à chaque occasion et espace. À terme, cette série de courts tableaux féminins constituera une mosaïque, un kaléidoscope aux multiples entrées et combinaisons", expliquent les deux chorégraphes dans la présentation d'un travail au long cours, entamé en 2018 et prévu pour se prolonger jusqu'en 2024. À chaque fois, une interprète seule sur scène pour une vingtaine de minutes, une scénographie minimale formant un écrin pour chaque danseuse.

Alex Blondeau s'est jetée dans cette aventure sur le thème proposé par les Plateaux Sauvages, celui de la nuit et des nuits, aussi bien dans son acception quotidienne que dans ses signifiés métaphoriques : la peur, l'absence, la disparition. Et c'est nimbée d'in-tranquilité qu'Alex Blondeau entre en scène, comme poursuivie par une force obscure, regardant constamment en arrière alors qu'elle investit le plateau. Cette anxiété habite l'atmosphère de la pièce dansée sur une création musicale originale de Nicolas Deutsch. C'est essentiellement du haut du corps que se déploie la danse d'Alex Blondeau dans une série de mouvements des bras qui se cassent, de vrilles infernales pieds ancrés au sol. De ses bras se forment de longues vagues, ondulant ad libitum. Alex Blondeau nous happe en nous enveloppant dans cette série de superbes ondulations qui semblent ne jamais s'achever.

Instantanés#2 de Christian et François Ben Aïm - Léa Lesande

Instantanés#2, créé en 2019 pour Léa Lesande, ne s'écarte pas de cette thématique nocturne. Mais les extraits du premier quatuor à cordes de György Ligeti choisis pour cette pièce induisent fantaisie et humour. La chaise et la table qui servent de décor interrogent d'emblée : à quoi serviront-ils ? Léa Lesande livre une danse nerveuse et à la fois très intérieure, habitée, proche parfois de la transe dans sa recherche des tréfonds de l'inconscient dont son visage, perpétuellement mobile, témoigne. C'est une oeuvre en clair-obscur d'une infinie liberté du geste, qui se décline en déhanchés furieux. Christian et François Ben Aïm savent ciseler une danse qui colle à ses interprètes, offrant à chacune un moment sublimé d'intériorité.

Comme en contrepoint à ces solos exclusivement féminins, Christian et François Ben Aïm ont repris une pièce de 2001,Ô mon frère!. Les deux chorégraphes danseurs sont rejoints par Rémi Leblanc-Messager pour ce trio où trois hommes et un bâton évoluent dans l'espace, dans une proximité qui mêle tendresse et compétition. Comme une traversée mystérieuse, envoûtante, galvanisée par la musique de Léonard Cohen. On ne sait rien de ce qui unit ou divise ces trois hommes devant nous. Mais le titre et l'infinie douceur qui émerge nous parlent de fraternité.

Ô mon frère ! - Christian et François Ben Aïm, Rémi Leblanc-Messager

Traversées Nocturnes de Christian et François Ben Aïm. #Instantané#3 avec Alex Blondeau ; Instantané#2 avec Léa Lesande ; Ô mon frère ! avec Christian et François Ben Aïm et Rémi Leblanc-Messager- Samedi 14 mai 2002 au théâtre Les Plateaux Sauvages de Paris. Les prochaines dates des spectacles de Christian et François Ben Aïm sont à retrouver sur leur site internet.

 



Share This Article

Related News

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial