Wednesday, Nov. 20, 2019

Ballet de Perm – Le Lac des Cygnes

Ecrit par :

14 janvier 2016

|

Catégorie :

C'est devenue une tradition : chaque début d'année, le Ballet de Perm tourne en France pendant un ou deux mois. La troupe russe y présente les grands classiques, de Don Quichotte à Giselle. Si la compagnie n'a pas le prestige du Bolchoï ou du Mariinsky, elle n'en a pas moins la certaine pureté des troupes russes, une qualité de danse, particulièrement visibles dans Le Lac des Cygnes qui ouvrait la tournée 2016. La qualité du Ballet de Perm aurait tout pour s'épanouir sur les grandes scènes des théâtres à l'italienne parisiens. Mais ceux-ci boudent la danse classique. La compagnie tourne ainsi en banlieue et province, devenant souvent la seule occasion de l'année pour tout un  public de découvrir ou revoir les grands ballets du répertoire.

Le Lac des Cygnes - Ballet de Perm

Le Lac des Cygnes - Ballet de Perm

La version du Lac des Cygnes de Natalia Makarova, que danse le Ballet de Perm, revient aux origines du ballet. Ici, le Cygne est la femme idéalisée, au centre de toute l'action. Les décors en toiles peintes donnent le ton : la production n'est pas grandiloquente, mais juste, tout comme l'histoire qui reste simple mais touchante. Le tout serait-il un peu suranné ? Peut-être. Mais la justesse de la danse lui donne du charme. Le prince (dansé par Nikita Chetverikov) n'est pas torturé, mais insouciant. Il est le jeune homme dragueur et fêtard avec son meilleur ami Beno, mais gentil et voulant faire plaisir à sa chère mère. L'injonction de cette dernière à se marier le pousse à chercher la femme idéale, forcément une chimère. Et de prince bling-bling, il devient prince mélancolique.

Le deuxième acte plonge justement dans ce monde irréel, faites de silhouettes évanescentes qui disparaissent comme un souffle de vent. Le corps de ballet de la troupe s'y déploie au plus juste. Chaque attitude, chaque mouvement de bras, chaque placement de tête des 32 cygnes sont habités, mi-jeunes filles-mi créatures indéfinissables. Le geste du cygne est si pur chez ces ballerine que l'on se demande si elles ne les travaillent pas dès leur première année en école de danse. Le Lac des Cygnes fait partie des gènes des troupes russes, le Ballet de Perm n'y fait pas exception.

Le Lac des Cygnes - Ballet de Perm

Le Lac des Cygnes - Ballet de Perm

Inna Bilash se sert justement de cette recherche du corps pour faire vivre son cygne. Son dos se ploie sous la musique, ses longs bras se meuvent tel un oiseau. Cette danseuse est cygne dans son corps, sans l'être forcément dans l'expression. Son jeu, qui semble encore un peu vert, reste ainsi au stade de la jeune vierge effarouchée. Dans l'acte 3, son Odile apparaît plus comme l'objet de Rothbart (parfait méchant interprété par Marat Fadeev, et quelle cape !) que comme une personne en soi, venimeuse et séductrice. C'est Rothbart qui semble lui guider ses gestes et son attitude. Moins à l'aise dans ce personnage, Inna Bilash semble être indécise, et sa danse est moins précise qu'en Odette. C'est finalement Rothbart qui mène la danse dans cet acte.

Mais l'harmonie revient au quatrième. Unies, Inna Bilash et ses comparses pleurent de tristesse avec leurs longs bras mouvants comme des larmes. Le corps de ballet se range derrière sa reine, leurs ailes deviennent des barrières face à Rothbart, leur allure est presque combattante sur la musique qui s'emporte de Tchaïkovski. Décennies après décennies, la magie opère décidément toujours dans ce long adieu des cygnes. Les grands classiques ne lassent jamais.

Le Lac des Cygnes - Ballet de Perm

Le Lac des Cygnes - Ballet de Perm

 

Le Lac des Cygnes de Natalia Makarova d'après Marius Petipa et Lev Ivanov par le Ballet de Perm à l'Espace Michel-Simon de Noisy-le-Grand. Avec Inna Bilash (Odette/Odile), Nikita Chetverikov (Siegfried),Marat Fadeev (Rothbart), Denis Tolmazov (Beno), Olga Tarkhanova, Albina Rangulova et Denis Tolmazov (pas de trois). Mercredi 13 janvier 2016. En tournée jusqu'au 7 février un peu partout en France.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. smain gauthron
    18 janvier 2016 at 11:48

    bonjour, je dois suivre une formation en Danse classique au conservatoire de bourges,sur trois années consecutif et j' aimerais connaitre les dates d'audition de la compagnie russe le ballet de perm afin de mis présenter . Merci de votre compréhension . Dans l'attente d'une réponse de votre part bien cordialement. smain gauthron

    • Amélie Bertrand
      18 janvier 2016 at 17:47

      @ Smain : L'idéal est de regarder sur le site de la compagnie : http://permopera.ru/en/

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial