Tuesday, Oct. 23, 2018

Afro Cirkus au Cabaret Sauvage – Le Cirque Mandingue aux couleurs tropicales

14 octobre 2017

|

Catégorie :

Le Cirque Mandingue a pris possession tout ce mois d’octobre du Cabaret Sauvage. Ce lieu magique fête ses vingt ans et à cette occasion, son créateur et directeur Meziane Azaïche a convié cette troupe singulière venue de Guinée. Ils sont une dizaine d’artistes, acrobates, contorsionniste, tous danseurs, à investir le chapiteau dans un déluge de rythmes tropicaux portés par deux musiciens et un DJ pour un spectacle intitulé Afro Cirkus - itinéraire d’un continent.

Afro Cirkus du Cirque Mandingue

Le Cabaret Sauvage fait partie de ces trésors que renferme le Parc de la Villette, entre des couleurs chaudes, des lumières douces, le bar en bois et les alcôves qui entourent l’arène et depuis lesquelles on peut profiter du spectacle. Spectacle qui est toujours de qualité. Et le Cirque Mandingue est une jolie découverte. À force, on aurait pu penser que le cirque aujourd’hui était exclusivement canadien ou français. Le Canada comme la France ont des écoles de haut niveau qui ont renouvelé radicalement les arts circassiens. Mais l’histoire du Cirque Mandingue est toute autre. Elle s’est écrite sur les plages de Conakry sous la houlette de Yamoussa Camara dit Junior. C’est là-bas, sur le sable qu’ils se sont formés, entrainés, certains depuis la plus tendre enfance : "On s’est battu avec nos familles pour faire admettre notre passion du cirque…" explique le collectif d’Afro Cirkus. Le résultat est bluffant : ils déboulent sur scène comme une tornade pour une heure et demie d’acrobaties virtuoses, de voltiges, de portés en pyramides entrecoupés de hip-hop ou de solos de danses interprétés par Fatou Sylla.

Pour ce nouveau spectacle, Meziane Azaiche a imaginé un maitre de cérémonies, David Chazam qui nous mène dans cet itinéraire d’un continent. Figure sympathique mais pas forcément nécessaire. Les corps se suffisent à eux-mêmes pour exprimer les émotions. Plusieurs temps forts scandent la soirée. Comme le mât chinois que la troupe hisse en musique et en dansant et au plus près du public. Ou encore un exercice de contorsion qui va au-delà de ce  qu’on peut imaginer de la souplesse du corps humain. Tout cela est joyeux, totalement déjanté et projette une autre image de l’Afrique, loin des clichés. "Le plaisir de partager le travail avec le public nous remplit de joie et d’émotions. Sur une scène, on oublie tous nos soucis, c’est une thérapie", se réjouissent les artistes du Cirque Mandingue. Après un final en musique comme il se doit, la soirée se prolonge pour les plus téméraires avec un Bal Mandingue de folie. De quoi nous réchauffer avant l’hiver !

Afro Cirkus du Cirque Mandingue

 

Afro Cirkus de Meziane Azaïche par le Cirque Mandingue au Cabaret Sauvage. Avec Yamoussa Camara (direction chorégraphique), Check Tidiane Seck et Adama Bilorou ( direction musicale)- avec Fatou Sylla, Aboubacar Bangoura, Philip Diallo, Abdoulaye Sylla, Mamadouba Koita, Mohamed Lamine Camara, Mohamed Diare, Aboubacar Camara, David Chazam. Jeudi 5 octobre 2017. À voir jusqu'au 29 octobre.

 

Share This Article

Related News

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial