Thursday, Jun. 24, 2021

Revue de presse dansée – S20-21 EP11

Ecrit par :

25 janvier 2021

|

Catégorie :

Critiques, reportages, points de vue... Ce qui s’est passé dans la presse cette semaine.

 

Chronique en VOD...

Pour les spectacles à voir en vidéo, Jacqueline Thuilleux de Concert Classic salue à son tour le beau spectacle Dans les pas de Noureev du Ballet du Capitole, "Une belle et courageuse idée que ce cadeau scintillant, qui ne cherche qu’à plaire et à faire perdurer le beau style. Il y réussit pleinement". Heather Desaulniers de DanceTabs applaudit pour sa part A Midsummer Night’s Dream de George Balanchine par le San Francisco Ballet : "Dream is charming, good fun, delightful escapism". Côté livres, Philippe Noisette de ScèneWeb raconte La Révolution, la danse et moi de Alma Guillermoprieto, l'histoire d'une danseuse mexicaine, passée par New York et Merce Cunningham et se retrouvant dans une école de danse de Cuba à 20 ans.

Laura Cappelle du Financial Times se penche sur les nouvelles expériences de la VOD, comme les contenus multi-view que proposent par exemple les Ballets de Monte-Carlo sur leur plateforme BMC Stream. France Musique propose aussi une chronique pour découvrir ce nouvel outil.

A Midsummer Night’s Dream de George Balanchine par le San Francisco Ballet - Frances Chung and Ulrik Birkkjaer

... Et chroniques en scène

Mais la danse a lieu aussi en scène, devant un public restreint de professionnel.le.s. Boris Charmatz a ainsi filmé La Ronde, sa nouvelle pièce, sous la verrière du Grand Palais. Un reportage est à lire dans Paris Match, "Ces trois heures de Ronde passeront à toute vitesse, alternant baisses d’intensité et pics d’adrénaline. Le plaisir de danser est sur tous les visages", ou à écouter sur France Info, "La chorégraphie de Boris Charmatz c'est aussi une fête dans ces temps difficiles, pour annoncer que l'on va faire autre chose". Le chorégraphe est pour sa part à lire dans Télérama : "Danser sans public, c’est quand même très fort".

En région, Les Dernières Nouvelles d'Alsace rend compte des Ailes du désir de Bruno Bouché par le Ballet du Rhin, où l'on y apprend au passage que la formidable Julia Weiss est passée soliste. Une pièce à voir la saison prochaine. Ouest-France fait le point sur le festival Trajectoires qui là encore s'est tenu uniquement pour les pros.

La Ronde de Boris Charmatz - Letizia Galloni et Axel Ibot

La culture par temps de crise

Ces différentes chroniques de spectacles dans un théâtre, devant un petit public de professionnel.le.s (producteur-rice-s, programmateur-rice-s, journalistes, etc.) font aussi débat. Faut-il les donner ? Comment en parler ? SccèneWeb fait le point avec plusieurs spectacles de compagnies qui ont fait des choix différents (uniquement de théâtre, mais cela s'applique aussi à la danse), idem à l'AFP. Une question qui se pose d'autant plus que la réouverture des lieux de spectacles vivants ne sera pas pour tout de suite, comme l'indique un article du Monde : "Aucune date de réouverture n’est envisagée pour les lieux culturels".

Chez DALP, nous faisons désormais le choix de ne publier que des chroniques de spectacles vus en vidéo, dans les mêmes conditions que le public. Ce qui ne nous empêche pas de nous rendre parfois dans ces représentations pour les pros, mais plutôt pour en parler sous forme de reportage et de témoignages d'artistes sur ces temps compliqués. À chaque média de faire son choix pour continuer d'être la voix du secteur culturel et de maintenir ce lien entre artistes et public.

Du côté des écoles de danse, DALP a évoqué la complexité des décrets pour les écoles de danse concernant la réouverture, ou non, des cours pour enfants. France Bleu propose un reportage dans les écoles de danse de Quimper qui ont le droit d'ouvrir, même si "On a forcément changé notre manière de travailler", comme témoigne une professeure de danse. Le Monde se glisse pour sa part dans ces salles de sport, danse, yoga ou pilates qui ouvrent tout de même, de façon clandestine.

 

Rencontre

Le Point propose un portrait de la Première danseuse de l'Opéra de Paris Hannah O'Neill, où l'on apprend que, en vraie néo-zélandaise, se lançait dans un petit haka avant les concours de promotion. Ariane Dollfus reçoit dans son émission 1, 2, 3 Sortez de Fréquence Protestante Agnès Letestu et l'équipe artistique du spectacle Jazer d'Alienor, en cours de création. À l'étranger, Tamara Rojo, Akram Khan et James Whiteside se retrouvent sur le podcast de Chanel pour discuter du travail de la danse à distance. Enfin le New York Times propose à la troupe de la comédie musicale de Broadway Moulin-Rouge de raconter son année sans spectacle, avec cette triste désillusion qui arrive au fil des mois.

Hannah O'Neill

À lire/À écouter

Le Monde propose un intéressant reportage sur l'association The What Dance Can Do Project , qui fait intervenir de grand-e-s danseur-se-s pros pour initier à la danse des enfants ou ados malades, pauvres ou migrants, notamment Léonore Baulac ou Hugo Marchand. Le Figaro propose une petite histoire du breakdance, "Des trottoirs aux Jeux Olympiques de Paris". L'émission Par les temps qui courent de France Culture rend hommage au danseur et chorégraphe hip hop Ousmane Sy : "Le combat d’Ousmane Sy était de montrer que la House music était une culture à part entière, et quand on comprend ça, quand on comprend d’où ça vient, on comprend aussi la danse". Enfin à l'étranger, Dance Magazine laisse la parole à huit danseur-se-s pros noirs, qui racontent comment, à leur manière, ils peuvent faire évoluer les mentalités dans le monde de la danse.

 




 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial